Météo
Chaleur, herbe verte, ciel bleu et fleurs resplendissantes… Nul doute, la saison des feuilles vertes est là. La chaleur se fera plus forte que jamais, mais une douce brise viendra de temps en temps rafraîchir vos fourrures. Attention aux orages et à la sécheresse. Il fera chaud : les températures iront de 20 à 35°C.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : orages
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Les mots sont criminels [Ft Sun]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Effectifs
Troupes Inondée et Embrumée PRIORITAIRES!
Effectifs
Préférez les guerriers aux apprentis et aux chatons (qui sont fort nombreux).
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !


Partagez | 
 

 Les mots sont criminels [Ft Sun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

admine Biketadmine Biket
avatar

Je suis
Nuage du Phénix
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 79
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans mes cendres

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Mar 21 Fév - 22:29


"I'm tired of being useless."

Et encore un nouveau jour qui se lève, encore une nouvelle aube qui se pointe, une nouvelle peine, une nouvelle souffrance.
Combien cela fait-il de temps maintenant que je moisis dans cette foutue tanière, celle d'Ange de Soie et de son apprentie ?
Je ne sais pas, je ne sais plus. Je crois bien que j'ai perdu la notion du temps qui passe. Et pourtant je le sens qui agit sur mon corps et sur mon coeur, pesant. Mon corps a mal et mon coeur aimerait crier sa peine. Je peux sentir ma peau irriter chacun de mes os et mes yeux s'assécher en un clin d'oeil. Je peux sentir mon sang être pompé, mécaniquement, automatisme dont je me serais bien passée.
Mais aujourd'hui, j'ai faim. J'ai faim et je suis seule, je crois que la guérisseuse et son apprentie dorment encore ou alors qu'elles ne sont pas là, je n'en sais rien et je m'en fiche mais alors complètement. J'ai faim. Je sens mon ventre qui gronde, enfin, mon estomac et je sais que je vais devoir aller me traîner là dehors.
Je n'en ai aucune envie. J'ai bien trop peur.
Remarque, il est encore tôt. Il n'y aura pas grand monde, sans doute la patrouille de l'aube si elle n'est pas déjà partie, je ne devrais pas avoir de mal à passer inaperçue.
Bon.
C'est décidé.
Je vais sortir.
Encore faudrait-il que mon corps décide de coopérer.
Je crispe mes épaules, prenant fermement appui sur mes pattes avants, hors de ma litière. J'expire profondément tout l'air présent dans mes poumons et je me concentre. Ange de Soie a dit que ma douleur dans la patte arrière gauche était que post-traumatique, que c'était juste psychologique. Donc en théorie, physiquement, elle devrait fonctionner correctement. Par contre l'autre... Celle-là, ce n'est pas post-traumatique.
La douleur est bel et bien présente et l'os est bel et bien foutu. Je ne m'en remettrai jamais totalement. Infirme. Handicapée à vie. Je ne vais pouvoir devenir guerrière que si je le veux vraiment très très très fort. Mais pour l'instant, ma volonté est partie, partie bien loin, m'abandonnant à mon triste et foutu sort.
Je balance tout mon poids sur mes pattes avants et tente tant bien que mal, de poser correctement ma patte arrière gache sur le sol. Sauf qu'elle se dérobe sous moi. Putain. Je recommence, encore et encore. Enfin, elle est correctement positionnée. Sauf que j'ai l'impression qu'une douleur sourde vrille l'intérieur de mon os.
Chuuut.
C'est psychologique, c'est ce que la guérisseuse a dit. J'ai trois pattes valides. Trois. Pas deux. Trois.
Je n'essaie même pas d'utiliser la quatrième parce que je sais que cela ne va clairement pas être possible.
Et je commence mon périple.
Misérablement.
Je me traîne, j'ai l'impression d'être la pire des marcheuses de l'univers et ça ne doit pas être bien loin de la vérité.
Avant de réussir à sortir de la tanière, je m'écroule quatre fois.
Et enfin, je sens la lumière du soleil sur ma fourrure pour la première fois depuis bien trop longtemps. J'avais oublié l'effet que ça faisait, que ça pouvait me procurer. L'air me fait vaciller mais je lui résiste bravement, je ne dois pas m'écrouler, pas maintenant alors qu'il me reste encore une dizaine de mètres à parcourir et encore une dizaine au retour. Je ne dois pas m'effondrer, je ne dois pas...
Merde.
Bon.
Il faut que je trouve une solution. Il est hors de question pour moi de me traîner jusqu'à la pile de gibier. Il est hors de question que j'affronte la présence d'un camarade, pas comme ça, pas dans cet état. Je ne le supporterai pas. Jamais. Je n'ai plus qu'à me traîner juste à côté de la tanière de l'Ange de Soie et attendre. Attendre quoi, j'en sais fichtre rien. Le déluge sans doute.
Nons sérieusement, j'ai vraiment la dalle moi.
Bon.
Je vais attendre que quelqu'un passe pas loin et puis ça pourra faire l'affaire, je lui demandrais alors s'il aurait l'infinie gentillesse d'aller me chercher une pièce de viande et tout sera réglé. Je passerais peut-etre toute ma journée ici avant de rentrer au chaud tard ce soir, quand il n'y aura plus personnes pour voir mes tentatives foireuses.
Alors je reste là et j'attends, j'attends encore et encore, mais oon va dire que j'ai appris â me montrer patiente. C'est la solitude qui m'a appris ça, la patience. Mieux vaut être patient lorsque l'on est seul.

Et puis finalement, je vois quelqu'un, un chat qui sort de la tanière des apprentis. J'ai le soleil dans les yeux alors je ne le reconnais pas. Je sais juste que c'est un mâle, grâce à son odeur. Il passe pas loin de l'entrée de la tanière de la guérisseuse. Alors, je me dis que c'est ma chance, je n'essaie pas de me relever, je sais par avance que c'est déjà peine perdue, je n'ai aucune envie de me ridiculiser devant lui. Mais je relève tout de même la tête, un petit peu, histoire de me montrer un tant soit peu polie.

"Hey ! Euh... Dis-moi, est-ce que tu peux m'aider s'il-te-plaît ?"

Et puis je ne dis plus rien, je préfère m'abstenir.
Je ne vais pas lui dire ce que j'aimerais qu'il fasse pour moi avant qu'il n'accepte de le faire. J'aurais l'air sacrément préomputeuse et sacrément honteuse si jamais il refusait de répondre à ma demande.
Donc j'attends.
Encore.
Je passe ma vie à attendre.

© Codage par Neph pour Alice seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
avatar

Je suis
Flamme de Glace
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 13 lunes
Messages : 94
Date d'inscription : 29/07/2016
Localisation : Au clan du Vent e.e


Mer 15 Mar - 15:39


Les mots sont criminels


Le soleil arrive, et le sommeil s'en va. Doucement, calmement, et mes yeux s'ouvrent parce que j'ai assez dormi. Pas parce que quelqu'un s'est planté à l'entrée de la tanière pour crier qu'il fallait se lever. Ça change, pour une fois. C'est plutôt agréable, par contre. Ça me plaît bien de me lever tout seul et de pouvoir prendre mon temps à bâiller et m'étirer autant que je le veux. Tiens, peut-être même que Patte d'Érable est malade et qu'il ne va pas me demander de faire des corvées ou des entraînements débiles pour quelques jours ! Oh, ça serait une bonne nouvelle. Une très bonne nouvelle même, qui, avant même qu'elle ne me soit confirmée, me rend soudain plus joyeux.
Réveil facile et en douceur, journée pleine de bonne humeur.
Tiens, je me demande d'où m'est venue cette rime. Est-ce maman qui me disait ça, quand j'étais petit ? Je ne m'en souviens plus, mais quoi qu'il en soit, j'espère que cette maxime est véridique. Ça me plairait bien de passer une bonne journée.

Le soleil caresse mes poils quand je sors de la tanière. Ça réchauffe soudainement, alors que l'air est toujours très frais, et participe à ma bonne humeur. Je décide d'aller voir du côté de la tanière de la guérisseuse, pour savoir si Patte d'Érable est véritablement malade ou s'il n'a fait que me laisser un peu dormir. Je marche rapidement, et le sol est dur sous ma patte. Je ne sais pas s'il est encore gelé, mais si ce n'est pas le cas, ça l'est de peu. J'arrive bientôt à ma destination, je passe à côté d'un tas sans même le remarquer, et m'apprête à m'engager à l'intérieur. Mais une voix m'appelle juste à temps.
Une voix qui sort de... du "tas".
En fait, ce n'est pas un "tas". C'est une chatte allongée par terre.
C'est Nuage du Phénix, l'infirme.

— Hey ! Euh... Dis-moi, est-ce que tu peux m'aider s'il-te-plaît ?

Aha. Ouais, c'est vrai qu'elle ne peut sûrement pas faire grand-chose seule. Je me retiens de ricaner, parce que je suis quand même un peu poli. Et si elle ne me demande pas la Lune, je vais l'aider. Je suis de bonne humeur, aujourd'hui. Je suis d'humeur à aider mon clan, même les femelles infirmes.

— Bah ça dépend. T'as besoin de quoi ?

N'empêche, elle a vraiment l'air pitoyable, là comme ça. Elle est affalée sur le sol. Normal que je l'ai prise pour un tas, dans son état. Ce n'était pas méchant, je n'avais simplement pas remarqué que c'était elle. Et puis même si je l'avais vu, qu'est-ce que j'aurais fait ? Je veux bien aider, si on a le courage de le demander. Allez, on va voir ce qu'elle veut.


Codage by Kayl pour Sun only
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admine Biketadmine Biket
avatar

Je suis
Nuage du Phénix
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 79
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans mes cendres

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Mer 15 Mar - 18:20


"Je n'y arriverai pas."

"Bah ça dépend. T'as besoin de quoi ?"

Oh !
Il accepte de m'aider.
Se pourrait-il qu'il existe encore de la gentillesse parmi les membres de ce Clan ? Il semble bien que la réponse à cette question, ma question, soit bel et bien positive. C'est rafraîchissant. Ouais bon, je vais arrêter de dire des bêtises et parler parce que sinon, en plus de penser que je ne suis qu'une incapable, il va penser que je suis attardée.
Et, comme vous avez déjà dû le remarquer, je me soucie un peu - beaucoup, énormément, démesurément, bref tout ce que vous voulez - du regard des autres. Oui, je sais. Il faut vivra sa vie sans se soucier du jugement que nous porte autrui, faisant fi de ce que tout le monde pense de nous. C'est bon. Je connais la chanson. On me l'a déjà servi bien trop de fois et je commence à n'en plus pouvoir.
Bon.
Il est peut-être temps que je lui réponde à lui, il va finir par s'impatienter dans le cas contraire.

"Est-ce que ce serait possible que tu m'apportes une pièce de viande ? Pas grand chose hein, pas la peine de te charger, un lapereau devrait suffire je pense..."

Bon, je n'ai pas dit "s'il te plaît", c'est vrai mais comme il m'a dit "oui" pour me rendre un service, ça devrait le faire, non ? Au pire, je verrais ça dans quelques secondes donc, je n'ai pas trop à m'en faire. Sauf si, justement, il refuse finalement ma requête et s'en aille comme un malappris.
J'espère que ça ne sera pas le cas.
Sauf que, là maintenant, je ne sais pas trop quoi lui dire, quoi ajouter d'autre. Je ne vais pas lui faire la conversation, si ? Après tout, s'il va aller me chercher quelque chose à manger comme il m'a dit qu'il voudrait bien le faire, je risque de parler dans le vent. Et c'est pas tellement ce que j'aime faire. Après, chacun son trip hein, je ne juge pas.
J'attends encore un peu, sans doute à peine plus longtemps qu'une poignées de secondes, même pas, juste une fraction, j'en suis sûre. Mais cela me semble durer une éternité. Et je sens dans mon ventre, dans mes tripes, que j'ai faim. Je cesse immédiatement de jeter des coups d'oeil à la pile de gibier sinon je vais mourir de faim sur place. Cela fait maintenant un bon bout de temps que je n'ai plus mangé à ma faim. Tout simplement parce que soit mon corps le rejetait pour je ne sais quelle mauvaise ou bonne raison, soit, je refusais d'avaler quoi que ce soit. Ouais, je sais, c'était pas pour arranger ma santé. Mais je n'y arrivais juste pas. Je ne pouvais pas.
Pour le coup, à présent, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même si je suis aussi maigre que je le suis aujourd'hui. C'est vrai quoi, je ressemble à un squelette sur pattes. Je ne dois pas avoir l'air très en forme. Déjà que, de base, je ne le suis pas, alors là je n'ai même pas envie de m'imaginer ce à quoi je ressemble...
Soudainement et pour je ne sais qu'elle raison, je ressens le besoin irritant mais bien présent de m'excuser. Après tout, je dois bien l'embêter. Il avait sûrement prévu de faire autre chose que de m'aider, il voulait sûrement aller manger avec ses amis à lui, aller sortir chasser ou patrouiller ou même s'entraîner, seul ou avec des amis, son mentor, peu importe, quelqu'un. Et non, je suis là, et je l'accapare, je lui demande son entière attention.
En bref, je le gêne.
J'en suis sûre.
Au fond de moi, je le sais.

"Je suis désolée, j'aimerais bien pouvoir me débrouiller seule et je sais que je te fais sûrement perdre ton temps mais... Je ne peux pas, je n'y arrive pas."

Je n'y arrive plus.
Y suis-je jamais arrivé ?
J'en doute fort.

© Codage par Neph pour Alice seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
avatar

Je suis
Flamme de Glace
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 13 lunes
Messages : 94
Date d'inscription : 29/07/2016
Localisation : Au clan du Vent e.e


Mer 15 Mar - 19:56


Les mots sont criminels


— Est-ce que ce serait possible que tu m'apportes une pièce de viande ? Pas grand chose hein, pas la peine de te charger, un lapereau devrait suffire je pense...

Ah. Bah oui, c'est vrai qu'elle va avoir du mal à marcher dans son état. Pour elle, la distance d'ici au tas de gibier doit être énorme. En temps normal, j'aurais peut-être eu la flemme d'y aller. Mais là, je suis de bonne humeur et je vais y aller. Je vais lui rendre service, je suis loyal à mon clan moi. et être loyal à son clan et l'aider, c'est aussi aider les plus faibles, même si je les méprise. Je ne vais pas la laisser crever de faim, de toute façon. Je ne suis pas cruel. Ou en tout cas pas à le point, mais je n'ai pas l'impression d'être cruel. Bref, je vais y aller, et j'irai voir si Patte d'Érable est dans la tanière de la guérisseuse après. Ça peut attendre. Je tourne une épaule, mais Nuage du Phénix m'arrête par de nouvelles paroles.

— Je suis désolée, j'aimerais bien pouvoir me débrouiller seule et je sais que je te fais sûrement perdre ton temps mais... Je ne peux pas, je n'y arrive pas.

Bah oui, c'est bon j'ai compris, je vais chercher ta proie. Laisse moi y aller maintenant, sinon je ne vais jamais pouvoir la ramener ta bouffe. Allez, je lui tourne le dos et je traverse le camp jusqu'au tas de gibier. J'y fouille un peu, sans trouver de lapereau. Finalement, j'y prélève une petite grive, la coince entre mes crocs et retourne vers Nuage du Phénix. J'espère qu'elle m'a attendu. Ah mais je suis con, bien sûr qu'elle m'a attendu, puisqu'elle ne peut pas bouger. Bon bah voilà, je suis là et j'ai sa proie. Je la dépose devant elle, et en relevant la tête je croise ses yeux surpris. Quoi, elle pensait que j'allais la laisser crever de faim ? Non, je suis loyal à mon clan.

— Voilà, y avait pas de lapereau donc t'as une grive. Sinon, j'peux te demander un truc aussi ?

Je lui ai rendu service, elle peut sûrement faire de même pour moi. Ce serait sympa, et ça m'éviterait de rentrer là-dedans alors que je n'ai pas spécialement envie de croiser Nuage de Cristal. Pas envie d'écouter ses remarques acerbes et son petit air supérieur. Donc, Nuage du Phénix va sûrement pouvoir me dire si Patte d'Érable est malade et si j'ai donc congé pour aujourd'hui. J'aimerais bien. Bon, moi je n'attends pas qu'elle accepte, je lui demande tout de suite.

— Dis, vu que tu vis ici maintenant j'imagine que tu sais si Patte d'Érable est malade ?

Je m'assois, en attendant. Je n'ai pas envie de rester debout. Je nettoie mon poitrail à coups de langue rapides en attendant sa réponse. J'occupe mon temps, je le rentabilise moi. J'espère que Patte d'Érable est malade. J'aurai un peu la paix, ça serait pas mal.


Codage by Kayl pour Sun only


|| HRP : Excuse-moi de la faire flipper quand il se barre sans rien dire
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admine Biketadmine Biket
avatar

Je suis
Nuage du Phénix
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 79
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans mes cendres

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Sam 15 Avr - 23:14


"Manger, dormir, mourir."

L'apprenti s'éloigne sans un mot.
Euh ? Pourquoi il s'en va ? Où va-t-il ? Je l'ai agacé ? J'ai fait ou dit quelque chose de mal ? Mince alors. Si maintenant j'emmerde les gens sans le savoir, ça va me poser un sacré problème dans la vie ça.
Je soupire de soulagement en le voyant atteindre le tas de gibier. Il n'y va peut-être pas pour se servir lui-même, peut-être a-t-il accepté de me rendre un petit service. Oui, c'est le cas, je le vois qui revient après quelques instants d'attardement. Il me dépose une pièce de viande juste devant moi et m'adresse la parole cette fois-ci.

"Voilà, y avait pas de lapereau donc t'as une grive. Sinon, j'peux te demander un truc aussi ?"

Une grive. J'observe l'oiseau et je me dis que ce n'est pas plus mal. Si ça avait été un lapereau, je l'aurais sans doute déchiqueté et je me serais mise en rogne contre lui et contre moi-même pour avoir demandé ça. Parce que c'est un lapereau qui a causé ma perte et que je ne m'en suis toujours pas remise. Parce que je ne m'en remettrai sans doute jamais.
C'est bête hein.
Je murmure un "oui" à peine audible avant de mordre dans mon repas. De toute façon, je pense qu'il m'aurait demandé son truc que je donne mon accord ou non. Il n'a pas l'air du genre à se faire contester. Je ne vais pas dire que je le trouve arrogant non, je ne le connais pas bien voire même carrément pas du tout mais disons qu'il a l'air d'être confiant, genre beaucoup.
Enfin, tant mieux pour lui.
Moi je suis tout l'inverse, je flippe pour un rien, comme pour le regarde et le jugement des autres par exemple. Et le pire dans tout ça c'est que j'en ai conscience, j'ai conscience que c'est complètement débile et que je ne devrais pas m'en soucier.
Mais c'est facile de parler.
C'est plus difficile d'appliquer ce que l'on se dit à soi-même.

"Dis, vu que tu vis ici maintenant j'imagine que tu sais si Patte d'Érable est malade ?"

Sa question me surprend mais dans un sens, non.
Il doit s'imaginer qu'en passant autant de temps en compagnie d'Ange de Soie et de son apprentie, je connais désormais l'état de santé de tous mes camarades. Ce qui n'est pas loin de la réalité en fait. J'en ai vu un paquet des guerriers, des chatons et des anciens passer par la case "tanière de la guérisseuse".
Mais pas Patte d'Erable.
Enfin, je ne crois pas, je ne suis pas non plus à l'affût des malades, je me contrefiche de la plupart d'entre eux, aucun ne vient pour des raisons valables. Remarque, moi je déprime, je n'ai pas vraiment de raison de rester plus longtemps en compagnie de la guérisseuse.
C'est pour ça que je devrais sans doute mourir.
Bref.

"Je ne me rappelle pas l'avoir vu récemment, non."

Je me demande s'il espère que son mentor - parce que ça doit sûrement être son mentor sinon pourquoi s'intéresserait-il à un guerrier ? - soit malade ou ne le soit pas. Peut-être qu'ils ne s'entendent pas tous les deux. Ou peut-être qu'il est inquiet parce qu'il ne l'a pas encore vu ce matin.
Je ne connais pas ce jeune apprenti et je ne suis d'habitude pas du genre à poser des questions aux gens, encore moins à ceux que je ne connais pas aujourd'hui, cela semble différent.
Alors je me lance.

"Pourquoi tu me demandes ça ? Tu ne l'aimes pas ?"

Bon, s'il me renvoie balader, je comprendrais parce que tout ça, ce ne sont clairement pas mes affaires mais je crois que ça me fait un peu de bien de m'intéresser un tant soit peu à ce qui se passe au sein du Clan, de mon Clan. Même si je n'ai jamais été du genre à colporter je ne sais quelles rumeurs, à parler potins toute la sainte journée et à croire n'importe quels ragots débiles.
Au moins une chose de positive dans tout ça.

© Codage par Neph pour Alice seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
avatar

Je suis
Flamme de Glace
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 13 lunes
Messages : 94
Date d'inscription : 29/07/2016
Localisation : Au clan du Vent e.e


Jeu 25 Mai - 18:03


Les mots sont criminels


Elle bouffe sa grive et moi j'attends, comme un con, j'attends tout en me disant qu'elle pourrait tout aussi bien ne pas me répondre. Mais voilà, je suis un peu borné, alors j'attends quelques mots, un oui ou un non, peut-être une explication, mais quelque chose qui me dirait si je vais ou non devoir me coltiner Patte d'Érable aujourd'hui. J'attends et mes poils roux deviennent de plus en plus propres. Jusqu'à ce que Nuage du Phénix ait avalé sa bouchée et qu'elle me réponde enfin.

— Je ne me rappelle pas l'avoir vu récemment, non.

Oh. Zut.

— Pourquoi tu me demandes ça ? Tu ne l'aimes pas ?

Aha, quelle question. Bon, ce n'est pas vraiment que je ne l'aime pas, en réalité, c'est plutôt que c'est un idiot et qu'il est assez difficile à supporter. Ah, et aussi qu'il est plutôt nul comme mentor. Mais bon, à part ça c'est pas non plus que je le déteste. Juste que je ne l'apprécie pas et que j'aurais préféré avoir un autre mentor, disons. Oui, voilà, c'est ça. J'aurais préféré avoir un mentor comme Étoile de Jaspe, ou son lieutenant, peut-être. Eux, ce sont de vrais guerriers, forts, puissants et intelligents. Pas comme Patte d'Érable, quoi.

— Disons qu'il est assez nul comme mentor, quoi.

Ouais voilà, ça résume assez bien la situation. D'ailleurs, je me demande quand il va penser à se lever du coup, s'il n'est pas malade. Parce qu'au fond, faut quand même que je continue à m'entraîner. Et puis, c'est pas que discuter avec Nuage de Phénix me dérange, mais ça ne m'enchante pas non plus. Je préférerais aller m'entraîner, personnellement.


Codage by Kayl pour Sun only


|| HRP : Désolée je savais vraiment pas quoi dire
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admine Biketadmine Biket
avatar

Je suis
Nuage du Phénix
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 79
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans mes cendres

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Mar 20 Juin - 17:52


"You're arrogant."

"Disons qu'il est assez nul comme mentor, quoi."

Je ne dis rien pour le moment mais je trouve sa réflexion totalement déplacée, je ne comprends vraiment pas pourquoi il dit ça. Il a la chance d'avoir un mentor, d'avoir des gens qui se soucient de sa survie au sein du Clan, du futur grade qu'il aura.
Lui, il a un mentor, lui il a des chances, il a la chance de pouvoir continuer à s'entraîner, d'avoir toute sa mobilité. Patte d'Erable... C'est le compagnon de ma grand-mère je crois, si je ne me trompe pas. Il est borgne. Je trouve ça encore mieux. Il a l'expérience de la double vue et de la vue unique, il a donc une double expérience par rapport aux autres membres du Clan comme moi je pourrais en avoir une si je me décidais à arrêter de déprimer toute seule dans mon coin et à reprendre enfin l'entraînement de manière sérieuse, pleine d'espoir.
Haha.
L'espoir.
Une denrée bien rare ces temps-ci.
L'espoir n'est qu'une factice illusion destinée à duper les malheureux, à leur faire croire que la vie peut être meilleure, que la vie peut avoir un sens. Que tout va aller pour le mieux parce qu'on le mérite, apparemment.
Moi je ne mérite pas d'avoir une vie heureuse apparemment.
Je ne mérite pas d'aller bien.
Je ne mérite pas d'être en bonne santé.
Je suis une sorte de monstre aux yeux du Clan des Etoiles sans doute.
Peut-être parce que je suis le fruit d'une union illégitime.
On en revient toujours à ça, je me lasse mais après tout, c'est de là que tout vient. Si j'avais bel et bien été la fille biologique de mon père d'adoption, Larme d'Améthyste, je ne serais pas comme je suis aujourd'hui. Je n'aurais pas autant d'insécurités, pas autant de failles dans mon coeur, pas autant de timidité. Je serais plus courageuse, plus grande gueule, plus franche.
Je serais une meilleure personne si je n'étais celle que je suis.
Si je n'étais pas né ainsi.

"Tu as tort, il a plus d'expérience que tu ne peux l'imaginer, c'est pas parce qu'il est borgne qu'il est nul. C'est même plutôt un avantage au niveau de l'expérience. Tu devrais t'estimer chanceux."

Je crache limite mes mots, je ne fais pas attention, je me fiche royalement de ce qu'il pourra penser de mes réflexions. De toute façon il ne doit déjà pas m'avoir en très haute estime alors à quoi bon aller dans son sens et flatter son égo si c'est pour, de toute manière, me faire sous-considérer par un jeune apprenti comme lui.
Pas la peine, j'ai autre chose à faire que de peser mes mots et de mesurer les conséquences de mes paroles.
Il va sans doute me renvoyer bouler et il en aura parfaitement le droit. Mentalement, je me prépare déjà à subir l'encaissement de plusieurs surnoms affreux tels que le boulet, l'attardée et j'en passe et des meilleurs.

"Tu peux t'en aller, t'as sûrement bien mieux à faire que de traîner avec le boulet du Clan. "

Tout est dit.

© Codage par Neph pour Alice seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Pourquoi les mots sont importants?
» les mots sont notre plus inépuisable source de magie.
» Pourquoi ? ca bouzinne commme ca
» Quel sont vos mots les plus utiliser ??
» Ils se sont tous passé le mot (ou peut être autre chose)...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Vent :: Camp :: Clairière Principale-