min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Petit Flocon • Nuage de Flocon • Fragment de Neige



 

Petit Flocon • Nuage de Flocon • Fragment de Neige

Ray admine

avatar

Fragment de Neige
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 49 lunes
Messages : 532
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Fragment de Neige, Ven 10 Avr - 22:02


Évolution de Fragment de Neige

Petit Flocon

Tu es né en pleine saison des neiges. Ta mère avait terriblement peur de te perdre, dès la naissance, tu semblais si faible, que personne n’aurait parié sur toi. Personne, non. Un pelage très blanc. Quasiment blanc, d’ailleurs. Juste quelques tâches ça et là qui recouvraient cette pureté héritée de ta mère. Et tes yeux, tes yeux si bleus, si beaux. Tes yeux électriques, tes yeux emplis d’éclairs. Ils faisaient l’admiration de ta mère, Shira. Une fidèle guerrière au grand coeur. Ton père, Neige Ambrée, un guerrier totalement dévoué à son Clan. Un peu trop, d’ailleurs. Tellement dévoué qu’il en oubliait parfois son fils, son premier fils, son unique fils. Tes parents s’aimaient, ils s’aimaient passionnément. Tu as au moins eu la chance de naître de l’amour, par comme d’autres. Mais peut-être cet amour a-t-il détruit votre famille, qui déjà était bien faible. Ta mère est morte à la suite d’une bataille. Tu étais si petit que tu n’avais aucun souvenir de ta mère. Terrible, ça, de ne plus avoir le support de sa mère dès son plus jeune âge. Et ton père, il t’a tourné le dos. Il t’a laissé, refoulant son fils. Pauvre Petit Flocon sans famille. Ah, tu n’en étais pas tellement inquiet, tu ne pouvais pas comprendre, tu étais si petit. Mais pourtant tu souffrais silencieusement de l’absence de ton père qui t’ignorait magistralement. Ah, tu lui en voulais tellement. Tu as pourtant grandi comme tu l’as pu, seul, indépendant.
Nuage de Flocon

Tu as eu ton premier baptême. Ton mentor, un grand guerrier, Scourge, et tous vos  entrainements. Il a été le père que tu n’avais pas eu. Le modèle que tu voulais suivre. Vous aviez cette relation si précieuse, si unique. Il était celui qui te remontait le moral, celui qui allumait des étincelles dans tes yeux. Il était celui en qui tu avais confiance, celui qui te permettait d'aller de l'avant. Puis, très rapidement, tu as fait la connaissance de Petite Cicatrice, quelques semaines à peine et vous étiez déjà les meilleurs amis du monde. Ah, ce que tu as pu partager des moments inoubliables avec elle. Ta confidente, ta soeur de coeur. Encore un membre de la famille dont tu avais toujours rêvé. L’insupportable duo du Clan de l’Ombre. Mais elle n’était pas ta seule amie. Il y avait Nuage de Pivoine, enfin …  Elle était plus qu’une amie. Elle était … elle était elle. Et tu l’aimais. Tu l’aimais tellement, tu l’aimais comme aime les chatons pour leurs premiers amours. Tu voyais dans sa fourrure rousse tous les feux de l’amour dont tu avais toujours rêvé. Ton père ? Mais que devenait ton père ? Ah, tu le reniais. Tu préférais l’oublier. Tu essayais difficilement, mais tu parvenais à ne pas penser à lui, parfois. Il avait une nouvelle compagne qui attendait déjà des chatons de lui. Des demis-frères et demies-soeurs. Une vraie petite famille, de laquelle tu étais bien sûr écarté. Ah, tu les regardais de loin, se chamailler gentiment dans la Pouponnière. Tu aurais tellement voulu que tout se passe ainsi. Mais tu en voulais à ton père d’avoir remplacé si vite Shira. Shira, car tu avais connaissance d’elle. Ta mère, celle qui t'avait donné la vie, celle qui t'avait aimé comme une mère aime son chaton jusqu'au jour où le destin fit son entrée et où la vie te raviva celle qui t'avait enfanté. Mais tu avais Nuage de Cicatrice et Nuage de Pivoine. Elles étaient là pour toi. Oh, et Nuage de Poussière. Ce c*nnard. Comment réussir à apprécier l’apprenti qui t’empêchait d’approcher de ta meilleure amie ? Ah, vous vous crachiez dessus sous les cris hystériques de Nuage de Cicatrice. Ce qu’il pouvait être idiot. Ce que tu pouvais être idiot. Les imbéciles finis et têtus. Mais à nouveau, la saison des neiges revenait, plus forte encore que l’année précédente. Et vous n’étiez pas prêts. Nuage de Pivoine est tombée affreusement malade. Tu refusais de croire qu’elle était mal en point. Mais le destin était ce qu’il était, et il t’a pris Nuage de Pivoine. Le mal vert l’a emportée. Tu as tant souffert de son absence, tant souffert. La veille de ton baptême d'apprenti, alors que tu avais bien mûri, malgré la souffrance et les pertes douloureuses que tu avais subi, tu réussis tout de même à rejoindre ton père qui t’avait ordonné plus que proposé de t'entraîner avec lui. Et le jour de ton baptême, on a retrouvé son corps gorgé de sang sur le territoire.
Fragment de Neige

Mort, ton père était mort. L'amertume te gagnait. Tu t'en voulais, peut-être. Ce n'était pas toi, ce n'était qu'un renard, mais tu regrettais, maintenant. Tu regrettais tout ce temps perdu que tu aurais pu passer en sa compagnie. Et tu te fis une promesse. Cette promesse où tu disais que jamais tes propres chatons ne vivraient le même sort que le tien. Nuage du Jade est partie. Elle a disparu. Elle te manque terriblement. Tu ne t’es rendu compte de ton amour pour elle que lorsque son absence s’est fait ressentir. Tu aimais Nuage du Jade bien plus que tu avais aimé Nuage de Pivoine. Elles n'étaient pas pareilles, leur amour, leur façon d'aimer étaient différents. Nuage du Jade te manquait. Tu te sentais responsable de sa disparition - car tu n’osais pas admettre sa mort - et tu t’en voulais. La dépression t’a pris. Elle a été terrible, violente, accablante. Un poids bien trop lourd pour tes épaules à l'époque si frêles. Des êtres qui te semblaient si chers à tes yeux, évaporés du jour au lendemain. La tristesse, la peine. Plusieurs lunes ainsi, tu as erré parmi les singes et le royaume des échecs. Tu n’as pas su relever la tête comme tu avais réussi avant. Les lunes se sont écoulées, et ta peine s’est atténuée. Car tu étais fort, tu étais fort et tu t’es accroché. Pour tout ceux que tu avais perdu, tu as décidé de vivre. Et cette fameuse discussion avec Cicatrice de Ronce qui t’a remis dans le droit chemin, qui t’a sorti des ténèbres. Jamais, jamais tu ne feras assez pour remercier celle qui, malgré la perte de l’amour de sa vie, a été là pour toi, tout le long. Non, jamais, sauf si tu te contentes de retrouver cette joie de vivre que tu avais habituellement. Aujourd'hui, tu l’as retrouvé. Tu as eu ton premier apprenti. Ton apprenti, rien qu’à toi. Le meilleur. Ton demi-frère. Les liens du sang, peut-être, vous ont rapprochés. Nuage de Charbon et sa grande gueule, mais tu avais comme une dette envers Plume d’Ombre. Une sorte de dette, cette même dette qui te poussait à protéger Onyx et Vie avant. Et Nuage de Charbon a appris, progressé. Et tu étais si fier de lui, bien que maintenant tu savais que vous n’aviez aucun lien de parenté, tu pensais tout de même avoir une certaine connexion avec le mâle noir. Bourrasque Hivernale. Le choc. Une si petite guerrière pour laquelle tu t’es abandonné. Mais il y avait cette autre guerrier, Lumière Angélique - qui avait d’ailleurs presque failli te tuer - et ta petite protégée en était follement amoureuse. Mais cela, tu ne l’as su qu’après, et ton cœur s’en est brisé. Tant de questions te tiraillaient. Comment pouvait-on préférer un autre amour au rien ? Et tu lui en voulais terriblement, à Lumière Angélique. Pourtant les choses se sont calmées, apaisées, et tu as su faire la paix avec le mâle blanc, qui par la suite est devenu ton meilleur ami. Et il a fallu que l'amour revienne toquer à ta porte. Qu'il revienne te chercher, comme s'il ne t'avait jamais lâché. Il est revenu, et il a apporté avec lui Bourrasque Hivernale. Cette femelle qui t'avait repoussé voulait désormais de toi. Toi, oui, toi Fragment de Neige. À nouveau en couple. Mais comment ? Comment lui dire, comment t'avouer à toi-même, qu'une seule et unique personne continuait d'occuper ton coeur, même défunte ? Impossible. Et, d'un autre côté, voilà que ta meilleure amie, Cicatrice de Ronce, accouchait de sa seconde portée. Elle aussi, avait beaucoup affronté. Elle allait maintenant devoir élever ses chatons sans leur père. En parallèle, au camp, tout s'accélérait. Depuis la mystérieuse disparition d'Étoile de la Mélopée et de la monter au pouvoir d'Étoile de Lave, les bannissements pleuvaient. Et ça na s'arrêta pas là. Sa tyrannie prit fin grace au courage d'Aube de la Mort qui devint par la suite Étoile Mortelle. À ton plus grand étonnement, tu fus nommé lieutenant. Presqu'au même moment où Bourrasque Hivernale accouchait de vos chatons. Quelle joie, quel plaisir, quel travail. Combiner ce tout nouveau poste de lieutenant et cette naissance ne fut pas facile sur les premiers mois, pour toi. Mais ils te rendaient tellement heureux. Chacun d'eux, autant Patte Fatale que Petit Eucalyptus et Petit Tyran. Tu les aimais tant que personne ne pouvait rivaliser dans ton coeur. Ils sont devenus ta priorité. D'un autre côté, ta relation avec ta cheffe empirait. Tout comme celle avec ta compagne. Jusqu'à ce qu'elle décide de quitter le Clan. Meilleure amie d'Étoile Mortelle, tu étais sûr de recevoir des remontrances. Ce qui ne tarda pas. Mais tu avais Perle de Lait. Celle qui t'avait aidé à te défaire du poison qu'étais pour toi Bourrasque Hivernale. Puis le bouleversement. Son apparition. Ta fille, votre fille. La fille de Nuage du Jade. Petite Promesse. Tu l'aimais. Tu l'aimais tant. Cette fille, cet espoir, cet enfant qui n'aurait jamais dû voir le jour et qui pourtant était là, pour ton plus grand bonheur. Comment se faisait-il ? Par quel miracle ? Tu ne voulais pas savoir. Enfin si, tu le voulais. Tu l'as même demandé à la principale concernée. Aujourd'hui encore, rien ne cesse. Ta vie est autant un énorme bazar qu'elle l'était. Tu dois aujourd'hui couvrir le secret de Souffle d'Espérance, cette petite chatonne recueillie par Cicatrice de Ronce et dont tu t'étais annoncé comme père adoptif à l'époque.
Étoile Fragmentée

Vie de Fragy
Nom d'Ancien

Vie de Fragy
©️ Codage de Sun pour Ray ♥️ seulement








Gifts:
 
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum