min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Promenons nous, dans les bois... [Feat. Griffe de Lion / Rive Désertique]



 

Promenons nous, dans les bois... [Feat. Griffe de Lion / Rive Désertique]


avatar

Passion Séraphique
Puf/Surnom : Lunette de Toilette
Âge du perso : 43 lunes
Messages : 81
Date d'inscription : 07/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Passion Séraphique, Lun 26 Déc 2016 - 16:32


       
Promenons nous dans les bois...

       

       
Je me suis réveillée de bonne heure ce matin, enfin, j'ai été obligée, de me réveiller de bonne heure. La cause ? Mon cher Clan et ses dirigeants ont décidé que tout le monde devait partir en patrouille. Génial. J'adore ma vie. Je me suis donc dépêchée de me lever, même dans ce froid qu'il est possible de qualifier de "polaire". Tout les chats en âge de chasser étaient réunis autour de Rayon de Soleil, qui distribuait les patrouilles. Je me suis postée en retrait des autres, peut-être que la chance serait avec moi, et que Rayon de Soleil m'oublierait ? Pitié Clan des Étoiles, il fait froid il à neigé, le sol est mouillé et boueux, ce n'est pas le moment pour moi de jouer à faire la guerrière !

Prier le Clan des Étoiles n'a servi à rien. Qu'il soit maudit ! Je me suis retrouvée avec Griffe de Lion (que je n'apprécie pas particulièrement) et Rive Désertique (que je ne connais pas), génial, encore une journée à dormir debout. Je baille, je commence déjà à fatiguer, autour de moi, la clairière du Clan du Tonnerre se vide. J'attends calmement mes compagnons de patrouille, surtout, qu'ils ne se sentent pas pressés, je ne le suis moi-même pas. Mais, je vois déjà Griffe de Lion arriver au loin, et j'imagine sans peine que Rive Désertique n'est pas très loin, je me lève, rien que par politesse, et adresse un "Bonjour !" plutôt froid à Griffe de Lion, faut pas rêver, je vais pas devenir sa meilleure amie tout de suite non plus.

Rive Désertique est arrivé, pas bien longtemps après Griffe de Lion, je suis restée muette tout le long. En fait si je reste muette, c'est simplement parce que j'ai oublié où je devais aller patrouiller. Oui, je suis capable d'oublier ce que je dois faire, c'est tout à fait normal, bien sûr. Dois-je aller sur le Chemin du Tonnerre ?  Aux Rochers du Soleil ? Aux Grands Pins ? Ailleurs ? Je crois que j'étais trop distraite ce matin, ou pas bien réveillée, car ma tête est aussi vide que celle d'un des poissons mangés par le Clan de la Rivière. Je sais pas si les deux autres attendent quelque chose de moi, mais je suis incapable de faire quoi que ce soit. Passion Séraphique, souffle, respire, réfléchis, RÉFLÉCHIS. Rien à faire, quitte à passer pour une idiote au près des autres.

"Euuh, désolée mais j'étais pas réveillée ce matin, j'ai oublié où on devait patrouiller..."

Je sais pas au bout de combien de temps ils vont exploser de rire, se moquer de moi, me frapper pour me punir d'être aussi tête en l'air, je ferme les yeux, attendant le choc, la moquerie, bref. Je crois que j'ai l'air totalement impuissante comme ça, je suis pire qu'un chaton, mais au fond ça ne me dérange pas. J'ouvre discrètement un œil et je fixe mes compagnons de patrouille, patrouille qui commence à s'éterniser dans la clairière du camp du Clan du Tonnerre.
© Codage par Neph

       

avatar

Aido
Puf/Surnom : Aido [Ange Apocalyptique & Griffe de Lion]
Âge du perso : Angy (119, morte à 112) | Lion (50, mort à 43)
Messages : 127
Date d'inscription : 19/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Aido, Mer 19 Avr 2017 - 17:16

Je suis pas d'humeur.
ft. Lunette et Equi
Je m'étais réveillé de mauvaise humeur ce matin-là. Il faisait froid dehors, le sol boueux et j'en passe des plus belles. Je détestais les temps humide. J'étais tellement lourd que je m'enfonçais tout le temps dans la boue, et si je restais sans bouger plus de 10 minutes cela devenait presque impossible dans ressortir. Le rêve, non ? Non pas du tout, un vrais cauchemar je vous jure. Et en plus de ça, la boue s'accrochait à mon pelage de façon à ce qu'il fasse des paquets, je ne ressemblais à rien après ça moi ! Et puis quand ça séché, Oh l'horreur ! impossible de retirer la boue séché et de en plus démêlée les paquets de nœuds que cela produisait ! Mon pelage était un vrais enfer.

Dehors, Rayon de Soleil se trouvait sur le promontoire, distribuant les patrouilles. Aujourd'hui, c'était le jour ou absolument tout le monde partait en patrouille, mis à part chatons, vieux croutons et reines bien entendu. Je m'approcha levant les pattes assez hauts pour ne pas qu'elles s'enfoncent et m'arrêta près des autres attendant d'être assigné à une des patrouilles.

Eh bien, ce n'étais pas si terrible que ça ! Je m'étais retrouvé avec Rive désertique et Passion Séraphique, en faite je ne l'ai connaissais pas du tout et j'en avais absolument aucune envie. En faite, depuis que je ne voyais plus Bravoure du Lion je n'avais aucun envie de me faire d'autres amis et puis j'étais bien trop occupé à penser à Goutte de Rosée pour m'occuper de cela.
Je pris la direction de Passion Séraphique qui devait nous attendre Rive désertique et moi. Elle avait l'air aussi de bonne humeur, autant que moi en faite. ça promettait aujourd'hui... Je me mis à côtés d'elle, ne lui jetant aucun regard ni aucune salutation. Je resta juste debout en face d'elle de sorte à ce que la boue ne vienne pas ce coller à mon ventre.
Rive désertique arriva peu après moi mais je n'eu pas le temps de me tourner vers lui ou quoi que ce soit d'autre que Passion Séraphique prit la parole:

- "Euuh, désolée mais j'étais pas réveillée ce matin, j'ai oublié où on devait patrouiller..."

Je pris aussitôt la parole, me rappelant ce que rayon de soleil nous avez ordonnait.

- " Nous allons aux Grands Pins pour patrouiller sur la frontière. "

Je n'avais pas envie d'attendre, je pris alors la tête de la patrouille et sortis du camp, toujours sans émotions. C'était bizarre en faite. Avant j'étais heureux, je rigolais avec mes potes mais là nan, plus personne. Où sont-ils ? est-ce que j'ai manqué un épisode ? Ils me manquent tant...







© Kyro for Baie d'Oranger ( Aido )

Equi admine

avatar

Rive Désertique
Puf/Surnom : Equitable
Âge du perso : 55 lunes
Messages : 118
Date d'inscription : 27/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Rive Désertique, Sam 3 Mar 2018 - 14:08


ft. Aido & Lunette


Promenons-nous dans les bois

J’avais réussi à impressionner Douce Lueur. Et maintenant elle m’aimait. Enfin, peut-être pas autant que moi je l’aimais, parce que je ne savais pas si c’était possible de faire autant. Je l’aimais vraiment, Douce Lueur. Elle m’apportait une joie et des sentiments que je ne connaissais pas vraiment. J’apprenais à connaître comme nous apprenions à nous connaître. Mais aujourd’hui, on m’avait assigné à une patrouille où elle n’y était pas. On ne pouvait pas être tout le temps ensemble, je le savais bien. Mais ça ne me dérangeait pas, de toute façon les autres guerriers n’étaient pas méprisants avec moi. Sauf lorsqu’une blague m’échappait, et là… C’était autre chose. Mais peu importe ! Il ne fallait pas que je me mette en retard. Je l’étais déjà suffisamment comme ça.

Dans le camp, je repérai aussitôt les félins qui composaient ma patrouille : Griffe de Lion, qui me précédait, et Passion Séraphique. J’écoutai ce qu’ils racontaient, et nous devions patrouiller aux Grands Pins, alors il fallait mieux y aller maintenant. Sinon, on aurait pas fini avant ce soir, et ce soir j’avais déjà autre chose de prévu. Enfin, en réalité, pas vraiment. C’était juste que j’aurais aimé voir Douce Lueur et lui parler un peu, pour qu’on soit juste tous les deux. Bon, il était temps d’y aller maintenant ! Direction les Grands Pins. Nous suivîmes Griffe de Lion, puisqu’il avait l’air de bien savoir par où passer. Je savais aussi m’y rendre, évidemment, mais ça m’était égal de passer devant ou derrière.

La forêt était belle à cette époque. Enfin, tout pouvait ne pas paraître beau lorsque le gel détruisait les plantes médicinales, les proies, et que la famine arrivait. Mais il fallait comprendre une autre beauté du monde. Il fallait comprendre à quel point les morceaux de stalactites qui réfléchissaient la lumière, faisant resplendir les rayons faibles du soleil, tout ça était beau. Ce n’était pas forcément la meilleure saison. Il faisait froid, il y avait du vent, de la neige, des maladies. Mais cela m’émerveilla aujourd’hui. Peut-être parce que j’étais amoureux et que l’amour faisait voir avec un filtre. Après tout je m’en fichais, j’aimais Douce Lueur et puisqu’elle m’aimait, rien d’autre n’était important.

J’allai renifler les frontières, chaque recoin. Il n’y avait pas d’odeur suspecte, rien à signaler. J’étais content que tout aille bien.

“RAS ici ! Et vous ?”

Je m’approchais doucement, je parlais en chuchotant. S’il y avait une proie, il fallait quand même l’attraper. Même si j’étais là pour les frontières, on ne laissait pas s’échapper une proie quand on avait faim ! Les reines et les chatons en avaient besoin.

©️️ Codage de Sun pour Equi ♥️ seulement



HRP : euh j'propose de faire juste un autre tour, parce que ça date et Lion est un peu mort depuis uhu


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum