Météo
Indéniablement, la saison des feuilles vertes est là. Le soleil brille pendant toutes les journées, qui sont particulièrement longues. Les proies sont nombreuses mais la chaleur est accablante ; les chats de CerfBlanc et au-delà sont épuisés par les températures qui vont de 30 à 40°.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : sécheresse
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Quelle magnifique famille [ft. Maan & Kotori]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design d' Été en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !
Recensement des Vacances
N'oubliez pas d'aller vous recenser ! Cliquez ici si ce n'est pas fait !


Partagez | 
 

 Quelle magnifique famille [ft. Maan & Kotori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ray admine
avatar

Je suis
Calygula
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Ray
Âge du perso (en lunes) : 73 lunes
Messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2016


Jeu 22 Déc 2016 - 3:59


Feat Sun & Neph

Quelle magnifique famille
Ah. Enfin, nos chemins se croisent à nouveau. J’attends ce moment depuis plusieurs semaines, tu le sais Caly ? Je t’ai promis, rappelle-toi, que nous nous retrouverions, très prochainement. Hé bien, regarde où nous sommes. Ici, ensemble. Oh, mais je vois ta mine réfutée. Tu ne m’apprécies donc pas ? Ma compagnie t'insupporte ? Oh, j’en suis profondément blessée. Tu n’as donc aucune sympathie pour moi ? Mais voyons, nous sommes si proches toutes deux, comment fais-tu pour me détester autant ? Je ne t’ai rien fait, en plus, contrairement à certains, si tu vois ce que je veux dire. Alors, comment vas-tu depuis la dernière fois ? Tu n’as pas fait trop de bêtises, j'espère, tu m’en verrais très fâchée. Ne t’a-t-on donc jamais appris les bonnes manières ? Oh, pardon, j’ai oublié quelques instants qui était ton formidable père. Et lui alors, l’as-tu revu ? Non ? Mais c’est un projet, j’ai bien compris. Et que comptes-tu faire lorsque tu l’auras retrouvé ? Pardon ? Ah non, je suis tout à fait outrée ! Comment oses-tu dire de si blessantes choses à propos de ton père ? Tu devrais avoir honte ! Et arrête donc avec ce regard hautain, je ne le supporte plus ! Ah, tu as bien de la chance que je ne puisse pas te toucher, sale petite garce. Je t’aurais corrigée bien comme il le faut depuis longtemps ! Tu n’es pas intouchable, Calygula, tu devrais le savoir. Tu sais, je n’ai pas un rôle totalement inutile auprès de ton destin, je te conseille de ne pas trop me fâcher !

Bref, passons. Dis-moi, comment se porte ton cher Tout-Puissant depuis la dernière fois ? Laisses-moi deviner : dès que je t’ai laissé en paix la dernière fois, il t’a sauté dessus. Oui, j’ai raison, encore. Il a repris instantanément le contrôle là-haut, et toi, comme un pantin, tu lui as cédé sans même te poser de questions. Véridique. Cesse donc de me grogner dessus ainsi, je ne dis que la simple et pure vérité. Alors, qu’as-tu prévu aujourd'hui ? Rien de spécial, tu dis ? Je suis sûre que tu mens, je sais que tu as une idée derrière la tête, je le vois dans tes yeux, Calygula. Alors ? Tu ne veux vraiment rien me révéler ? J’en suis fort attristée. Je croyais que tu me faisais confiance. Ah, vois-tu, toi même tu souris. N’est-ce donc pas profondément ironique ? Tu ne me diras donc rien ? Tant mieux, j'apprécie les surprises. Le Tout Puissant n’a donc rien planifié pour aujourd'hui ? Ce qu’il peut être distrait désorganisé, celui-là. Oh, ce que je dis ne t’enchantes pas. Tu n’aimes pas que j'en dise du mal, c’est cela ? Mais je ne vais pas arrêter, tu le sais, ça, n’est-ce pas ? Dis-donc, tu marches assez rapidement. Tu es donc pressée ? J’ai hâte de voir ce que tu me réserves, Calygula. Tu t’es remis de la dernière fois ? Oh, voyons, ne fais pas semblant de ne pas te souvenir, je suis bien placée pour savoir que tu as une mémoire tout à fait opérationnelle, et même supérieure à certaines.

Tu as l’air de marcher plutôt convenablement, et pourtant je vois encore de nombreuses plaies, ouvertes récemment. Je mettrais ma main à couper que ta patte arrière et encore cassée, que ta queue est encore brisée, et que la majorité de tes côtés ne se sont pas encore remises à leurs places. Ah, j’ai raison. Je ne sais pas ce que le Tout-Puissant t’as dit, mais il doit être sacrément persuasif pour te faire oublier autant de maux. Oh, penses-tu que je pourrais lui parler ? Il m’a l’air d'être d’un beau parleur. Calme, calme Calygula, je ne dirais plus ça, très bien. Oh, mais tu changes d’attitude. As-tu trouvé ce que tu cherchais ? Tu sais, je n’ai pas la même vision que toi, et mon ouïe n’est pas aussi développée que la tienne, laisses-moi donc un peu de temps. Oh, tu te rapproches. Qu’est-ce ? Je crois distinguer deux silhouettes félines. Quel est donc ce sourire satisfait qui s’étend sur tes babines ? Ne vas-tu rien me dire ? Je n’aime pas que tu m’ignores ainsi, Calygula. Nièces ? Pardon, j’ai cru mal entendre. Nièces, oui, c’est cela. Et je peux savoir comment tu sais que ces deux chattes desquelles nous nous rapprochons sont tes nièces ? Tu les as déjà vu ? Ah. Quelle tante exemplaire tu dois faire, Caly. Oui, c’était ironique, tu n’as donc pas entendu ma voix en rire ? Tu veux que j'arrête de me foutre de toi ? Oh, mais voyons, tu es si comique ! Ta vie n’est qu’une interminable comédie, Calygula !

Ah, je les vois, enfin. Elles ont l’air plutôt saines d’esprits, quel âge ont-elles ? Quoi ? Tu ne t’en souviens même pas ? Et la petite, là, elle ne doit pas être bien âgée. Comment ça, tu ne l’as jamais vu ? Oh, je vois, ça remonte à longtemps, très bien. Maan, tu dis ? Et quel est votre lien de parenté ? Les filles de ton frère ? Mais n'est-il pas mort ? Ah, je vois. Quoi ? Tu dis qu’il est fou ? Laisses-moi rire, Calygula ! Tu prétends ton frère fou ! Mais c’est fou ce que tu peux être drôle ! Ah, regarde, j’en pleure de rire. Aaaah … Dis-moi alors, ce que tu as prévu de leur dire. Oui, je vois. J'espère juste que tes nièces ne sont pas aussi inconscientes et naïves que tu le dis. Tu t’approches d’elles, toujours ce sourire témoin de ta victoire pour les retrouver sur tes babines. Tu prends une voix mielleuse, tendre. Tes yeux brillent d'une lueur si fausse que même des aveugles l’auraient perçue. “Ah, Maan, ma chère nièce, ce que tu m’as manquée. Mais regardez qui nous avons là ! C’est ta petite sœur ? Oh, vous êtes si belles mes chéries !” Tu es si hypocrite.

© Codage de Sun pour Ray ♥ seulement
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Maan
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 17 lunes
Messages : 141
Date d'inscription : 19/04/2016


Dim 25 Déc 2016 - 3:53

Quelle magnifique famille !




C’est dur de choisir. De rester ou partir. C’est très dur, et j’en ai marre d’y penser. Ça finit vite par gâcher mes journées, ces pensées. Je finis par penser à papa, et je fous tout en l’air. J’ai la trop désagréable impression qu’il nous retrouvera un jour, et ça me terrifie. Je ne veux pas. Il nous tuerait, c’est sûr. Et je ne veux pas mourir. Je dois protéger Kotori, je dois vivre pour elle. Je ne veux pas mourir. Je veux vivre, et vivre encore longtemps. J’suis jeune, aussi, selon les “grands”, j’ai toute la vie devant moi, et toute la vie, même si j’sais pas combien de temps ça dure, je sais qu’c’est long. J’ai pas envie qu’elle s’arrête maintenant.
Quand je pense pas à papa, ma vie est plutôt sympa.

J’suis libre. Et ça, c’est quelque chose d’important, de très important. Je peux aller où j’veux comme bon me semble, sans règle ou restriction aucune. Je dois juste faire gaffe à Kotori, et c’est pas trop. J’essaie de pas m’attacher aux autres escogriffes aussi, pour pas être faible ou avoir mal si on doit repartir, juste nous deux. Ça me rend plus libre encore. Je suis libre comme l’air, comme le vent, la pluie ou la lune. C’est génial. Et libre comme ça, je l’étais pas du tout quand je vivais “en famille”. Ouais, c’est nul comme nom. Ici on m’a dit que la famille, on se sent bien avec elle, et qu’elle elle reste toujours là. Papa et maman, ils rentrent pas dans cette définition. Aujourd’hui, ma seule famille c’est Kotori. Et ça me convient parfaitement.

Le soleil il m’énerve. Pourquoi il pique la place de la lune chaque jour, hein ? C’est elle la reine du ciel, oh. Il fait pas le poids, et il s’en rend pas compte, ce con. Alors il reste, il la fout dehors chaque matin et la laisse venir à regret chaque soir. Un jour, je crois que je trouverais un arbre assez grand pour toucher le ciel, je grimperai jusqu’à son sommet, et je lui dirai ses quatre vérités, à ce soleil nul. Là, j’étais trop petite. Pis avec Kotori on marchait dans les collines et des arbres il y en avaient pas des masses ici.
Même qu’on pouvait voir plutôt loin devant, entre les collines.
Même que justement, il y avait un chat.
Un chat mal en point, mais à l’allure familière.

J’ai paniqué, d’abord. Je suis arrêtée net, et sans bouger, j’ai fait l’erreur de laisser venir l’étranger. Lorsque j’ai remarqué que ce n’était pas lui, j’ai soufflé un peu. Mais je ne me suis pas détendue pour autant. J’ai ordonné à Kotori de rester derrière moi. J’sais, c’est idiot, un chat adulte capable de se battre me réduirait en pièces de toute façon. Mais c’tait pour le principe. Je ne pouvais pas laisser Kotori l’affronter. Ça allait à l’encontre de ma promesse et de tous mes principes. J’étais l’aînée, et j’avais juré de protéger ma petite soeur. Ouaip, juré. Quand c’est promis juré, c’est sacré. Dans n’importe quelle circonstance. Et même celle-ci.

“Ah, Maan, ma chère nièce, ce que tu m’as manquée. Mais regardez qui nous avons là ! C’est ta petite sœur ? Oh, vous êtes si belles mes chéries !”

Attends.
Mais.
C’est qui celle-là ?

On avait une tante, nous ? On avait “de la famille” ? Fin t’façon, à son expression, je crois que je m’en serais bien passée. Pis Kotori et moi on se débrouillait plutôt bien, toutes seules. On n’avait pas besoin d’elle. Je me suis rapprochée encore de Kotori, dans un geste protecteur. Elle n’y toucherait pas. Tant que je serais en vie, elle n’y toucherait pas. Et je n’allais pas lui faire le plaisir de lui répondre. Je ne fréquentais pas la génération qui m’avait précédée dans ma famille.
Ils étaient tous infréquentables.
Fous et tarés.
Mieux valait les fuir.


© Codage by Ella'
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Neph admine
avatar

Je suis
Kotori
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph, Mac'Do pour Fuyu, P'tit Nem pour Aido, Meoph pour Equi ♥
Âge du perso (en lunes) : 13 lunes
Messages : 134
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 13


Sam 4 Fév 2017 - 12:39




On n'a pas besoin d'une famille, on est très bien comme ça !


C'est rare que je sois toute seule avec ma soeur, et qu'on se promène dans le coin. En général, quand je vais jouer, elle dort encore, ou alors elle parle à la lune, ou elle fait le guet. Je sais pas trop ce qu'elle guette exactement. Peut-être des ennemis ? Mais, on n'a pas d'ennemis parmi les escogriffes ! Ils sont tous gentils ; bizarres, mais gentils. On n'a pas de raison de s'en inquiéter ! Mais bon, tant pis. Je crois que de toute façon, Maan n'arrive pas à dormir si elle a peur qu'on soit attaquées. Si elle préfère sa nuit à regarder dans le vide, c'est elle qui voit. Et puis, elle a la compagnie de la lune, alors c'est pas grave.

Souvent, quand je pars jouer, je chasse des papillons. C'est Vlinder qui m'a dit de les attraper, parce qu'ils sont dangereux et qu'ils vont provoquer la fin du monde dès lors qu'ils seront assez nombreux. Alors, on doit réduire leurs effectifs pour qu'ils ne soient jamais en nombre suffisant pour exécuter leur plan diabolique.
Mais, Maan ne doit surtout pas le savoir. Parce que je sais qu'elle irait en parler aux autres adultes, et elle m'empêcherait de sortir chasser les papillons car elle croirait que je suis devenue folle ou quelque chose comme ça. Elle est trop naïve, Maan. D'ailleurs, pour ce que je sais, elle a peut-être déjà été manipulée par les papillons ! Oh non, ça serait horrible. C'est ma soeur, ils n'ont pas le droit de la prendre !

Tout en songeant à tout ça, je marche aux côtés de Maan dans les collines. C'est joli ici, j'aime bien. La vue est très dégagée, on voit tout ce qui se passe de très loin. D'ailleurs... je plisse les yeux pour mieux voir. Ça serait pas une chatte, là-bas ? Mais si, c'en est une ! Mais, on s'en fiche, en fait. Enfin... on s'en ficherait si elle ne venait pas vers nous. Eh, qu'est-ce qu'elle nous veut, d'abord ?! Quoique, elle va peut-être derrière nous... peut-être qu'on n'est pas sa cible...

Ah, si. Elle s'arrête pile devant Maan, qui s'est mise devant moi pour me protéger. Je me recroqueville derrière elle tout en passant ma petite tête sur le côté pour voir la femelle. C'est une chatte brune avec des yeux verts brillants, très grande. Elle domine largement ma soeur, et je ne parle même pas de moi. On voit les côtes saillir sous son pelage ; en fait, c'est la chatte la plus maigre que j'ai jamais vue ! Et elle a une tête bizarre, avec un vilain sourire tout faux et tout méchant. D'habitude, je fais confiance aux autres, mais celle-là, elle me dit rien qui vaille ! Et puis, si Maan pense qu'elle est dangereuse, c'est qu'elle est dangereuse, à mon avis.$

- Ah, Maan, ma chère nièce, ce que tu m’as manquée. Mais regardez qui nous avons là ! C’est ta petite sœur ? Oh, vous êtes si belles mes chéries !

Aaah ! Elle m'a fait sursauté, avec sa voix toute bizarre et toute moche. Et qu'est-ce qu'elle raconte, d'abord ? Qu'est-ce qu'elle nous veut ? C'est n'importe quoi, on a jamais eu de tante. Si ça trouve, elle nous cherche, et c'est elle qu'on fuit depuis tout ce temps ! Ou alors, c'est vrai... comment savoir si c'est la vérité ?
D'une petite voix tout timide, je dis :

- Hé ! Vous êtes qui, d'abord ? Et d'où vous sortez comme ça ? Qu'est-ce que vous nous voulez ?

J'ai crié la dernière phrase, la voix étrangement aigue. Je me suis jamais retrouvée face à quelqu'un potentiellement dangereux, en qui je ne pouvais pas avoir confiance. Je fais toujours confiance à ceux que je rencontre, mais elle, c'est différent. Elle dégage une sorte d'aura qui ne me dit rien qui vaille... Je me recroqueville de nouveau derrière le corps musclé de Maan. S'il nous arrive quoi que ce soit, je sais qu'elle nous défendra.
© Codage by Ella'


Dernière édition par Kotori le Sam 22 Juil 2017 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ray admine
avatar

Je suis
Calygula
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Ray
Âge du perso (en lunes) : 73 lunes
Messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2016


Dim 7 Mai 2017 - 15:39


Feat Sun & Neph

Quelle magnifique famille
Tiens, elles se méfient. Mais si ! Regarde Maan qui se met juste devant sa sœur comme si tu allais les attaquer ! N’ose pas me dire qu’elles n’ont pas - au moins un minimum - peur de toi. Plonge donc ton regard dans leurs yeux et vois enfin à quel point tu les terrifies ! À quoi t’attendais-tu, idiote ? À venir se présenter ainsi devant des gamines ! Tu es une horreur ambulante, Caly’ ! Tu es toute cassée de partout, sale, répugnante. Comment ne devrait-on pas se méfier de toi ? Moi, ça me rassure, de les voir réagir ainsi ; je sais au moins que j’ai une once d’espoir à garder en elles quand je vois l’avenir de ta, de votre génération, à tes frères et toi. Vous êtes plus perturbés et irrécupérables les uns que les autres. Elles, au moins, on leur a appris à ne pas parler aux étrangers. Pardon ? Tu oses appeler cela “coincé” ? Laisse-moi rire. Non, vous n’avez très certainement pas été élevées de la même manière, et ce n’est pas plus mal, pour elles. Si tu savais à quel point tu me fais honte, Calygula. Mais je suis sans cesse attirée par toi, comme un aimant. Et je n’arrive pas à expliquer cette attirance, vois-tu. C’est sûrement dû à tout le mystère qui pèse sur toi. Je n’arrive pas à l’élucider, à t’élucider. Disons que je reste à tes côtés pour t'étudier. Enfaite, ce n’est pas tellement toi qui m’intéresse ; c’est ce fameux Tout-Puissant. Oui, il m'intrigue. Tandis que toi, tu ne restes que l’emballage, que la boite qui le contient. Tu n’es que le corps et lui est l’esprit.

En tout cas, tes nièces ne sont pas très polies. Elles n’ont apparement pas appris la politesse. Toi, tu la connais la politesse, juste que tu ne l’utilises pas car tu penses en être exemptée. Et tu t’étonnes que les chats ne te trouvent pas digne. Bon sang, ce que tu peux être stupide, Calygula. Maan et Kotori ont bien compris qu’il ne fallait pas te faire confiance comme on le ferait avec sa tante. L'aînée reste de marbre, elle n’a apparemment aucune envie de t’adresser la parole. Ça ne te vexe même pas. Ça aurait pu t'irriter, mais ça n’a pas été le cas. Parce que “c’est la famille”, c'est ça ? Bah bravo. Non, moi je ne trouve pas ça normal. Alors tu t’appuies sur la petite dernière. C’est toujours plus facile, de toute façon, de corrompre les innocents. Elle ne doit pas savoir grand chose. Quel âge tu lui donnerais ? Oui, pas plus de dix lunes, c’est très clair. Je me dis à ta pensée, dans ce cas. Ça ne se voit pas forcément, qu’elles sont sœurs. Ça ne se voit pas non plus qu’elles font parties de la même famille que toi. Heureusement qu’elles ne sont pas rousses, il aurait manqué plus que ça. Elles en ont de la chance. “Hé ! Vous êtes qui, d'abord ? Et d'où vous sortez comme ça ? Qu'est-ce que vous nous voulez ?” piaille une petite voix, sortant de la gueule de Kotori. Tu l’as, ta perche. Tu es prête à t’appuyer dessus le plus possible. La gamine t’as donné de quoi répondre, tout ce que tu souhaitais. Et sa sœur la protège tellement que je doute qu’elle puisse lui enlever sa curiosité par simple envie.

C’est tellement mignon un chaton curieux, non ? Tu n’as jamais pensé à avoir des chatons ? Des enfants ? Rien que les tiens. Oui, ça c’est toi qui le pense, mais moi je te dis que c’est fantastique, des chatons. Bref. Ne nous disputons pas à ce sujet. Oui, oui, ils pourraient être roux, bla bla bla, il faut trouver un père … Hum. C’est bon ? Tu as fini ? Bien. Tu bouges, légèrement, afin que Maan ne soit plus entre toi et la gamine, dans le but de créer un contact. Et tu souris, de nouveau, jusqu’à en faire éclater la commissure de tes babines. “Je suis votre tante, Kotori. Regardez comme vous avez grandi ! De vraies escogriffes !” tu les complimentes, abusement. Tu replonges enfin ton regard vers celui de Maan, avant de continuer : “Ce que tu as grandi, Maan. La dernière fois que je t’ai vu, tu n’étais pas plus grande que ça” tu montres la taille voulue à l’aide de ta patte. “Vous n’êtes pas avec Saturnis ?” tu demandes, encore une fois. Tu ne connais pas leur relation avec ton frère, c’est pas comme si tu avais que cela à faire, de t'inquiéter de leur situation familiale. Tu ne l’a pas vu depuis tellement de temps … Et ça ne te gène pas. Ça t’arrange, même. Pas de services à rendre, rien. Par contre, si tu pouvais récupérer les gamines, ça t’aiderait. Pour quoi ? Tu ne le sais pas ? C’est le Tout-Puissant qui te l’a dit, c’est cela, oui. Ce serait ironique d’apprendre que le Tout-Puissant fait plus attention à te famille que toi.


© Codage de Sun pour Ray ♥ seulement
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Maan
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 17 lunes
Messages : 141
Date d'inscription : 19/04/2016


Jeu 6 Juil 2017 - 14:25

Quelle magnifique famille !




J'ai peur de cette chatte, de cette soi-disant tante dont je ne me souviens pas. J'ai peur d'elle et je ne sais pas pourquoi Kotori lui parle. Peut-être juste parce qu'elle est petite et curieuse. Pourtant, je l'ai sentie reculer après, se cacher d'elle-même derrière moi. Ce n'est pas moi qui l'oblige, elle a bougé de son propre chef. Elle se méfie aussi. Elle a peut-être peur aussi, parce que sa voix n'est pas si aiguë d'habitude. Et cette chatte moche, maigre et puante ne me dit vraiment rien qui vaille. Mais Kotori a posé une question, alors j'attends quand même la réponse, parce que c'est plus poli. Parce que ma sœur a sûrement envie d'avoir sa réponse, aussi. Donc je ne m'en vais pas directement, et cette espèce de folle se décale encore, pour pouvoir voir Kotori cachée derrière moi. Je me décale aussi, du coup.

— Je suis votre tante, Kotori. Regardez comme vous avez grandi ! De vraies escogriffes !

Ah, apparemment j'aurais dû la reconnaître. Peut-être que c'est une complice de Papa ? Non, il ne peut pas nous retrouver. Elle est toute seule, à moitié barrée, on va s'en aller et elle va nous laisser tranquille. Sûrement. Non, Papa ne nous retrouverait pas. Il ne peut pas. On n'a pas fui sur tout ce chemin pour rien. On est bien, ici, avec les escogriffes. Je ne veux pas partir, pas fuir encore. Je ne veux pas que Kotori vive en fuite. C'est pas une vie, fuir tout le temps. Trop stressant, et tout ce genre de choses. Non, j'espère vraiment que Papa ne la suit pas et n'arrive pas bientôt. Non, j'espère qu'il n'arrivera jamais, surtout. J'espère même qu'il est mort. Oh, ça serait vraiment bien, ça. On aurait la paix pour toujours. Sauf si cette folle veut nous faire la même misère que lui.

— Ce que tu as grandi, Maan. La dernière fois que je t’ai vu, tu n’étais pas plus grande que ça. Vous n’êtes pas avec Saturnis ?

Je frémis. Ooooh non, on n'est pas avec Saturnis, et on ne le sera plus jamais. Saturnis, c'est Papa, et Papa on le fuit. Plus jamais je ne veux le voir. Plus jamais, il a fait trop de mal, à moi et surtout à Kubi et Hyros. Il y a plus que nous deux, et lui quelque part. Sûrement, il ne doit pas être mort si elle parle de lui. Quoique, si elle pense encore qu'on vit avec lui, elle doit pas être très au courant. Au moins, elle ne l'a pas vu récemment et ça c'est une bonne nouvelle. Une très bonne d'ailleurs, c'est qu'il n'est probablement pas dans le coin et du coup je me sens un peu soulagée. Même si je veux quand même fuir cette vieille sorcière. Je ne veux pas rester avec elle, rien que sa vue me dégoûte. Et elle a l'air encore plus tarée que Papa, et au moins aussi dangereuse. Je me rapproche de ma sœur, et je chuchote à son oreille.

— Allez viens, on s'en va.


© Codage by Ella'


|| Pardon pour le retard et la courteté D:
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Neph admine
avatar

Je suis
Kotori
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph, Mac'Do pour Fuyu, P'tit Nem pour Aido, Meoph pour Equi ♥
Âge du perso (en lunes) : 13 lunes
Messages : 134
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 13


Sam 22 Juil 2017 - 11:59




On n'a pas besoin d'une famille, on est très bien comme ça !


Elle est bizarre, cette chatte. Je ne trouve pas qu'elle ait l'air très gentille. Je peux pas vraiment dire que j'ai envie qu'elle soit mon amie. Par contre, elle doit savoir des trucs utiles. Sur ma famille, peut-être ? Je me demande si elle connait mes parents. D'ailleurs, c'est ma tante du côté paternel ou maternel ? Si ça se trouve, elle ment, en même temps. Mais vu la réaction de Maan, j'en doute. Elle n'a pas l'air d'aimer notre famille. Bah pourquoi ? Ils sont pas gentils les membres de notre famille ?

Ce que tu as grandi, Maan. La dernière fois que je t’ai vu, tu n’étais pas plus grande que ça. Vous n’êtes pas avec Saturnis ?

Hein ? C'est qui, Saturnis ? D'où il sort celui là encore ? C'est un ami de Maan ? On le connait ? Des fois je ne retiens pas les noms. Est-ce que je l'ai déjà rencontré, au moins ? Est-ce qu'il est gentil ?
J'ai un petit doute, vu comment Maan a l'air de paniquer intérieurement. Roh, mais qu'est-ce qu'elle a encore ? Des fois elle a des ces réactions, surtout quand il s'agit de notre famille, ma soeur ! C'est trop bizarre. Je ne le comprendrai jamais tout-à-fait.

C'est qui Saturnis ?

|| Attention, elle a lâché une bombe
© Codage by Ella'
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [Penthetria funebris] Quelle famille
» Quelle race pour une famille avec 4 jeunes enfants ?
» quelle tente pour ma grande famille ???
» Quelle race pour famille mobile avec enfants
» Quelle race choisir pour une jeune famille ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: Au-delà des terres du Clan de l'Ombre :: Territoires neutres :: Collines de Den-