min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Tu n'as pas à m'apprendre le métier de mère | PV. Louve Noire



 

Tu n'as pas à m'apprendre le métier de mère | PV. Louve Noire


avatar

Fleur des Bois
Puf/Surnom : Flammy
Âge du perso : 47 lunes
Messages : 30
Date d'inscription : 16/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Fleur des Bois, Ven 12 Oct 2018 - 20:59






Tu n'as pas à m'apprendre le métier de mère
Feat Louve Noire
Rochers du Soleil
Fleur des Bois avait été assignée à une patrouille frontalière. Habituellement, elle aurait refusé. Seuls les larbins et les lèches-bottes vont aux patrouilles frontalières. Fleur des Bois devrait être celle qui contrôle les patrouilles frontalières ! Mais, étrangement, aujourd'hui, elle ne répondit rien. Elle n'avait pas rétorqué ni broncher. A quoi bon ? Etoile Machiavélique n'était n'est qu'une lâche et sa lieutenante est pareille.

La queue battante, la guerrière rousse renifla la frontière avec mépris. Erk ! L'odeur du Clan de la Rivière empestait. Ce Clan était détestable... Non, en fait, tous les Clans étaient détestables. Tous sauf le Clan du Tonnerre. Elle se demanda si elle aurait dit du mal du Clan du Tonnerre si elle était une guerrière du Clan de la Rivière... Elle réfléchit un instant. Peut-être oui. Peut-être que non. De toute façon, la question ne se pose pas !

Elle se coucha sur les Roches du Soleil. Qu'il faisait bon sur ces Rochers qui prennent un Bain de Soleil tout l'après-midi. Elle ronronna de plaisir en observant ses camarades travailler. Elle était Reine. Ils étaient Guerriers. Même s'ils grondaient qu'elle ne fasse rien, ils devaient avoir un minimum de respect pour leur Aînée. Soudain, une odeur suspecte attira son attention. Elle se releva et scruta les Rochers du Soleil d'un œil énervé. Soudain, elle le vit. Le pelage noir d'une femelle inconnue arriva sur son champ de vision. Furibond, Fleur des Bois bondit vers la guerrière inconnue, qui était près de la Frontière, trop près à son goût.

"- Ne bougez pas ou vous le regretterez ! Ceci est le Territoire du Clan du Tonnerre ! Si vous osez y mettre une seule patte, vous aurez affaire à moi" Cracha-t-elle en retroussant les babines.
(c)Ewi pour Flammy

avatar

Louve Noire
Puf/Surnom : Aily
Âge du perso : 22 lunes
Messages : 45
Date d'inscription : 05/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://aily-design.forumactif.com/ En ligne
message posté par Louve Noire, Ven 12 Oct 2018 - 23:58

Tu n'as pas à m'apprendre le métier de mère
Feat. Fleur des Bois





Pas à pas la femelle aux yeux verts avançait sous les rayons du soleil, présents ce jour là. Le soleil avait été présent une bonne partie de la matinée. Maintenant, ces rayons réchauffés son pelage noir, déjà bien trop chaud à son goût. Malheureusement, il n'y avait aucune brise pour souffler un air plus frais.

La riveraine se demandait quand allait se calmer la sécheresse. Certains des siens, notamment les anciens en souffraient. Et oui, la sécheresse peut faire pas mal de dégâts. Les cours d'eau asséchés ainsi que de fortes chaleurs finissent pas peser sur les épaules des félins.

Revenant à la réalité, elle ouvrit la gueule pour humer l'air à la recherche de vie. Oh, une souris qui ma foi, à l'air bien dodu. Sa partie de chasse pour le clan allait sans doute être prometteuse. La femelle sourit avant de baisser l'arrière train ainsi que sa queue vers le sol, en position de chasseur.

Avançant à pas feutrés afin de faire le moins de bruit, elle rampa vers la proie non loin devant elle. Soudain, elle perçu une voix, bien forte, grondant très proche d'elle.

- Ne bougez pas ou vous le regretterez ! Ceci est le Territoire du Clan du Tonnerre ! Si vous osez y mettre une seule patte, vous aurez affaire à moi

A ces paroles, très certainement crachés avec hargne, la petite souris s'enfuit. La riveraine soupira de frustration avant de reprendre son calme et de se relever pour faire face à son adversaire. Une femelle, du Tonnerre reconnut-elle grâce à l'odeur. Faisant face à cette femelle qui lui semblait agressive, bien trop agressive d'ailleurs, elle répondit d'un ton calme :

- Bonjour, je ne comptais pas m'avancer sur le clan du Tonnerre. De toute façon je n'ai pas franchis la frontière, je suis sur mon propre territoire.

Gardant son regard sur cette femelle du Tonnerre, elle l'a jugea des oreilles à la queue, en passant par son regard, une bataille était souvent si vite engagée, surtout que la femelle en face d'elle était déjà agressive. Elle voulait se préparer à cette éventualité en espérant que cela n'arriverait pas.



CODAGE BY AILY 017


avatar

Fleur des Bois
Puf/Surnom : Flammy
Âge du perso : 47 lunes
Messages : 30
Date d'inscription : 16/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Fleur des Bois, Dim 14 Oct 2018 - 0:40






Tu n'as pas à m'apprendre le métier de mère
Feat Louve Noire
Rochers du Soleil
- Bonjour, je ne comptais pas m'avancer sur le clan du Tonnerre. De toute façon je n'ai pas franchis la frontière, je suis sur mon propre territoire.

Le regard de braise, Fleur des Bois identifia la guerrière du regard. Elle avait le pelage noir comme le jais. Elle ne semblait pas vouloir se battre cependant, Fleur des Bois avait les griffes sorties et semblait prête à réduire la guerrière en charpie. Sur son propre territoire ! Cette phrase ne voulait rien dire. Elle aurait très bien pu traverser la frontière quand la guerrière rousse avait le dos tourné ! Oui, Fleur des Bois ne faisait confiance à personne, surtout pas aux ennemis !

La guerrière rousse la regarda d'un air hautain. Elle ne connaissait pas cette femelle mais, en tout cas, elle puait le poisson. C'était une guerrière du Clan de la Rivière, 100% ! Fleur des Bois n'aimait pas le Clan de la Rivière, mais genre, pas du tout !Si cela ne tenait qu'à elle, elle aurait pris un malin plaisir à ôter la vie de cette misérable créature ! Mais, le code du guerrier dit que non alors... Enfin, elle s'en moque bien du code du guerrier. C'est juste une question d'image de soi pour les autres !

"- Qui me dit que vous n'auriez pas essayé de traverser quand j'avais le dos tourné ?!"

Par réflexe, elle avait hérissé sa fourrure et semblait prête à bondir. Elle observa l guerrière ennemie comme une petite proie affamée qui ne demandait qu'à être achevée. Ses yeux verts jugeaient du regard l'ennemi et elle finit par cracher.

"- Bon... Qui êtes-vous ?" Demanda-t-elle, en gardant son air énervé.
(c)Ewi pour Flammy


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum