min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
You deserve to be happy. ¤ Douceur de l'Hirondelle/Hirou.



 

You deserve to be happy. ¤ Douceur de l'Hirondelle/Hirou.

Orenji

avatar

Nuage d'Hermine
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 15 lunes
Messages : 50
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage d'Hermine, Jeu 9 Aoû 2018 - 22:12


You deserve to be happy.


Renaissance du Phénix ne pouvait pas m’entraîner aujourd’hui. Elle avait donc demandé à un autre chat de faire mon entraînement. J’avoue que quand elle m’a dit ça, j’ai fais une petite grimace car je n’aime pas l’idée de m’entraîner avec un autre chat que mon mentor. Je m’entends bien avec elle, elle me comprends et m’aide avec mes handicaps. Elle est d’une grande patience et je la respecte pour ça car tout le monde n’a pas la patience de m’apprendre. D’ailleurs, j’approche bientôt de mes douze lunes et je suis presque sûr de ne pas le devenir. Au niveau des techniques de chasses, je connais tout et m’entraîne sans relâche mais niveau combat… Je suis inutile. En temps normal, je ne sais pas si ça aurait gêné, je pense que non mais évidemment, vu que j’ai autant de défaut, mon apprentissage sera forcément retardé. Enfin bon, je continuerai de m’entraîner mais il est vrai que je crois que j’abandonne un peu…

Et puis, évidemment, ma mentor a vu ma peur quand elle m’a annoncé que je devrais m’entraîner avec un autre chat. Elle m’a rassuré, en me disant que c’était une femelle douce et patience, même son nom le disait: Elle s’appelle Douceur de l’Hirondelle. Et même si j’étais toujours un peu paniquée, ça m’a rassurée. Après tout, si le chef l’a nommé ainsi, c’est qu’il devait y avoir une raison nan ? Evidemment. Douceur de l’Hirondelle, faut vraiment avoir un caractère d’ange pour s'appeler comme ça.

Je dois aller chercher la femelle. Ce qui est quelque chose de compliqué, étant donné que je ne sais même pas à quoi elle ressemble. Comme toujours, je demande l’aide de ma précieuse amie qui m’indique où elle se trouve. Ca m’arrange un peu parce que d’habitude, j’aurais trouvé la personne au flair mais je ne sais même pas quelle odeur elle a. Marque de la Sagesse m’a dirigé vers elle, elle a même marché avec moi puis quand je suis arrivée à la hauteur de la guerrière, elle a fait demi-tour. Du coup, me voilà devant Douceur de l’Hirondelle. Chouette… Qu’est-ce que je dis ?

- Renaissance du Phénix m’a dit que tu t’occupais de mon entraînement aujourd’hui…

Je ne tente pas de lui faire un petit sourire ou autre car les sourires sont précieux et je ne les offre pas à tout le monde. Je préfère juger moi-même si elle est vraiment gentille et douce, comme l’indique son nom. Si elle l’est, je lui sourirai rapidement et je ne la lâcherai plus. Je me connais. Une fois qu’une personne est gentille avec moi, je ne veux plus la lâcher. Ne m’en voulez pas, c’est tellement rare les chats gentils. Surtout avec moi, c’est rare. Très rare.

(c) Codage par Neph pour Orenji seulement







Etoile Orangée - Museau Murmurant - Bec de Geai - Errance Nocturne - Feu Follet - Koras - Nuage Céleste - Ciel Ancien - Nuage d'Hermine - Petit Echo - Petite Bulle - Sourire Espiègle - Flèche de Ronce

avatar

Douceur de l'Hirondelle
Puf/Surnom : Moussy/Blacky
Âge du perso : 24 lunes
Messages : 41
Date d'inscription : 04/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Douceur de l'Hirondelle, Ven 10 Aoû 2018 - 11:31


You deserve to be happy
Ft Oranji et Moussy

Le soleil dresse tout juste sa splendeur vers le ciel. Alors qu'une jeune guerrière le regarde, trônant de ses rayons millénaires. Douceur de l'Hirondelle se demande combien de temps il vivre, et combien de temps il a déjà vécu.

Qu'elle est naïve, cette douce chatte. Elle pense être à l'aube de cette Terre ayant dépassé les 4,5 milliards d'années, tournoyant autour d'un soleil de 4,6 milliards d'années, lui même tournoyant dans un univers en expansion de plus de 13,8 milliards d'années. Ses 20 petites lunes semble bien dérisoires, tout juste 1 an et demi. Il y a de quoi donner le vertige. Non ?

C'est ce que s'imagine Douceur de l'Hirondelle, à son échelle. Elle imagine des étoiles brûler d'un blanc incandescent. Elle les imagine vivre éternellement. Ce qui n'est pas tout à fait faux, de son point de vue à elle. Elle trouve son bonheur dans l'ignorance, que bien cela lui fasse. Cette douce femelle mérite bien de ne pas tout savoir. Ca la rendrait folle, un tel savoir, dans un cerveau si petit, non ?

Les rayons solaires baignèrent rapidement la totalité de la clairière, laissant le monde doré loin des pensées de la guerrière pour aller s'envoler vers un monde rosé aux milles et unes couleurs.

Mais sa tranquillité fut de courte durée. Ce fut une apprentie qui la tira de sa rêverie.

Renaissance du Phénix m’a dit que tu t’occupais de mon entraînement aujourd’hui…

Douceur de l'Hirondelle sourie. Attendrie par la voix réservée de Nuage d'Hermine. Elle était honorée qu'on lui confie une apprentie pour une journée. Et en effet, Renaissance du Phénix n'avait pas manqué de le lui dire.

C'est exacte, bonjour Nuage d'Hermine. Je suis Douceur de l'Hirondelle. Je te propose de commencer par me montrer un peu ce que tu connais, pour voir sur quoi nous allons travailler.

C'est à ce moment là qu'elle le remarqua. Même sans l'avoir remarqué, elle avait parlé d'une voix douce. Mais maintenant qu'elle l'avait remarqué.. Elle ne remarquerait plus autre chose. Comment avait-elle pu ne pas le remarquer plus tôt ? Un chat sans oreilles et même si son mentor lui avait dit qu'elle était aveugle, elle pensait voir.. Une cicatrice ? Pas des yeux si... Si clairs, on dirait qu'ils sont blancs. Il.. Lui manque une patte aussi.

Mais la douce guerrière la trouvais ravissante. Avec sa robe brune tachetée. Elle est ra-vi-ssante.

Si tu n'arrives pas à me suivre ou que tu perds mon odeur, dis le moi d'accord ? Miaula-t-elle en avancent à petites foulées pour voir si Nuage d'Hermine pouvait suivre, et voir à quelle cadence elle pourrait aller, même avec trois pattes.

Au fait Nuage d'Hermine. Même si ton pelage est en bataille, tu as une fourrure absolument ravissante, et même sans oreilles, tu as quand même de beaux yeux et un beau visage. Elle se raidit, se demandant si elle le prendrait bien. Je.. T'ai dis ça parce que je le pense, et que j'ai entendu des chats du clan te dire que tu étais.. R-Repoussante.. Mais c'est faux ! Elle se demande si elle a bien fait de dire ça. Elle n'a pas l'habitude de perdre ses moyens ainsi. C'est peut-être son handicap qui la trouble ? Douceur de l'Hirondelle sentit une pointe de pitié lui enlacer le cœur. Elle ne l'avait jamais regardée, comme personne d'ailleurs. Mais maintenant qu'elle voyait ce poil, et était face au handicap de cette apprentie en détresse, elle sentait la compassion l'ensevelir. Elle décida de faire de son mieux pour trouver ce qui pourrait la rendre heureuse. Car tout el monde mérite d'être heureux, dans la tête naïve de Douceur de l'Hirondelle.
© Moussy

EDIT : Je suis allé voir le film de ton gif, le royaume des chats par curiosité. Il est coooooooooooooool c:
Orenji

avatar

Nuage d'Hermine
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 15 lunes
Messages : 50
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage d'Hermine, Mer 22 Aoû 2018 - 23:04


You deserve to be happy.

- C'est exacte, bonjour Nuage d'Hermine. Je suis Douceur de l'Hirondelle. Je te propose de commencer par me montrer un peu ce que tu connais, pour voir sur quoi nous allons travailler.

La femelle avait parlé d’une voix très douce, certainement pour apaiser mes craintes et ça marche en quelques sortes. Ca fonctionne car je sens mes muscles se détendre. Renaissance du Phénix avait donc un peu raison ou devrais-je dire même totalement car Douceur de l’Hirondelle portait bien son nom. Elle n’était pas comme tous ses chats qui l’insultaient à tort et à travers, nan, elle voyait bien plus loin que son physique. Elle n’était pas comme son père, Cerf Volant, elle était plus que ça et ils étaient peu à l’être donc il fallait en profiter.

- Si tu n'arrives pas à me suivre ou que tu perds mon odeur, dis le moi d'accord ?

L’envie de répondre ne me viens pas alors je hoche simplement la tête. J’aurais aimé savoir où l’on va également, ça me permet de mieux me repérer mais je n’en veux pas à Douceur de l’Hirondelle, elle n’aurait pas pu savoir. Renaissance du Phénix a l’habitude maintenant de m’annoncer où je dois me rendre, ça ne m’aide pas forcément, à vrai dire, je ne connais pas l’odeur de chaque coin de la forêt. Dans le Clan, chaque partie a la même odeur: celle du Clan du Vent.
Alors je suis la guerrière, je sais qu’elle avance lentement, enfin plus doucement que sa cadence habituelle. Ca se sent dans les vibrations, je ne saurais l’expliquer mais c’est comme si elle se forçait à aller à cette cadence. Au fond, ça me fait plaisir, elle se montre gentille avec moi. Tout le monde ne l’est pas.

- Au fait Nuage d'Hermine. Même si ton pelage est en bataille, tu as une fourrure absolument ravissante, et même sans oreilles, tu as quand même de beaux yeux et un beau visage. Je.. T'ai dis ça parce que je le pense, et que j'ai entendu des chats du clan te dire que tu étais.. R-Repoussante.. Mais c'est faux !

Sur le chemin, la guerrière me parle et ses propos sont assez maladroits. Pas maladroits et blessants, loin de là. Encore une fois, elle veut se montrer douce, me rassurer peut-être ? En tout cas, peu de gens oseraient me dire ça. Souvent, ils ne préfèrent rien dire car ils ne le pensent pas et leur voix sonne faux quand ils me font un compliment. Se rendant compte de leur bêtise, ils se taisent et un long silence se suit. Après ils partent, ça me le dire mais je le devine par leurs petits pas qui s'éloignent de ma repoussante personne. Mais ce n’est pas ce que pense Douceur de l’Hirondelle, visiblement, elle croit à ce qu’elle dit. Un petit sourire suivit d’un rire discret se forme sur mon visage, ça y est. Je suis conquise et j’apprécie la femelle.

- Merci. Ton nom va très bien à ton caractère ! Tu as une façon de parler et de réfléchir très douce je trouve. C’est apaisant.

A défaut de ne pas pouvoir faire de compliment sur le physique, je peux toujours juger sur le caractère et la plupart du temps, ça touche beaucoup plus les personnes et quand je complimente un chat, je le pense. Je me vois mal aller un chat qui m’insulte ou qui se moque de moi mais si la personne en face n’est pas aussi idiot que certains de mes camarades, je me ferais un plaisir de lui rappeler toutes ses qualités.

Au bout de notre conversation, je remarque que nous sommes arrivés là où Douceur de l’Hirondelle voulait m’emmener. Je constate que c’est un sol plat et rocheux. Mon sang se glace. C’est le Sol Rocheux. Souvent utilisé pour des entraînements, surtout du combat. Je déteste le combat.

(c) Codage par Neph pour Orenji seulement



HS: Il est sympa oui, je l'avais beaucoup aimé quand je l'ai vu :3






Etoile Orangée - Museau Murmurant - Bec de Geai - Errance Nocturne - Feu Follet - Koras - Nuage Céleste - Ciel Ancien - Nuage d'Hermine - Petit Echo - Petite Bulle - Sourire Espiègle - Flèche de Ronce

avatar

Douceur de l'Hirondelle
Puf/Surnom : Moussy/Blacky
Âge du perso : 24 lunes
Messages : 41
Date d'inscription : 04/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Douceur de l'Hirondelle, Jeu 23 Aoû 2018 - 11:39


You deserve to be happy
Ft Oranji et Moussy

Douceur de l'Hirondelle sourie et laisse ses yeux briller face au regard aveugle de la novice. Elle avait failli ne pas le voir. C'était maintenant pour ses yeux et sa mémoire un trésor inestimable. Peut-être précieux encore que ceux qu'elle avait vu jusque là. Le plus merveilleux des sourires appartenait à Nuage d'Hermine. Et elle avait failli le manquer.

- Merci. Ton nom va très bien à ton caractère ! Tu as une façon de parler et de réfléchir très douce je trouve. C’est apaisant. Ces mots raisonnèrent dans son esprit dans une réverbération sonore délicieuse. Ca forme des échos, des échos de lumière bleue dans son monde dorée. La douce guerrière retrouve un peu de l'éclat de son rêve bleu dans Nuage d'Hermine. Et ca fait plein de flammèches bleues violacées dans tout son corps. Elle sent l'énergie la gagne. Elle sent la complémentarité et la transcendance de son rêve s'émerveiller lui même d'un éclat vibrant de merveille. Ca transperce l'état de vacuité du monde doré. Ca lui donne une splendeur accessible à Nuage d'Hermine. Ce n'est pas une splendeur qui se voit mais qui se touche et qui se ressent.

Le sol rocheux est juste là. Douceur de l'Hirondelle s'était dit que ça serait un bon entrainement de commencer par un entrainement au combat, mais il serait mieux qu'elle lui montre ce que la jeune apprentie sait faire. Qu'elle lui dise ce que Renaissance du Phénix lui fait faire. Douceur de l'Hirondelle voulait qu'elle soit sa tête, et être ses yeux, sa confiance et sa patte manquante.

Nous sommes au sol rocheux, comme tu as dû le deviner. J'aimerais que tu me dises comment Renaissance du Phénix t'entraine, et ce qu'elle t'a appris. Pour t'encourager, ou pour l'entrainement pur. Tu peux le dire, ou le montrer si tu n'as pas envie de parler ou que tu n'arrives pas à l'expliquer avec des mots. Je ne voudrais pas que tu te sente angoissée parce que je ne sais pas comment faire, et je ne demande qu'à ce que tu m'apprennes. Miaula la femelle dans un nouveau sourire radieux. Elle se sentait voler. Et elle voulait que Nuage d'Hermine se sente tout aussi légère qu'elle. Tout aussi bien, tout aussi forte.

Elle parlait très naturellement. C'était quelque chose d'inné chez elle. Comme ça, pas besoin d'utiliser un décodeur pour la comprendre. Pas besoin de traducteur intégré. Juste elle, son rêve bleu, le monde doré et l'apprentie face à elle en libre parlé total. Elle était la guerrière, mais l'apprentie avait des connaissance par sa cécité et son handicap qui échappaient à Douceur de l'Hirondelle. C'était l'apprentie mentor, en quelque sorte. Ca pourrait peut-être l'aider à avoir confiance et à se sentir bien ? Se demanda la douce chatte, inondée de poudre d'espoir bleue turquoise. L'odeur s'en émanant était sucrée, légèrement acidulée. Très douce. Elle pouvait la sentir sur son palais, tout l'explosion onctueuse de saveurs délicates et douces.

Dis, tu veux bien continuer de sourire ? Lâcha-t-elle sans réfléchir une seule seconde.
© Moussy
Orenji

avatar

Nuage d'Hermine
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 15 lunes
Messages : 50
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage d'Hermine, Mer 29 Aoû 2018 - 14:07


You deserve to be happy.

J’ai envie de faire demi-tour. Je n’aime vraiment pas le combat, ce n’est pas mon point fort. Rien n’est mon point fort avec autant de défaut. Et puis, il faut être idiote pour envoyer un chat comme moi sur le terrain, nan ? Si un jour, la guerre éclate non loin d’ici, ce n’est pas moi qu’il faut envoyer. Même un chaton est plus compétant que moi. Même si le dernier entraînement de combat que j’ai eu avec Renaissance du Phénix n’était pas si catastrophique, il était même plutôt réussi. A la fin, j’étais essoufflée, je ne sentais plus mes poumons et c’était très désagréable comme sensation. Je pourrais toujours être utile dans le Camp. Si jamais le Camp se fait attaquer, je pourrais essayer de protéger la pouponnière ou même de défendre nos provisions… Je ne sais pas. Mais je serais inutile en cas de guerre.

- Nous sommes au sol rocheux, comme tu as dû le deviner. J'aimerais que tu me dises comment Renaissance du Phénix t'entraine, et ce qu'elle t'a appris. Pour t'encourager, ou pour l'entrainement pur. Tu peux le dire, ou le montrer si tu n'as pas envie de parler ou que tu n'arrives pas à l'expliquer avec des mots. Je ne voudrais pas que tu te sente angoissée parce que je ne sais pas comment faire, et je ne demande qu'à ce que tu m'apprennes.

Notre premier exercice au combat était simple. Je devais simplement l’attaquer et elle me donnait des conseils. Ce n’est pas comme si on pouvait faire autre chose avec moi. On ne pouvait pas me dire “ Regarde mes pas, suis-les à la lettre. “ Nan, c’est impossible. Totalement impossible, il fallait simplement qu’on me décrive la position à faire et je la faisais. Renaissance du Phénix me disait quand ma position n’était pas juste et elle me plaçait autrement. Puis à force, la position s’est encré dans ma peau mais ce n’est pas pour autant que je suis une bonne chasseuse. Pour une non-voyante, je me débrouille assez bien.

- Dis, tu veux bien continuer de sourire ?

Son commentaire me sort de mes pensées. Mon regard se pose sur la voix qui me parlait et je sens mes paupières se fermer et s’ouvrir à de nombreuses reprises. Je ne sais pas comment réagir face à sa phrase, à ses mots. Personne ne m’a jamais dit ça. Qui aurait l’idée de demander à un monstre de sourire ? Personne n’aurait cette idée, c’est insensée. Mais pourtant, elle, elle le dit et le pire: c’est que ça a l’air tellement sincère. Sa voix ne sonne pas faux, elle a simplement dit ce qu’il lui passait par la tête et ce n’est pas un mensonge. Sans le vouloir, j’obéis et un sourire apparaît encore sur mon visage. Je ne sais pas comment va réagir la femelle en voyant ce sourire déformé mon visage - qui est déjà déformé finalement. - Peut-être va-t-elle sourire à son tour mais ça, je ne pourrais pas le voir.

Je me décide à lui expliquer comment Renaissance du Phénix, ma mentor, m’entraîne quand il est question de combattre. Il n’y a rien de compliqué dans ses exercices, à vrai dire, mes handicaps ne la dérangent pas là-dessus. J’imagine que nombreux sont les mentors qui reprennent cette exercice des plus banals.

- Ma mentor me demande simplement de l’attaquer. Nous nous mettons toutes les deux en position et je dois l’attaquer. Après ça, elle me donne des conseils, des choses à améliorer. Tu peux trouver un autre exercice si tu veux, je m’y habituerai.

Après tout, faire constamment la même chose était lassant mais si elle ne voulait pas, je ne lui en voudrais pas. Je ne sais pas si elle a déjà eu un ou une apprentie mais dans tous les cas, je ne suis pas une simple apprentie. Il faut beaucoup plus de temps pour m’entraîner ou pour m’apprendre des techniques ou des positions. Si elle n’a pas d’idée ou si elle ne sait pas comment procéder, c’est logique qu’elle veuille garder l’exercice de base.

(c) Codage par Neph pour Orenji seulement








Etoile Orangée - Museau Murmurant - Bec de Geai - Errance Nocturne - Feu Follet - Koras - Nuage Céleste - Ciel Ancien - Nuage d'Hermine - Petit Echo - Petite Bulle - Sourire Espiègle - Flèche de Ronce

avatar

Douceur de l'Hirondelle
Puf/Surnom : Moussy/Blacky
Âge du perso : 24 lunes
Messages : 41
Date d'inscription : 04/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Douceur de l'Hirondelle, Sam 17 Nov 2018 - 11:21


You deserve to be happy
Ft Oranji et Moussy

La femelle voit le sourire de son apprentie temporaire exploser sur son visage. Elle le voit qui tremble. Elle voit le manque de confiance. La répugnance. Cette petite apprentie a un sourire envoutant. Si faible mais si courageux. Malgré elle, Douceur de l'Hirondelle accélère la cadence de son cœur et laisse éclater son sourire brillant à son tour. Elle est heureuse. Pourquoi est-elle heureuse ? Parce qu'elle donne de la joie de vivre à cette petite femelle sûrement. La douce guerrière sent l'énergie grandir dans ses muscles. Elle se sent pousser des ailes.

Ma mentor me demande simplement de l’attaquer. Nous nous mettons toutes les deux en position et je dois l’attaquer. Après ça, elle me donne des conseils, des choses à améliorer. Tu peux trouver un autre exercice si tu veux, je m’y habituerai.

Non ma petite, tu connais bien mal cette femelle si douce et si rêveuse. Déjà ne peux tu pas la voir que tu sens sa douceur, Nuage d'Hermine. Tu sens sa joie, à elle ? Tu sens l'importance que tu as pour elle à ce moment précis ? Tu sens dans l'air son cœur se gonfler d'énergie, et de peur ? Elle est terrorisée à l'idée d'échouer. De te faire pleurer, toi innocente et merveilleuse petite apprentie. Tu peux sentir ses émotions se mélanger en une tresse parfaite ? Parce que Douceur de l'Hirondelle, elle, elle ne sent pas sa peur. Elle ne sent que son affection pour toi, et son envie de te voir progresser.

Elle se dresse sur ses pattes, remplie d'énergie. Sa queue fouette l'air avec autant de rêve que ses yeux peuvent en voir. Sa vision se déforme pour laisser le monde doré disparaître. Son rêve bleu enveloppe la superbe novice de son voile de soie qu'elle ne pourra jamais ni voir ni sentir. Mais cette protection, cette rêverie, cette insouciance fait plonger Douceur de l'Hirondelle plus profondément encore dans son rêve. Les couleurs explosent. Les odeurs, les sensations. Le vent. L'odeur des proies de la forêt se déforme, s'amplifient. Here we go.

BIEN ! Nuage d'Hermine, on va te trouver un exercice ! Lança-t-elle avec son énergie d'enfant. Comment une telle énergie bienveillante peut-elle être aussi douce ? Une douceur peut se faire énergie, aussi énergique qu'une étoile ? Moi je le sais, elles ne le savent pas. Cette énergie qu'elles ne peuvent même pas imaginer. Cette pression. Cette puissance. Cette fusion. Cette taille. Cette masse. Qu'elles ne peuvent même pas effleurer en rêve. Moi je la vois. Cette énergie qui envahie le métabolisme de Douceur de l'Hirondelle. Cette énergie la submerge. Communicative.

Nuage d'Hermine, je vais t'attaquer ! Tu dois suivre mes pas, entendre les feuilles, sentir les mouvements de l'air ! Après, évite moi ! Tu vas être sublime ! J'en suis sûre ! Elle attend que le visage décomposé de la novice lui fasse signe. Signe de sa confiance. Et de son accord.

Je ne décollerais pas de ma place tant que tu n'auras pas donné le départ, tu peux avoir confiance en moi ! On va commencer doucement, je t'aiderais à me repérer, puis en recommençant, je t'aiderais moins, et ainsi de suite.

Elle a confiance en la novice. Tout ira bien !
© Moussy
Orenji

avatar

Nuage d'Hermine
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 15 lunes
Messages : 50
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage d'Hermine, Sam 15 Déc 2018 - 20:53


You deserve to be happy.

Je sens Douceur de l’Hirondelle bouger à mes côtés. Je ne saurais deviner ce qu’elle fait mais je suis presque sûr qu’elle est en mouvement. Elle est assez spéciale cette femelle. Elle a l’air gentille et légèrement rêveuse. Si je pouvais voir, je suis presque sûr que je verrais constamment des yeux illuminés par des rêves colorés et farfelus. C’est très rare de voir une personne avec la tête dans les nuages et aussi joyeuse. De ceux que je connais, les rêveurs sont renfermés et silencieux, ils préfèrent garder leurs pensées et leurs rêves pour soi. Mais pas Douceur de l’Hirondelle. Elle est, comme le dit son nom, d’une extrême douceur et d'une grande gentillesse, même avec la terrible mocheté que je suis. Mais elle, elle trouve que je ne suis pas une mocheté.

- BIEN ! Nuage d'Hermine, on va te trouver un exercice !

Je sursaute. Ouah. Sa bonne humeur me surprend mais elle est communicative. Je hoche la tête en souriant. Elle a dit quelques temps avant qu’elle aimait bien mon sourire. Elle a d’ailleurs dit que j’étais jolie… Elle doit forcément le penser ! Qui aurait l’idée de dire une chose qu’il en pense pas ? Personne ! Sinon, on ne le dit pas, tout simplement. C’est alors que mon sourire augmente en largeur. Je me sens mieux. La confiance est un peu plus présente qu’en début de journée. Je tente de repérer où se trouve ma mentor du jour pour me poster face à elle.

- Nuage d'Hermine, je vais t'attaquer ! Tu dois suivre mes pas, entendre les feuilles, sentir les mouvements de l'air ! Après, évite moi ! Tu vas être sublime ! J'en suis sûre !

Ah. Je me sens moins assurée tout à coup.
Ca m’a tout l’air d’être un exercice compliqué… J’ai déjà dû mal à marcher sans me prendre un arbre et là, une personne ? Je frissonne, pas de froid, nan, nous sommes en pleine saison chaude ! Je souffle un petit coup pour me déstresser puis, je me concentre. Ce n’est pas compliqué. C’est comme à la chasse, je dois penser que Douceur de l’Hirondelle est une souris. Une grosse souris, qui est d’ailleurs plus intelligente qu’une souris normale. Comparée à une proie, la guerrière peut analyser et donc prévoir. Chose que je ne peux pas faire car pour analyser, il faudrait déjà voir. Mais elle a raison, je vais être sublime. Après tout, je ne suis pas si mauvaise à la chasse alors pourquoi le serais-je au combat ? J’ai juste à imaginer une guerrière en souris. Juste ça.

- Je ne décollerais pas de ma place tant que tu n'auras pas donné le départ, tu peux avoir confiance en moi ! On va commencer doucement, je t'aiderais à me repérer, puis en recommençant, je t'aiderais moins, et ainsi de suite.

Je lui indique que je suis prête en lui faisant un petit signe de tête. Je me recule légèrement pour avoir plus d’espace avec la guerrière. Je concentre toute mon attention sur les vibrations de la guerrière. Je sens le poids de ses pattes contre le sol, elle n’a pas encore bougé. Je sens également son odeur, celle-ci est forte et facile à repérer. Je n’entends rien à part un faible bruit de respiration mais ce n’est pas assez pour m’aider à l’éviter. Je vais devoir me fier aux vibrations et à son odeur si elle décide de se la jouer silencieuse. Cependant, si elle court ou fait craquer des branches, je pourrais utiliser l’ouïe. Et puis, elle va m’aider. Je peux avoir confiance en elle.

(c) Codage par Neph pour Orenji seulement








Etoile Orangée - Museau Murmurant - Bec de Geai - Errance Nocturne - Feu Follet - Koras - Nuage Céleste - Ciel Ancien - Nuage d'Hermine - Petit Echo - Petite Bulle - Sourire Espiègle - Flèche de Ronce


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum