min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Nul ami tel qu'un frère ; nul ennemi comme un frère [ft. Nuage de l'Apocalypse]



 

Nul ami tel qu'un frère ; nul ennemi comme un frère [ft. Nuage de l'Apocalypse]

Ray admine

avatar

Nuage du Typhon
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 7 lunes
Messages : 11
Date d'inscription : 02/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage du Typhon, Dim 18 Nov 2018 - 12:43

Nul ami tel qu'un frère ;
nul ennemi comme un frère

ft. Hawk

Hier, c’était super. C’était trop bien, même ! Franchement, j’ai adoré. J’veux dire, l’entraînement. C’était nouveau, c’était … C’était mieux que ce que je me suis imaginé. Esprit des Songes est super. Franchement, c’est un mentor génial ! Il est trop bien, j’suis trop content. En fait, je crois que je suis euphorique depuis euh … Bah hier, du coup. Mon entraînement m’a rendu joyeux. Aujourd’hui, Esprit des Songes m’a accordé un peu de repos. Je suppose qu’il veut pas trop me brusquer depuis le début. Hier, on a fait beaucoup, en plus. Je crois que c’est pour ça. En plus, comme ça, je risque pas de me blesser ou je sais pas trop quoi. Ouais, j’ai peur de me blesser. Une blessure bête, en plus. Quand j’étais chaton, j’en faisais pas mal. Je me blessais trop bêtement, et je veux pas que ça recommence. Parce qu’en me blessant, je pouvais plus jouer, après. C’était chiant, de rester coincé dans la Pouponnière, alors que les autres pouvaient sortir et jouer à la bagarre autant qu’ils le voulaient. Surtout Apo. J’aimais pas quand il me laissait. Est-ce que j’étais jaloux parce que lui il pouvait aller n’importe où ? Parce que lui il restait avec les autres chatons, et que les autres chatons l’appréciaient, le condiséraient, tandis que moi j’étais là, dans l’ombre.

Non, non, non … J’aime beaucoup trop mon frère pour être jaloux de lui. Bref, passons. J’espère pouvoir passer un peu de temps avec lui, là, tout de suite. J’espère que lui aussi, Épine d’Or lui a laissé un peu de temps aujourd’hui. Je pourrais lui raconter ma journée ! Et lui, il pourrait me raconter la sienne ! Il faut que je le trouve. J’espère qu’il est encore dans le camp. Je le cherche du regard, mes grands yeux pâles passant au peigne fin ce dernier. Je cherche une fourrure noire et blanche, ça doit pas courir les rues. Enfin, dans le Clan, j’en ai déjà vu d’autres. Y’a les deux frères jumeaux, là, les deux guerriers dont j’ai oublié les noms … C’est pas très grave, après tout. Mon frère, je le reconnaîtrais entre mille. Entre dix mille. Entre un million, même ! C’est mon frère, quoi. Ah, le voilà, d’ailleurs ! Je sais pas pourquoi je suis si heureux. Enfin, si, je sais, c’est l’entraînement. Mais je veux dire, je me sens hyper heureux pour un truc assez … banal, finalement. Tant pis, tant mieux, même, si je suis content avec un rien. J’arrive jusqu’à lui en trottinant, queue levée en signe de bonne humeur, toujours ce large sourire franc et quelque peu idiot sur les lèvres : “Hé ! Apo ! T’es libre, là ?

(c) Kayl pour Ray only

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum