min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Une nouvelle amie ~ Rencontre de deux chatons pas si différents qu'on ne le pensait || Ft Malawi



 

Une nouvelle amie ~ Rencontre de deux chatons pas si différents qu'on ne le pensait || Ft Malawi


avatar

Neyo
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, Neyo, Nemo, Ombry, ...
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 342
Date d'inscription : 01/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Neyo, Lun 4 Avr 2016 - 11:36




Une nouvelle amie ?

Neyo ft Malawi

|| HRP : Neyo est un peu rajeuni pour ce rp, vu le temps que j'ai pris pour le commencer ||

Un grand soleil lumineux éclairait la Troupe Inondée, et les Chasseurs qui s'affairaient comme les Petits qui jouaient. Les oiseaux chantaient joyeusement, en accord avec mon humeur. Moi aussi, je rigolais et m'amusais avec mes compagnons de buisson, mais il faisait trop beau pour rester au camp. C'était un temps à explorer ça ! J'avais encore tellement à découvrir...

Je dis à Sanza que j'en avais marre et la laissai en compagnie d'Irvin et des autres. Moi je sortis en douce et courut à l'extérieur. C'était bon d'être libre, de pouvoir faire tout ce que je voulais ! Je sautillais et bondissais partout. C'était infiniment plus amusant que la boule de mousse...
Je tournoyai sur moi-même, touchai le ciel de la patte, grimpai à un petit arbre – avec difficulté puisque nous n'étions pas fait pour ça –, bondit avec un lapin, observai un oiseau voler majestueusement, ... Le vent lui-même semblait joyeux, tant il soufflait doucement d'un côté puis de l'autre. J'imaginais Sanza dansant avec lui, elle serait trop belle... Moi je n'aurais jamais pu. Alors je continuai à jouer avec la nature jusqu'à l'épuisement.

Mais toutes ces cabrioles, galipettes et autres pirouettes m'éloignèrent de plus en plus de ma Troupe. Je ne m'en rendait pas compte, et je ne le compris que lorsque que j’atterris en face d'une chatonne inconnue, dans un endroit tout aussi inconnu. A son odeur, elle ne venait pas non plus de la Troupe Embrumée, y aurait-il une troisième troupe ? Ce serait une découverte révolutionnaire ça !
« - Bonjour ! T'es qui toi ? »
Ton joyeux et enjoué. Sourire. Presque un clin d’œil.

Mais la seule idée qui trottait dans ma tête à cet instant, c'était l'envie de jouer, de jouer encore, jusqu'à en tomber par terre. Et jouer avec quelqu'un c'est toujours mieux que jouer seul. Bien mieux même. Alors pourquoi pas avec elle ? Je n'étais pas du genre méfiant, donc, inconnue ou pas, quelle importance ? Du moment qu'elle disait oui...

« - Tu veux jouer avec moi ? »

Codage by Kayl pour Sun only


avatar

Malawi
Puf/Surnom : Butterfly ou Ali'
Âge du perso : 26 lunes
Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Malawi, Mer 15 Juin 2016 - 3:33

Malawi se tenait bien droite, le pelage noir lisse. Son père n’était pas là, il était parti elle ne savait où. Elle ne lui en voulait pas, elle était habituée à ses départs. Et puis, il fallait voir le bon côté des choses : elle pouvait se promener où elle le voulait. Quand il était là, il n’avait de cesse de la surveiller. Malawi ne supportait pas cette surveille constante qui, il fallait le dire, l’énervait. Elle aimait son père, là n’était pas le problème. Elle aimait seulement aussi la liberté d’être pleinement curieuse. Le soleil était bien levé, il était chaud. La petite était bien contente d’une température aussi agréable ! On pouvait jouer, s’amuser et apprendre agréablement. Et c’était ce qu’elle préférait par-dessus tout… sauf apprendre à devenir une escogriffe digne de ce nom. Une chatte sans pitié, qui fait ce qu’elle veut, quand elle le veut. Elle voulait le devenir. Pour le moment, l’escogriffe observait le paysage qui se réveillait. Elle aimait bien faire ça, on apprenait beaucoup.

Elle finit tout de même par se lever. L’immobilité trop longtemps, ce n’était pas pour elle. Malawi avait besoin de bouger. Elle avait besoin de se dégourdir les pattes. Elle ne pouvait pas vraiment rester trop longtemps immobile. Ainsi, Malawi s’étira et décida d’explorer les alentours. Gaara n’étant pas là, elle ne risquait pas de se faire gronder pour sa curiosité. Elle en profitait donc, tout naturellement. Ses petites pattes lui permettaient tout de même de faire d’assez grandes distances rapidement. Elle était toute petite, toute fine, mais assez forte : c’était le lot d’un solitaire, surtout escogriffe. Malawi s’arrêta de courir au bout d’un moment et ferma les yeux pour profiter de la caresse du vent sur son pelage court. Lorsqu’elle ouvrit de nouveau les yeux, elle partit en chasse de petits volatils comme les papillons pour jouer. Sa recherche ne fut pas longue et ne fut pas vaine. Une petite libellule avait décidé de se faire voir et elle volait dans le ciel. La chatonne bondit et tenta de l’attraper, mais le volatile lui échappa. Elle le chassa donc, le traqua et quand la libellule se cachait, elle la retrouvait. C’était amusant ! Malawi recherchait souvent l’amusement, comme une petite qui se respectait.

Tout de même, elle avait une connaissance du danger. C’est pour ça qu’elle se figea net lorsqu’une odeur parvint à ses narines. Ce n’était pas l’odeur d’un escogriffe, c’était l’odeur d’une Troupe. Elle le savait parce que Gaara lui avait présenté les différentes odeurs à la Prison. Oh, mais elle devait être prudente ! Si c’était un chasseur, elle serait probablement en danger. Si son père venait à apprendre qu’elle s’était mise en danger… D’abord, il irait tuer l’impertinent qui aurait eu l’audace de s’approcher d’elle et ensuite, il la punirait. Malawi détestait au plus haut point se faire gronder. Surtout par son père, parce qu’elle ne voulait pas le décevoir et le rendre triste. Après tout, elle l’entendait encore pleurer certaines nuits pour une morte qui ne reviendrait pas à la vie… Elle sentit encore plus fortement l’odeur de la Troupe quand elle entendit des pas. Elle se détendit instinctivement en apercevant un chaton au pelage roux. Ce n’était rien qu’un chaton qui l’interpella.

« - Bonjour ! T'es qui toi ? Tu veux jouer avec moi ? »

Jouer ? Avait-il réellement parlé de jouer ? Malawi sourit grandement en s’approchant du petit. Il était aussi jeune qu’elle, sinon un peu plus vieux. Toutefois, Malawi demeurait une escogriffe, donc son apprentissage était en accéléré, sa force également. C’était ainsi parce qu’ils apprenaient à survivre et nuire aux Troupes ainsi qu’aux Clans dans les circonstances actuelles. Elle n’attendit pas avant de lui sauter dessus, sans la moindre réponse. Ses muscles se tendirent dans son élan sans laisser présager son attaque surprise et elle le plaqua donc au sol, riant doucement.

« Qui ne voudrait pas jouer ? Jouer c’est la vie ! Je suis Malawi, fille de la mort et du silence, et toi très cher feu, qui es-tu ? Tu sens l’Inondée. J’en conclus que tu es membre de cette Troupe, mais plus profondément, qui es-tu ? »


Hors-rp:
 

avatar

Neyo
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, Neyo, Nemo, Ombry, ...
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 342
Date d'inscription : 01/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Neyo, Mer 15 Juin 2016 - 16:28



Une nouvelle amie

Neyo ft Malawi


Un grand sourire restait affiché sur ma petite bouille de chaton, mes yeux brillaient. Quoi de mieux qu'être joyeux ? Ça mettait de la couleur dans la vie, de l'énergie, et ça j'en avais, d'ailleurs mon nom en était témoin. J'avais presque envie de chanter d'ailleurs ! Euh, en fait non. Jouer c'était bien mieux.

« - Qui ne voudrait pas jouer ? Jouer c’est la vie ! Je suis Malawi, fille de la mort et du silence, et toi très cher feu, qui es-tu ? Tu sens l’Inondée. J’en conclus que tu es membre de cette Troupe, mais plus profondément, qui es-tu ? »

Wow, c'était étrange comme présentation ça. Mais j'aimais bien. Oh, j'allais faire comme elle. Même si les roses c'était moins glorieux, je n''en étais pas moins fière de ma maman. Par contre, j'étais vexé. Un tout petit peu, mais quand même. Pourquoi elle avait tout de suite su dire d'où je venais et moi pas ? Ce n'était pas juste ! Elle paraissait plus petite que moi, pourtant. Faudrait que je m'entraîne à ça. J'essayai, à l'instant, de déterminer d'où elle venait elle aussi, mais je ne reconnaissais pas l'odeur. Dommage. Mais pas grave. Cela n'allait pas gâcher mon entrain.

« - Moi c'est Neyo, fils du roc et des pétales. Tu veux jouer à quoi ? »

Oui, parce que vouloir jouer c'était bien, mais savoir quoi c'était encore mieux. On pouvait faire la course, la bataille, se lancer une boule, et plein d'autres trucs encore. Peut-être même qu'elle connaissait des jeux dont j'ignorais l'existence. Oh, elle pourrait m'apprendre ! Mais en fait, j'étais trop excité pour attendre qu'elle répondre, et j'enchaînai directement :

« Tu veux faire la course ? »

C'était une bonne idée, la course, et on pouvait partir tout de suite. J'avais déjà envie de crier "3, 2, 1, go !", mais j'attendis pourtant qu'elle réponde. C'était plus sympa, et j'étais un chaton plutôt sympathique non ? Ce serait déloyal, de toute façon, et ça ce n'était pas bien. C'était dur d'attendre quand on ne tenait pas en place et que tout notre corps nous dictait de bondir et galoper avec le vent ! Mes pattes me démangeaient, et même si cela ne faisait que quelques secondes que j'attendais, je n'en pouvais plus. Ça me paraissait une éternité. Parfois, je me disais que je ferais bien d'être un peu moins excité, de temps en temps.

Codage by Kayl pour Sun only


HRP:
 

avatar

Malawi
Puf/Surnom : Butterfly ou Ali'
Âge du perso : 26 lunes
Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Malawi, Mer 21 Sep 2016 - 1:20

Elle voyait bien le sourire de cet étranger. Ironiquement, ce sourire la rendait encore plus joyeuse. Malawi était encore plus entreprenante et énergique. Elle ne remarqua que légèrement l’irritation soudaine et fugace de ce chaton. Elle n’en avait que faire après tout ! Elle, elle ne voulait que s’amuser et peut-être se battre. Peut-être goûter un peu le sang pour comprendre. Après tout, Malawi se plaisait à croire avoir été née pour tout comprendre. Pour régler les mystères de la vie et les mettre en avant. Tout le monde l’acclamerait et la vénérerait ! Oui, ça lui plairait. Elle se voyait déjà dans cette vie imaginée de toutes pièces.

« - Moi c'est Neyo, fils du roc et des pétales. Tu veux jouer à quoi ? »

La réponse du chaton provoqua un rire amusé chez la féline. Fils du roc et des pétales, imitant sa présentation à elle. C’était insupportable pour elle d’attendre encore pour ne pas parler alors qu’elle avait cette empressement à l’accabler de questions ! Mais elle prenait sur elle, car elle savait. Elle savait que sa vie l’obligerait bien souvent à se taire, alors elle s’entraînait. Son père s’entrainait souvent après tout ! Elle ne savait pas à quoi, mais elle le voyait faire. Tout comme elle le suivait lorsqu’il partait pour chasser les autres chats. La colère menait la vie de son père. Elle le savait.

Elle savait beaucoup de choses parce qu’elle espionnait. Ça lui plaisait, cette vie libre et sans loi ! En posant son regard sur Neyo qui se demandait à quoi jouer, elle se demanda d’autres questions. À commencer par, comment fait-il pour vivre dans une Troupe ? Elle ne se voyait pas quelque part où les règles régissaient son existence. Elle, elle se plaisait dans l’absence de loi qui lui permettaient de voler loin sur le vent. Alors, lui qui semblait un peu comme elle, comment l’acceptait-il ? Elle se fit le serment de le libérer. Elle ne savait pas ce qu’il le retenait. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle allait l’en libérer. Mais pour le moment, elle voulait s’amuser avec lui ! Une boule de feu et une boule de ténèbres, pourquoi pas ? Ils formaient un drôle de duo, mais c’était toujours mieux ainsi. Elle préférait l’étrangeté à la normalité et ce depuis toujours. Elle inclina la tête. Il était beau, pensa-t-elle soudainement et sans raison. Sans même comprendre d’où cette pensée lui vint. Mais elle ne pouvait nier, il était beau. Or, c’était le membre d’une Troupe. Les Troupes étaient les ennemis de son peuple à elle, de sa vie libre. Alors elle ne pouvait pas vraiment se lier d’amitié avec lui. Pourtant elle voulait jouer ! Alors elle jouerait. C’était ainsi qu’elle en avait décidé.

« Courir ? Oui pourquoi pas ! Courons sur les ailes de la liberté, avec le vent qui nous porte. Et ensuite, nous défierons la vie qui ne vaut pas nous voir savoir et nous allons écouter les murmures qui nous parviennent pour apprendre. C’est toujours utile, de savoir, c’est la plus grande des armes, le plus grand des pouvoirs, tu le sauras bien vite Neyo ! En attendant… trois, deux, un, go ! » lança-t-elle.

Malawi prenait toujours les devants, le prouvant encore cette fois-ci. Elle partit à la course, sans même qu’ils ne sachent où ils devaient s’arrêter. Sans doute qu’elle aurait une meilleure endurance que ce chaton d’une Troupe. C’était normale vu la vie qu’elle menait. Toutefois, elle savait qu’elle s’arrêterait.

Hors-rp:
 

avatar

Neyo
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, Neyo, Nemo, Ombry, ...
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 342
Date d'inscription : 01/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Neyo, Sam 22 Oct 2016 - 12:50



Une nouvelle amie !

Neyo ft Malawi


J'étais tout tendu, en attente du signe du départ pour foncer à toute vitesse devant Malawi. Elle avait l'air de réfléchir, tandis que je m'impatientais et piétinais presque sur place. J'avais envie de courir moi, j'étais une petite boule de poils plein d'énergie qui avait besoin de se défouler. Mais heureusement, elle ne m'a quand même pas fait attendre trop longtemps.

« Courir ? Oui pourquoi pas ! Courons sur les ailes de la liberté, avec le vent qui nous porte. Et ensuite, nous défierons la vie qui ne vaut pas nous voir savoir et nous allons écouter les murmures qui nous parviennent pour apprendre. C’est toujours utile, de savoir, c’est la plus grande des armes, le plus grand des pouvoirs, tu le sauras bien vite Neyo ! En attendant… trois, deux, un, go ! »

Waaah ! Mais... Mais attends moi ! J'étais en train de réfléchir au sens de ce qu'elle me disait moi, et elle est partie ! Mais c'était de la triche ! Je me suis tiré de ma réflexion pour bondir derrière Malawi. J'ai couru très vite, de toute la force de mes pattes, le plus vite que je pouvais, mais elle avait trop d'avance. En plus, je ne savais même pas où on devait s'arrêter. Fallait que je lui dise que c'était pas très juste, tout ça.

« Hé ! C'est de la triche t'es partie avant ! »

Je ne savais pas si elle m'avait entendue, avec le vent et comme elle était devant. J'essayais d'aller plus vite encore et de la rattraper un peu, mais c'était trop dur et je n'y arrivais pas. Je boudais un peu, parce que c'était vraiment pas du juste ce qu'elle avait fait. En plus à cause de ça, j'avais pas trop compris ce qu'elle avait dit avant de démarrer. Ça me frustrait. Mais je courais toujours, dans l'espoir de quand même arriver à la dépasser.

Codage by Kayl pour Sun only


|| HRP: Désolée pour le retard et la nullité D:
admine Sun

avatar

Rayon de Soleil
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, et tout le bazar
Âge du perso : 65 lunes
Messages : 2226
Date d'inscription : 25/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Rayon de Soleil, Jeu 16 Mar 2017 - 20:39

|| Up !



Sa (très) vieille présentation ~ Mes dc's ♥️ ~ Son arbre généalogique

Anciennes transpas cadeaux:
 
Neph admine

avatar

Salve de Flammes
Puf/Surnom : Neph
Âge du perso : 36 lunes
Messages : 225
Date d'inscription : 20/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Salve de Flammes, Lun 17 Avr 2017 - 15:24

Second up ♪







Vainqueur le temps d'un Bingo




Merci Nordy :keur:

Presque tous mes persos :mignon::
 

avatar

Rugissement du Jaguar
Puf/Surnom : Alice
Âge du perso : 24 lunes
Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://ella-code-forumtest.forumactif.org/t345-8-lgdc-rpg-me-mys
message posté par Rugissement du Jaguar, Jeu 15 Juin 2017 - 18:05

Dernier up.

avatar

Malawi
Puf/Surnom : Butterfly ou Ali'
Âge du perso : 26 lunes
Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Malawi, Jeu 15 Juin 2017 - 21:44

Ce chaton, elle ne le connaissait pas. En cet instant, pourtant, rien de tout cela n’importait. Elle courrait et le vent la portait, elle s’amusait. Cette joie étrange était tout comme le vent porteur d’un avenir. Elle avait envie de s’arrêter et de lui faire face, car elle l’entendit lui dire que ce n’était que de la triche. Néanmoins, elle poursuivit sa course. Elle ne le laisserait pas gagner, pas tout de suite. Elle ne faisait pas de traitement de faveur pour un chaton d’un Troupe. Il devrait comprendre que les Troupes n’étaient pas fortes, pas comme les escogriffes. Gaara lui avait bien fait comprendre, à elle, les Troupes étaient faibles. C’était comme ça. Et ce chaton devait le comprendre avant toute chose.

Elle, elle était forte. Elle tenait de son père, de la mort. Elle tenait aussi de sa mère, le silence. Alors elle ne pouvait être que forte, beaucoup plus que ce chaton. Elle s’arrêta alors dans un dérapage mal contrôlé et se retourna. Il ne lui restait maintenant plus qu’à attendre que celui-ci la rattrape. Elle avait gagné parce qu’elle gagnait toujours ! C’était un sourire qui illuminait son soleil, comme le soleil illumine les journées des chats. Clans ou troupes, ou solitaires. Malawi planta ses griffes dans la terre et laissa s’échapper de sa gorge un rire. On pourrait le qualifier d’enfantin, mais ça ne la dérangeait. Tout ce qui importait était de s’amuser et d’apprendre. Elle désirait apprendre pour elle-même et aussi montrer la vie à ce mâle. Il vivait dans une Troupe, il coulait de source qu’il ne savait rien de la vraie vie. C’était son devoir à elle de lui montrer.

C’est pour ça qu’elle était encore là. Pour jouer et lui apprendre. Les deux activités qu’elle préférait, si on mettait de côté le fait de voir son père tuer. Le meurtre faisait partie de la vie, Malawi en avait conscience. Son père lui apprenait toujours tout et elle lui faisait confiance. Elle avait envie que ce chaton lui fasse confiance aussi. Elle se demanda brièvement si elle allait y arriver. Elle se reprit vite, elle était Malawi, rien ne pouvait lui échapper ou lui résister ! Gaara serait fière d’elle. Son regard brillait maintenant qu’elle attendait le chaton qui l’avait accusé de tricher. Elle avait juste fait comme la vie faisait : ne pas prévenir. Maintenant, elle ne pouvait que sourire.

« Je n’ai pas triché ! La vie ne triche pas et la mort non plus ! Je suis la fille de la Mort, ne l’oublie pas, alors je ne triche pas.»

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 679
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Sam 15 Juil 2017 - 11:52

Up ~

avatar

Neyo
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, Neyo, Nemo, Ombry, ...
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 342
Date d'inscription : 01/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Neyo, Sam 5 Aoû 2017 - 8:18



Une nouvelle amie !

Neyo ft Malawi

Malawi est arrivée avant moi, avec un sourire triomphant. Elle avait gagné, mais ce n’était pas juste, parce qu’elle avait triché ! Moi j’étais parti quand elle avait lancé le top, et elle avant parce qu’elle l’avait anticipé et c’était pas normal ! Pffff, j’étais vexé quand même. Alors moi je boudais un peu, et elle elle souriait largement, et moi je me suis assis plus loin pour regarder ailleurs. Et elle, elle s’est défendue mais quand même, j’étais pas content.

« Je n’ai pas triché ! La vie ne triche pas et la mort non plus ! Je suis la fille de la Mort, ne l’oublie pas, alors je ne triche pas.»

Pfff, c’était n’importe quoi cette excuse ! C’est pas parce que t’as des parents qui sont certaines personnes qu’on peut tout se permettre ! Même si en prenant ses mots au premier degré, p’t’être qu’elle avait pas tort. Ou si. Parce que mon papa il était mort et ça c’était pas juste non plus. Il aurait dû être là, pour maman, moi et Sanza. Il aurait dû nous connaître et il aurait dû m’apprendre à être un aussi grand chasseur que lui. Donc c’est pas juste, la mort avait pas à le prendre et je vais le dire à Malawi tiens. Pour lui montrer que si justement, la mort elle triche.

« Je te crois pas ! Parce que si la mort trichait pas, elle aurait pas pris mon papa ! »

Elle m’énervait un peu, en plus, à toujours vouloir avoir raison comme ça. Genre elle instaurait les règles elle-même et nous on devait suivre. C’était même pas drôle, comme ça. C’est pas la chef. Moi je dis qu’c’était pas la chef, voilà, et c’était pas juste qu’elle décide de tout et de rien comme ça. Mais j’avais envie de jouer encore, alors j’ai laissé papa ailleurs, et je lui ai proposé :

« On fait un autre jeu ? »

On était petits encore, et pour moi le plus important je crois que ça restait le jeu. Parce que la vie ce n’était que ça, un immense terrain de jeu. Et même si Malawi elle trichait un peu, je voulais partager mon terrain de jeu avec elle.

Codage by Kayl pour Sun only


HRP:
 

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 679
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Sam 16 Sep 2017 - 22:30

Up

avatar

Malawi
Puf/Surnom : Butterfly ou Ali'
Âge du perso : 26 lunes
Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Malawi, Dim 24 Sep 2017 - 20:26

La vie ne trichait pas tout comme la mort ne le faisait pas. Elle était la fille de la mort alors elle ne trichait pas. C’était aussi simple que cela et il fallait que le chaton le sache. Il devait le comprendre. Elle se tenait devant lui, droite et fière. Elle n’avait pas triché. Elle était seulement partie avant parce que le chaton n’avait pas été rapide. Ce n’était pas de sa faute à elle s’il ne l’avait pas été. Comment pouvait-il prétendre que c’était de sa faute ? C’était du n’importe quoi. Il faudrait qu’elle en parle à sdon père pour savoir ce qu’il en pense. Malawi était certaine qu’il penserait comme elle. Après tout, elle avait toujours raison. Sur ce sujet, tout du moins.

Elle le regardait encore quand il se décida de répliquer. Il avait perdu son père, donc pour lui la mort trichait. Il disait ça comme si personne d’autre n’avait perdu un parent. Comme s’il était le seul qui avait perdu quelqu’un. Les yeux de Malawi se posèrent sur le sol et son énergie perdit en force. Elle aussi, elle avait perdu quelqu’un. Il n’avait pas le droit d’agir comme s’il était le seul à ne plus avoir un parent. Est-ce que lui ressemblait autant à son père qu’elle ressemblait à sa mère ? Parce que si non, il ne pouvait pas savoir ce que c’était d’avoir l’impression d’être le fantôme d’une morte dans le regard de son seul parent restant. Gaara donnait toujours le sentiment de voir en elle sa mère. Cette mère dont elle ne savait presque rien.

Elle aurait aimé rencontrer sa mère, mais la mort l’avait prise sans rien demander. Alors elle était toute seule avec son père. Elle ne s’en plaignait pas. Son père l’aimait et prenait soin d’elle. Mais il voyait toujours en elle celle qu’il avait perdu. Le regard hagard de son père sur elle était difficile à supporter. Ce chaton ne pouvait pas savoir. Elle n’avait plus envie de jouer. Elle avait envie de retrouver sa mère. Elle avait aussi envie de pleurer parce qu’elle évitait de penser au vide. L’absence de sa mère avait toujours laissé une vide en elle. Malawi essayait toujours de ne pas y penser, parce que ça faisait mal. Il avait réveillé ce vide en elle avec quelques paroles. Elle chassa les larmes qui voulaient venir.

« Et moi j’ai perdu ma mère tu sauras ! Alors je sais bien de quoi je parle ! »

Elle n’avait plus envie de jouer, mais elle ne voulait pas le laisser. Elle n’avait pas l’habitude de se faire des amis. Les escogriffes autour d’elle étaient tous plus vieux et ne jouaient pas. Alors elle releva la tête et chassa les larmes.

« Pourquoi pas ? Choisis. »

Elle ne voulait juste pas choisir, pas cette forme.

hrp:
 

avatar

Neyo
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, Neyo, Nemo, Ombry, ...
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 342
Date d'inscription : 01/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Neyo, Dim 7 Jan 2018 - 22:54



Une nouvelle amie !

Neyo ft Malawi

Il n’y avait plus que le jeu qui comptait pour moi. J’avais envie de m’amuser et tout le reste n’avait plus d’importance. Ni qui était mon père, ni le fait que je sois loin de ma Troupe et que peut-être ma mère s’inquiétait, ni que je connaissais à peine Malawi, même si elle était gentille. Bon, elle trichait un peu, mais c’était pas grave. On s’amusait bien quand même, et ça me changeait des jeux avec les chatons de ma Troupe qui étaient tous beaucoup plus jeunes. Elle avait l’air de me comprendre un peu plus.

« Et moi j’ai perdu ma mère tu sauras ! Alors je sais bien de quoi je parle ! »

Alors on était deux à avoir perdu un parent. Plus proches encore que je ne le pensais, mais ça ne m’empêchait pas de continuer à penser que la Mort trichait. Elle m’avait pris mon père et lui avait pris sa mère, et c’était pas juste. On aurait dû grandir comme les autres, avec nos deux parents. Mais non. Mais je ne voulais plus y penser, je préférais jouer, alors j’étais content qu’elle soit d’accord pour un nouveau jeu. Elle m’avait demandé de choisir, alors je réfléchis, sans trouver de bonne idée. Puis soudain, cela arriva, et un sourire éclaira mon visage.

« On peut jouer à cache-cache ! Je compte, vas-y cours te cacher ! »

Et je m’assis, fermai les yeux et commençai à compter tandis que je l’entendais détaler. J’avais toujours le sourire, celui qui était revenu après notre passage un peu triste, mais on était jeunes et on passait plus de temps à sourire et à jouer qu’autre chose, c’était normal. Il ne fallait pas grandir trop vite. Je n’avais pas envie de rentrer d’ailleurs, on s’amusait bien, là. J’aurai aimé que ça dure toujours.

Vraiment, je l’aimais bien, cette Malawi.

Codage by Kayl pour Sun only



HRP:
 


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum