min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Communication non concluante [PV Phily]



 

Communication non concluante [PV Phily]


avatar

Pythagore
Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso : 68 lunes
Messages : 54
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Pythagore, Jeu 8 Nov 2018 - 20:03

Une belle fin d'après midi ensoleillée, même couvert, le soleil se couchait lentement. Je sortais d'un petit parc de bipèdes, que je connaissais bien. Il y avait des choses pour les grands bipèdes, et surtout beaucoup de choses pour les petits des bipèdes. Ils courraient partout en criant, tandis que les femelles bipèdes attendaient qu'ils finissent. Parfois, ils devenaient autoritaires et demandaient à leurs petits de la rejoindre, mais d'autres semblaient, inertes. En tout cas, ces lieux étaient plein de vie, beaucoup de végétation, parfois quelques proies que je chassais sans vraiment le vouloir. Je m'amusais, c'est tout.

En tout cas, lorsque la nuit tombait, il était temps pour moi de rentrer, voir si ma maîtresse était toujours à la tanière. Normalement, ce soir, elle y était, et le lendemain soir, elle serait à l'autre tanière, avec les autres bipèdes, pour étudier les étoiles. Pour me prémunir de tout risque, je circulais de clôture en muret, sautant sur les haies les plus solides. Les chiens ne me faisaient plus peur depuis bien longtemps.

Soudain, au détour d'un jardin, un éclat lumineux se fit voir, tellement lumineux que je dus fermer les yeux. Le soleil avait projeté ses derniers rayons sur le pelage argenté et soigné d'un chat très soigné. C'était une chatte, je l'avais croisé quelques fois, de loin, mais elle semblait solitaire, rentrant souvent dans sa tanière de bipède. Pourtant, les rumeurs disaient qu'elle venait de la forêt, pas celle d'à coté, mais encore plus loin. Difficile à croire, vu son aisance dans le monde bipède, et son estomac bien rond. Peut être connaissait-elle d'autres légendes sur les étoiles, d'autres connaissances, si elle venait de loin ? Je décidais d'aller l'aborder, peut être acceptera-t-elle de me parler.

Je descendais de la clôture pour aller saluer la chatte.

« Bonjour ! Comment t'appelles-tu ? »

Pour essayer de l'encourager, je marchais vers elle, prudemment, et je m'assis, près de la clôture. Je tendais les oreilles vers elle pour dire que j'étais tout de même en train de lui parler.

« Je m'appelle Pythagore, je ne vis pas très loin de ta tanière, mais on ne sait jamais rencontré ? Tu es ici depuis longtemps ? »

Je cherchais à briser la glace, en espérant ne pas la refermer sur elle même.
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum