min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
[SUITE EVENT] Assemblée et règlement de comptes || FT LES QUATRE CLANS ET LES TROUPES.



 

[SUITE EVENT] Assemblée et règlement de comptes || FT LES QUATRE CLANS ET LES TROUPES.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Admin Foudry

avatar

Étoile Sanglante
Puf/Surnom : Foudry.
Âge du perso : 107 lunes
Messages : 956
Date d'inscription : 07/10/2013
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile Sanglante, Mer 28 Oct 2015 - 16:50





N.B. : Laissez d'abord les 4 chefs de Clans répondre, ensuite ce sera les autres membres des Clans :D

Le soir tombait vite ces temps-ci. Le soleil illuminait de ses derniers rayons la forêt aux teintes rouges sanglantes. Mais il n'avait plus aucun effet sur moi. Depuis que Pelage de Miel et Envol de l'Hirondelle avait été enlevées, rien n'allait plus en fait. Leur disparition avait laissé un grand vide au plus profond de moi. Et jamais plus je n'avais ressenti cela depuis la mort de Vol d'Hirondelle, mon ex-compagne, morte en donnant naissance à Envol de l'Hirondelle et l'autre fils. Et jamais je n'aurais pensé ressentir à nouveau un tel désarroi. Je plantai mes griffes dans la terre, retournant l'humus. Oui, les autres Clans le payeront. Pour les enlèvements de Tache de Léopard et des deux autres qui m'étaient chères, ils le payeraient, et de leur vie si il le fallait. Le sang coulerait. Quels hypocrites.
Je levai les yeux au ciel. Vol d'Hirondelle regardait-elle, depuis les cieux ? Qu'aurait-elle fait à ma place ? Et si elle savait dans quel Clan sa fille avait été enlevée... ?

Les désignés attendaient à la sortie du camp. Il était l'heure. Oui, enfin. ENFIN.
Je me dirigeai vers la sortie d'un pas mesuré. Je devais avoir l'air squelettique, et la baisse de gibier n'était pas la seule cause. J'avais tout simplement perdu tout appétit.
Je me tournai vers ces braves guerriers.

« Allons-y. Il est temps de faire justice ! »

Et je m'élançai en galopant tandis que la froide nuit tombait. Nous courûmes dans les fourrés, sautant au-dessus de quelques arbres tombés, du ruisseau. Rien ne semblait pouvoir nous arrêter, et à vrai dire, rien ne pouvait nous arrêter. La rage, la haine, l soif de vengeance me guidait à travers les bois.
Nous arrivâmes enfin à la clairière des Quatre Chênes. Je fis une halte à la lisière. Nous étions les premiers arrivés. Parfait. Nous ne louperions rien, ainsi.
Je me tournai ensuite vers le Clan regroupé derrière moi.

« Ne parlez à personne pour l'instant des disparitions. Et restez sur vos gardes. Ne restez pas seuls longtemps, plus rien n'est sûr, désormais. »

Je fis le signe de la queue, et tous s'élancèrent dans la clairière. Je pris soin de grimper sur le Grand Rocher, où je pourrai guetter l'arrivée des autres traîtres de chefs.

Codage par Foudry. © T'y touches, t'es mort.

avatar

Chant de la Colombe
Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso : 89 lunes | morte à 84 lunes
Messages : 147
Date d'inscription : 02/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org/
message posté par Chant de la Colombe, Dim 1 Nov 2015 - 19:39



Comment être chef et se dire qu'on a vraiment la poisse...


Seule dans ma tanière, je soupirais une nouvelle fois. Plus de frustration que de véritable lassitude. Ce soir avait lieu l'Assemblée aux quatre chênes, comme d'habitude, lors de' la pleine lune afin que nos ancêtres puissent bien nous avoir à l'œil. Mais ce soir, je n'en avais que faire des morts, ce qui me préoccupais présentement, c'était surtout les vivants disparus.
Éclair Filant.
Nuage de Soie.
Nuage du Lion.
Un guerrier aguerri.
Deux apprentis prometteurs.
Que s'était-il passé ? Que leur était-il arrivé ? Voilà deux questions que tout le Clan se posait et qui se faisait hérisser les poils de mon échine. Par le Clan des Étoiles, je détestais nager dans de telles incertitudes.
En fait, je ne connaissais ni Éclair Filant, ni aucun des deux apprentis mais cela ne m'empêchait pas de me faire un sang d'encre quant à leur sort. Je ne savais même pas s'ils étaient en vie. Pratiquement tous les soirs depuis leur enlèvement, je priais mes ancêtres pour qu'ils soient vivants et en bonne santé, où qu'ils soient. Je m'inquiétais autant que si je les connaissais parfaitement bien. J'imagine que c'est ça, l'instinct de protection. Mon clan est mon Clan et je me suis jurée d'en prendre soin et de passer outre ma "maladie" pour ça. Parce qu'un Clan a besoin d'un chef sain et ayant l'esprit clair. Tout ce que je ne suis pas. Mais cela ne m'empêche pas de tout faire pour l'être. Ou du moins en donner l'illusion.
Je levais la tête vers le ciel, la lune brillait dans le noir, entourée d'étoiles s'allumant les unes après les autres. Quelques nuages dérivaient par ci par là mais ne voilaient pas l'astre pour autant. Derrière moi commençait à se rassembler les chats désignés par mes soins pour m'accompagner lors de la réunion traditionnelle des Clans. Une fois qu'ils furent tous là, je me mis à avancer en lançant haut et fort :

En avant ! Ne traînez pas, cette Assemblée est primordiale pour savoir ce qui se passe dans cette foutue forêt.

Pour savoir ce qui se passe chez les autres Clans plutôt... Je soupçonnais fortement le Clan de l'Ombre d'avoir manigancé je ne sais quel piège tordu impliquant des kidnappings. Par le passé, les membres de ce sombre Clan n'avaient pas manqué de nous persécuter, nous, le Clan du Vent. Je me méfiais de tout le monde à présent. Avions nous eu des différents récemment avec le Clan du Tonnerre ? Pas que je sache. Avec le Clan de la Rivière peut-être ? Non, cela ne me disais rien.
Tais toi et avance bécasse, tu en sauras plus une fois là-bas...
Je grimaçais en percevant ce murmure imaginaire dans ma tête. Bon, pour une fois qu'elle coopérait, tout était pour le mieux.
La lande commençait à se perdre derrière ma troupe tandis que nous nous enfoncions vers la forêt. Bientôt, l'odeur des Clans du Tonnerre et de l'Ombre se firent sentir. Je lâchais un grognement avant de m'arrêter et de me retourner vers les membres de mon Clan. Quelques secondes durant, je les observais. Ils semblaient un peu nerveux et il était de mon devoir de les avertir et de les rassurer si besoin.

Ne divulguez rien d'important, je ne veux aucune fuite quant aux kidnappings. Surveillez la moindre de vos paroles, essayez d'en apprendre un peu sur les autres Clans mais soyez prudents, on ne sait plus qui croire ces temps-ci.

Et au fond, on ne l'a jamais su. Je lançais un coup d’œil en direction des apprentis. L'un d'eux hocha la tête. Bon. Ils avaient compris, ne rien dire, être discrets, ne pas se faire remarquer.
Je m'avançais dans la clairière au milieu des chats déjà présents. Mon regard se fit sombre et orageux tandis que je fendais la foule en direction du Grand Rocher. Étoile Sanglante et Étoile de la Mélopée me fixait, me jaugeant de haut. Je ne leur fis pas le plaisir de tressaillir et j'exécutais un bond majestueux pour m'asseoir à leurs côtés sur la pierre aussi grise et froide que mon coeur.
Je leur adressais un petit signe de tête et leur décochais un regard empli de froideur en guise de salutations.

Bonsoir Étoile de la Mélopée, Étoile Sanglante

Mes yeux s'ancrèrent de brefs instants dans les leurs, cherchant à décrypter leurs pensées. Savaient-ils ce qui se tramait dans la forêt ? En étaient-ils responsables ? S'il y a bien d'une chose dont j'étais sûre dès à présent, c'était que je voulais retrouver les membres de mon Clan sains et saufs et le plus vite possible et que si je découvrais que l'un d'eux était mêlé de près ou de loin à leur enlèvement, il allait souffrir.

© Codage de Sun pour Alice ♥ seulement
admine nex

avatar

Mélopée
Puf/Surnom : Minion
Âge du perso : 77 lunes
Messages : 154
Date d'inscription : 27/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Mélopée, Dim 1 Nov 2015 - 20:39



Assemblée

# Feat All of the forest



La lune trônait haut dans le ciel, fière et immuable, une figure rassurante, et parfois agaçante. Elle était plus agaçante qu'autre chose à cet instant.
Etoile de la Mélopée aimait le ciel, le ciel nocturne rempli d'étoiles, illuminés par leurs ancêtres, accompagnés de la Lune. Mais les événements ici-bas, étaient bien sombres en ce moment, et cette lune si pâle lui donnait l'impression d'un sourire moqueur, une présence supérieure les narguant à propos de la situation actuelle...
Oui, les temps étaient bien sombres en ce moment... Après cet incendie qui avait ravagé la forêt à la dernière saison, les choses avaient pourtant semblé se calmer, revenir à la normale. Mais depuis quelques semaines maintenant, des camarades, des membres du Clan de l'Ombre, chaton comme guerrier disparaissait sans laisser de traces, autre que la tristesse de ceux qui restaient. Ils ne savaient où ils avaient disparus, ni comment, ni s'il y avait une raison. Petite Sauvageonne, Feuille d’Érable et Pelage de Terre. La fille de sa lieutenante, et deux bons guerriers, qui manquaient à tous. Et sous la tristesse et la douleur, les vieilles rancœurs claniques, toujours présentes, s'étaient ravivés. Avait alors commencé un jeu pour savoir à quel clan on ferait porter la faute, sous les spéculations et les hypothèses, mêlés à une logique malheureusement tordue.

Et ce soir se tenait une Assemblée. Celle-ci allait probablement tout éclaircir, ou alors les enfoncer dans un bourbier encore plus profond. Alors qu'elle marchait en direction des Quatre Chênes, suivie de sa lieutenante et des guerriers ou novices qu'elle avait choisie pour l'accompagner, la chatte bicolore sentait son cœur se serrer : un mauvais pressentiment qui l'étreignait, lui serrant la gorge et lui tordant le ventre. Qui aurait presque pu la convaincre que tout allait aller de mal en pis, que cette soirée ne saurait être pire... Mais elle était chef de clan. Son Clan de l'Ombre, si cher à son cœur, déjà tant fragilisé par les disparitions de certains de ses membres... Elle ne pouvait rien laisser paraître de son trouble. Un air semblable à un triste sourire forcé passa sur son visage : c'était le devoir d'un chef.
Etoile de la Mélopée déglutit alors silencieusement, releva son regard vers le ciel, et en secoua la tête, avança d'un pas plus déterminé.
Elle ne se laisserait aller au doute qu'à sa mort, s'il devait en être ainsi.

Les quatre majestueux arbres furent bientôt en vue, et des relents de l'odeur du Clan du Tonnerre parvinrent à leurs narines. La guerrière fronça le nez, songeant qu'ils ne seraient pas les premiers arrivés. Quand à savoir si cela aurait un impact sur l'Assemblée... Elle n'était point devin, et ne pouvait qu'espérer le contraire.
A chacun de leurs pas leur vue se précisait, et ils virent bientôt le Clan du Tonnerre dans son entièreté. Etoile Sanglante était déjà perché sur les pierres des chefs, son pelage roux se découpant nettement dans le ciel nocturne.
Etoile de la Mélopée s'arrêta doucement, ses pattes effleurant maintenant l'herbe tendre présente en ce lieu neutre. Elle leva un instant la tête vers les étoiles, prenant une longue inspiration.... Puis se retourna vers son Clan, ses camarades, pour donner quelques conseils à suivre.

« Nous y voilà... Quelques éclaircissements devraient être apportés ce soir. Mais en attendant que ce soit fait, je vous demanderai de mesurer vos paroles et de ne pas trop en dévoiler. Ne cherchez pas querelle aux autres clans, et ne leur posez pas directement de questions. La chatte bicolore fit une pause douloureuse avant de continuer. Les chefs s'en chargeront bien assez... Allez-y ! »

Sur ces mots, la chef laissa le champ libre à son clan, et rejoignit le chef adverse sur les pierres de cérémonie. Elle le salua d'un hochement de tête respectueux :

« Bonsoir Etoile Sanglante. »

Puis elle attendit que les deux autres clans arrivent. Ils ne tardèrent guère, d'abord le Clan du Vent, puis le Clan de la Rivière. Etoile de la Colombe les salua cordialement, la chef de l'Ombre lui répondit de la même manière. Et le chef des poissons arrivé, l'Assemblée enfin commença.




© Great Thief sur Epicode
admine mielou

avatar

Étoile du Lynx
Puf/Surnom : Mielou
Âge du perso : 91 lunes
Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile du Lynx, Dim 8 Nov 2015 - 21:10


Étoile du Lynx avançait prudemment dans la forêt auréolée de rouge et d'or. Le crépuscule tirait doucement sur la nuit, et bientôt la pleine lune régnerait dans les cieux nocturnes. Ses yeux jaunes observaient la scène et notaient tout les détails, jusqu'au tremblement imperceptible des dernières feuilles oranges et rouges qui restaient désespérément accrochées aux arbres qui se trouvaient sur son territoire. Devant lui, un dernier pont de Bipède se tenait là, par dessus la rivière. Et juste derrière s’attendaient les terres neutres et les Quatre Chêne, sa destination. Ou plutôt leur destination, à tout ces chats qui s’immobilisèrent d'un seul coup, comme si ils formaient tous une vaste rivière et coulaient au même rythme, dans la même direction. Comme des fantômes, ils se tenaient là, à attendre les ordres de leur chef, et n'attendaient que son signal pour s'avancer. Mais cette fois là, tous se regardaient et murmuraient entre eux. Leurs yeux, comme ceux du noiraud, guettaient chaque signe qui annonceraient un retour, et touts leurs flairs étaient en alerte, prêts à détecter le moindre fumet.
Le meneur, lui aussi, était prêt à réagir, et son odorat avait repéré une légère trace. Plein d'intérêt, il se pencha, avant de soupirer. La discrète effluve qu'il avait remarqué était celle d'Aile de Pégase, mais il l'avait déjà sentit, celle là. Au delà du pont, plus rien. Les éclaireurs n'avaient rien détecté au delà. Mais elle n'était pas la seule à avoir disparu: Chant du Matin et Fleur d'Ambre s'était eux aussi évanouis dans la nature. Et si ils étaient morts ?A cette idée, le mâle fouetta l'air de sa queue. Qu'importe le ou les coupables, ils payeraient tous. D'habitude, il était plutôt du genre calme et posé, mais ce genre de chose le mettait hors de lui, tout simplement. Le chef dut faire preuve d'une grande concentration pour détendre son pelage noir. La tête haute, l'air fière et hautain, il franchit le pont, le reste de ceux qu'il avait choisi derrière lui.
Ils se dirigèrent d'une grande foulée vers le lieu sacré. La nuit commençait à pointer le bout de son nez, et le noir envahissant la voute céleste tendis que quelques trainés d'étoiles commençaient à l'illuminer de leur douces lumières. En courant, le matou scruta la Toison Argenté. Leurs ancêtres avaient gardé le silence depuis les récents évènements, et cela inquiétait le matou. Pourquoi se taire ? Pourquoi ne pas leur dire où était les disparus ? Parce que le larcin avait été commis par un autre Clan ? Étoile du Lynx ne l'avait jamais dit clairement, mais c'était la seule hypothèse valable. Pourtant, il n'avait pas récemment eut de problème avec ses voisins Étoile de la Colombe et Étoile Sanglante. Le Clan de l'Ombre, peut être ? Même si ils n'avaient pas de frontières communes, les légendes qui racontaient que le vent du nord glaçait le cœurs de leurs chasseurs n'était pas qu'inventé: beaucoup d'histoire relatait leur caractère provocateur et bagarreur. Mais de là à enlever des chats d'un autre Clan... Cependant, laquelle des autres tributs auraient du passer par ce fameux pont, et donc, les territoires libres ? Autant de questions sans réponse qui troublaient le meneur.
Les félins arrivaient à l'orée de la clairière où se déroulait l'Assemblée. Le noiraud fit un signa de la queue, et tous se stoppèrent une nouvelle fois. Il fit demi-tour et dit d'une voie douce mais forte:
- Ce soir, il y aura beaucoup de choses à éclaircir. Cependant, je vous demanderais de ne pas en faire référence à vos connaissances des autres Clans. Je m'occuperais d'informer les autres tributs et de leur présenter mes soupçons. En attendant, je ne veux pas une seule rumeur sur la disparitions de nos trois guerriers. Est-ce bien compris ?
Il promena ses yeux jaunes sur ses guerriers, et fit volte-face. En bas, il détectait l'odeur des trois autres Clans: ils étaient les derniers. Doucement, les chats dévalèrent la pente comme un seul félin, tel un cours d'eau qui prenait tout sur son passage.
Tendis que ses guerriers se dispersaient, Étoile du Lynx se dirigea vers le Grand Rocher. Aussitôt, il nota un certain climat de méfiance, même chez les autres clans, se qui souleva de nouvelles interrogations dans son esprit. Faisant mine de rien, il bondit au côté des trois autres.
- Salutation, Étoile de la Colombe, Étoile Sanglante, Étoile de la Mélopée.
Il accompagna ses paroles d'un hochement de tête puis se retourna vers les autres chats. Maintenant qu'ils étaient tous réunis, la réunion ne tarderait pas à commencer, et il pourrait tirer cette affaire au clair.


HRP: Maintenant les membres ont quelque jours pour commencer à poster. Pour l'instant, personne ne révèle les enlèvements, et l'ambiance est méfiante et électrique. Dans deux ou trois jours, les chefs posteront la suite de l'Assemblée.
admin luny

avatar

Déchéance de la Lune
Puf/Surnom : .
Âge du perso : 43 lunes || Mort à 17 lunes
Messages : 373
Date d'inscription : 13/10/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Déchéance de la Lune, Lun 9 Nov 2015 - 0:16

♪ Au Clair de Lune, quand le sang
s’y mêle, les tensions règnent ravivées par l’incertitude. ♫

ft. le fow



Le Clan des Étoiles venait souvent dans tes pensées ces derniers temps. De vielles querelles demeuraient, aucun chat n’avait été à même de les régler, de trouver ce qui allait les régler, mais toi tu savais n’est-ce pas ? Il fallait une révolution. Quelque chose qui puisse les foutre à terre, faire que les Clans n’aient plus aucune confiance en eux, parce que sans confiance, ils étaient démunis, eux. Toi, et tous ceux de la Forêt Sombre, vous pouviez atteindre les chats sans besoin de leur foi en vous, mais pas le Clan des Étoiles, ce qui t’amusait fortement, mais surtout, te fournissait un atous de taille que tu n’allais certainement pas hésiter à t’en servir. Tu avais déjà commencé n’est-ce pas ? Tu faisais quelques visites à Éclat Mystérieux, ton demi-frère, ton ami, ton allié et tu allais bientôt débuter ton entraînement avec Petite Plainte. Parce que pour le moment, il te fallait cibler les meilleurs moyens de la faire adhérer à tes envies, à tes désirs, les meilleurs moyens de te la rendre fidèle. Et ce n'était pas la chose la plus compliquée, les vivants étaient bien trop simples à comprendre pour la plupart, et elle était simple à comprendre, cette petite. Elle aimait gagner, et elle le démontrait de façon évidente, ce qui te ravissait, parce qu’elle te fournissait tous les détails qu’il te fallait pour l’avoir, l’attraper et la rendre fidèle à ta quête, sans même que tu n’aies à lui dire. Oh, si tu lui disais, elle ne te serait pas fidèle. Mais si tu lui apprenais plus tard, elle ne pourra plus reculer, son entraînement serait bien trop avancé et elle, elle serait la plus forte de son Clan. Les techniques du Clan de la Rivière étaient amusantes à reproduire, elle pourrait même apprendre à supporter de se mouiller les pattes, un peu comme tu avais fait. Petite Plainte serait une parfaite élève, ça tu en étais certain. Bien heureusement que ton autre novice avait fait confiance à son instinct, il avait donné comme cible une parfaite chatonne qui deviendrait une parfaite guerrière… selon toi, bien entendu.

Tu étais couché sur la terre humide, pattes repliées sur toi, observant le vide, te rappelant de ta visite à Petite Tempête, le fils de Nuage de Minuit, ou plutôt… Lueur de Minuit. Pour toi, elle n’aurait même pas dû pouvoir avoir un nom, hargneuse qu’elle était. Vous ressembliez trop, et pas assez à la fois. En fait si, vous ressembliez presque totalement. Vos réactions aléatoires, votre hargne, votre façon d’être tout simplement. Vous auriez dû vous entendre à merveille, mais elle œuvrait pour le Clan des Étoiles, tes ennemis de toujours, et toi, tu œuvrais pour la Forêt Sombre, en total opposé avec ce Clan qui communiquait avec la guérisseuse de ce Clan que tu désirais anéantir. Il allait de ce fait donc de soi que vous ne pouviez pas vous entendre comme vous auriez dû, avec vos ressemblances. Et elle ne t’aspirait qu’un profond sentiment de dégoût, quand tu croisais ses yeux. Un dégoût intense qui te donnait des envies de meurtre instinctives. Des envies de la détruire au même titre que le Clan auquel elle appartenait. Mais tu savais te faire patient, il fallait que tout soit à point pour que tout fonctionne. Aller dans les précipitations, c’était laisser les plans faire comme ils l’entendaient et dans la majorité des cas, échouer complètement et tu ne voulais pas voir tes plans échouer. Pour le moment, ils fonctionnaient et cela te rendait bien content, te faisait jubiler excessivement. Petite Tempête avait apporté ton message et toi, tu avais fait en sorte qu’il ne soit pas dérangé par les chatons, pour un moment, parce que maintenant, tu avais autre chose à faire, alors les chatons pourraient l’approcher, toi tu ne serais pas là pour les occuper, les faire dévier. Tu t’en foutais un peu du chaton en fait, un peu beaucoup, il était uniquement une façon d’atteindre sa mère secrète.

Tu te levas et te secouas, tes poils s’hérissant sur le coup avant de se calmer et tu te mis à marcher un peu, pour traverser les arbres, les voir défiler, et tu te mis à courir, pour voir le paysage défiler encore plus vite, cela t’amusant complètement. Tu ne voulais juste pas apparaître trop vite, quoi que tu n’apparaîtrais pas. Pas au sens propre du terme. Tu feras comme avec la naissance de Petite Tempête et Petite Agonie. Tu seras là, mais personne n’allait te voir, pour ne pas qu’on puisse réaliser que tu étais là au final. Peut-être que les plus attentifs remarqueront les éclats argentés de ton pelage, mais ils mettront ça sur le compte du mauvais sommeil, de tout ce qui arrive dans la forêt en ce moment, des chats qui étaient là et œuvraient pour le mal, des chats qui ne sentaient pas bon, qui kidnappaient et tuaient ceux de la forêt. Tu les voyais agir, mais tu n’en faisais pas de cas, s’ils pouvaient commencer à faire ce que toi tu désirais faire, sans que cela ne trahisse ta présence, c’était parfait et tu les laisserais faire. Donc au final, tu les laissais faire. Cela t’amusait même de les voir agir en secret et d’aviver les tensions claniques que les quatre Clans s’acharnaient à faire disparaître, leur rappeler à tous qu’il y en aurait toujours et que ce ne sera jamais fini. Leur rappeler que les tensions ne pourraient être effacées que le jour où il n’y aura qu’un seul et vrai Clan qui régnerait sur la forêt toute entière, un Clan avait un chat comme toi à sa tête, oui. Peut-être toi, qui sait. Tu aimerais bien, oui, tu aimerais bien être à la tête de l’unique Clan de la forêt, prouver que les morts continuaient d’exister, et étaient même plus forts que les vivants, quand ceux-ci ne rejoignaient pas le Clan des Étoiles et leurs prophétiques énervantes. Tu étais bien plus fort que les étoiles, c’était prouvé, n’est-ce pas ? Tu avais tué la mère de ton ancien lieutenant, Équinoxe du Printemps, pour le préserver de ses critiques. Il ne t’en voulait pas. Bien heureusement.

Et puis, tu cessas de courir, et tu marchas. Tu aimais sentir le vent contre ta fourrure, il y avait du vent, pas beaucoup, mais il y en avait et surtout, il y avait la solitude que tu aimais tant. Tu en profitais un peu, parce que bientôt, tu allais être entouré de chats qui ne te verraient pas, ne sauraient pas que tu étais là et ne réagiraient pas en posant leurs yeux sur ton pelage argenté, parce que pour eux, ce sera le vide qui serait à cet emplacement. Tu allais bien rigoler de les voir ainsi, le poil hérissé, attendant que les chefs prennent la parole et se retenant de dire des informations sur les disparitions, mais se retenant surtout de ne pas sauter à la gorge de leurs ennemis, des chats des autres Clans, parce que tous pensaient les autres coupables, alors que ce n’était que des chats venus d’ailleurs, venus de loin, mais tu ne réagirais pas toi, tu les regarderais. Tu savais que l’ambiance ne serait pas la plus douce, il y aura beaucoup de tensions et cela serait drôle, tu en jouirais. Parce que la concorde était semé entre les Clans et il ne restait qu’à voir qui allait sauter le premier. Ce ne serait pas Étoile du Lynx, c’était évident. Trop posé, trop sage à tes yeux, il n’attaquerait jamais le premier, il allait sans doute laisser les autres s’entre-tuer des yeux avant, les laisser attaquer et puis joindre la bataille pour ne pas se faire traiter de lâche, de cœur de souris. Oui, tu avais une opinion négative, que trop négative, de ton ancien meneur, celui que tu avais toujours considéré comme incapable.

L’heure de l’Assemblée approchait de plus en plus, et un vague sourire demeurait sur ton visage, aux pensées de e qui attendait les chats dans cette clairière, tu savais que tu retrouverais ton compte là-bas et que la peur des autres concernant la présence des traîtres continueraient longuement de te nourrir. Tu n’allais jamais disparaître. Ton fils avait peur de tes apparitions. Lueur de Minuit allait devoir te craindre, tu allais t’imposer dans la légende. Mais pour le moment, tu allais seulement observer, pour jouer des autres, enfin, pas jouer, juste satisfaire ton instinct de joueur, cet instinct qui te démangeait, celui de tueur aussi, tu allais tuer, mais pas maintenant, pas dans l’Assemblée, pas devant tous ces chats, ou peut-être que si, mais discrètement, tu ne devais pas te faire remarquer juste les effrayer. Même s’ils étaient suffisamment sous tensions en ce moment, avec les enlèvements. L’ambiance allait te plaire, comme l’ambiance de la Forêt Sombre te plaisait. Ce serait une ambiance de méfiance, une ambiance que tu avais appris à aimer, à vouloir faire régner autour de toi. Tu n’avais pas toujours été comme ça. Non. Chaton, tu ne supportais pas qu’on te regarde comme si tu allais devenir ce que tu es devenu. Tu n’aimais pas sentir la méfiance des reines, ce qui faisait que tu t’isolais dans un coin pour ne pas les laisser s’approcher de toi, cela alimentait ta colère et tu t’isolais dans la pouponnière, dans le froid d’un coin, tu tombais malade et supportais cela, sans même demander de remèdes, tu passais au travers des rhumes seul. Tu n’étais pas comme ça chaton. Tu demandais qu’à prouver que tu serais un guerrier loyal et formidable, qui donnerait sa vie pour son Clan d’adoption. Tu n’aspirais qu’à leur montrer qu’être né en dehors du Clan ne signifiait rien, mais tu étais devenu ce que tu ne voulais pas devenir. Ta mère ayant joué un grand rôle dans ce chemin emprunté. Sauf que tu ne pouvais pas tout mettre sur le dos de ta mère, parce que ce côté de toi, tu le refoulais auparavant, le laissant à présent éclater. Et t’amusant des conséquences.

Traître. C’était bien ce que tu étais et tu voulais l’être jusqu’au bout. La foule de félin t’apparut alors. Il y avait le Clan de ton demi-frère et celui de ta mère, mais pas celui de ta compagne et ton ancien Clan, enfin, celui auquel tu aurais appartenu si tout avait été différent, même si on ne pouvait pas revenir dans le passé afin de changer les choses. Tu sentais l’électricité dans l’air, celle qui menaçait de retomber. Mais pourtant tout semblait calme et les félins ne se mélangeaient pas. Ils se regardaient tous, se jugeant du regard, comme si un simple coup d’œil pourrait déterminer les ravisseurs, sans qu’ils ne puissent deviner que les ravisseurs ne se trouvaient pas avec eux en cet instant, mais parcourant leurs terres quand ça leur chantait. L’assemblée les rendait si faible. Tu sentais la méfiance qui puait, hérissant les poils de chacun, assombrissait les regards, ravivait les tensions qui se faisaient que trop présentes en cet instant. Ton regard se posa sur ton demi-frère. Il était présent et semblait fier comme tout. Enfin, façon de parler, il avait toujours cet air digne qui se rapprochait de toi, les yeux froids et glacés qui parcouraient les chats présents, il ne pouvait te voir, tu ne le laissais pas te voir, comme les autres ne pouvaient point te voir, tu étais caché. Par la suite, le Clan du Vent fit son apparition et tu décortiquas chaque chat qui était présent. Ils allèrent eux aussi se placer dans leur coin, sans se mêler, sauf que cette fois, ton cœur mort se figea. Tes yeux se firent encore plus haineux, lançant des éclairs. Et tes muscles se crispèrent. Éclair Filant ne se trouvait pas dans la foule. Elle n’y était pas. Comment pouvaient-ils prendre ta compagne ? Parce qu’elle demeurait ta compagne même si tu étais mort. Elle le serait toujours et tu chercherais toujours à la protéger. Tu l’aimais. À ta manière. À la manière d’un traître au cœur de glace, tu l’aimais. Et elle n’était pas là. Ça, ce n’était pas acceptable. Même que la tension ambiante augmenta d’une coche. Elle avait intérêt à bien aller. Sans quoi rien n’irait. Pour les Clans et les ravisseurs, ce serait la catastrophe.

Tu voulais qu’elle aille bien et elle avait intérêt à bien aller. Ton odorat capta l’odeur particulière et propre au Clan de la Rivière. Les voilà enfin tous réunis, l’assemblée allait pouvoir commencer. Étoile du Lynx prit sa place sur sa branche et salua les autres meneurs. La tension était bien palpable, les éclairs semblaient là, on aurait dit qu’un orage se préparait, menaçait les Clans et allait tomber d’un instant à l’autre et tes yeux étincelaient. Tu avais hâte. Hâte de voir comment tout cela allait se produire. Hâte de voir comment ils allaient palier les enlèvements sans pour autant briser la trêve qui leur tenait tant à cœur. Est-ce qu’ils parviendraient seulement à ne pas faire fâcher le Clan des Étoiles ? Ce serait décevant qu’ils y arrivent. Toi, tu n’attendais que de les voir se sauter à la gorge, proférer des accusations. D’ailleurs, qui commencerait les accusations ? Étoile Sanglante, du Clan du Tonnerre ? C’était le choix le plus probable. Étoile de la Colombe, du Vent ? Elle aussi serait capable de proférer de telles accusations. En revanche, Étoile de la Mélopée et Étoile du Lynx te semblaient moins prompt à le faire. Enfin, attends et tu verras. Un sourire cruel et glauque illuminait tes traits. Tes yeux ressemblaient aux étoiles du ciel. Mais tu étais plutôt le gouffre des ténèbres.
Kayl GO

avatar

Kayl
Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso : 48 lunes à sa mort, 88 lunes (en vrai)
Messages : 1736
Date d'inscription : 05/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Kayl, Lun 9 Nov 2015 - 20:07


EVENT L'assemblée

Ft le fow


La lieutenante était de mauvaise humeur. Très mauvaise humeur. Il ne valait mieux pas la chercher dans ces cas-là. Les enlèvements, il y eut trois. Et les trois étaient des amies de Coeur de Pierre. Tache de Léopard, une chatte amicale, et puis Pelage de Miel, la compagne de leur chef. Et bien sûr Envol de l’Hirondelle, celle qu’elle considérait comme sa fille. Elle ne le supportait pas. Depuis que la chatte grise, jeune reine qui plus est, avait été enlevée, la lieutenante restait souvent avec ses petits enfants. Et elle faisait très attention à toutes les patrouilles. Il ne devait plus rien arriver jusqu’à ce soir. Car ce soir, c’était l’Assemblée. Et tout allait se jouer.

La journée passé vite. À cette saison, forcément, le soleil disparaissait rapidement pour laisser place à une nuit froide et de plus en plus longue. Le pelage un peu en bataille, elle nommait les patrouilles qui s’enchaînaient sans incidents. Mais il ne fallait pas relâcher leur vigilance. Coeur de Pierre ressentait une haine profonde pour les autres Clans. Ils allaient payer pour ses camarades disparus. Ses épaules puissantes se frayèrent un chemin parmi les félins afin d’atteindre le chef. Étoile Sanglante avait perdu une compagne et une fille. La chatte bleue se doutait que les temps n’étaient pas faciles pour eux. Et que ça allait empirer encore avant de retrouver l’époque du “bon vieux temps” et que tout s’arrange à nouveau.

La nuit était tombée. Les chatons, reines et anciens restaient dans la Pouponnière et dans le camp avec une interdiction formelle de sortir, et avec une garde importante de plusieurs bons guerriers. L’Assemblée ne voulait plus rien dire pour eux, puisque le Clan des Étoiles s’était ligué contre le Clan du Tonnerre. Coeur de Pierre ne savait plus si elle devait y croire ou non. Elle préférait croire qu’ils n’existaient pas plutôt qu’ils aient abandonné tout un Clan. Mais après tout elle s’en fichait, et le plus important était de faire cracher les autres Clans sur les kidnappings. Elle échangea un regard avec Étoile Sanglante et les deux surent ce que l’autre pensait. Car ils pensaient la même chose à cet instant.

Et les élus se mirent en route. Tout le monde était un peu méfiant. Et si ce soir la lune se voilait, qu’adviendrait-il de la paix fragile ? Tout serait brisé. Mais tous ignoraient encore ce qui se passerait. On ne pouvait pas prévoir l’avenir, et Coeur de Pierre avançait avec un vent gelé dans le dos. La nuit les températures étaient trop froide. Bientôt la neige arriverait, et les Clans auraient faim. Ils se battraient encore. Coeur de Pierre n’avait pas peur de se battre, ni même de la défaite. Mais elle ne voulait pas mettre les siens en danger. Ce soir tout se jouerait et ils en étaient conscients. Après les dernières recommandations de leur chef, tous se dispersèrent dans la clairière. Quoiqu’ils restaient étonnamment entre eux.

La chatte bleue observa les novices, mais elle avait confiance en son Clan. Enfin… Elle ne savait plus à qui faire confiance maintenant. Elle s’approcha alors du pied du rocher, là où les autres lieutenants étaient présents. Nuage Silencieux la suivit et resta auprès d'elle. Elle salua les autres chefs présents et il ne manquait plus que le Clan de la Rivière qui ne tarda pas. Peu parlaient, ou bien ils parlaient à voix basse. Le novice restait toujours près d'elle, et elle aimait bien le jeune. Elle le laissa. Et la lieutenante du Tonnerre croisa le regard de Plume d’Ombre, lieutenante de l’Ombre, et elle y lut… La peur. Elle y lut trop de choses. Et elle sut alors que cette Assemblée allait se révéler un véritable casse-tête. D’un côté, cette peur pouvait vouloir dire qu’elle aussi connaissait des choses similaires. Mais… Et si elle avait peur parce que son Clan était coupable ?

— Salutation, miaula-t-elle.

Et ce fut tout ce qu’elle dit avant que les chefs ne rejoignent le haut de la pierre. Les guérisseurs aussi parlaient entre eux, et le Clan du Tonnerre n’avait reçu aucune prophétie. Coeur de Pierre observa le ciel et les étoiles étaient bien nombreuses, et pourtant elles semblaient plus lointaines que jamais. Elle soupira en son for intérieur et préféra écouter ce que les chefs avaient à dire. Tout le monde semblait à cran. Pas seulement les membres du Clan du Tonnerre. La respiration un peu saccadée, le rythme cardiaque trop élevé, tout était redevenu silencieux durant les quelques secondes qui durèrent entre le miaulement du début et celui où Étoile Sanglante s’exprima.


Codage by Kayl


avatar

Plume d'Ombre
Puf/Surnom : Ready
Âge du perso : 63 lunes | morte à 49 Lunes
Messages : 164
Date d'inscription : 23/11/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Plume d'Ombre, Lun 9 Nov 2015 - 20:42

Arracher les membres, tuer lentement, éviscérer, le découper en morceaux, lui arracher les yeux, le tailler jusqu'à qu'il se vide de son sang. C'est ce que j'allais faire si je croisais celui qui avait touché , oser enlevé ma fille, Petite Sauvageonne ainsi que Feuille d'Érable et Pelage de Terre. J'allais faire souffrir longtemps celui qui avait oser faire du mal à mon clan. Qu'il soit des clans ou non. Je me levais dés que l'heure fut arrivé. Je ne remplaçais pas Étoile de la Mélopée qui même gravement blessé à l'épaule assuré son rôle. Je proclamais malgré tout

-Chat du clan de l'ombre! Il est l'heure! Que ceux qui ont été désigné viennent à l'assemblée!

Les chats se levèrent et nous suivirent, Étoile de la Mélopée et moi,  dans un bruissement de fourrure qui montaient et descendaient et de grognement et de feulements à peine dissimulé.J'ordonnais de rester parfaitement calme et surtout de ne pas se mélangé avec les autres clans. Le calme était l'arme de la menace la plus efficace. Je m'élançais vers les quatre chênes sans attendre. J'avais repris du poil de la bête et j'étais prête à me battre. Mes griffes étaient plus qu'aiguisaient et mes crocs près à servir. La nuit était fraiche mais mon sang était bouillant et j'étais prête tuer n'importe qui du moment qu'on me rendait et ma fille et les membres de mon clan.

Arrivant sur place je vis que le clan de chats domestique, le clan du "tonnerre" était déjà sur place. Ainsi ces lâches étaient là. Vu leur air suffisant ils savaient quelques chose. Je sursautais lorsque Coeur de Pierre s'approcha de moi et me salua. C'était sans dote la seule guerrière de valeur dans ce clan. Je la saluais vaguement mais l'assemblée commençait. Je rejoignis aussitôt mon clan d'un pas rapides. Je restais parfaitement maitresse de moi même. Même si 'avais très peur de voir une guerre déchirée les clans. La mauvaise saison approché et une guerre serait horrible pour tous les clans. Malgré le profond désir de faire souffrir celui qui m'avait prit ma fille je ne voulais pas une guerre. C'était paradoxal je sais mais j'étais comme ça. Je tendis le museau vers le promontoire attentive aux quatre chef.

avatar

Lys Roux
Puf/Surnom : Ready
Âge du perso : 58 lunes
Messages : 821
Date d'inscription : 21/10/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Lys Roux, Lun 9 Nov 2015 - 21:32

Je me levais lentement observant mes chatons endormis quelques instants avant de sortir de la pouponnière. je me sentais fatiguée, vidé de toute énergie depuis la mort de mon compagnon. A cette pensée un sanglot m'échappa, mais secouant la tête je me forçais à suivre les chats de l'assemblée. Trois des nôtres avaient disparu. Et c'était forcément les autres clans qui étaient responsable. A moins que ce ne soit les drôles de chats dont j'avais sentis les traces lors de patrouilles. La tête basse je suivis Étoile de la Colombe et le reste des membres participant à l'assemblée le cœur gros de devoir laissé mes chatons seuls au camp. Enfin pas si seuls des reines veillaient sur eux mais quand même, j'aurais préféré rester avec elle, mais Étoile de la Colombe m'avait ordonné de venir, et à son ton c'était sans appel pour lui faire renoncer à ce que je sois présente.

Le clan du vent arriva le troisième. Observant les clans je sentis immédiatement la tension qui régnait en mettre des lieux. Cette assemblée promettait d'être interminable. Le clan du tonnerre et de l'ombre étaient déjà présents. Étoile Sanglante semblait prêt à tuer le premier qui bougeait. Étoile de la Mélopée semblait plus calme mais sa lieutenante dont j'avais oublié le nom semblait vouloir tuer chacun d'entre nous lentement de préférence. J'avalais ma salive en m'installant près d'un de mes camarades. J’espérais qu'il n'y aurait aucune combat durant la trêve sacrée. L'assemblée commença avec l'arrivé du clan de la rivière. J'espérais vite savoir ce qu'il se passait.


Invité
message posté par Invité, Mar 10 Nov 2015 - 0:48

Une soirée calme pour un petit chaton

Ce soir-là était un soir où tous les chatons étaient prêts à faire n'importe quoi pour accompagner les guerriers à... L'assemblée des clans. Pour nous, aller là-bas serait un immense honneur ! Nous en rêvions tous. Voir les chats des autres clans, leur parler, écouter les nouvelles, savoir si elle sont de bonne ou de mauvaise augure. Tout cela nous donnait envie d'y aller.
Je m'assis devant la pouponnière, en regardant tristement les guerriers et les apprentis, surexcités, prêts à y aller. Étoile du Lynx prit la tête de la troupe et d'un signe de queue, ordonna le départ.
Je me mis à labourer la terre de mes petites griffes. J'étais en quelque sorte jalouse, mais je savais que mon tour viendrait. Mais j'étais tellement impatiente ! Comment pouvais-je faire !

Après avoir fait quelques fois le tour du camp. Je me couchai devant la pouponnière, la tête sur les pattes, boudant à moitié. Je n'arrivais pas à dormir, je voulais attendre leur retour. Je levai alors la tête au ciel. Les étoiles brillaient de mille feux. Je me mis sur le dos pour mieux les voir. Elles étaient resplendissantes. Je tendis la patte comme si je voulais essayer de les toucher. Mais cela m'était impossible. Elles sont tellement belles... Je fermai mes yeux pour pouvoir me donner une idée de comment étaient les étoiles de plus près.
Des chats défilèrent devant moi alors que j'avais les yeux fermés. Leurs pelages étaient étincelants comme ceux des étoiles. Était-ce mon imagination ?

Quand je réouvris les yeux, tout redevint normal. Et je compris enfin que les chats que j'avais vu étaient nos ancêtres. Pétale de Poussière nous avait raconté une histoire sur ces chats morts, mais pas entièrement. Ils font partie d'un autre clan, le Clan des Étoiles. Ils peuvent communiquer avec les chats vivants pendant qu'ils dorment. J'étais impressionnée bien évidemment. Je voulais tellement en savoir plus sur eux...
admine Sun

avatar

Rayon de Soleil
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, et tout le bazar
Âge du perso : 62 lunes
Messages : 2098
Date d'inscription : 25/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Rayon de Soleil, Mar 10 Nov 2015 - 15:57

EVENT Une Assemblée mouvementée

Ft le fow

La journée avait été difficile. Les proies étaient peu sorties aujourd'hui, et le tas de gibier se faisait maigre. Mais surtout, c'était l'attente de l'Assemblée qui avait rendu cette journée si sombre. Au fur et à mesure que le soleil avançait dans le ciel, l'appréhension et le stress envahissait le camp. Tous espéraient découvrir enfin ce que cachaient ces disparitions, ce soir. Tous voulaient savoir ce qu'il était advenu de Pelage de Miel, Taches de Léopard et Envol de l'Hirondelle. Tous les guerriers, les apprentis également, étaient prêts à en découdre pour les sauver, s'il le fallait. Mais Rayon de Soleil espérait tout de même que la trêve ne serait pas brisée. Elle espérait toujours que ce ne soit pas un Clan qui soit à l'origine de cela, bien que ce soit absurde. Qui d'autre aurait bien pu enlever ces chats? Des Bipèdes? Non, pas à cette saison, cela faisait un moment qu'on n'en avait plus vu d'ailleurs. Non, c'était sûrement un Clan. Les esprits s'échauffaient pour trouver lequel avait bien pu faire une chose pareille. Pas le Clan de la Rivière en tout cas, Rayon de Soleil se rappelait encore la patrouille, celle où ils avaient rencontré un de ces chasseurs de poissons cherchant sa compagne. Le Clan de l'Ombre peut-être?

Tandis que les questions et appréhensions remplissaient les esprits, l'obscurité arrivait, et avec elle, l'heure de l'Assemblée. Rayon de Soleil faisait partie des guerriers qui y participeraient aujourd'hui, et elle se toilettait distraitement près de l'entrée du camp, attendant qu'Étoile Sanglante sorte enfin de sa tanière et donne le signal du départ. Cœur de Pierre, la lieutenante, arriva et rassembla déjà les guerriers et apprentis choisis. Quand le chef les rejoignit, ils étaient prêts. Ils se mirent donc en route sans plus tarder.

Le Clan du Tonnerre arriva le premier aux Quatre Chênes qui balançaient leur feuillage dans le vent plutôt froid. Avant que les chats ne se dispersent, leur meneur lança:
- Ne parlez à personne pour l'instant des disparitions. Et restez sur vos gardes. Ne restez pas seuls longtemps, plus rien n'est sûr, désormais.

Rayon de Soleil hocha la tête par habitude et appliqua ses conseils en suivant quelques guerriers qu'elle appréciait, tandis que le Clan de l'Ombre arrivait. La tension montra d'un cran, tous se jaugeaient du regard, redécouvrant dans l'adversaire un potentiel ennemi mortel. Cela ne s'arrangea pas avec l'apparition d'Étoile de la Colombe et ses guerriers élancés. Ses camarades engagèrent la conversation entre eux, mais la rouquine ne tenta pas vraiment d'y participer. D'ailleurs elle ne concernait que des banalités, tant la méfiance régnait en ces lieux. La jeune guerrière guettait le dernier Clan, dans l'espoir d'avoir rapidement des éclaircissements. Enfin, un groupe de pêcheurs arriva. Les quatre chefs se rejoignirent en haut du Grand Rocher, les murmures se turent, et l'Assemblée commença vraiment.


Invité
message posté par Invité, Jeu 12 Nov 2015 - 16:48

Elle voulait du sang, des meurtres, une vengeance. Oui, tout son être criait vengeance. Plusieurs de ses camarades avaient été enlevés. Nulles traces ne sévissaient. Perce Neige était en rogne. Mieux valait ne pas l'embêter. La guerrière du givre avait supplié son ingnoble chef pour savoir se qu'il allait de passer. Car oui, la traîtresse voulait savoir- peut-être même repérer d'autres assassins. De plus, voir Perce Neige supplier n'était pas ou rarement de bonne augure. Elle avait hâte. Hâte de voir, d'apprendre et de savoir. Elle pourrait étendre son champ de relation, et créer une légère emprise sur les autres Clans. Telle une ombre de la nuit, elle les envenimerait, et créera des tensions. 

La troupe ombreuse arriva. Déjà, des guerriers horripilants se mouvaient au sein de la clairière. Perce Neige retint un soupir exaspéré. Elle qui voulait utiliser cette chance à bon escient voyait ses espoirs partir en fumé. Elle ne prêta qu'une oreille distraite aux dernières recommandations du meneur. Elle dévala la pente avec ses compatriotes et se mêla aux autres chats. La méfiance était palpable, et personne ne semblait enclin à vraiment discuter. 
Admin Foudry

avatar

Étoile Sanglante
Puf/Surnom : Foudry.
Âge du perso : 107 lunes
Messages : 956
Date d'inscription : 07/10/2013
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile Sanglante, Jeu 12 Nov 2015 - 19:01




N.B : Tous ceux des Clans peuvent toujours répondre, évidemment.


Le Clan de l'Ombre vint en deuxième. Étoile de la Mélopée sauta sur le Grand Rocher, et je reculai d'un pas pour ne pas m'approcher trop près d'elle. Elle me salua respectueusement. Je ne fis qu'un hochement de tête, les yeux plissés. elle semblait bien calme dis donc.
Ce fut le Clan du Vent qui vint ensuite. Étoile de la Colombe arriva dans la clairière, suivie de son Clan. Elle bondit à son tour sur le roc et nous salua froidement. Là, voilà un comportement digne de cette grande Assemblée. J'hochai la tête à nouveau, gardant encore et toujours le silence.
Étoile du Lynx apparut enfin à l'orée de la clairière. Parfait. Les trois traîtres étaient là. Il bondit pour nous rejoindre tandis que son Clan se mêlait aux autres. Enfin, ce soir, l'ambiance semblait surtout électrique.

J'observai la foule, le poil hérissé, surveillant chaque chat, me demandant si l'un d'eux était coupable. Les guerriers se jetaient des regards froids, les apprentis semblaient même hésiter à discuter chaleureusement, même si pour autant certains ne se gênaient absolument pas.
Je levai les yeux au ciel. La lune brillait de son éclat pâle, et rien ne venait la perturber. C'était bon signe. Je me redressai alors, jetai un dernier œil aux trois autres, puis feulai longuement.

« Que l'Assemblée commence ! »

Le silence se fit aussitôt. Les yeux plissés, je parcourais la foule de mon regard ambré. Tous les regards des chats des quatre clans étaient fixés sur le Grand Rocher. J'entendis le mouvement d'un des autres chefs derrière moi, et instinctivement, mes griffes vinrent grincer sur le roc. Cette fois, envolée la courtoisie, je n'allais pas donner la parole à un des autres. Non, non, non et non. L'heure était ENFIN arrivée. Mais autant commencer délicatement.

« Mon Clan se renforce beaucoup. Nuage Lunaire, Nuage Changeant, Nuage des Mystères, Nuage Silencieux, Nuage du Nord et Nuage de Verveine sont passés apprentis, tandis qu'Éclat Mystérieux est passé guerrier. Mais le danger règne, la jalousie aussi... Et il faut ajouter la mort étrange d'Abandon des Étoiles... »

Lentement, je me tournai vers les autres, la haine illuminant mes prunelles. Gardant à l'esprit la « trêve sacrée » je rentrai mes griffes pour faire meilleure figure, même si mon échine hérissée trahissait mon énervement. Je lâchai enfin, menaçant, à l'attention des trois traîtres :

« Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ? »

J'avais surtout insisté sur les deux premiers noms. Ma fille et mon deuxième amour comptaient beaucoup pour moi. Et je n'allais laisser PERSONNE leur faire de mal. Mes pupilles étaient réduites à deux fentes menaçantes.

Codage par Foudry. © T'y touches, t'es mort.

avatar

Baie d'Oranger
Puf/Surnom : Aido
Âge du perso : 75 lunes
Messages : 401
Date d'inscription : 09/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Baie d'Oranger, Dim 15 Nov 2015 - 17:45



Titreun petit sous-titre?
J'avancait à une allure soutenue, je marcher à l'arrière de la grande patrouille. Oui, car ce soir c'était la grande assemblée des clans. Et je savais que la tension serait à son comble. Car peu de temps auparavant. Fleur d'Ambre, Chant du Matin et Aile de Pégase n'étaient jamais rentrait au camp. Pourquoi ? ça personne ne le savait... Avait-il fuis quelque chose ? Ou avait-ils désertent ? Ou encore pire était-ils... Mort. Cette idée ne me rassurée guère.
Mes grand yeux bleu luisait dans la pénombre. La lune commençait à éclairer cette nuit sinistre. Mon pelage blanc et claire refléter la lune. Je leva la tête et aperçut la toison argentée. Tous ces guerriers défunts était devenue des guerriers étoilés. La nuit o les voyait, là-haut dans le ciel. Un jour ça sera mon tour de les rejoindre. Mais mon heure n'était pas encore venue. A présent je marchais fièrement au côtés de mon clan. Soudain tous le monde s'arrêta et je manqua de renverser mon camarade qui se tenait devant moi. Je leva la tête pour savoir ce qui se passé. Et entre la multitude d'oreilles qui dépassaient. J'aperçut Étoile du Lynx, mon chef.
- Ce soir, il y aura beaucoup de choses à éclaircir. Cependant, je vous demanderais de ne pas en faire référence à vos connaissances des autres Clans. Je m'occuperais d'informer les autres tributs et de leur présenter mes soupçons. En attendant, je ne veux pas une seule rumeur sur la disparitions de nos trois guerriers. Est-ce bien compris ?
J'aucha la tête. Je respectait entièrement la décision de mon chef. Il fit volte face. Et tous le clan s'engouffra dans la multitude de chats autours des quatre chênes. Alors l'odeur des trois autres clans me frolla le bout de la truffe. Je reconnu beaucoup de chats. Il fallait que je trouve une bonne place. Car si je ne m'avancer pas je ne verrais jamais rien. Alors je jouais des pattes pour me faire un passage. Je reçu un terrible coup pile dans la blessure que Topaze de Feu ma infligeait. Je poussa un petit gémissement en espérant que personne ne m'est entendue. ça me faisait un mal de chien ! Alors que les chefs montaient sur le grand rocher, je pris place à l'endroit ou je mettais pris le coup et j’écoutai attentivement.






By Glaçou

avatar

Chant de la Colombe
Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso : 89 lunes | morte à 84 lunes
Messages : 147
Date d'inscription : 02/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org/
message posté par Chant de la Colombe, Dim 15 Nov 2015 - 18:07



Comment être chef et se dire qu'on a vraiment la poisse...


Peu après mon Clan et moi-même, Étoile du Lynx et le reste de sa troupe déboula dans la clairière. Les visages des guerriers exprimaient des sentiments bien sombres pour la plupart. Les réjouissances n'étaient pas pour cette lune-ci. Je jetais un regard en direction de mes guerriers et fut rassurée en remarquant qu'ils n'adressaient la parole à personne ou presque. Non loin du Grand Rocher se tenait Lys Roux que j'avais presque forcée à venir. Après la mort de Larme d'Améthyste, son compagnon et mon fils, elle n'était plus que l'ombre d'elle-même. Il fallait qu'elle reprenne vie.
Observant, cette fois-ci, les chefs, je notais qu'Étoile Sanglante avait l'air tendu et quelque peu haineux. Cela se voyait dans ses yeux. Pourquoi une telle fureur en lui ? Je l'ignorais mais peut-être allait-il nous éclairer de ses lumières en cette nuit froide de la saison des feuilles mortes. Cependant, cela ne m'arrangeait pas vraiment. Il n'avait pas l'attitude de quelqu'un ayant pris en otage plusieurs chats d'un Clan ennemi et ça ne m'aidait pas à cerner le ou les potentiels coupables.
Étoile de la Mélopée, elle, semblait bien calme pour une soirée telle que celle-ci. Peut-être était-elle la coupable. Étoile du Lynx, quant à lui... je ne le cernais pas très bien. Je ne le connaissais pas du tout alors je n'avais rien à suspecter quand bien même je suspectais tout le monde ce soir. Je ne pouvais guère faire autrement en ces temps sombres.

Que l'Assemblée commence !

Étoile Sanglante. Enfin quelqu'un qui prenait une initiative. Restait à voir ce qu'il allait dire.

Mon Clan se renforce beaucoup. Nuage Lunaire, Nuage Changeant, Nuage des Mystères, Nuage Silencieux, Nuage du Nord et Nuage de Verveine sont passés apprentis, tandis qu'Éclat Mystérieux est passé guerrier. Mais le danger règne, la jalousie aussi... Et il faut ajouter la mort étrange d'Abandon des Étoiles...

Son Clan se renforce, ah oui ? Pourquoi ? Dans quel but ? Pour mieux nous envahir ? Pour conquérir la forêt entière et nous asservir ? Nous assujettir et faire de nous ses loyaux esclaves ?
Eh oh calme toi, il parle juste de son Clan, je sais que t'es sanguinaire mais on s'est mises d'accord, tu te la fermes ce soir.
Alors qu'il reprenait le silence dont je devinais directement le peu de temps qu'il prendrait, je prononçais alors quelques mots.

Mon Clan se renforce également, nous avons accueilli en notre sein trois nouveaux chatons. Mais nous avons à déplorer la mort de Larme d'Améthyste...

Je serrais les dents. Je l'avais vu mourir. Voir mourir son enfant est sans doute la pire torture au monde. Je sais que je ne m'en remettrais jamais. On me l'avait pris, on l'avait élevé loin de moi et il était mort sous mes yeux. Qu'avais-je fait à nos ancêtres pour mériter une telle punition ? Je n'eus pas le temps d'accuser qui que ce soit qu'Étoile Sanglante reprenait déjà la parole.

Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ?

Oh. Place aux hostilités mesdames et messieurs. On allait bien s'amuser. Un sourire tordu à la fois furieux et moqueur étira mes lèvres. Le genre de sourire qui fait froid dans le dos et qui ne donne pas envie de perdre son auteur des yeux.
D'un ton détaché, je prononçais ceci :

Des enlèvements... Quelle perte de temps, des bouches à nourrir en plus alors que la saison des neiges approche... Tout cela est bien imprudent. Cependant, j'aimerais bien savoir moi aussi qui a osé s'en prendre à Éclair Filant, Nuage de Soie et Nuage du Lion. Qui a osé toucher à mon Clan ?

Les hostilités s'étaient installées. Fini les sourires de façade et le minimum de politesse dont nous étions presque incapables. Bonjour les coups tordus, les incertitudes et les accusations.
Une part de moi détestait ça.
L'autre allait adorer cette soirée.
Mon sourire inquiétant le clamait.

© Codage de Sun pour Alice ♥ seulement
Equi admine

avatar

Étoile d'Équinoxe
Puf/Surnom : Equi, Cica, Chou pour Luny, Chaton pour Saphou, Vod pour Ice, Taupe pour Nex, Equiteur pour Fuyu, Cuicui pour Mashy, Amour et Bouequi pour Kayl, Equian pour Courge, Equiqui, Cui-Cui, etc //PAF//
Âge du perso : 67 lunes
Messages : 618
Date d'inscription : 22/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile d'Équinoxe, Lun 16 Nov 2015 - 6:38

Assemblée et règlement de comptes

ft. Clans et Troupes


Aujourd’hui, c’était le jour de l’Assemble. Après les enlèvements, celle-ci allait probablement être très riche en tensions. Très riche...et désagréable par-dessus le marché. Désagréable, parce que les autres allaient sûrement se laisser aller par leur brutalité. Et leur désir de vengeance. Parler calmement n’était pas fait pour eux. Mais qui ne les comprendrait pas ? J’espérais tout de même qu’Étoile du Lynx tente de discuter avant toute chose. C’était important, on ne devait pas se déchirer entre nous. La guerre, c’était un moyen efficace de juste plus se tuer. J’étais d’accord qu’il était bien d’avoir des frontières, ça tout le monde pouvait le comprendre, mais les batailles sont les pires choses qui peuvent arriver, selon moi. Pourquoi ? Parce qu’elles affaiblissaient les Clans. Elles les rendaient aussi sur leurs gardes en permanence, et bien plus apte à mettre les choses sur la faute des autres. À accuser sans preuves. C’était l’instinct territorial et protecteur qui embarquaient alors. Un instinct que l’on se retrouvait à faire appel bien souvent, dans de telles situations… Sauf moi. Sans savoir pourquoi, j’étais différent. Je n’agissais pas comme les autres. Mes réflexes et mes paroles n’étaient pas les même qu’eux. Comme si j’étais né ailleurs. J’étais tellement plus… calme, porté sur la paix et non sur la guerre. Sur l’acceptation et non sur la méfiance. Sur le pardon et non sur la rancune. Comportement totalement contraire à celui des autres qui formaient les autres Clans, et même le mien.

Je rejoins donc Étoile du Lynx à l’entrée du camp. Prêt à partir, je m’attendais au pire rendu aux Quatre Chênes. Je préférais ne pas me faire d’illusion sur leurs méthodes de régler les problèmes. Nous verrons ça en temps et lieu. Pour l’instant, il fallait tout d’abord s’y rendre. Ça ne servait à rien d’essayer d’anticiper quoi que ce soit, nous ne le saurons pas avant d’y être, n’est-ce pas ? Trois chats étaient disparus. Aile de Pégase, Chant du Matin, et finalement, Fleur d’Ambre. Deux bonnes guerrières et un bon guerrier. Alors d’un côté, je comprenais mon Clan de vouloir trouver les coupables de ces actes. Il en fallait toujours un, de toute façon. Pour se rassurer, il fallait un coupable. Une façon de croire que tout n’était pas fini. qu’il y avait toujours espoir. Que ce monde dans lequel nous vivions ne nous avait pas abandonné. Que nos ancêtres étaient toujours là, en haut, à nous observer. Qu’ils nous observaient, et qu’ils nous aidaient. C’était notre foi qui nous poussait à agir ainsi. Parce qu’on nous apprenait à ne pas abandonner, après tout. À ne pas lâcher. À croire que tout n’est pas fini. Et quoi de mieux pour ça que de faire passer la faute sur les autres ? Quand on croit que tout est perdu, mettre la faute sur le dos des autres permet de se rassurer en soi. On a l’illusion, pendant un instant, que tout peut s’arranger.

Mais il y a d’autres façons de garder espoir sans accuser autrui. Moi, par exemple. Il fallait prendre le temps de réfléchir à la situation. Car on arrive à rien en étant énervé. Car notre jugement est forcément erroné par nos ressentiments, par nos intentions malsaines cachées à l’intérieur. Celles qui sortent quand il ne fallait pas. La haine, la rancune, la cruauté. Toutes ces émotions que chacun fini par ressentir un jour, obligatoirement. Parce qu’aucun chat n’était rempli que de bonté. La bonté s'acquiert au fil du temps. J’ai déjà ressenti de la haine, oui. En étant plus jeune. J’avais ressenti de la profonde colère envers les autres, lorsque je n’étais encore qu’un chaton. Mais ce sentiment s’est changé en bienveillance, en grandissant. Tout le monde pouvait y arriver. Même ceux que l’on considérait comme étant damnés. Parce que personne n’est perdu d’avance. Il y a toujours un moyen de se racheter. De devenir un être attentionné. Mais ça, peu voulaient bien le croire, et c’était dommage. Dommage parce qu’on arrivait à beaucoup, en croyant.

Nous arrivâmes finalement à cet endroit sacré. Cet endroit où les Clans se réunissaient à chaque lune. Tous les Clans étaient déjà présents, y compris leur chef. Étoile Sanglante, Étoile de la Colombe et Étoile de la Mélopée. Tous de braves chef, selon moi. Une certaine tension se créa. J’avais l’impression de ressentir près de moi une telle fureur qu’elle me faisait presque peur. Je regardai autour de moi, et tout simplement normal. Enfin, dans la limite où l’atmosphère qui régnait était normal. Mais c’était comme si la fureur et la haine étaient présentes dans l’air. Comme si elles volaient et veillaient sur nous de leurs positions, peu importe où elles étaient. Le résultat était le même. Personne ne semblait regarder autour, à croire que j’étais le seul à ressentir ça. Pourtant, je n’avais pas de mauvaises intentions à l’intérieur de moi. Je n’étais pas du tout en colère, pas comme les autres. Je savais me contenir quand je sentais des mauvaises pensées s’interposer sans demander la permission. Je savais redevenir celui que j’étais sans que cela ne parte en bataille, sans que la colère prenne le dessus et cause de terribles erreurs, erreurs pouvant de ce fait être impardonnables. Parce que j’avais beau tout pardonner, les autres étaient tous de nature rancunier par défaut. Tous avaient de l'orgueil, spécialement lorsqu’ils se font blesser. Et cet orgueil poussait à ne pas pardonner, à ne pas oublier.

Les vagues de cette colère furibonde ne cessaient de se faire sentir. Comme si elles désiraient ardemment prouver quelque chose, démontrer leurs présences. Je cherchais d’où elles venaient en tournant sans cesse la tête de gauche à droite, mais peut-être cherchais-je simplement au mauvais endroit ? Je ne trouvais tout de même pas où je pouvais bien chercher. Bien que les chats autour de moi semblaient tendus, aucun d’eux ne semblaient l’être à ce point. Et pourtant… la colère était empreint d’une haine sans merci. C’était une haine pure et noire. Dangereuse.

- Ce soir, il y aura beaucoup de choses à éclaircir. Cependant, je vous demanderais de ne pas en faire référence à vos connaissances des autres Clans. Je m'occuperais d'informer les autres tributs et de leur présenter mes soupçons. En attendant, je ne veux pas une seule rumeur sur la disparitions de nos trois guerriers. Est-ce bien compris ?

Pourquoi cacher les événements ? Oui, je comprends. Il voulait en parler de lui-même, devant les autres meneurs, et surtout, il ne voulait pas que l’on puisse paraître affaibli si cela s’avérait qu’au final, le coupable était un autre Clan, donc il nous brimait de notre volonté de nous exprimer sur ce qui se passait. Mais Étoile du Lynx ne pensait pas mal faire, c’était bien évident. Il avait toujours tout fait pour le bien du Clan et n’avait jamais rien fait passé avant ça, alors on ne pouvait que se montrer indulgent et comprendre ce qu’il ressentait face aux disparitions mystérieuses de nos camarades et… celle de Mirage Lunaire, parce qu’au final, personne ne savait où il était passé. Personne sauf moi. Je l’avais vu tomber dans les gorges, mais c’était notre secret, à lui et moi. Je dressai l’oreille quand la voix d’Étoile Sanglante tonna, déclarant d’office que l’Assemblée débutait.

- Mon Clan se renforce beaucoup. Nuage Lunaire, Nuage Changeant, Nuage des Mystères, Nuage Silencieux, Nuage du Nord et Nuage de Verveine sont passés apprentis, tandis qu'Éclat Mystérieux est passé guerrier. Mais le danger règne, la jalousie aussi... Et il faut ajouter la mort étrange d'Abandon des Étoiles...

Le meneur du Clan du Tonnerre semblait vouloir nous montrer à tout prix que son Clan se renforçait, prenant en ampleur, en grandeur. Pourquoi? On aurait dit qu’il craignait que l’on lance une attaque à son camp d’une seconde à l’autre alors que nul ne briserait la trêve. Tous ceux de l’Assemblée cherchaient à comprendre où le chat devant nous, en haut, cherchait à en venir. L’appréhension naquit bien rapidement dans mon cœur. Et j’avais bien raison de craindre la suite des événements.

- Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ?

Après ces paroles, il me sembla que tout était perdu. Les tensions montaient en flèche. Je regardais les félins autour de moi. Tous étaient sur leurs gardes et les accusations d’Étoile Sanglante en hérissa plus d’un. Je ne pouvais imaginer un seul Clan être l’auteur de tels enlèvements et je tentais de ne pas laisser l’indignation envahir mon être. Le désespoir vint rapidement. Nous n’étions pas coupables, il suffisait de regarder les yeux des chats devant nous, qui transparaissaient tous la peur et la colère, le désir de vengeance, pour comprendre que nous étions point coupables, tous autant que nous étions.

- Mon Clan se renforce également, nous avons accueilli en notre sein trois nouveaux chatons. Mais nous avons à déplorer la mort de Larme d'Améthyste…

Étoile du Colombe avait prit parole. La cheffe du Clan du Vent agissait de la même façon qu’Étoile Sanglante. Le même désir de prouver les forces de son Clan malgré les difficultés évidentes auxquelles nous faisions tous face.

- Des enlèvements... Quelle perte de temps, des bouches à nourrir en plus alors que la saison des neiges approche... Tout cela est bien imprudent. Cependant, j'aimerais bien savoir moi aussi qui a osé s'en prendre à Éclair Filant, Nuage de Soie et Nuage du Lion. Qui a osé toucher à mon Clan ?

Éclair Filant ? C’était bien la compagne de Mirage Lunaire, non ? Je regardai désespérément Étoile de la Colombe, qui, à son tour, profilait des accusations. J’imagine qu’ils allaient tous y passer. Il restait encore Étoile de la Mélopée et Étoile du Lynx à parler, mais cela ne présageait rien de très bon. La tension monta encore d’un cran après les paroles de la cheffe du vent, et les vagues de colère également de ce fait. L’Assemblée semblait être qu’un contexte pour accuser les autres Clans. Il n’y avait pas de traces de gentillesse dans leurs paroles, uniquement de la méfiance. Je n’osais pas parler. Je n’osais pas dire un mot. Ni même ouvrir la bouche. Celle-ci demeurait close, ne tentant même pas de bouger. Tout comme mes muscles, qui demeuraient immobiles. De toute façon, j’avais appris que parfois, mieux valait se taire. La retenue peut-être bien utile, dans certain cas. Elle permet d’éviter les problèmes. Il restait encore deux chefs à parler, et je craignais le pire. Je regardais autour de moi. Ressentaient-ils aussi la même chose que moi ? Souhaitaient-ils voir les conflits s’arrêter, ou au contraire, désiraient-ils se battre jusqu’au bout de leurs forces ? J’espérais bien que non. En attendant, je restais tout de même calme, attendant le verdict des deux autres.

avatar

Coeur de Brume
Puf/Surnom : Brumy / Maître ( pour les intimes ^^)
Âge du perso : 29 lunes
Messages : 55
Date d'inscription : 26/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Coeur de Brume, Lun 16 Nov 2015 - 22:01

Enfin, enfin ce soir l'assemblée. Coeur de Brume savait qu'elle serait très importante pour savoir ce qui se tramait dans cette forêt.
Le guérisseur était impatient de savoir comment se portait les autres clans.

 Depuis que sa chère et tendre apprentie avait disparue, la tanière du matou lui semblait bien vide. Alors qu'il s'était habitué à la douce présence de Nuage de Soie, maintenant, sa tanière était devenue froide, sinistre, vide. Il devait se passer d'une aide précieuse, et soigner ses camarades seul.
il ressentait un grand vide et, le soir, il se perdait à contempler la toison argentée en se demandant ce qu'était devenue la petite chatte.
Il se rappelait de ce jour comme si c'était hier. Nuage de Soie était partit chercher des remèdes, comme à son habitude, elle ne supportait pas qu'il manque de remèdes au cas ou ils en auraient eu vraiment besoin.

" Je reviens bientôt ! " avait-elle lancée à son mentor

Mais malheureusement, elle n'était jamais revenue. Et ce n'était pas tout, peu de temps après, c'est Nuage de Lion et Eclair Filant qui avait disparu.

Le miaulement d'Etoile de la Colombe le tira des ses pensées :

" En avant ! Ne traînez pas, cette assemblée est primordiale pour savoir ce qui se passe dans cette foutue forêt. "

" Surtout pour savoir ce qui se passe dans les autres clans "

Son chef l'avait penser tellement fort que le guérisseur avait pût discerner les vraies intentions de son meneur.
Et alors? Ou est le mal ?
Coeur de Brume voulait lui aussi découvrir la vérité.

Ca y est, le départ est donner, et toute la troupe se mit en marche. Coeur de Brume suivait son chef à la trace.
Après ce trajet parcouru en peu de temps, Coeur de Brume et ses camarades arrivèrent enfin aux quatre chênes, et, la, le guérisseur ressentit la nervosité qui émanait de chaque membre de son Clan. Alors qu'il s'apretait a rejoindre les autres chats présent, Etoile de la Colombe s'arrêta, soupira et se retourna pour miauler à ses camarades :

" Ne divulguez rien d'important, je ne veux aucunes fuites quant aux kidnappings. Surveillez la moindre de vos paroles, essayez d'en apprendre un peu sur les autres clans,mais soyez prudents, on ne sait plus qui croire ces temps-ci "          

" Je ne te le fait pas dire " se miaula Coeur de Brume pour lui même.

Sur ces paroles, Etoile de la Colombe abandonna ses guerriers et se dirigea vers le grand roc. Il effectua un bond gracieux sous le regards des deux chefs présent et les salua d'un ton glacial :

" Bonsoir Etoile de la Ménopolé, Etoile Sanglante "                                                                                  
Le guérisseur observait tout ses camarades et attendit impatient le début de l'assemblée, ou, certains points seraient éclaircis

avatar

Pelage de Givre
Puf/Surnom : Givrou / Givry
Âge du perso : 20 lunes
Messages : 92
Date d'inscription : 15/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Pelage de Givre, Lun 16 Nov 2015 - 22:34


Assemblée, Nervosité et Animosité


Depuis que la patrouille formée pour l'Assemblée avait quitté le camp, Pelage de Givre n'avait pas prononcé un mot. Son chef, Etoile du Lynx, lui avait semblé prête à en découdre avec les trois autres clans... Et la jeune chatte espérait de tout son cœur que les clans respectifs seraient capable de respecter la neutralité des terres de Quatre Chênes ainsi que la trêve sacrée offerte par leurs ancêtres.

La guerrière cheminait aux côtés de sa sœur, Baie d'Oranger, et leur fourrure se frôlaient presque par moment, au détour d'un tronc d'arbre ou d'un buisson. Bien que perdue dans ses pensées, Pelage de Givre n'en restait pas moins sur le qui-vive: ses oreilles mobiles réagissaient au moindre son alors que ses moustaches frétillaient en cherchant la plus petite fragrance, la moindre trace qui lui permettrait d'identifier les trois disparus de son clan.
En effet, Aile de Pégase, Chant du Matin et Fleur d'Ambre s'étaient tout les trois volatilisés du camp. Aucune trace, olfactive ou visuelle, n'avait pu guider le clan vers les trois guerriers disparus.

Pelage de Givre n'avait jamais vraiment côtoyer les trois guerriers, pas plus qu'une apprentie n'a a le faire avec des guerriers en tout cas. Elle les connaissait de vue, elle leur avait parlé une ou deux fois, elle avait écouté leurs ordres et obéis à leurs exigences, et pourtant elle les respectait profondément et leur absence était une plaie béante dans son âme. S'il s'avérait que les autres clans avaient bel et bien enlever ses amis, ils le paieraient... Et cher ! La jeune chatte était prête à se jeter crocs et griffes dans une guerre sans mercis pour sauver ses compagnons de clan.   

La guerrière beige sortit de ses pensées lorsque patrouille débarqua dans la clairière s'étendant au pied des Quatre Chênes. Par le Clan des Etoiles, quelle puanteur ! Son clan était le dernier à arriver, les trois autres étaient déjà là et leurs effluves mélangées formaient un parfum tout bonnement abominable. Surtout l'odeur du clan de l'ombre, aussi détestable que les guerriers de ce clan...

Etoile du Lynx rejoignit Etoile de la Colombe, Etoile de la Mélopée et Etoile Sanglante et gagna d'un bond plein de grâce le haut du promontoire ou elle prit place.
Pelage de Givre redressa le menton, gonfla le poitrail et jeta un regard noir aux membres des autres clans présents dans la clairière. A cet instant, elle était si fière de ses origines et de son clan ! Elle était fière de ne pas être née parmi ces sales voleurs et kidnappeurs !

C'est en jetant un coup d’œil alentours que la demoiselle s'aperçu que les chats restaient groupés par clans et qu'aucun d'eux ne se mêlait aux autres pour échanger des dernières nouvelles et pour parfaire la cérémonie du partage avec leur semblables hors-clanique. Mais cette fois-ci, la tentions était belle et bien palpable et la jeune chatte avait du mal à maîtriser les incessants allés-retours de ses griffes sorties dans l'humus du sol.

"Pourvu que la trêve soit respectée, pourvu que la trêve soit respectée, pourvu que la trêve soit respectée !" pensa la guerrière beige en levant les yeux vers la lune qui, pour le moment, brillait de tout son astre dans le ciel.  
admine Sun

avatar

Rayon de Soleil
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, et tout le bazar
Âge du perso : 62 lunes
Messages : 2098
Date d'inscription : 25/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Rayon de Soleil, Sam 21 Nov 2015 - 17:06



Une Assemblée mouvementée



Rayon de Soleil était sur les nerfs. Elle tourna le regard à gauche et à droite, pour remarquer que tous les chats présents semblaient dans le même état, sur le qui-vive. Sur le Grand Rocher, Étoile Sanglante s'avançait. Il prit la parole en citant les noms des nouveaux apprentis et guerrier. Le Clan se renforçait, disait-il. Sauf qu'avec les disparitions et la mort d'Abandon des Étoiles, la balance se redressait... Il évoqua la guérisseuse, bien sûr, avant de faire une pause dont Étoile de la Colombe profita en s'exprimant à son tour:
- Mon Clan se renforce également, nous avons accueilli en notre sein trois nouveaux chatons. Mais nous avons à déplorer la mort de Larme d'Améthyste...

La voix de la meneuse perdit d'intensité sur le dernier nom. Le chef du Clan du Tonnerre, sans lui laisser de répit, reprit la parole d'un ton accusateur:
- Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ?

La tension, déjà si présente qu'on la sentait presque contre ses poils, monta encore d'un cran. Aucune protestation n'eut le temps de fuser, que d'un sourire sombre Étoile de la Colombe enchaîna:
- Des enlèvements... Quelle perte de temps, des bouches à nourrir en plus alors que la saison des neiges approche... Tout cela est bien imprudent. Cependant, j'aimerais bien savoir moi aussi qui a osé s'en prendre à Éclair Filant, Nuage de Soie et Nuage du Lion. Qui a osé toucher à mon Clan ?

Là, la méfiance atteint son paroxysme. Tous jaugeaient les guerriers ennemis comme s'ils évaluaient s'ils pourraient s'en sortir sans trop de mal si la trêve se brisait. Rayon de Soleil espérait toujours qu'elle resterait intacte, mais elle ne pouvait s'empêcher de sortir et rentrer les griffes. elle sentait l'idée d'un combat s'installer dans l'esprit de chacun. Elle leva les yeux vers la lune ronde et brillante. Clan des Étoiles, aidez-nous! Empêchez ce massacre... La peur arrivait. Oui, elle avait peur de se battre. Non qu'elle soit lâche, mais plutôt parce qu'elle pressentait que cette bataille serait inutile. Qu'ils se battraient sans aucune raison. Que personne ici n'était coupable, qu'ils étaient tous aussi perdus... L'avenir des Clans était si incertain...

Codage by Kayl pour Sun only


avatar

Flamme Mystérieuse
Puf/Surnom : JB / Fower ( Luny ) / JayJay ( Driss ) / Jibé ( Liline ) / et plusieurs autres !
Âge du perso : 22 lunes
Messages : 27
Date d'inscription : 29/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Flamme Mystérieuse, Sam 21 Nov 2015 - 17:22

Quand est-ce que la lune devient rouge déja ?
La lune était présente en sa forme rondelette, haute dans les cieux illuminés par les astres scintillants, ce qui annonçait l'assemblée des clans aux quatre chênes. Néanmoins, ce soir, l'assemblée des clans serait différente de celles qui avaient habituellement lieues ; Les clans allaient rencontrer les membres des troupes.

Étoile Sanglante avait nommé quelques guerriers et quelques apprentis pour assister à l'assemblée. Nuage des Mystères avait été choisit, ce qui ne l'étonnait guère. Elle avait prouvé sa valeur tout au long de son entraînement à tout son clan. Sa force était inestimable et le Clan du Tonnerre pouvait être fier de la compter parmi ses rangs.

Ensemble, la petite troupe cheminait à travers la forêt, Étoile Sanglante en tête. Nuage des Mystères marchait fièrement, la queue rehaussée, le dos droit et la tête levée en signe de supériorité. Sa vanité était de plus en plus présente, depuis qu'elle avait apprit qu'elle serait bientôt une guerrière. Bientôt, je pourrai diriger des patrouilles frontalières, et même des patrouilles de chasse. Je ferai tous les efforts du monde pour devenir le prochain lieutenant d'Étoile Sanglante, même si je dois être patiente.. un jour je le serai. L'apprentie s'arrêta un peu, laissant passer ses camarades devant elle. Elle prit une grande bouffée d'air, et leva le museau vers le ciel. Clan des Étoiles.. vous n'aurez jamais vu une guerrière aussi robuste et puissante que je le serai. Je promet de servir mon clan avec toute ma force et tout mon courage. La petite chatte noire aux yeux ambrés rêvait depuis la pouponnière de se tenir sur le promontoire du Clan du Tonnerre, et cette ambition n'avait fait qu'augmenter au fil des saisons.

Après s'être joint à la patrouille de nouveau, elle alla s'installer près des autres apprentis pour poursuivre le trajet jusqu'à ce qu'ils atteignent la destination.

Le Clan du Tonnerre était le premier clan arrivé sur les lieux. Même si le vent apportait quelques effluves éventées des autres clans, Nuage des Mystères savait qu'ils avaient beaucoup d'avance sur eux. Nous ne manquerons rien !

Étoile Sanglante se tourna vers ses guerriers, et dès qu'elle posa son regard sur Nuage des Mystères, celle-ci releva le dos et afficha un air sévère et entendu, voulant paraître le plus solennel possible.

« Ne parlez à personne pour l'instant des disparitions. Et restez sur vos gardes. Ne restez pas seuls longtemps, plus rien n'est sûr, désormais. »

La novice au pelage noir opina de la tête, et dévoila ses crocs. Si quelqu'un ose s'en prendre à moi ou à un membre de mon clan, je lui trancherai la gorge de mes griffes. Songea-t-elle, en claquant le sol de sa queue.


Invité
message posté par Invité, Dim 29 Nov 2015 - 14:32




J'observais le soleil qui déclinait, inondant de ses rayons la lande rougeoyante. J'attendais, assis, à l'orée du camp, attendant que la lune se lève. Ce soir, c'était l'Assemblée, et elle avait bien voulu que je fasse partie de ceux qui représenteraient le Clan du Vent. Soit tu veux me laisser une chance et dans ce cas tu n'es toujours qu'une cervelle de souris soit tu t'en fiches éperdument et tu veux pas faire de favoritisme. Quelle noble chef, vraiment.

Pris dans mes pensées, je remarquai alors que plusieurs membres du clan s'étaient approchés. La lune se levait. Puis, je l'aperçus, qui s'approchait. Elle lança, avec son petit air de chef

« En avant ! Ne traînez pas, cette Assemblée est primordiale pour savoir ce qui se passe dans cette foutue forêt. »

A tes ordres, très chère chef. Laisse moi juste te dire que tu vas pas faire bonne impression aux autres. Nous suivîmes donc Étoile de la Colombe à travers la lande, en direction des Quatre Chênes. Une fois là-bas, elle reprit ses mises en garde. Oui, on ne fera pas honte à TON clan, on ne dira rien sur les derniers enlèvements. Tu nous prends toujours pour des chatons, ma parole. Je la fixais dans les yeux, mes prunelles bleues ancrées dans les siennes. Puis, nous nous élançâmes dans la clairière sacrée. Les clans du Tonnerre et de l'Ombre étaient déjà arrivés. Notre 'chef' bondit et rejoignit les autres, tandis que je me choisissais une place pour ne rien louper aux débats.
Le Clan de la Rivière finit par arriver à son tour, et sur le feulement d'Étoile Sanglante, l'Assemblée put commencer.

Je n'écoutais que vaguement le chef du Tonnerre qui énonça tous ses nouveaux apprentis et guerriers. En revanche, je perçus son ton soupçonneux et la menace qui enflait. Puis, alors que le chef doré était à un poil de souris de péter un câble, elle parla. Au nom du clan des Étoiles ! Fais toi respecter ! L'autre chef te laisse à peine parler, mais réagis donc ! Tu te prends pour NOTRE chef après ? Je reniflais, la foudroyant du regard. Et enfin, ce qui devait arriver arriva. Étoile Sanglante s'accapara toute l'attention, et elle disparut dans son ombre.

« Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ? »

Mon attention fut aussitôt piquée. Des enlèvements ? Au Clan du Tonnerre aussi ? Sauf s'il était un parfait menteur, le Clan du Tonnerre pouvait être rayé de la liste des suspects. Le mâle roux semblait être prêt à se jeter sur les autres chefs. Instinctivement, je bandai mes muscles et crachai à la figure du premier chat du Tonnerre à portée. Je me retournai ensuite et la fixais. A toi ! T'attends quoi ? Contre attaque ! Te laisse pas faire comme ça, comporte toi en chef ! Allez c'est ça, balance tout. Mais elle prit un ton léger.

« Des enlèvements... Quelle perte de temps, des bouches à nourrir en plus alors que la saison des neiges approche... Tout cela est bien imprudent. Cependant, j'aimerais bien savoir moi aussi qui a osé s'en prendre à Éclair Filant, Nuage de Soie et Nuage du Lion. Qui a osé toucher à mon Clan ? »

Un grondement monta dans ma gorge. De belles paroles. J'observais les réactions autour de moi. Les Clans du Tonnerre et du Vent jetaient des regards noirs aux deux autres Clans, qui observaient toujours leur chef.

Codage par Foudry. © T'y touches, t'es mort.
admine mielou

avatar

Étoile du Lynx
Puf/Surnom : Mielou
Âge du perso : 91 lunes
Messages : 256
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile du Lynx, Sam 5 Déc 2015 - 19:21


Après quelques nouvelles sans grandes importances, Étoile Sanglante rugit :
- Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ?

Étoile du Lynx ferma les yeux un instant. L'Assemblée avait beau avoir plutôt bien commencé, il ne fallait pas se faire d'illusion. Le Clan du Tonnerre était donc lui aussi touché... Aussitôt, il comprit la tension qu'il avait ressenti dés son entrée. Des chuchotements choqués se firent entendre, mais pas pour longtemps, car Étoile de la Colombe enchaina, furieuse :

- Des enlèvements... Quelle perte de temps, des bouches à nourrir en plus alors que la saison des neiges approche... Tout cela est bien imprudent. Cependant, j'aimerais bien savoir moi aussi qui a osé s'en prendre à Éclair Filant, Nuage de Soie et Nuage du Lion. Qui a osé toucher à mon Clan ?

Le meneur noir comme la nuit recula d'un pas, choqué. Neuf chats ? Sept guerriers sur-entrainés et deux apprentis sûrement prometteur ? L'horreur de cette révélation le figea sur place. Pendant un instant, il imagina la terreur que devait ressentir les pauvres kidnappés, des félins tranquilles qui n'avaient jamais rien demandé à personne. Pauvres victimes innocentes qui venaient d'être arrachées brutalement à leur foyer, à leurs amis, à leur famille, à tout ce qu'ils avaient connu jusque là. A présent ils devaient se retrouvé dans une infâme prison sûrement sombre, dans le froid, brisés par des engelures aux pattes, mais aussi sûrement des engelures au cœur. La peur s'insinuait dans leur esprit, leur soufflait les pires cauchemars et les faisaient trembler, loin de leur camps si familier... Ces chats détenus quelque part avec d'autres qu'ils ne connaissaient pas. L'horreur de ces kidnapping le fit tressaillir légèrement, touché jusqu'au profond de son âme. Il ne connaissait pas la plupart de ceux qui avaient été touché, mais le noiraud s'inquiétait aussi pour eux, surtout pour les deux novices.

Le mâle releva la tête, les yeux brillant, la voie brisé par l'émotion :
- Chats de tout les Clan... Je dois moi aussi annoncer la disparition de trois chats de mon Clan. Aile de Pégase, Fleur d'Ambre et Chant du Matin.
Il balaya des yeux l'Assemblée choquée, puis doucement, poursuivi d'un murmure :
- Croyez moi ou non, mais le fait que six autres chats soient portés disparus me touche énormément, et je le dis sans hypocrisie, contrairement à ce que certains doivent croire. Je ne sais pas ce qui se passe de ton côté, Étoile de la Mélopée, mais les faibles traces que nous avons pu sentir menaient aux Quatre Chênes. Et le seul Clan susceptible de passer ici pour ramener des chats sur son territoire, c'est le tien. Je veux tirer aucunes conclusions hâtives, mais j'aimerais savoir ce que tu en as à dire.

Ses yeux jaunes se posèrent doucement sur la femelle. Il ne voulait pas accuser inutilement personne, et peut être qu'il se trompait totalement. Mais la rage contenue dans son cœur propageait en lui une énergie froide qu'il ne se connaissait pas. Personne n'avait le droit de toucher à son Clan, et quand il aurait trouvé le coupable, ce dernier regretterait d'être né.

Les chats des Clans murmuraient entre eux. Ils ne comprenaient pas, et personne n'était en mesure de savoir ce qui se passait. Leurs yeux troublés guettaient furtivement l'expression de ceux des autres tributs. Les familles des victimes tentaient de contenir leurs émotions, la colère et la tristesse dominaient leurs traits. Les Clans courent vers une bien sombre période, songea le chef. Tout le monde se méfiait de tout le monde, Étoile Sanglante et Étoile de la Colombe semblait avoir envie de tuer tous leurs clan adverses pour être certains de punir les coupables. Étoile du Lynx frissonna, et ce n'était pas à cause du froid. La saison des neiges arrivaient, et elle serait sûrement accompagnée de grandes guerres.
admine nex

avatar

Mélopée
Puf/Surnom : Minion
Âge du perso : 77 lunes
Messages : 154
Date d'inscription : 27/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Mélopée, Dim 6 Déc 2015 - 17:03



Assemblée

# Feat All of the forest



- Alors, c'est lequel de vous qui assumera le premier ? QUI a osé toucher à Envol de l'Hirondelle, Pelage de Miel et Tâche de Léopard ?

La sentence tomba ainsi, implacable. C'était ainsi que débutait les guerres, avec une phrase colérique, lâchée sans diplomatie, accusant tout un chacun. Etoile Sanglante n'avait jamais eu beaucoup de tact, sans doute qu'espérer qu'il en aie juste ce soir était une folie.
Etoile de la Mélopée observait la plaine des Quatre Chênes avec anxiété, sentant les regards lourds de reproche des quatre clans sur les siens. Les préjugés ont la vie dure, et jusqu'à preuve du contraire, son clan serait coupable. Ils n'avaient pourtant rien fait ! Coupables jusqu'à preuvesdu contraire... Chacun des clans en contrebas se jaugeait, s'épiait. L'atmosphère était tendue, électrique, et jamais la cérémonie du Partage n'avait été autant négligé. La chef du Clan de l'Ombre voulut ouvrir la bouche, se défendre dans l'instant : mais ce n'était pas son tour semblait-il. Étoile de la Colombe fut plus rapide, et elle ne fit qu'envenimer la situation.

- Des enlèvements... Quelle perte de temps, des bouches à nourrir en plus alors que la saison des neiges approche... Tout cela est bien imprudent. Cependant, j'aimerais bien savoir moi aussi qui a osé s'en prendre à Éclair Filant, Nuage de Soie et Nuage du Lion. Qui a osé toucher à mon Clan ?

Paroles vaines, puisque la venteuse avouait à demi-mot l'inquiétude éprouvée pour son clan. Nul n'était franc aujourd'hui, mais ce qui inquiétait plus que tout la meneuse était la direction que prenait cet assemblée. Chacun des chefs, bien qu'agressif, semblaient calmes. Certains de ne pas être concernés, de ne pas avoir à répondre de ces accusations. Il y avait pourtant forcément un coupable. Et Étoile du Lynx n'avait pas ce regard hanté, cette culpabilité voilée qui aurait prouvé qu'il était responsable de ces enlèvements. Alors qui ? Qui avait osé toucher à leurs clans ?

- Chats de tout les Clan... Je dois moi aussi annoncer la disparition de trois chats de mon Clan. Aile de Pégase, Fleur d'Ambre et Chant du Matin.

La compassion et la tristesse suintaient sous ses propos. Étoile de la Mélopée, elle, ne put que se raidir, jeter un regard presqu'épouvanté au chef ennemi. Il avait été le dernière rempart de ses soupçons, rempart qui venait de se briser. Chaque clan avait perdu de ses membres, et elle qui prenait la parole en dernier était une proie toute désignée pour la colère de tous ces félins énervés. Elle devait bien l'avouer, elle avait peur. Pas pour elle non, la mort, la vie, elle le comprenait, n'étaient qu'un cycle, et elle se pensait une place déjà acquise au Clan des Etoiles lors de sa mort. Non, elle avait peur pour son clan. Elle s'empresserait de prendre la parole, sitôt que le chef de la rivière aurait terminé, se défendrait avec véhémence, mais rien ne lui assurerait que les autres tiendraient compte de ses propos. Et si les trois autres clans s'unissaient contre le sien, elle ne donnait pas cher de leurs peaux.

- Croyez moi ou non, mais le fait que six autres chats soient portés disparus me touche énormément, et je le dis sans hypocrisie, contrairement à ce que certains doivent croire. Je ne sais pas ce qui se passe de ton côté, Étoile de la Mélopée, mais les faibles traces que nous avons pu sentir menaient aux Quatre Chênes. Et le seul Clan susceptible de passer ici pour ramener des chats sur son territoire, c'est le tien. Je veux tirer aucunes conclusions hâtives, mais j'aimerais savoir ce que tu en as à dire.

Nous y voilà, songea Étoile de la Mélopée avec crainte.
Elle ferait tout son possible, mais ce qui allait advenir d'eux serait entre les pattes du Clan des Étoiles. Elle ne pouvait qu'espérer. Espérer que les autres clans l'écouteraient, espérer qu'elle saurait s'exprimer avec assez de hargne pour qu'ils la croient, espérer qu'elle saurait protéger son clan le cas échéant.
Espérer que son mauvais pressentiment reste ce qu'il était. Un mauvais pressentiment.
Les griffes de l'ombreuse crissèrent doucement sur la pierre tandis qu'elle se préparait à parler. La lumière lunaire qui éclairait les Quatre Chênes ne laissait planer aucun doute quand à l'absence de nuage. Le Clan des Étoiles approuvait donc ces accusations ?
Etoile de la Mélopée s'arracha à cette pensée sitôt qu'elle l'eut traversé. Elle était chef. Protéger son clan, envers et contre tout, envers même le Clan des Etoiles, c'était son devoir. Elle ne faillirait pas.

Doucement, la voix de la chef du Clan de l'Ombre emplit les Quatre Chênes. Paroles mesurées, port altier. Elle tendait de maîtriser sa voix, pour paraître assurée, sûre d'elle. Mais les plus perspicaces voyaient sûrement l'appréhension briller dans ses yeux bleutés, les tremblements à demi-camouflés dans sa voix...

- Tu fais bien de ne tirer aucune conclusion hâtive Étoile du Lynx, car nous n'avons rien à nous reprocher. Ses yeux brillaient légèrement en disant cela. Le Clan de l'Ombre n'a posé la patte sur aucun de vos disparus, je réponds de chacun de mes guerriers. Nous avons cependant également une question à poser ce soir. Ne vous inquiétez pas, elle ne détonnera pas trop de ce climat de guerre.

Étoile de la Mélopée fit une pause, scrutant son clan en silence. Priant. Puis elle reprit, faisant sonner chacun de ses mots pour qu'ils ne soient pas oubliés.

Qui nous a enlevé Pelage de Terre et Feuille d’Érable ? Qui, a osé toucher à Petite Sauvageonne ? Je me fiche de savoir si l'un de vous a menti, ou si cela dépasse les Clans. Si je découvre qui c'est... Je, non, NOUS arracherons la fourrure de tous ceux qui eut la folie de poser une patte sur nos camarades ! rugit-elle avec fureur.

La fourrure hérissée, ses yeux bleutés plein d'éclair, la chef n'avait pas sorti les crocs, mais tous savaient qu'elle n'en pensait pas moins. Elle était calme et posée il était vrai. Une beauté placide. Mais on avait touché à son clan, et on les menaçait en prime. Alors elle n'aurait aucune pitié. Que le prochain qui suggère de s'en prendre à eux fuit loin, très loin. Les rumeurs qui courraient sur eux n'étaient peut-être pas vraies, mais qui s'en prenait à l'un d'entre eux avait affaire au clan tout entier. Et si un seul de leur camarade devait subir une égratignure, ils se lèveraient comme une seul entité, et arracherait les yeux de quiconque voulant les blesser.





© Great Thief sur Epicode


Invité
message posté par Invité, Dim 6 Déc 2015 - 17:30

EVENT




Le mâle roux était dans l'impasse. Trois félins avaient disparu. Ainsi que trois autres dans la Troupe adverse. Une seule chose venait à l'esprit du Meneur de la Troupe Embrumée. Les Escogriffes, ces sales traîtres qui avaient dû les suivre lors de leur périple. Mais pourquoi ne pas avoir opéré avant ? Car les Troupes étaient plus faibles pendant le voyage. Ce qui soulevait parmi la plupart des chasseurs une théorie intéressante, à laquelle Lyrielle avait songé bien avant que les premières rumeurs fassent leur entrée. Les groupes de chats qui vivaient dans la forêt, des chats comme eux qui vivaient en bandes mais personne ne savait qui ils étaient.

Ce soir, la lune était pleine et formait un gros disque dans le ciel noir, illuminant le pelage roux pâle du Meneur d'une nouvelle lueur argentée. Certains chats s'approchaient de lui. Il y avait une chasseuse, une belle femelle, dont le désespoir qu'on pouvait lire sur son visage était frappant. Elle avait perdu un de ses chatons. Disparu. Lyrielle avait perdu une compagne et il savait combien c'était dur de faire face. Et plus encore lorsqu'on portait de telles responsabilités. Il posa le bout de sa queue sur l'épaule de la chatte qui le remercia d'un regard.

Et il sortit ses griffes. Personne, dans l'obscurité, ne l'avait remarqué. Personne hormis sa Flambeau, Laya, ne savait ce qui se tramait ce soir. Mais ils seraient bientôt mis au courant. Son regard de braise fixa tour à tour chacun des membres présents. Il ne savait pas qui emmener. Les plus puissants iraient avec lui tandis que d'autres garderont le camp de fortune. Lyrielle courant au Vent bondit sur une branche basse de l'arbre depuis lequel il lançait désormais ses annonces. Les bavardages commencèrent. Mais il n'y avait aucunement le temps pour bavarder.

— Silence !

Le silence se fit. Tous savaient à quel point c'était dur pour le Meneur et sa Flambeau. Il avait dû emmener sa Troupe en territoire inconnu. Beaucoup moururent, y compris l'amour de sa vie. Et maintenant il y avait ces disparitions. Il était à bout de nerfs et cela se ressentait. Plus personne n'osait ouvrir la gueule. Il savait que le silence ne durerait pas, alors il se dépêcha. Quelques phrases simples et pourtant pleines de sens. Le chaos viendrait sans doute. Mais Lyrielle voulait venger ces morts et tous les maux causés.

— Ce soir nous irons dans la forêt. Pas pour nous battre, sauf si nous sommes contraints. Mais pour tirer toutes ces histoires au clair.

D'un regard menaçant il attendit quelques instants que tous réalisent et il descendit. Il murmura quelques mots à Laya, et il demanda aux vétérans de s'approcher. Puis le félin roux passa dans les rangs afin de murmurer à chacun s'il venait où s'il restait, et de donner les dernières conditions. Rester groupés. Les chats furent bientôt divisés en deux : ceux qui restaient au camp, et ceux qui iraient dans la forêt. Lyrielle prit la tête du groupe et bientôt tous suivirent, à la fois excités, impatients et plein d'appréhension. Ils pouvaient bien parler entre eux. Cela ne changerait rien.

Ils s'enfoncèrent dans les bois. La nuit était déjà avancée. Les étoiles scintillaient et la lumière des astres éclairait leur chemin. Alors il remarqua la présence de chasseurs de l'autre Troupe. Lyrielle parla avec Volcan et, ensemble, ils décidèrent de partir voir les Clans. En plein coeur de la forêt. Les Troupes s'étaient mélangées à nouveau, comme lors de l'exil. Ils ne formaient plus qu'un, plus puissant que jamais. Le regard impénétrable, l'air impassible, le mâle roux et la Meneuse avançaient. Comme deux alliés. Pouvaient-ils être autre chose qu'alliés ?

Le temps semblait s'être arrêté. Ils pouvaient entendre des miaulements rageurs qui se rapprochaient. Et soudain les odeurs devinrent plus fortes. Et les deux Troupes déboulèrent au milieu d’un grand groupe de félins, qui avaient tous plus ou moins griffes sorties, regards noirs et pelages hérissés. Lyrielle Courant au Vent ne cilla pas. Il n’attendit aucun signal ; c’est lui qui le donnait. Et il avança parmi les chats inconnus, et d’un bond il rejoignit les quatre chefs sur le seul point en hauteur d’où il pouvait s’adresser à tous. Son regard était chargé de haine. Sa voix forte gronda dans la clairière alors que tous regardaient les nouveaux arrivants.

— Nous savons que vous nous avez pris nos chatons. Si vous ne nous les rendez pas, ce sera la guerre.

Et Volcan la rejoignit. Et tous observèrent avec stupéfaction la chatte noire. Mais maintenant, la guerre était déclarée. Il n’y avait pas moyen de revenir en arrière. Tous étaient tendus, et il suffisait d’un seul coup de vent, un seul mot, pour que la bataille éclate ou que tout s’apaise...

HRP : Les Clans et les Troupes peuvent répondre dans l'ordre qu'ils veulent

Codage By Saphy
admin luny

avatar

Volcan
Puf/Surnom : Luny pour vous, Chou pour Equi.
Âge du perso : 66 lunes
Messages : 208
Date d'inscription : 25/10/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Volcan, Mer 9 Déc 2015 - 0:46


« Avant la guerre, les règlements de compte. »  

Tous les Clans et Troupes





I feel the rage,
And I just can't hold it.
[...]
I can't control it.


Son regard jaune balayait la petite troupe de félins qui se trouvait autour d’elle. La pleine lune montait progressivement dans le ciel, très bientôt elle serait à sa place, elle occuperait son trône et éclairerait l’ensemble de la forêt de ses rayons argentés. Et Volcan, elle, voyait son pelage noir reflété les lueurs de cette nuit. Tous les chats étaient perturbés. Tous les chats étaient dépités. Sur le visage d’un mentor, il n’y avait plus que le désespoir. Le désespoir et la rage, l’appréhension. Sur le visage d’une mère, il n’y avait plus rien que la détresse angoissée que procurait l’absence de son enfant. Adys, c’était le nom de la petite qui avait disparu. La meneuse regardait l’assemblée de félins qui se retrouvait devant elle, une rage soulevant son regard, portant ses pattes alors même que cela dérangeait ses nuits. Personne, non personne, ne pouvait apaiser le feu qui naissait progressivement, d’heures en heures, la consumant comme le volcan qu’elle s’était prétendue être depuis toutes ces lunes. On ne lui prêtait pas attention. La mort flottait au-dessus du campement provisoire. La mort, l’incertitude et toutes les questions qui se projetaient dans le cœur des félins. Tous affichaient cette colère, ce besoin de vengeance, cette appréhension. Tous affichaient ces sentiments destructeurs. Elle sauta sur un petit rocher. Elle savait quoi faire, maintenant. Elle recouvrait son audace. Elle perdait son insécurité, parce qu’elle savait. Elle savait qui elle avait été. Elle savait les rituels des Clans, même si elle ne disait rien. Et elle savait qu’ils étaient si possessifs concernant leur territoire. Volcan n’avait plus aucune confiance en les Clans.

«Taisez-vous ! »

Sa voix retentit. Forte. Glaciale par-dessus le marché. Ce qu’elle n’était jamais. Surpris, les murmures angoissés ou excités s’arrêtèrent. Ils se retournèrent rapidement vers la femelle qui les dirigeait. La Troupe Inondée était tendue à l’extrême. Quand elle fut sûre d’avoir toute l’attention de sa Troupe, la meneuse hocha la tête, satisfaite. Et elle se remit à parler. Sa voix était plus douce, cette fois, mais elle avait cette inflexion orageuse. Qui ne disait rien de bien, absolument rien de bien. Plus elle se remémorait ce qui s’était passé, qui elle était, plus elle se sentait habitée d’une rage dévastatrice.

« Aujourd’hui, nous nous rendons dans la forêt. Nous allons aller dans la forêt. Nous nous battrons pas. Si j’en vois un seul lancer l’offensive, il risque beaucoup! Je dois tirer cette situation au clair. Ils vont nous rendre nos membres. »

Son regard brillait d’une lueur meurtrière, guerrière. Un chaton, un novice et un chasseur. Les prochaines seraient qui ? Elle n’en savait rien. Ce n’était pas les premières proies, mais les Clans ne vivaient pas aux abords des Troupes. Alors, elle savait que ce n’était pas les escogriffes qui avaient pris les autres chatons, mais… ceux-ci, ceux qui disparaissaient maintenant, dans ce territoire, ne pouvaient qu’être enlevés par les Clans. Quelle figure impressionnante faisait-elle, debout sur un rocher, à s’adresser à sa Troupe. Habilement, gracieusement, elle bondit et se réceptionna sans difficulté pour annoncer le signal de départ. En chemin, elle rencontra le meneur de la Troupe Embrumée et malgré sa colère puissante, elle lui adressa quelques mots. Rapides. Glacials. Peut-être avait-il été surpris ou alors il ne l’avait même pas remarqué. Les Troupes se mêlèrent rapidement, elles redevenaient soudées. Elles étaient alliées contre une menace que Volcan connaissait, qu’elle taisait. Elle savait où elle se dirigeait et bien implicite, la féline montrait le chemin. Pleine Lune. La lune n’était pas voilée, l’Assemblée des quatre Clans allait avoir lieu, ils les trouveraient aux Quatre-Chênes. Elle savait où cela se trouvait.

Comme de fait, elle déboula bientôt dans un lieu qu’elle connaissait à merveille, alors qu’ils y avaient senti l’odeur des chats s’y amplifier. Les quatre Clans étaient déjà là. Étoile du Lynx, du Clan de la Rivière, secondé par Équinoxe du Printemps depuis bien avant son départ. Étoile Sanglante, secondé par Cœur de Pierre depuis toujours. Douce Mélopée, maintenant sans doute Étoile de la Mélopée, secondée par… elle n’en savait rien, en fait et pour finir Étoile de la Colombe, secondée par Folie de la Terreur depuis avant son départ également. Elle parcourut l’Assemblée du regard. Bien entendu, la meneuse avait entendu ce que Lyrielle avait dit avant de se mettre à sa hauteur. Et elle comptait bien renchérir, profitant du silence que son arrivée créait sur les chats présents. Son regard reconnut quelques connaissances. Plume d’Ombre, une ancienne amie. Nuage de Cicatrice, sa fille. Cette dernière se recroquevilla sur elle quand le regard froid de la meneuse se posa sur elle. Mais quelques secondes s’écoulèrent avant que la novice ne se redresse et la fixe sévèrement. Un éclat de douleur passa dans le regard de Volcan, aussitôt remplacé par la rage mortellement dangereuse coulant dans ses veines. Elle en frissonna même.

« Enchantée… » Sa voix était mielleuse. Bien que glaciale. « Je suis la meneuse de la Troupe Inondée. Volcan explosant sous les Braises. Et je sais que vous avez enlevé les membres de ma Troupe. Je pense que vous dire que si vous ne nous les rendez pas, c’est la guerre est superflu, mais soit. Rendez-moi les membres de ma Troupe. Je vous déclarerais autrement la guerre. »

Son regard jaune parcourut une nouvelle fois l’Assemblée de félins. Elle y vit Griffe de Lumière également. Un guerrier qu’elle n’aimait pas particulièrement. Elle y vit Rugissement Impérial, guerrier du Clan du Vent n’assistant pas à sa première Assemblée. Elle y reconnut même d’autres visages qui la scrutaient avec étonnement et incrédulité. Oui, elle était bien là. Oui, c’était bien l’ancienne Volcan Ardent qui se tenait là, devant eux. Mais c’était différent à présent et elle arracherait la fourrure à quiconque ayant touché à Adys, Hya et Nayhi. Un grondement sourd monta dans sa gorge et elle sortit les griffes. Trêve de paix ? Elle n’en avait que faire. Ne faisait-elle donc pas partie de la Troupe Inondée maintenant ? Le Clan des Étoiles n’avait pas à la pardonner, elle s’en fichait. Elle avait posé son regard sur les quatre meneurs qui n’avaient autre choix que de la connaître.




Codage by Kayl pour Luny only


Invité
message posté par Invité, Sam 12 Déc 2015 - 11:40

Les Troupes, sans même attendre de réponses, s'en vont. Lyrielle jette un dernier coup d'oeil vers la clairière où tous restent stupéfaits. Et ils disparaissent d'où ils sont venus...
Les Clans mettent fin à cette Assemblée catastrophique. Les griffes sont sorties, les pelages hérissés. Tout ne fait que commencer...

> La suite... Au prochain épisode.


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 2


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum