Météo
Indéniablement, la saison des feuilles vertes est là. Le soleil brille pendant toutes les journées, qui sont particulièrement longues. Les proies sont nombreuses mais la chaleur est accablante ; les chats de CerfBlanc et au-delà sont épuisés par les températures qui vont de 30 à 40°.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : sécheresse
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Just fight ~ Jaspe, Lac, Flamme et Salve



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !
Recensement des Vacances
N'oubliez pas d'aller vous recenser ! Cliquez ici si ce n'est pas fait !


Partagez | 
 

 Just fight ~ Jaspe, Lac, Flamme et Salve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Je suis
Étoile de Jaspe
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 45 lunes
Messages : 178
Date d'inscription : 18/12/2015


Jeu 2 Fév 2017 - 21:37




Just fight


Le froid commence à se faire moins intense ; on ne sent pas encore le renouveau et l’odeur de sève qui remonte, pourtant un certain redoux dans le vent annonce la fin du gel. Enfin, nous l’espérons tous. Bien sûr, rien n’est définitif et une nouvelle vague de froid pourrait arriver. C’est la pire crainte que je puisse avoir, pour l’heure. Ça tuerait beaucoup trop d’animaux, nos proies, les plantes. C’est destructif et c’est encore trop tôt pour qu’on puisse annoncer la prochaine saison avec certitude. Nous ne pouvons qu’espérer, et envoyer de nombreuses patrouilles de chasse pour qu’ils profitent de la température en hausse. Les proies vont ressortir et nous allons manger. Voilà une bonne nouvelle, ce matin.

Mais moi, malheureusement, j’ai d’autres occupations. J’ai promis - eh oui, carrément - à mon neveu, Nuage de Flamme, que je l’emmènerai combattre. On doit le mettre en situation réelle de combat, pas en simple entraînement. C’est assez différent. Bien sûr, il a fallu trouver un adversaire contre qui il pourrait se lâcher. Et qui pourrait éventuellement recevoir des coups. J’ai donc choisi d’emmener avec moi Nuage du Lac et Nuage de Flamme, deux jeunes très prometteurs. J’ai pu voir les progrès de Nuage du Lac, et elle se bat aussi bien que n’importe quel jeune guerrier. Elle connaît des techniques qui viennent de loin. Je le sais car moi-même, je les ai apprises là-bas, il y a bien des lunes.

Donc aujourd’hui, combat. Je profite de notre absence pour laisser le camp à Regrets Mortels et Cristal de Rose, mon lieutenant et ma suppléante, et les patrouilles de chasse se succéderont comme il le faut. Je pars chercher les deux apprentis, tout en réfléchissant à un programme adapté. J’ignore si Nuage de Flamme s’entraîne dans la forêt sombre. On verra ça tout à l’heure, c’est quelque chose qu’on remarque tout de suite lorsqu’on y est passé. Les techniques sont créées pour tuer. Trancher la gorge. C’est quelque chose qu’on peut deviner aisément, mais ces techniques sont toujours utiles et même si Nuage de Flamme n’y va pas, nous lui apprendrons ces techniques là. Je tiens à lui apprendre à tuer, car on ne tombe pas toujours sur des chats respectant le code du guerrier. Il vaut mieux être celui qui tue plutôt qu’être celui qui se fait tuer…

“Allez, en petite course, on va s’entraîner ! Un peu d’échauffement, combat, puis repas. C’est parti.”

Je ne laisse le choix à personne. Après tout, c’est moi le chef ici. Je suis le chef du Clan du Vent, et combattre n’est pas un ordre que l’on discute. C’est bien, de combattre. C’est une activité intéressante, on apprend à chaque fois que l’on s’entraîne avec un nouveau partenaire. Chaque technique est remodelée, unique, et il faut savoir s’attendre à tout. Même moi, je suis certain d’en apprendre beaucoup, même avec deux jeunes apprentis. Surtout Nuage du Lac, en fait. J’espère pouvoir apprendre beaucoup à mon neveu, évidemment. La journée va être longue, mais intéressante. Et très prometteuse. Il n’y a pas trop de vent, tant mieux. On n’aura certainement pas froid.

Je pars en trottinant à l’extérieur du camp. Il fait encore frais, la mauvaise saison n’est pas terminée, mais ça fait du bien, de pouvoir courir sans suffoquer à cause du froid, ou frissonner dès qu’on s’arrête. J’aime la saison des feuilles nouvelles, ça me met toujours de bonne humeur. Le Clan redevient fort, les proies sortent à nouveau, bref tout va pour le mieux. Et une fois que le Clan sera de nouveau au summum de sa puissance, avec des apprentis entraînés, nous irons à la conquête de nouveaux territoires. Pourquoi pas ? Nous avons besoin de place, de nourriture. Ah, quelle belle journée ! Je prévois déjà des plans futurs. Je prévois d’attaquer le Clan de l’Ombre. Une fois qu’on aura entraîné Nuage du Lac et Nuage de Flamme.
© Codage by Ella' for Kaylou <3

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admin luny
avatar

Je suis
Lac aux Murmures
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Luny dah.
Âge du perso (en lunes) : 14 lunes
Messages : 73
Date d'inscription : 15/11/2015


Sam 4 Fév 2017 - 2:37

|| JE SUIS DÉSOLÉE ET BONNE LECTURE - 1850 mots environ || 

La solitude prenait d'étrange proportion dans ces sentiers sombres, d'où la lueur ne provenait que de vulgaires champignons vénéneux. Oh, la solitude ne venait pas te déranger, toi qui avais appris à parcourir cette Forêt, à t'en contenter, à l'aimer même, puisque la société ne correspondait que très rarement à tes idéaux. Les chats, trop faibles, te décevaient beaucoup trop souvent, ainsi la nuit tu t'évadais dans des lieux puant la cruauté et le sang. C'était plus facile ainsi, alterner entre deux lieux, deux mots, et prévoir une collision entre ces deux espaces, un jour, lorsque possible. Tu y réfléchissais encore, après tout. Rien n'était impossible pour la digne Lac Givré, pas même attraper la Lune, mais ça, tu n'en avais pas la moindre envie, car les étoiles aux alentours te dégoûtaient au plus haut point. Le Clan des Étoiles, quel faible traître. Car oui ce n'était que ça ! Ils étaient faibles et n'agissaient pas. Décevant. Tu étais bien mieux qu'eux, toi, oui, tu valais bien mieux que ces microbes lumineux. Et tu vaudras toujours tellement plus qu'eux, car tu agissais et te battais pour les causes qui te semblaient les plus justes pour toi. Pas pour les autres. Les causes que tu désirais défendre, qui allaient selon tes envies, et pas pour protéger ceux qui avaient le malheur de t'entourer.

Tu t'étiras longuement quand tu ouvris tes yeux sur le monde véritable, ou tout du moins celui du vivant, avant de te lever. C'était une nouvelle journée à passer, une nouvelle journée où tu devais calmer tes envies de bataille, celles de sang. Tu avais toujours eu cette frénésie sanglante, meurtrière, qui t'habitait et te rendait terriblement dangereuse puisque tu te contrôlais que trop peu. Ce n'était pas grave. Tu avais l'habitude. Tout ce qui se trouvait à être le plus délicat, c'était que nul ne réalise que tu allais devenir un gros problème pour le Clan du Vent plus tard, quand tu seras une guerrière depuis plusieurs lunes, comme lorsque tu portais le nom de Lac Givré, et que tu avais tenté de tuer en plein camp la lieutenante. C'était amusant. Tu donnerais tout pour recommencer et sentir à nouveau la peur et l'indignation des guerriers et novices t'entourant. Les chatons, au fond, qui tremblaient d'une terreur sans nom, tu t'en souvenais et ça te faisait jubiler. Tu aimais provoquer ce ressentiment chez les autres. Ça te plaisait tant. Tu plantas tes griffes dans le sol et regardas autour de toi. Tu étais la première à te réveiller, et cela t'allait. Ainsi, Reflet Magique ne pourrait pas lui reprocher de trop se reposer. Son mentor. Oh, il était exigeant, mais ça lui allait. Il fallait être exigeant pour avancer et ce mâle l'avait compris. Or, elle doutait fortement qu'il soit comme elle.

Très peu de chats lui ressemblaient et pas l'ombre d'un chat n'était aussi bien qu'elle, aussi déterminée qu'elle. Ce n'était pas grave. C'était une habitude. Elle sortit de la tanière et inspira à fond l'air qui voulait bien entrer dans ses poumons. La journée semblait s'annoncer bien au niveau de la température, pas trop venteuse et pas trop froide, ce qui lui allait. Elle n'était pas encore adaptée aux territoires ouverts du Clan du Vent, préférant de loin les marécages fermés et les petites broussailles de l'Ombre. On s'y dissimulait tellement mieux. Aujourd'hui, le Clan de l'Ombre reprenait un peu de son éclat d'antan, étant défait de la médiocre emprise d'Étoile de la Mélopée, cette meneuse si faible qui ne faisait pas honneur à ce Clan dont tu vantais les mérites silencieusement. Tu secouas la tête. Ce n'était peut-être pas le temps de te remplir la tête avec le manque du Clan de l'Ombre tandis que tu pouvais si facilement être observée... quoique tu parlais dès que tu pouvais de ce Clan auquel tu appartenais auparavant. Oh bien sûr, tu t'étais faite bannir, mais tu avais tenté les choses en transgressant un code que tu jugeais si futile. Tu aurais dû le savoir que ces chats respectaient tristement les règles de ce code. C'était triste. Mais c'était aussi la vie, après tout.

Tu plantas à nouveau tes griffes dans le sol et tu bâillas. La nuit avait été longue dans la Forêt Sombre, mais tu aimais ce mode de vie, cette alternance entre l'endroit où résidaient les vivants et celui que les morts comme toi parcouraient. Ceux qui te ressemblaient. Ton fils y était. Mirage Lunaire. Il avait prit le nom de Déchéance de la Lune, ça vous faisait esquisser un sourire, c'était un nom bien ironique après tout. Il était déchu. Après tout, c'était bien le cas. Mais ça vous allait. Enfin... tu ne savais pas si ça lui allait, et ce fait t'était bien égal. Tu étais la meurtrière de ton fils et tu ne regrettais absolument pas : il n'avait eu qu'à ne pas tenter de faire la même chose avec toi. Tu fermas à demi les yeux, patientant, laissant le temps s'écouler et les choses venir à toi. Reflet Magique finirait bien par arriver. Et puis soudain, tu entendis la voix du meneur et tu ouvris grand les yeux. Étoile de Jaspe. La pensée fugace que tu devais lui dire qui tu étais te traversa l'esprit tandis que lui vous enjoignez à le suivre, Nuage de Flamme et toi. Ainsi, tu te lèves. Oh, tu aurais pu refuser. Lui dire non ne te faisait pas peur et l'autorité n'avait aucune emprise sur ton être. C'était ainsi, fallait s'y faire pour traîner avec toi. Sans doute était-ce, d'ailleurs, pour cela que le seul chat que tu voyais tout le jour et faisais quelque chose avec, c'était ton mentor. Les autres devaient probablement te fuir... ça ne te dérangeait pas, tu ne voulais rien faire avec eux. Trop faibles. Trop lâches. Pas assez toi. Ils n'avaient pas vécu dans la Forêt Sombre et ça les rendait si loin de toi.

Tu suivis le mâle roux pour la simple et unique raison que tu avais envie de te battre, et tu ne voulais pas manquer une occasion de le faire, surtout que tu savais bien qu'avec lui, tu pouvais parfaitement utiliser tes griffes. Ce n'est pas comme si tu t'étais retrouvée avec un autre guerrier trop soucieux du bien être de son petit apprenti... non, Étoile de Jaspe avait de la valeur. Et ça, tu en avais parfaitement conscience. Tu devrais même tenter d'être son alliée et de l'avoir en tant qu'allié, sans pour autant qu'il ne fasse partie de tes projets de pouvoir... ce serait ridicule de penser que tu pourrais seulement vouloir quelqu'un à tes côtés lorsque tu gravirais les échelons du pouvoir. Non, tu désirais être seule. Même si ton fils tenterait d'être là à ta place... il faudrait manier l'art de la manipulation le plus finement possible ; il te connaissait trop bien, cet enfant. C'était logique, car tu l'avais lentement façonné à ton image, alors aujourd'hui il ne pouvait que connaître les plus tordus tourments de ton âme. C'était dangereux, d'ailleurs, car il pouvait lire en toi mieux que quiconque, ton fils... tu lui faisais tout de même confiance. D'une confiance limitée, car il n'était pas mieux que toi, prêt à trahir n'importe qui pour parvenir à ses fins.

Tes pattes foulaient le sol du Clan du Vent tandis que tu t'enfonçais étrangement lentement dans les sentiers de la Forêt Sombre. Tu apprenais doucement à alterner entre les deux mondes pendant ton éveil. Sans doute était-ce plus facile pour toi qui y avais vécu et dont une partie de ton âme y restait attachée. N'étais-tu donc pas après tout celle qui se nourrissait des sentiments négatifs des chats tout autour de toi ? Oui, c'était bien toi. Ton corps se nourrissait de proies, bien entendu, mais ton âme, elle, persistait à prendre sa nourriture dans les ressentiments puissants des faibles. C'était comme ça, quelque chose qui ne s'effaçait pas de ta vie dans la Place Sans Étoiles. Même si maintenant tu étais de nouveau vivante... qui sait, l'esprit de Nuage du Lac était peut-être quelque part, encore, puisque tu avais pris son corps. Elle aurait été comment si elle avait été suffisamment forte pour combattre ta présence ? Tu te le demandais. Gentille, sûrement, ou peut-être un peu trop comme toi. Non, tu étais persuadée qu'elle aurait été douce, aimante, qu'elle aurait pu s'enticher de chats comme ton mentor, de ceux qui sont exigeants, mais démontrent d'une partie cachée dans leur âme, qui ne demande qu'à être exposée par la bonne patte.


Tu pensais. Tu pensais à la saison des feuilles nouvelles et aux possibles conquêtes de ton Clan, le Clan du Vent, mais aussi celles du Clan de l'Ombre. Ou du Tonnerre, le Clan allié à celui du Vent. Ce serait amusant créer la bagarre, la bataille, dans tous les Clans, que le sang règne, et que le pouvoir s'élève. Tu t'approchas le plus possible du meneur, ton regard vert profond fixant devant toi. Nuage de Flamme était là aussi, mais tu ne lui prêtais pas grande attention. Ton esprit voyait déjà grand. La Forêt toute entière pourrait t'appartenir. Tu soufflas légèrement. Ce n'était qu'une journée d'entraînement, il ne fallait pas non plus que tu t'emballes sinon le novice auquel tu t'affronterais n'aurait pas l'ombre d'une chance de survivre... alors que ce n'était qu'un entraînement, rien de sérieux. Rien de sérieux... mais tout était sérieux, toujours, même lorsque ce n'était qu'un simple échauffement avec les griffes. C'était une préparation avec le grand jour qui tardait à arriver. Tu avais si hâte de faire couler le sang à nouveau. Cette simple pensée poussait ton regard à briller d'une satisfaction malsaine tandis que ton oreille se tendait vers les murmures encourageants d'un membre de la Forêt Sombre, un bras-droit presque, ton fils. Il était là et tu étais la seule à pouvoir le voir. Un murmure. "Restons calme pour le moment, Déchéance, tu ne pouvons pas encore attaquer de l'intérieur." Avais-tu déjà dit que ton enfant était têtu et impatient ? "Attendre ? Mais pour combien de temps encore ? Étoile de Lave a pris le pouvoir, il est plus voir que l'ancienne meneuse. Étoile d'Équinoxe est certes facile à battre, mais il est aussi un allié facile à obtenir. Essaie d'aller plus vite un peu, Lac." Petit ricanement. Tu te figeas légèrement, sans que ça ne se voit, puisqu'on aurait pu remarquer cette attitude et d'un geste de la queue, tu lui intimas de te laisser tranquille pour le moment.

Trop dangereux une discussion.

« Étoile de Jaspe, que prévois-tu pour le Clan prochainement ? Je serais intéressée de savoir les projets de notre très cher chef, et aussi très ravie si je pouvais me montrer utile.» 

Tu ne pouvais vraiment pas contrôler la trace d'ironie dans ta voix. Toi, ravie de te montrer utile ? Non, tu n'étais ravie que si tu faisais les choses par ta propre personne. Alors... Et surtout, tu ne reconnaissais pas du tout l'autorité de ce meneur, toi qui ne reconnaissais comme autorité que la tienne.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Flamme de Glace
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 14 lunes
Messages : 115
Date d'inscription : 29/07/2016
Localisation : Au clan du Vent e.e


Lun 13 Fév 2017 - 13:47


Just fight


Se réveiller tard. En prenant son temps, bien calmement, de se réveiller comme un roi.
Apercevoir le soleil flamboyer dans le ciel, malgré la saison.
Entendre son oncle et chef vous appeler pour aller s’entraîner avec lui, ce que vous avez toujours voulu depuis votre baptême.

Voilà comment débuter magnifiquement bien une journée, n’est-ce pas ? Du moins, c’était tout à fait à mon goût, et si ça ne l’était pas pour vous, je m’en fichais parce de toute façon c’était ma journée et pas la vôtre. Je n’avais aucune envie de l’échanger, d’ailleurs, j’allais la garder pour moi. J’avais bien envie d’en profiter. Ça n’arrivait pas tous les jours, tout cela arrangé ensemble. Alors fallait bien en profiter, non ? Je savais bien qu’elle était courte la vie, alors je voulais pas laisser passer une occasion pareille, c’est tout. Et j’étais très excité. Très excité d’aller m’entraîner avec mon oncle et Nuage du Lac, sans mon mentor minable d’ailleurs. Celui qui m’appelait toujours par ce nom débile de Nuage d’Espoir et ne me faisait faire que des exercices de chaton. Au moins, avec Étoile de Jaspe, je savais que j’allais apprendre à comprendre vraiment. Comme un vrai guerrier.

En m’engageant à l’extérieur du camp, derrière mon oncle qui flamboyait, lui aussi, plein de pouvoir ; je fis un clin d’œil à Nuage du Lac. La pauvre, elle n’allait jamais savoir suivre. Même avec ses deux lunes de plus, c’était une femelle, c’est tout. Elle ne pourrait jamais connaître le véritable combat et la véritable force qui remplit tes pattes et te fait devenir lion. C’était triste, hein ? Mais moi je n’avais pas pitié. Pis j’avais autre chose à penser. Elle était mignonne. J’réfléchissais à comment faire pour qu’elle remarque que j’étais beau moi aussi. Bah, je trouverai vite. Une femelle c’est con, elle le verra bien assez tôt, j’en suis sûr. Surtout que je faisais exprès de passer dans les rayons plus clairs du soleil sur le sol, pour que mon pelage à moi brille aussi. J’avais un pelage de feu, il était magnifique, elle ne pouvait pas ne pas le voir. Et puis elle croiserait mon regard, elle serait surprise, puis elle l’aimerait. Comme toutes les femelles imbéciles. C’était si facile. Si facile d’attirer les regards et de les garder. Et moi, j’aimais ça, cette sensation. C’était une autre forme de force, mais elle te rendait tout aussi puissant que l’adrénaline.

Voilà, Étoile de Jaspe s’arrêta. On allait se battre. Et l’adrénaline, je la sentais grimper en moi à la vitesse de l’éclair, et je trouvais ça formidablement grisant. C’était toujours formidablement grisant le combat, et c’était sûrement que ça que moi comme tant d’autres apprécions tant là-dedans. Et voilà que la petite minette, elle allait faire la causette avec mon oncle. Mais on était venus pour se battre, oh ! Pas pour discuter. Tiens, j’vais en profiter. Allez, on va s’amuser.
Hop ! Je bondis sur l’apprentie inattentive, et la fis rouler dans la poussière avec moi. Ah ! Elle faisait moins la maligne, maintenant. C’était bon, de la voir à terre. C’était sa juste place. Nous les mâles, on devait dominer, et laisser ces pauvres femelles sur le sol. C’était l’ordre de la nature, et je ne comprenais pas comment certains imbéciles pouvaient se faire dominer par ces minettes inférieures. Peut-être que certains ne valaient pas mieux qu’elles. Moi pas. Je savais la vérité. Je me tenais au-dessus d’elle, puissant. Un sourire largement étiré sur mes babines rousses.

- Alors ma jolie, on oublie qu’il faut toujours s’attendre à tout ?


Et je jubilais ma victoire, je jubilais de l’avoir surprise alors qu’elle était plus âgée, je jubilais de l’avoir mise à terre devant les yeux de mon oncle et chef, je jubilais d’être moi et de penser tout ça. Je me sentais tellement puissant, tellement viril que j’aurais pu faire n’importe quoi. Je n’avais que renverser une apprentie un peu distraite, pourtant. Je n’avais pas encore vaincu le monde. Mais ça allait venir. Bientôt, elles seraient toutes à mes pieds comme Nuage du Lac.


Codage by Kayl pour Sun only
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Neph admine
avatar

Je suis
Salve de Flammes
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph
Âge du perso (en lunes) : 21 lunes
Messages : 205
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 13


Mar 14 Fév 2017 - 11:52



The end is not the answer



C'est une belle journée qui s'annonce. Le soleil brille, le ciel est bleu - pâle, mais bleu - et il fait moins froid qu'hier. Peu à peu, nous traversons et nous nous éloignons de la saison froide. Quand je vois ce soleil radieux, ça me met de bonne humeur.
Je me demande ce que je vais faire aujourd'hui. Je pourrais aller chasser... et puis j'en profiterai pour aller voir rapidement ceux qui s’entraînent. J'hésite à me joindre à eux. Non, si Etoile de Jaspe ne m'a pas convié, je n'ai rien à y faire.

Peu après que les deux apprentis et le chef partent du camp, je sors à mon tour. Je me dirige d'abord vers les champs où ils s'entrainent. Selon moi, c'est important de voir les progrès des jeunes. Même si je n'ai pas d'apprenti, je pense que je dois savoir ce qu'il en est. Et puis, peut-être que ça me permettra d'apprendre de nouvelles techniques, qui sait ?
Il me semble que le chef donne des instructions au novice couleur flamme, qui attaque l'autre apprentie. Rien de bien grave, jusque là, mais... je crois distinguer quelques gouttes de sang qui perlent sur le pelage de la jeune chatte. Je le savais ! Mon sang ne fait qu'un tour. Etoile de Jaspe lui a dit de l'attaquer avec les griffes, comment a-t-il pu faire ça, comment ? Ce n'est pas un bon chef, non, pas un bon chef du tout... La colère monte en moi, et je n'ai pas besoin de réfléchir beaucoup.

Je cours, surgis dans les champs et me jette violemment sur le mâle aux poils longs. Comment a-t-il pu oser faire se battre des jeunes chats aussi rudement ? Il paiera pour sa brutalité !

© Codage par Neph

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Neph admine
avatar

Je suis
Salve de Flammes
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph
Âge du perso (en lunes) : 21 lunes
Messages : 205
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 13


Jeu 16 Mar 2017 - 19:47

Up ♪
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Étoile de Jaspe
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 45 lunes
Messages : 178
Date d'inscription : 18/12/2015


Mar 18 Avr 2017 - 19:38




Just fight


J’accompagne les deux apprentis jusqu’à la combe d’entraînement. Là bas, au moins, ils pourront se lâcher. Je pourrai les superviser et voir leur réel potentiel. Je suis certain qu’avec leur mentor respectif, ils ne font que répéter des mouvements basiques, sans intérêt, griffes rentrées. Ce n’est pas ainsi que l’on combat. Durant une guerre, les griffes et les crocs sont sortis, prêts à arracher ce qui passe. Et c’est comme ça qu’ils doivent s’entraîner. En situation réelle. Sinon, ils ne progresseront jamais, ou trop lentement. Ce sont des guerriers dont le Clan a besoin, pas des félins qui savent répéter des enchaînements. On fait pas de la danse ici, que je sache. Enfin, les enchaînements ne sont pas totalement inutiles. Ils servent de base, évidemment. Ensuite il faut appliquer en situation réelle.

“Étoile de Jaspe, que prévois-tu pour le Clan prochainement ? Je serais intéressée de savoir les projets de notre très cher chef, et aussi très ravie si je pouvais me montrer utile.
— Bien sûr, Nuage du Lac. Tu seras utile, ne t’en fais pas.”


En fait, j’attends de voir les niveaux de ces jeunes recrues. Une femelle bientôt guerrière qui a grandi plus ou moins dans la terreur et la Prison des Escogriffes. Et un mâle qui se dit être mon neveu. Mon neveu, et mon demi-frère. Une histoire bien trop compliquée. Qui plus est, il n’est pas né, lui non plus, à l’intérieur du Clan où il a pourtant tout à fait sa place. C’est un jeune plein de talents. Il faut exploiter leurs compétences au maximum et c’est ce que j’attends d’eux en cette magnifique journée de redoux. Arrivés à la combe, je les laisse faire. Ils savent ce que j’attends d’eux, ils ne sont pas idiots. Alors j’attends juste qu’ils se mettent à combattre. Et c’est exactement ce qu’ils font, d’ailleurs. J’ai de quoi être fier d’eux.

Et de Nuage de Flamme surtout. Enfin je connais les capacités de Nuage de Lac et je sais que je n’ai pas peur de l’employer en premier rang, telle une guerrière. Peu importe qu’elle ait dix lunes et qu’elle soit toujours apprentie. Elle vaut mieux que beaucoup de mes guerriers entraînés sans les griffes. Elle, elle est une survivante. J’aime les survivants, les battants, ceux qui se relèvent. J’aime bien Nuage du Lac et Nuage de Flamme car ils n’ont pas froid aux yeux. Même si mon neveu est arrogant, il a une trempe de guerrier. Il est fort comme… Notre père, il faut l’avouer. Nuage du Lac est différente, elle n’a pas l’allure souple des membres du Clan du Vent, plutôt l’agilité et l’attitude d’un guerrier de l’Ombre, mais tant qu’elle reste loyale, elle fera une guerrière d’exception. Sur tous les jeunes apprentis, ce sont eux deux les meilleurs. Il en faut plus des comme ça, malheureusement on ne choisit pas leur tempérament.

Soudain une nouvelle odeur agresse mes narines. Qui vient nous déranger lors d’un si beau combat ? Déjà avec des guerriers, on en voit rarement de pareils. Mais lorsqu’il s’agit d’apprentis, le spectacle est mêlé à la fierté et c’est encore plus beau. Peut-être quelqu’un qui vient assister à la scène, ou seulement un chasseur solitaire ou qui s’est éloigné de sa patrouille. Quoi qu’il en soit, il ne doit pas venir interférer cet entraînement ! J’ai à présent reconnu qu’il s’agissait de Salve de Flammes. Lui n’est pas mentor, pas encore. Peut-être que je vais lui confier un prochain novice en charge ? Il y a des chatons à la Pouponnière dont mes deux fils. Enfin, je leur choisirai les meilleurs mentors. Peut-être même Nuage du Lac et Nuage de Flamme, s’ils sont nommés à temps ?

Salve de Flammes s’approche. Je sens sa tension. Je sens qu’il n’est pas dans un état normal et qu’il n’est pas seulement venu contempler deux apprentis hors du commun qui se battent. Il bondit en poussant un rugissement de haine envers moi et mes muscles se bandent aussitôt. Un guerrier qui attaque son propre chef. Sans raison apparente, même si nous, nous savons que la cause est toujours la même. Faut-il laisser des apprentis se battre avec les griffes ? Il n’y aura pas de réponse et si je dis oui, le Clan dira non. Enfin tant qu’ils ne s’égorgent pas, je ne pense pas qu’il y ait un réel problème. Je roule au sol avec le guerrier, et nous nous battons avec nos griffes, nous. Je me bats et je sais que je peux terrasser le mâle, comme j’ai déjà abattu l’ancienne lieutenante. Je peux tous les éliminer mais ils sont mes guerriers et j’ai besoin de lui.

“Salve de Flammes ! Recule immédiatement.”

C’est un ordre et aucune révocation n’est possible. Il doit reculer. J’entends à présent d’autre cris de combat dans la clairière, comme si… Les deux apprentis se sont-ils remis à se battre ? Non. C’est encore un autre guerrier. Si ça se trouve, un autre félin de la patrouille de Salve de Flammes. Je ne sais plus. À moins que… Je crois qu’il s’agit de Reflet Magique. Le mentor de Nuage du Lac. Le sang a coulé entre des membres du même Clan. Peut-être que les guerriers sont à cran. Il faudra bientôt lancer une offensive contre le Clan de l’Ombre, ça les défoulera. Et ça permettra aux jeunes de faire leurs preuves et de s’améliorer. Aujourd’hui le sang a coulé et il n’aurait pas dû ; il doit y avoir des sanctions car c’est moi leur chef, ils doivent le comprendre. Et tandis que mes griffes plongent dans l’épaule de Salve de Flammes, je remarque une petite silhouette.

Petit Ange. Mais qu’est-ce qu’elle fout là elle ? Non seulement elle est sortie du camp sans en avoir l’autorisation, mais en plus elle a assisté à une scène à laquelle elle n’aurait pas dû assister. Elle aussi sera punie, à son niveau. Je suppose que la bile de souris sera une punition assez sévère. Tant qu’elle n’essaie pas de supprimer son chef, elle devrait s’en tirer pas trop mal. Et malgré tout ce bordel, cette sensation d’être espionné, surveillé. Tels deux petits yeux malsains qui nous fixent en silence, deux yeux invisibles et pourtant là. Je connais cette sensation pour y avoir été déjà confronté. Un membre de la Forêt Sombre. Qui suit-il ? Qui est-il ? Pour l’heure, ce n’est pas le plus important. J’ai des vivants à m’occuper.
© Codage by Ella' for Kaylou <3



HRP : Finalement, répondez dans l'ordre que vous voulez
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ray admine
avatar

Je suis
Nuage d'Ange
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Ray
Âge du perso (en lunes) : 9 Lunes
Messages : 71
Date d'inscription : 02/06/2016
Age : 17

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Aurore Boréale - Prévu
Relations :


Dim 7 Mai 2017 - 15:46




Just fight


ft. Kayl & Sun & Luny & Neph & Equi


Nuage de Flamme avait raison. Être chaton, au bout d’un moment, ça devient très vite très nul. Et on s'ennuie. Ça devait bien faire mille lunes que j’étais coincée dans la Pouponnière, sans blague ! Comment j’en avais marre, moi ! Attendre, attendre, toujours attendre … Maman n’avait que ce mot à la bouche. Je voulais pas passer ma vie ici, non plus ! Je voulais aller dehors ! Enfin, plutôt retourner dehors, mais ça, fallait pas le dire à Maman, non, non, non. Si jamais elle apprenait que j’étais sortie sans son autorisation et sans surveillance, j’étais cuite. Puis Maman, en plus, elle s’inquiétait souvent pour rien, alors fallait pas qu’elle commence à s’inquiéter pour quelque chose d’important. J’avais aimé sortir du camp. Et, cela, à deux reprises. Ça avait été l’une des meilleures journées de ma courte vie. Et rencontrer Satani, rencontrer un solitaire, voir au-delà, les frontières de mon microscopique monde. Ce sentiment de liberté. J’étais fière, vantarde, de connaître un chat qui n’appartenait à aucun clan. Un vagabond, un rien du tout. Mais j’étais fière de moi. Je connaissais un Solitaire, pas comme Nuage de Lune ou Nuage de Flamme. Bien fait pour eux. Eux, ils étaient trop bêtes pour en rencontrer un. Et j’étais heureuse, comme ça, juste comme ça. De ma minuscule taille de chaton, je me dressais sur mes petites pattes, gonflant le poitrail, inspirée par cette soudaine montée de confiance en moi. Toujours dans la compétition avec n’importe qui, je me trouvais ici un avantage, et de taille : je dépassais l’apprenti roux dans mes connaissances. Bim ! Un point pour le petit ange !

Je jetais un coup d’oeil au-dehors, dans l’infime espoir d’apercevoir Nuage de Flamme dans la tanière des apprentis. Bingo. Et voilà qu’Étoile de Jaspe arrivait vers lui. Rah. Pourquoi le rouquin, il avait toujours le droit de parler au chef, et que ce dernier se déplace pour lui, de plus ? Injuste. Il lui parlait comme il le voulait. En plus, je me souvenais même que son nom de chaton c’était pas son nom d’apprenti. J’étais sûre qu’ils avaient triché. Magouilleurs. Il aurait dû s’appeler “Nuage d’Espoir” ou “Nuage de l’Espoir”. Ouais, mais non. Parce que le rouquin était un espoir, on était pas dans le caca. La honte du Clan, plutôt. Moi, j’aurai dû m’appeler Nuage de l’Espoir. Trop stylé comme nom. Mais Nuage d’Ange c’était mieux. Parce que ça voulait dire que j’étais parfaite ; les anges étaient parfaits. Comme moi. Bref. Donc le rouquin il parlait à son oncle - comme il le répétait toute la journée - puis y’avait Nuage du Lac derrière qui écoutait. Je l’aimais bien, elle. Elle était bizarre mais je l’aimais bien. Et puis elle m’avait emmenée sur le territoire du Clan du Tonnerre, et puis elle m’avait prise au sérieux aussi, et aussi c’ets pour ça qu’elle avait voulu que je l’accompagne. Est-ce que Nuage de Flamme il y était allé, dans le Camp du Clan du Tonnerre, même ? Non ! Ahaha ! Trop nul quoi. Personne voulait de lui, même pas le Clan du Tonnerre. Tant mieux. C’était qui l’espoir alors ? Nananère !

J’essayais d’écouter. C’était difficile, ils étaient loin, puis moi j’y comprenais pas grand chose avec mes petites oreilles. J’allais m’approcher, mais j’ai pensé qu’on me verrait, et que si ça se trouvait ils préparaient des plans machiavéliques, alors il fallait pas trop que je m’avance. Ah, ce que j’étais intelligente. Une vraie future espionne pleine de talent. Est-ce que Nuage de Flamme était comme ça quand il était petit même ? Non ! Nul ! Lui, il se vantait toujours d’avoir grandi tout seul et bla bla bla. Pfff. Personne savait si c’était vrai d’abord. C’était qu’un gros mytho. Le rouquin mytho. Voilà. J’étais sûre qu’il disait ça juste pour faire comme si c’était un survivant. C’était un rien du tout. Toujours à s’en vanter. Bref. Ils étaient sortis de la tanière des apprentis et suivaient Étoile de Jaspe et puis y’avait un guerrier qui partit juste après eux … Oh je savais pas qui c’était lui. Zut. Bon, pas grave, c’était pas mon problème. Moi, je voulais savoir ce qu’ils allaient faire. Je voulais y aller, moi aussi ! C’était pas parce que j’étais encore chaton que j’avais pas le droit de faire partie du secret moi aussi ! Et puis d’abord, j’allais bientôt avoir six lunes. Bientôt, oui, bientôt. Et je dormirai enfin dans la tanière des apprentis. Trop bien. Je souriais, avant de me décider à les suivre. Ni vu, ni connu. Une vraie ninja. Je courais jusqu’à l’entrée du camp de laquelle ils venaient de s'éclipser.

Un dernier regard en arrière, je m’assurais de voir que personne ne m’avait repérée. Super. Ils étaient déjà loin. Bon sang ce qu’ils allaient vite ! Ils allaient vers … Les champs. Ce que ça avait l’air loin ! Je me mettais en route directement. Pas de temps à perdre. Je galopais, alimentée par l'adrénaline qui me protégeait du froid. Je ne sentais même pas les piques du vent qui s’arrachaient ma fourrure. Trop forte. Mais ils continuaient de courir. À bout de souffle au bout de ce qu’il m’avait semblé une éternité, je m'arrêtais, reprenant mon souffle. Pfiou. Je reprenais ma marche, quelques minutes après. J’arrivais là où ils s’étaient arrêtés longtemps après. Zut. J’avais raté quelque chose ? Tant pis. Je me cachais dans les hautes herbes - chose facile quand on est minuscule et que l’herbe est bien plus haute que n’importe où sur le territoire - et attendais d’y voir quelque chose. Nuage de Flamme et Nuage du Lac se … battaient ! Woah ! Enfin, ils devaient s’entraîner. J'espérais que Nuage du Lac parvienne à le faire plier. Bien fait pour ce crétin. Oh zut. Il semblait gagner. Je me rétractais. Je voulais pas voir le rouquin gagner, il le méritait pas. Il méritait rien du tout, d’ailleurs. Minable. Il lui dit un truc, mais j’entendis pas grand chose. Zut. Et maintenant Nuage du Lac saignait en plus. Mais quelle brute lui. Désespérant.

Je cherchais l’autre guerrier du regard. Ah, mais en fait, il devait pas avoir le droit d’être là. Il était encore caché, je l’avais vu. Il se cachait vraiment mal. Mais pourquoi il se cachait ? Il était bête un peu lui. En plus il était blanc, ça se voyait. Il était de l’autre côté, derrière Étoile de Jaspe qu’il observait. Et puis il sauta, comme ça. C’était aussi un entraînement, ça ? Non, je pensais pas, Étoile de Jaspe avait pas l’air très content. Les apprentis, ils étaient bêtes, ils avaient rien vu. Pfff. Étoile de Jaspe et le guerrier dont je ne connaissais toujours pas le nom roulait par terre. Puis, je sais pas pourquoi, Étoile de Jaspe choisit de lever la tête, et je sus qu’il me vit lorsque nos regards se croisèrent. Merde. Je baissais le regard et reculais. Il avait pas l’air content, mais alors pas du tout. Ouh, ça sentait la méchante punition ça. Mais néanmoins, je ne comprenais toujours pas pourquoi ils se battaient. Pour de vrai, en plus, il y avait du sang. Bizarre, bizarre ...

© Code by Sun for Ray only ♥

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Equi admin
avatar

Je suis
Reflet Magique
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Pokemon
Âge du perso (en lunes) : 50 lunes
Messages : 63
Date d'inscription : 15/06/2016

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Nuage du Lac
Relations :


Lun 26 Juin 2017 - 17:16


Just fight

ft. Loulou, Chou, Sun, Meoph, Ray

Aujourd’hui, Nuage du Lac ne s’entraînera pas avec moi. Aujourd’hui, elle va s’entraîner avec d’autres apprentis et guerriers. Et Étoile de Jaspe. Malheureusement pour elle. Non pas que je n’aimais pas le chef, mais… oui, en fait. Je n’aimais pas le fait qu’il se croit meilleur que les autres juste parce qu’il est chef alors qu’il était déjà comme ça quand il n’était que guerrier, que “Jaspe Sanguin”. Son nom maintenant enregistré en tant que cher chef du Clan du Vent, il avait su gagner le respect des membres qui en faisaient partis. Sans cela, il serait probablement toujours autant détesté de par son air arrogant. Enfin, j’espérais quand même ne pas être le seul n’appréciant pas notre cher bien aimé. J’aimerais bien être lieutenant, mais sûrement pas en jouant au toutou du meneur. Si je grimpais de rang, j’allais y accéder d’une façon juste et honnête.

J’avais beau être un guerrier honorable, je ne tolérais pas qu’on me vole mon apprentie. C’était la mienne, après tout ! Non, je n’allais pas la laisser fuir. J’allais la suivre silencieusement, derrière elle. Sans qu’elle ne s’en rende compte. Apparemment, elle ne sera pas la seule à souffrir d’un entraînement désastreux. Il y avait aussi Nuage de Flamme, cet apprenti aussi insupportable que le grand matou roux. Oui, je surnommais Etoile de Jaspe “le grand matou roux”. Et Nuage de Flamme, c’était le “petit matou roux.” Bref. Je me suis dirigée vers eux, à l’arrière, bien entendu, après le petit cocus. Ils ne fallaient pas qu’ils me voient, sinon, mon espionnage tombait à l’eau. Je faisais donc en sorte de passer le plus inaperçu possible.

Je la regardais aller, caché dan les buissons. Elle se battait avec l’apprenti, le petit matou roux. Mais pas avec assez d’ardeur. Pas comme je savais qu’elle pouvait se battre. Je ne savais pas trop pourquoi, mais ça me mettait en colère, en quelque sorte. De voir qu’elle ne donnait pas le meilleur d’elle-même - même devant un simple apprenti - éveillait en moi une colère forte. Pourquoi ne montre-t-elle pas que c’est elle, la meilleure ? Je ne peux plus me retenir. Comme accepter un tel manque de professionnalisme ? Je n’en peux plus. Je dois intervenir. Alors que cet idiot de Salve de Flamme s’était interposé pour aller botter le cul de notre chef - okay il est peut-être pas si idiot, en fait -, je sautai à mon tour moi aussi, atterrissant sur mon apprentie.

“Combien de fois t’ai-je dit de te surpasser ? Tu peux faire mieux que ça !”

Et je crois que c’est à ce moment que ça a commencé a dégénérer. Ou peut-être que c’était déjà prévu à l’avance qu’une chatonne allait débarquer tout de suite après ? Pourquoi pas, notre chef était assez con pour ça. Mais à voir l’air étonné qu’il abordait, je me doutais qu’il ne souhaitait pas sa compagnie ici. Pauvre petite.

© Codage de Sun pour Equi ♥ seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admin luny
avatar

Je suis
Lac aux Murmures
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Luny dah.
Âge du perso (en lunes) : 14 lunes
Messages : 73
Date d'inscription : 15/11/2015


Ven 30 Juin 2017 - 4:32

Une belle journée. C’était une belle journée pour être utile, une belle journée pour connaître et une belle journée pour prévoir. C’était souvent une belle journée, mais c’était encore une plus belle journée aujourd’hui parce que tu en avais décidé et que ça t’allait bien, mais pour le moment, tu ne pouvais pas vraiment parler avec le meneur parce que vous n’étiez pas seuls et que ce fameux apprenti énervant qui vous accompagnait pourrait entendre alors que ça ne le regardait pas du tout. Rien de tout ce que tu aurais à dire au meneur et rien de tout ce que lui aurait finalement à te dire ne regardait cet apprenti, bien que celui-ci était apparemment le fils de Jaspe. Tu n’en avais rien à faire, absolument rien à faire. Tu hochas la tête quand il t’assura que tu seras utile, mais ça ne te suffisait pas. Tu ne voulais pas des paroles, tu voulais des plans. Tu voulais connaître les plans d’Étoile du Jaspe et pouvoir savoir si tout cela te concernait. Mais tu savais que pour le moment, il devait sans doute te voir seulement comme une novice un peu étrange et forte, mais une novice quand même.

Tu lui dirais. Tu savais de base que tu allais le dire parce qu’il devait être au courant de la traîtresse - oh, c’est comme ça qu’on te nommait bien que tu ne sois pas d’accord - qui courrait dans les territoires du Clan du Vent. Mais ce n’était pas la raison qui te poussait à désirer le dire, non, absolument pas. Tu désirais lui dire parce que tu savais que ça allait lui spécifier qu’il devait faire de toi une alliée et que ça apposerait des bases d’un étrange respect entre vous qui te différencierait de la banale apprentie forte. Tu ne serais plus une novice aux yeux du meneur quand il saurait, parce que ce n’est pas du tout ce que tu te trouves à être. Non, toi, tu es une guerrière totalement expérimentée qui revient d’entre les morts, avec une connaissance qui dépense tout ce que les autres apprentis du Clan du Vent pouvaient connaître. Oh, peut-être que quelques uns s’entraînaient dans la Forêt Sombre, tu n’en savais rien. Or, s’y entraîner ne valait jamais le fait d’y avoir vécu et d’être maintenant de nouveau sur terre, avec tes souvenirs du temps d’avant, avant ta mort et tes souvenirs de maintenant.

Ta situation se trouvait à être particulière et tu le savais, et tu ne te priverais pas pour mettre le meneur du Clan du Vent, le Clan de la compagne de ton fils, mais aussi le Clan dans lequel le corps que tu avais “possédé” était né, mais pas du tout l’endroit que tu considérais comme ta maison. Non, ta maison était la Forêt Sombre, mais avant tout, ta maison avait été le Clan de l’Ombre sous le règne d’Étoile de Baies-Sauvages… et tu n’étais pas sûre, mais peut-être sous le règne de sa compagne qui était avant lui, mais ça, tu n’en étais absolument pas certaine. Non. Sous le règne d’Étoile de Baies-Sauvages. Tu ne l’avais pas connu lieutenant, tu en étais presque certaine. Comme si ça importait réellement au final. Comme si ça t’importait toi. C’était seulement ta première maison, ton premier foyer, mais tu n’avais jamais été intéressée réellement par le lieutenant, sauf quand il s’agissait de prendre sa place, de le dévancer. Seulement à ses moments, tu te retrouvais intéressée. Pas avant, non, pas avant du tout.

Tu sentis alors un poids te tomber dessus et te faire rouler dans la poussière et le novice qui était avec toi était sur toi, prononçant une phrase qui infusa dans ton corps une rage intense qui te poussa à répliquer sur le champ sans même te soucier de s’il fallait mettre les griffes ou non : tes griffes étaient sorties. Tu ne t’entraînais jamais, toi, tu te battais seulement. Parce que tu ne pouvais pas supporter l’idée de feindre un combat alors que ceux qui étaient véritables donnaient bien plus d’adrénalines et d’expériences. Tous les apprentis devraient se battre et non pas s’entraîner, même si de cela pourrait en résulter davantage de blessures. Tu étais parvenue alors à prendre le dessus sur l’apprenti que tu n’avais jamais aimé, pas du tout et tu crachas entre deux feulements.

« Je ne suis pas ta jolie et je ne te serais jamais soumise. Je te ferais ravaler ton sourire. »

Parce que tu savais à son regard. Tu connaissais ces mâles qui pensaient que les femelles devaient leur être soumise, ce n’était pas le premier que tu croisais. Non absolument pas. Le combat reprit de plus belle. Il te blessa et tu le blessas en retour, les coups se lançaient. Un moment, un avait le dessus et l’autre moment, c’était toi qui le possédais, ce dessus. Mais tu retenais certains de tes coups, parce que tu ne pouvais pas te battre comme la fidèle guerrière que tu avais été, tu aurais été trop féroce à te diriger vers les points pouvant tuer un chat. Pourtant, tes yeux fixaient en permanence à la jugulaire du félin comme dans un avertissement muet. Et tu sentais toujours la présence de ton fils qui se retenait d’intervenir dans le combat. Mais toute l’adrénaline fut soudainement coupée quand un poids te tomba dessus et que tu reconnus l’odeur de Reflet Magique, ton mentor - comme si tu en avais de besoin - et que tu te dégageas violemment de sa prise.

« Cette cervelle de souris ne vaut pas la peine que je me surpasse. Je préfère me battre avec un vrai guerrier ! » grondas-tu.

Tu entendis le ricanement de ton fils et ton poils s’hérissa. Tu lui aurais bien dit de se taire, mais tu te contentas de le fusiller du regard, lui qui se trouvait maintenant derrière ton mentor. Mais il te fit un signe de la queue et tu détournas la tête, grimaçant tout de même parce que Nuage de Flammes t’avait quand même blessé à l’épaule, et tu ne pus manquer d’apercevoir la chatonne que tu avais emmené une fois en expédition secrète hors du camp. Mais qu’est-ce qu’elle foutait ici celle-là ? Ce n’était pas pour les chatons ! Elle devrait rester au camp cette petite !

« Petit Ange ! Qu’est-ce que tu fous ici ? »

Feulements. Et tu remarquas alors la présence de Salve des Flammes qui semblait s’en prendre au meneur. Les choses dégénéraient drôlement.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Flamme de Glace
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 14 lunes
Messages : 115
Date d'inscription : 29/07/2016
Localisation : Au clan du Vent e.e


Ven 30 Juin 2017 - 23:22


Just fight


La jolie Nuage du Lac n'était pas contente. Elle n'avait peut-être pas aimé sa défaite, ni la phrase que je lui avais balancée pour lui rappeler quelle était sa place. Mais elle n'en restait pas moins une femelle, une faible, et elle ne pouvait pas me battre, même plus âgée. Elle reprit appui sur ses pattes, griffes sorties, et à l'instant où je voyais qu'un guerrier bondissait sur mon oncle, elle me renversa par surprise et nos positions s'inversèrent. Soudain, elle se crut forte alors que l'attaque sur mon oncle m'avait simplement déconcentrée, et elle répliqua. Mais je ne lui donnerais jamais raison. LEs femelles sont faibles et elle en est une. Jamais elle ne pourrit véritablement me battre.

— Je ne suis pas ta jolie et je ne te serais jamais soumise. Je te ferais ravaler ton sourire.

Ouais, c'était ça, bien sûr. Je souris de plus belle, d'ailleurs, parce que sa remarque me faisait rire. Elle se prenait au jeu, et ça c'était un point pour moi, en quelque sorte. Si elle se prenait au jeu elle venait vers moi. Si elle répondait, même violemment, elle avait fait attention à ce que j'avais dit et ça avait touché quelque chose en elle. Au moins ce n'était pas de l'indifférence. Il y avait une réaction, donc elle savait déjà que j'existais. C'était le premier point. Le premier d'une longue série parce qu'elle était faible et que, comme toutes les autres, elle finirait par tomber à mes pattes de sa propre volonté.

Ce ne fut pas moi qui la dégagea de dessus mon corps, mais un guerrier. Je ne savais pas d'où il sortait, mais qu'importe, j'en profitai pour me remettre sur mes pattes et me préparer à combattre à nouveau. J'étais prêt à lui sauter dessus, mais le guerrier, Reflet Magique je crois, se tenait entre moi et Nuage du Lac. Il la sermonnait à mon avis, au ton de leur voix, mais je n'écoutais pas, j'étais plus intéressé par le combat entre mon oncle et l'autre guerrier du coup. D'ailleurs Étoile de Jaspe prenait le dessus, et ça c'était bien. Parce que mon oncle c'était le meilleur. Comme moi, lorsque j'aurai grandi encore un peu et appris plus également. Quand je serai un guerrier moi aussi, je serai le meilleur. Et cette petite garce de Nuage du Lac sera bien obligée de le reconnaître.

— Petit Ange ! Qu’est-ce que tu fous ici ?

Ah tiens, c'est vrai, qu'est-ce qu'elle faisait là ? Pour le coup, je pensais plutôt la même chose que Nuage du Lac, mais je ne m'approchai pas pour autant comme elle le faisait. Je n'étais pas là pour m'occuper des chatons trop curieux, moi ! J'étais là pour me battre ! Et ils allaient voir ce qu'ils allaient voir, je bondis et je me joignis à Étoile de Jaspe contre le traître qui s'est attaqué à lui. Moi j'avais envie de me battre, et de me battre pour le bon camp. Je me battais pour mon oncle et pour la loyauté. Je me battais contre un guerrier mâle, un grand un vrai, même s'il était traître. Et je me sentais puissant. Même si cette fois je ne gagnais pas encore, je me sentais tout aussi puissant que lorsque j'avais envoyé Nuage du Lac à terre. Parce que j'étais le meilleur. Et je me battais avec d'autant plus d'ardeur que je savais que derrière, Petit Ange m'admirait.


Codage by Kayl pour Sun only
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Neph admine
avatar

Je suis
Salve de Flammes
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph
Âge du perso (en lunes) : 21 lunes
Messages : 205
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 13


Dim 16 Juil 2017 - 18:45



The end is not the answer



Ça tourne en n'importe quoi, là. Bon d'accord, ça tournait déjà en n'importe quoi quand j'ai décidé d'attaquer Étoile de Jaspe. D'ailleurs, à la réflexion, c'était peut-être pas une si bonne idée. Déjà il est peut-être meilleur combattant que moi. Enfin j'en sais rien. Et puis même, j'aurais pas dû déclencher un tel bordel. Quoique, c'est pas forcément ma faute, ce sont peut-être de simples événements indépendants.

Par exemple, que le mentor de celle que je défendais débarque. Pour lui sauter dessus. Youpi.
Est-ce que tout ce que je fais doit être détruit par quelqu'un d'autre, ou ça se passe comment ? La défendre contre un autre apprenti, ça c'est bon, je gère. Contre le chef... passe encore. Mais contre un autre guerrier, euh... non ? Ça commence à faire beaucoup là. Elle a qu'à se gérer toute seule, cette gamine.

Salve de Flammes ! Recule immédiatement !

Je n'en n'ai pas envie mais je n'ai sans doute pas le choix. Alors je recule, effectivement. Mais je ne rentre pas les griffes, et je crache :

Tu trouves ça normal de faire se battre des jeunes avec les griffes ?

Et puis une chatonne débarque. Hein ? Non mais c'est pas vrai, là ! Effectivement, c'est peut-être pas le moment de se battre. Il vaut mieux arrêter avant que ça finisse en bain de sang. Avec un grognement, je décide de rentrer les griffes tandis que j'attends la réponse du chef. Mieux vaut qu'elle ne voit pas ça.

© Codage par Neph

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Étoile de Jaspe
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 45 lunes
Messages : 178
Date d'inscription : 18/12/2015


Lun 17 Juil 2017 - 13:23




Just fight


Je doute qu’on puisse faire pire que cette journée. À la base, c’était simple. Un entraînement tout ce qu’il y a de plus normal, ou plutôt une mise en situation réelle mais contrôlée. En gros, ils se battent avec les griffes, par des techniques qu’ils ont appris avec leur mentor - d’ailleurs, Reflet Magique est le mentor de Lac. Et ils sont surveillés par moi, donc ce n’est pas si terrible. Ils ne vont pas se tuer, et le seul accident qu’il peut y avoir, c’est une griffure et un peu de sang. Et ça n’a jamais tué personne, une griffure. Bon, sauf si ça s’infecte, ou que la griffure en question est sur la jugulaire, auquel cas on se vide de son sang. Mais passons, puisque personne n’en est arrivé là. Pas la peine d’en faire toute une histoire non plus.

“Combien de fois t’ai-je dit de te surpasser ? Tu peux faire mieux que ça !”


Génial, maintenant, moi qui croyais que Reflet Magique était juste contre mes méthodes, voilà qu’il se met à se battre et à sauter sur sa propre apprentie pour l’engueuler. Si j’avais su, je l’aurais emmené avec moi et on aurait montré l’exemple. Enfin moi je ne m’entends pas extrêmement bien avec Reflet Magique, c’est juste un bon guerrier et tant mieux. Je le respecte pour ça, et ça ne va pas plus loin. En réalité, il n’y a absolument aucune relation entre lui et moi. Tout comme entre Salve de Flammes et moi. Lui il est très loyal, et pourtant il attaque son chef. Mais où va le monde ? Au moins, il a reculé. Il n’est pas con, heureusement. J’aurais l’air de quoi, avec des guerriers forts mais cons ?

“Tu trouves ça normal de faire se battre des jeunes avec les griffes ?”

J’allais lui expliquer tout ça, parce qu’il n’y a qu’un seul entraînement qui fonctionne. Enfin, d’abord la théorie, et on répète les mêmes mouvements, mais une fois qu’on sait les faire comme ça, sans les griffes, c’est bien joli. Mais il faut surtout que les jeunes mettent ça en pratique dans une situation réelle non dangereuse. Et un vrai combat contre des guerriers des autres Clans pourrait être dangereux. Donc comme ça, c’est toujours moins dangereux. Petit Ange ne devrait pas être là. Encore, qu’elle sorte du camp d’accord, si sa mère la rattrape à deux longueurs de queues. Mais là, elle aurait pu se faire bouffer par n’importe quoi, étant seule dans la lande, si on ne l’avait pas retrouvée.

“Bon, stop, ça suffit. Tout le monde rentre. Petit Ange, tu… et puis crotte de renard hein. Tous au camp.”

Ils auront eu le temps de se battre et moi d’évaluer leur niveau. Ils sont presque prêts à devenir des guerriers. Même si, en ce qui concerne Nuage du Lac, je le savais déjà. Elle est… différente. Mon neveu aussi, un peu. Il est fort et très ambitieux, je pense qu’il n’a pas peur de faire mal dans un combat. Quand je dis “mal”, je sous-entends “tuer”, évidemment. Un combat est là pour faire mal. Je reste près de Salve de Flammes pour lui répondre à sa question. Si je ne trouvais pas ça normal, je ne l’aurais pas fait. Conclusion, je ne sais pas si c’est normal comme il dit, mais c’est la meilleure façon de les faire progresser. Ce n’est pas comme si je faisais un combat griffes sorties à des apprentis de six lunes. Et je ne les envoie pas à la mort non plus. Je fais seulement en sorte qu’ils deviennent les plus forts possible.

“Salve de Flammes, je pense que ces deux jeunes ont besoin de mettre en oeuvre ce qu’ils ont appris en situation réelle. Je contrôle qu’ils ne se blessent pas. Je ne ferais pas ça avec n’importe qui, ne t’en fais pas. Ils seront forts, s’ils savent aussi résoudre les problèmes avec des mots. J’attends aussi de toi que tu me poses la question sans vouloir engager de combat avec moi. Ce n’est pas l’exemple que nous voulons donner à ces deux jeunes.”

Je hoche la tête froidement, les yeux rivés devant moi, tout en prenant la direction du camp. Si les deux apprentis, qui sont déjà très forts en combat, commencent à voir que des guerriers attaquent le chef, ils les imiteront. Et c’est vrai que même si le combat est parfois nécessaire, tout comme savoir se défendre, il ne faut pas négliger l’importance de pourparlers, surtout lorsque les effusions de sang seront trop dangereuses. Il ne faut pas s’envoyer à la mort, pas lorsqu’on a toute la vie devant soi. Et ça, peut-être qu’ils le comprendront si mes guerriers n’attaquent pas n’importe qui. Je ne pense punir personne, même Petit Ange. La curiosité ne devrait pas être un défaut. Mais il faut qu’elle comprenne qu’elle ne peut pas sortir du camp comme ça, c’est trop dangereux.

Salve de Flammes doit comprendre aussi mes intentions. Je ne crée pas des machines de guerre, j’exploite les compétences de mes apprentis pour qu’ils soient plus puissants. Ils seront des atouts, un jour. Lorsqu’ils auront tout appris. Ce qui n’est pas encore le cas.
La journée aura été très constructive en tout cas. Très éprouvante. Non mais quel bordel, je vous jure.
© Codage by Ella' for Kaylou <3



HRP : Euh dernier tour, chacun répond et fin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» tetra flamme
» Comment faire un gingko en Flamme ?
» Tetra flamme - sos
» FLAMME (Ecaille de tortue)
» nouveau menu pour flamme!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Vent :: Les champs-