Météo
Chaleur, herbe verte, ciel bleu et fleurs resplendissantes… Nul doute, la saison des feuilles vertes est là. La chaleur se fera plus forte que jamais, mais une douce brise viendra de temps en temps rafraîchir vos fourrures. Attention aux orages et à la sécheresse. Il fera chaud : les températures iront de 20 à 35°C.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : orages
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Pourquoi tu parle pas ? Je suis super sympa pourtant ! Ft. Luny



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Effectifs
Troupes Inondée et Embrumée PRIORITAIRES!
Effectifs
Préférez les guerriers aux apprentis et aux chatons (qui sont fort nombreux).
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !


Partagez | 
 

 Pourquoi tu parle pas ? Je suis super sympa pourtant ! Ft. Luny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Je suis
Nuage de Feu
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso (en lunes) : 9 lunes
Messages : 84
Date d'inscription : 22/05/2016


Jeu 23 Juin - 15:40

Pourquoi tu me parle pas ? je suis super sympa pourtant !

Ft. Luny

" Tu sais, le Clan des Etoiles c'est mieux qu'ici. Alors je préfères autant mourir. "

Des petits yeux bleus s'ouvrirent soudainement. Une lumière éblouirent ses faibles petits yeux ce qui l'obligea à les refermer. Ils s'ouvrirent une deuxième fois mais avec lenteur, regardant autour de lui. Après quelques secondes de silence, il miaula pour éclaircir sa voix. Il se leva doucement, pour ne pas réveiller ses soeurs et sortir de la chaleurs étouffante de sa mère. Vous savez quoi ? Le petit mâle qui vient de se réveiller, bah c'est moi !

Eh oui, je suis réveillé ! Il fait tout beau, tout chaud, tout mignon ! Comme moi quoi ! J'ai hâte d'aller jouer avec les autres ! Mais... Je me retourne pour regarder mes compagnons de pouponnière. Nickel, ils dorment tous ! Roh, ils sont pas drôles ! Faut que j'en réveille un, je suis obligé. Je vais m'ennuyer à mourir sinon et ça je veux surtout pas ! Alors alors... Petite Flèche ? Non, elle va me hurler dessus pour en fin de compte, ce rendormir. Petite Cerise ? Non, pas elle. Elle est pas drôle quand on joue au chef. Elle est pas drôle tout court en fait. Patte Sanguine... Ouai... Mais non. Pas maintenant. Patte Ténébreuse ! Très très bonne idée ! Mais très très très mauvaise idée en fait. Ils est coincés entre ses soeurs et sa mère... Impossible de le réveiller sans les réveiller elles. Petit Rouge-Gorge... ? Oui mais non. Pas que je l'aime pas ! Non justement je l'aime beaucoup et... Roh, tais toi Petit Feu !

J'ai l'air d'un débile ( même si je le suis ) à resté au milieu de la pouponnière... Au pire, je vais sortir. Je vais aller voir les anciens ! Ils vont surement me raconter une histoire rigolotes ou une légendes ! Dans tous les cas, ça va être cool !

Je sors en sautillant de la pouponnière mais un mâle attire mon attention : Nuage Silencieux. Pour être Silencieux, il est Silencieux ! Aucun bruit, il ne fait absolument rien... C'est... Bizarre... Je me dirige vers lui, pour faire connaissance.

- Salut ! Je suis Petit Feu ! Et toi, t'es qui ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admin lunyadmin luny
avatar

Je suis
Silence des Étoiles
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Luny
Âge du perso (en lunes) : Trente-sept lunes
Messages : 153
Date d'inscription : 16/11/2014


Jeu 7 Juil - 23:28


Pourquoi je ne parle pas ? Ce n'est pas contre toi.


De retour. De retour. La phrase résonnait inlassablement dans l’esprit de Nuage Silencieux qui ne parvenait pas à comprendre comment les choses avaient déraillées ainsi, mais maintenant, il avait retrouvé sa compagne, et il avait retrouvé les étoiles, alors il se sentait mieux malgré sa faiblesse physique et la guérisseuse lui avait dit de se ménager. Alors il était allongé dans un lit de mousse de la tanière d’Agate Étoilée et les remèdes n’étaient jamais loin de lui. Il ne comprenait pas pourquoi elle l’aidait ainsi. Le Clan des Étoiles devait lui avoir dit qu’il était une étoile terrestre, mais ce n’était pas grave, il lui faisait confiance. Il s’étira longuement avant de se lever, de s’asseoir et de regarder autour de lui. La guérisseuse dormait encore. Il lui semblait que l’espace était vide. Oh, Agate Étoilée avait une novice, Nuage du Serpent, mais… ce n’était pas ça. Non, ce n’était pas ça qui rendait l’espace vide. Ce qui rendait l’espace vide, c’était l’absence d’un regard jaune vif, de pattes maniaques, de remarques fourbes, mais douces avec lui. C’était l’absence d’une activité aux lueurs de l’aube, l’absence d’une attention exagérée envers lui, l’absence d’une préoccupation intense… l’absence d’une étoile : Abandon des Étoiles. Il ne réalisait toujours pas qu’elle pouvait avoir rejoint le Clan des Étoiles parce qu’il l’appréciait autant qu’il appréciait sa mère… celle-ci aussi ayant décidé de disparaître pour voler dans les étoiles.

Ce vide qui tournoyait lui donnait le tournis. Il s’allongea de nouveau avant de se lever pour sortir à l’extérieur. La lumière agressa ses yeux qui n’étaient pas les plus forts et il recula légèrement, moins sûr soudainement de son choix. Il ne pouvait pas retourner dans le gîte qu’il venait de quitter, l’absence de la défunte guérisseuse lui déchirait trop le cœur en cet instant. Il ne pouvait pas supporter ne pas entendre les râles de cette femelle au pelage noir et blanc, ces râles parce que les plantes n’étaient pas en ordre, parce que les malades étaient trop capricieux et les chatons, trop bruyants. Il ferma les yeux quelques secondes avant de se traîner jusqu’à la place centrale du camp. Les yeux de lumière lui vrillaient le crâne et ses yeux demeuraient mi-clos. La douleur augmentait au fil des secondes… il ne pouvait tout de même pas retourner dans ce gîte où il manquait quelque chose, quelqu’un. Le manque était encore plus douloureux que les maux de tête, alors il allait endurer ce qui faisait moins mal, c’était préférable ainsi. Il se donna alors un coup de langue sur son pelage blanc, ébouriffé comme un nuage dans le ciel. Nuage Silencieux ne bougeait pas, il demeurait immobile parce que la douleur qui s’insufflait dans son corps et son âme le poussait à demeurer immobile.

Il préférait de loin la nuit, où la lumière était celle des étoiles. Les étoiles.. cette pensée apportait un baume à son cœur et comblait légèrement le vide étourdissant du novice. Il était de retour dans le Clan du Tonnerre, d’où il pouvait voir les étoiles briller. C’était apaisant de voir les petits astres dans le ciel et de savoir, de comprendre qu’il n’était pas seul. Il entendait de nouveau le vent, d’ailleurs. L’entendait et le comprenait. Il préférait de loin être ici que dans cette prison, coupé de tout sauf de sa compagne. Mais sa compagne n’était pas apte à tout combler. Il s’en voulait pour ça, mais il ne pouvait pas faire autrement, aussi fort le désirait-il. Ses oreilles se dressèrent quand il entendit des pas venir près de lui sans pour autant voir qui s’approchait : ses yeux étaient toujours presque complètement clos pour éviter que la lumière ne le foudroie sur place. « Salut ! Je suis Petit Feu ! Et toi, t'es qui ? » La voix du chaton poussa Nuage Silencieux à ouvrir les yeux et l’observer. Petit Feu. Il connaissait ce chaton tout comme il connaissait tous les chats du Clan. C’était le fils de Mélodie Nocturne et Vent du Nord. Le novice, ce novice donnant le sentiment d’être un fantôme par son silence et son apparence, observa le petit chaton énergique. « Je suis Nuage Silencieux. Tu ne connais pas tous les membres du Clan encore, n’est-ce pas ? » C’était évident, c’était quelque chose qui s’apprenait, ça.

Codage de Sun pour Luny ♥

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Nuage de Feu
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso (en lunes) : 9 lunes
Messages : 84
Date d'inscription : 22/05/2016


Ven 15 Juil - 12:04


Pourquoi tu parle pas ? Je suis super sympa pourtant !

Avec Luny


Il ouvrit les yeux pour le me regarder. Je souris, content que le mâle ne m'évite pas. Je m'ennuie. Je m'ennuie souvent. A vrai dire, je m'ennuie tout le temps. C'est tellement chiant d'être un chaton. en même temps, on fait rien de la journée. Bon, si parfois on joue. Et c'est plutôt amusant. J'aime bien jouer avec les chatons de mon âge ! Mais parfois, ils dorment ou alors, ils veulent pas alors je vais voir les apprentis, les anciens ou les guerriers. Et là, j'ai décidé d'aller voir Nuage Silencieux, qui est un apprentis. Mais il a l'air plus âgé... Limite, on dirait un grand et fort guerrier. Mais c'est apprenti. Enfin, je crois.

- Je suis Nuage Silencieux. Tu ne connais pas tous les membres du Clan encore, n’est-ce pas ?

Je m'assois à ses côtés en le regardant. J'avais bien vu, c'était belle et bien Nuage Silencieux.

- Je connais les anciens et les chatons ! C'est déjà bien non ? Tu trouve pas ? Et quelques apprentis et guerriers...

Je penchais la tête, pour réfléchir. Je miaulais un bon coup avant de sourire et de sautillait autour du chat plus âgé que moi. j'avais l'air d'un gamin. mais j'en suis un ! Alors je continue de sautillait autour de lui. Pourquoi je fais ça ? Je sais pas. c'est amusant ! Je m'arrête soudainement devant lui et relève la tête vers lui. Oh. Il est grand...

- Tu peux te baisser un peu s'il te plait ? t'es trop grand, j'ai mal au cou...

C'est vrai en plus ! J'ai envie de parler avec Nuage Silencieux. Il a l'air sympa... Ou pas, enfin bref, j’aimerais parler avec lui mais là, j'ai mal au cou alors j'aimerais qu'il se baisse... Ou qu'il se couche en fait, parce que j'ai mal au cou là...

Codage par Saphy


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admin lunyadmin luny
avatar

Je suis
Silence des Étoiles
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Luny
Âge du perso (en lunes) : Trente-sept lunes
Messages : 153
Date d'inscription : 16/11/2014


Mer 17 Aoû - 1:19


Pourquoi je ne parle pas ? Ce n'est pas contre toi.


Fantôme aux yeux de cendre. Il regardait le chaton s’asseoir à côté de lui sans rien dire, toujours enfermé dans le silence, encerclé par les absences. Absence de mère, absence de guérisseuse. Abandon des Étoiles. Cœur de Pierre. Deux noms manquant à son quotidien. Plainte Nuageuse, seul rayon réchauffant son cœur qui tendait à se glacer dans sa méfiance intense envers tous. Même envers ce chaton qui ne devait pas trop en savoir sur lui, mais devait apprendre la vie avant de tomber dans les griffes de la noirceur. Ce n’était qu’un chaton ! hurlait sa conscience, mais sa méfiance rétorquait machinalement qu’un chaton grandissait. Petit Feu n’était qu’un chaton pour le moment, mais sous ses pattes frêles et fébriles se trouvait un gouffre pouvant l’engloutir à tout instant et dans un tel vide, les étoiles ne brillaient pas. Nuage Silencieux espérait que le petit sache s’en sortir, sauter à temps, pour rester sur terre, s’envoler vers les étoiles, mais ne pas couler dans les eaux troubles et obscures où les petits astres nocturnes n’éclairaient pas. C’était l’essentiel, survivre ici, surtout pour une étoile terrestre pourchassée, encerclée. Il survivait, lui, en tant que novice, presque guerrier. Il survivait, lui, malgré tout.
 
S’envoler. S’envoler loin, loin dans l’horizon où les nuages se tassent et s’amassent pour menacer la forêt de pluie. Si la pluie tombait, les étoiles s'effaceront, mais ils réapparaissaient toujours, alors ce n’était pas grave, point important. Il s’ébroua alors que la petite voix fluide du petit le traîna sur terre, loin des soleils miniatures qui l’emportent souvent. Nuage Silencieux observait d’un regard dénué d’émotions le pelage sombre de cette boule de poils l’ayant dérangé quelques instants plus tôt. Côte à côte, les deux chats offraient un contraste saisissant puisque le pelage du novice était d’un blanc pur, avec quelques petites traces d’un gris que trop délavé. Nuage Silencieux sentait un calme, un étrange calme, et le vent aussi, le frapper. Il sentait le désespoir, il le goûtait même, le goût amer des larmes qui ne voulaient pas couler. Et il sentait ces ombres frôler son pelage nuageux, alors pourquoi était-il le seul à les ressentir ? Pourquoi personne d'autre n'apercevait les démons qui l'entouraient, l'éloignaient des étoiles, cherchaient la traîtrise dans son âme trop pur pour être traître ? Ce n'était pas juste, pas juste que personne ne parvenait à déceler ce qui frôlait son pelage, mais est-ce que ça existait réellement ? Il n'y avait peut-être rien, après tout. La voix du chaton retentit, le tirant de toutes ses maigres forces sur la terre.
 
"- Je connais les anciens et les chatons ! C'est déjà bien non ? Tu trouve pas ? Et quelques apprentis et guerriers... " Quelque chose de simpliste dans le regard, la voix et le chaton tout simplement venait attendrir légèrement l'âme et le cœur de Nuage Silencieux. Ce chaton curieux, joyeux et énergique qui n'hésitait pas à venir questionner et déranger. Est-ce que Petit Feu s'était demandé un seul instant si le novice ressemblant à un fantôme était occupé avant de venir lui parler, l'interpeller ? Sans doute pas, mais c'était ce qui le rendait adorablement mignon, après tout. C'était ce qui rendait les chatons si adorables. Avait-il, lui, le souvenir d'avoir été aussi adorable ? Pas du tout. Lui, il était enfermé dans son silence, dans son absence de réaction, entendant ce qu'on lui disait, mais sans réagir, sans pouvoir réagir, arraché au monde terrestre pour s'envoler dans les étoiles, petits astres de la nuit qui illuminaient le ciel des perdus. Les solitaires se fiaient-ils aux étoiles ? L'apprenti l'espérait. Il le souhait fortement, ardemment. Les étoiles étaient là pour guider, pour aider et pour apaiser les tourments les plus intenses, même si ce n'était pas toujours efficace, parce que les tempêtes masquaient les étoiles, après tout et les cœurs les plus noirs n'étaient pas sensibles aux lueurs rassurantes de ces petits soleils. " Tu peux te baisser un peu s'il te plait ? t'es trop grand, j'ai mal au cou... "
 
  Il avait grandi, c'est vrai. Il ne semblait plus aussi frêle qu'avant, même si sa silhouette était toujours aussi incertaine et famélique, alors qu'il se nourrissait. Peut-être pas assez ? Néanmoins, sa carrure demeurait imposante et elle pouvait intimider les adversaires. Après tout, il avait de loin l'âge d'être un guerrier, seulement pas les capacités de le devenir. Et Nuage Silencieux n'était lui-même pas certain de désirer devenir un guerrier à part entière, un guerrier qui devrait se battre, goûter le sang, le sentir, un guerrier qui ferait ce qu'on lui demande alors que les chats à la tête du Clan ne lui inspiraient absolument pas confiance. Encore une fois, il s'envolait dans ses pensées, s'enfonçait dans ses réflexions, oubliant le monde et les paroles autour, les bruits autour, n'étant conscient que du vent qui lui soufflait sur le pelage, des esprits qui l'entouraient, l'opprimaient et l'oppressaient. Mais il revint sur terre. Il revenait toujours, de loin. Mais il revenait, n'était-ce donc pas cela l'important ? Il s'étira avant de s'allonger pour être à la hauteur du chaton. Celui-ci ne devrait plus avoir mal au cou ainsi. Nuage Silencieux était donc allongé sur le sol, les pattes sous son corps. Ce fut long, mais il réalisa qu'il n'avait toujours rien dit, pas l'ombre d'une réponse. Mais que dire ? Il ne savait pas comment s'y prendre en société. " Tu apprendras à connaître tous les chats un jour."
 


Codage de Sun pour Luny ♥

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Nuage de Feu
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso (en lunes) : 9 lunes
Messages : 84
Date d'inscription : 22/05/2016


Jeu 25 Aoû - 15:29


Pourquoi tu parle pas ? Je suis super sympa pourtant !

Avec Luny


Il s'étira avant de s'allonger pour faire ma taille. J'étais même presque plus grand que lui. Je murmurais un petit merci. Il voulait donc bien parlait avec moi ! Je m'assis, tout fier.

- Tu apprendras à connaître tous les chats un jour.


Je souris avant d'hocher fièrement la tête. Mes oreilles, droite comme un I, entendirent de l'agitation dans l'agitation dans la pouponnière. Je tournais lentement la tête pour voir qui sortais de celle-ci. C'était Petit Rouge-Gorge... Je baisse les oreilles avant de détourner tristement le regard et de soupirer un bon coup. J'étais amoureux d'elle, vous allez me dire que c'est débile, je suis qu'un pauvre chaton. Pourtant, je l'aime vraiment ! Ou pas. Mais je ferais tout pour elle en tous cas... Mais je crois qu'elle ne m'apprécie pas. Je regarde mon amoureuse marchait dan le camp en s'étirant.

- Ca t'es déjà arrivé d'être amoureux Nuage Silencieux ?


Je tourne le regard vers le mâle pour voir sa réaction. Pour ma part, je me couche en soupirant tristement. Problème de cœur, pauvre de moi. Tanpis pour mon cou, je n'avais pas la force de rester assis. Je voulais me tapir au sol... Quand elle sera rentrer dans la pouponnière, je me remettrais assis. Mais là, je préfère me cacher. Pourquoi elle m'aime pas ? Je sais pas, j'ai dû faire un truc qui ne lui a pas plus. Ou autre chose, je sais pas, c'est trop compliquée les filles, je comprend rien à leurs charabia, à leurs problèmes. Elles sont trop compliqués pour moi, je comprend rien aux filles. Les garçons c'est moins compliqué, vraiment. J'attend toujours la réponse du jeune mâle, redressant la tête pour le regarder.
Codage par Saphy


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admin lunyadmin luny
avatar

Je suis
Silence des Étoiles
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Luny
Âge du perso (en lunes) : Trente-sept lunes
Messages : 153
Date d'inscription : 16/11/2014


Mer 21 Juin - 23:23


Pourquoi je ne parle pas ? Ce n'est pas contre toi.


L’importance de Plainte Nuageuse résonnait inlassablement dans son esprit. Depuis deux lunes, il était de retour dans le camp. Depuis deux lunes, les étoiles illuminaient de nouveau son ciel et il avait retrouvé la féline pour laquelle il était transi d’amour. Depuis lunes. Il avait retrouvé sa nuit qui n’était pas si froide comparativement à celles que l’apprenti fantôme avait dû affronter pendant ces lunes de captivité. De longues nuits qui cherchaient à s’éterniser sans le rayonnement des astres qu’il avait trahi sans en avoir le moindre souvenir et pour lesquels il ferait tout pour se faire pardonner. Sans cette lumière qui le guidait et lui murmurait tout ce qu’il se devait de savoir, il s’était senti totalement perdu et faible, sans compter le coup sur la tête qu’on lui avait décerné pour pouvoir l’emmener là-bas, lui qui n’avait jamais été doué pour se défendre et la douleur qui était toujours amplifiée par dix, si ce n’était pas cent. Maintenant, il avait des nuits chaudes puisqu’il pouvait de nouveau observer le ciel et y voir les étoiles qu’il chérissait tant, les fameuses étoiles pour lesquelles toute sa vie était dévouée, dans la perspective de se repentir de toutes les fautes qu’il avait pu commettre sans même sans souvenir, le propulsant dans la forme d’un chat. L’étoile sur terre restait profondément plongée dans les souvenirs de cette grotte hostile qui hantait ses nuits.

Il ne pouvait toujours pas reprendre les entraînements et Nuage Silencieux commençait à se demander quand il allait devenir guerrier - le deviendrait-il seulement un jour avec Étoile Machiavélique comme meneuse ? Il en doutait fort. Sa soeur, Flamme Mystérieuse, l’était déjà depuis des lunes. Étoile Sanglante était encore là lorsqu’elle est passée guerrière et il l’enviait et la jalousait tout en la détestant de par son caractère beaucoup trop… ressemblant à la meneuse actuelle. Nuage Silencieux ne s’était jamais entendu avec sa soeur. Quand ils étaient encore chatons, celle-ci ne lui adressait pas le moindre regard et l’étoile était persuadée que la femelle s’était toujours désintéressée du cas de son frère, même quand celui-ci aurait pu être sourd, muet et aveugle. Elle le considérait sans doute comme un pauvre être faible qui ne pourrait jamais survivre vraiment dans la nature sans l’aide du Clan, mais ce n’était pas ce qu’il était. Toute cette faiblesse s’expliquait pas le fait qu’il était une étoile et que le passage entre la couche dans l’atmosphère et le ciel avait endommagé beaucoup son être.

Mais il ne pouvait pas lui expliquer. Clamer haut et fort qu’il était lui-même une étoile, mais vivant sur terre, c’était accepter de se mettre en danger. Les autres voudraient comprendre comment c’est possible et il serait sûrement fait prisonnier pour qu’on puisse l’observer et l’analyser de fond en comble. Et comme il lui arrivait de pouvoir prévoir l’avenir, ils l’apprendraient et voudraient le garder captif pour qu’il puisse leur prévoir l’avenir, leur faire office de Clan des Étoiles à domicile. Il ne désirait pas une telle situation, il se devait donc de demeurer particulièrement prudent et de soupçonner à peu près tout le monde qui se décidait de lui poser un peu trop de questions personnelles et spécifiques tournant autour des étoiles. C’était comme ça, ce n’était absolument pas de la faute du novice au pelage de nuage poussiéreux qui n’avait jamais demandé à être déchu de son rang d’étoile. Il aurait préféré vivre là-bas, en haut, avec les étoiles et n’être jamais descendu sur terre. Les choses auraient été bien mieux avec ses semblables qu’avec des félins bien vivants qui ne le comprendraient jamais.

Nuage Silencieux tourna alors sa tête vers le chaton qui portait le nom de Petit Feu et se contenta de l’observer de nouveau. Le novice n’avait pas remarqué qu’il avait détourné son attention de celui lui ayant demandé de se mettre à sa hauteur, lui donnant donc une occasion de se reposer et de ne pas trop en demander à son corps, comme le lui avait ordonné l’intermédiaire entre eux et les étoiles si parfaites. Ce chaton lui donnait l’impression de réfléchir beaucoup, mais peut-être que le fantôme se trompait après tout. Il connaissait Petit Feu pour être un chaton qui posait beaucoup de questions, mais depuis que Plainte Nuageuse n’était plus dans la pouponnière, il n’y passait plus beaucoup pour voir les chatons. Plainte Nuageuse était différente de la majorité, elle ne lui demandait pas de jouer, elle ne tentait pas de l’attraper non plus. Elle était restée à une distance de lui et avait vite compris que ce félin ne mentait pas et ne trichait pas, alors elle se contentait d’apprendre à ses côtés et leur relation s’était ainsi battie. Ça lui manquait un peu de ne plus pouvoir lui apprendre quelque chose, mais il ne pouvait s’empêcher d’étouffer avec tout l’amour qu’il éprouvait pour elle. Mais c’était une asphyxie douce et agréable qu’il ne voudrait pas perdre.

Quand le chaton lui demanda s’il avait déjà été amoureux, Nuage Silencieux posa son regard vers le petit tunnel leur permettant de sortir du camp. Plainte Nuageuse était partie en entraînement avec son mentor et Nuage Silencieux, lui, avait été confiné au repos pour ne pas que son coeur ne s’emballe et ne s’épuise. Il n’avait pas déjà été amoureux, non, il était présentement amoureux et il ne pouvait le nier. Ce sentiment qui ne le quittait pas dans sa poitrine, donnant l’impression de pouvoir atteindre l’horizon pour le donner à cette femelle et surtout le besoin de toujours la protéger, de toujours s’assurer que tout aille bien pour elle… il se sentait entièrement vibrant de cette émotion si puissante pour l’apprentie qui se faisait souvent détester par un grand nombre de personne puisqu’elle était souvent bien arrogante et mauvaise perdante. Deux traits de caractère qui parvenaient rapidement à énerver.

« Je suis amoureux d’une apprentie.»

Une simple petite phrase. Nuage Silencieux n’avait jamais fait partie de ceux qui parlaient sans cesse à la moindre question qu’on venait leur poser. Non, lui, il répondait en général par une phrase ou deux, parfois trois ou encore par un discours qui perdait rapidement de son sens et s’éloignait de la question, mélangeant par la même occasion son interlocuteur. Cette dernière situation était malgré tout bien rare. Souvent, il se contentait du minimum, comme maintenant. S’il avait été amoureux ? Oui, il l’était encore et toujours. Le chaton n’avait rien demandé d’autre, alors l’étoile terrestre n’avait rien ajouté d’autre.


Codage de Sun pour Luny ♥

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» arghhhhhhhhh ça y est je suis super enervée
» Tamara magnifique chatte super sympa(HJS176)
» OMG je suis super excitée!!!J'ai mon # de cabine!!!
» Texas , femelle de 6 mois super sympa (HNG254)
» Un autre hobby super sympa et esthétique....


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Tonnerre :: Camp :: Clairière Principale-