Météo
Chaleur, herbe verte, ciel bleu et fleurs resplendissantes… Nul doute, la saison des feuilles vertes est là. La chaleur se fera plus forte que jamais, mais une douce brise viendra de temps en temps rafraîchir vos fourrures. Attention aux orages et à la sécheresse. Il fera chaud : les températures iront de 20 à 35°C.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : orages
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
La meilleure façon de ne pas avoir le coeur brisé est de prétendre ne pas en avoir ~ Saturnis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Effectifs
Troupes Inondée et Embrumée PRIORITAIRES!
Effectifs
Préférez les guerriers aux apprentis et aux chatons (qui sont fort nombreux).
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !


Partagez | 
 

 La meilleure façon de ne pas avoir le coeur brisé est de prétendre ne pas en avoir ~ Saturnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

modo Kaylmodo Kayl
avatar

Je suis
Saturnis
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl ~
Âge du perso (en lunes) : 70 lunes
Messages : 14
Date d'inscription : 14/03/2017


Mar 14 Mar - 17:55



Saturnis



Ton chat
Âge : 69 lunes
Sexe : Mâle
Clan : Solo
Rang : Encore un fou

But : Je sais qu’il veut retrouver ses filles. Au début, il voulait leur apprendre. En faire des félins forts à son image. Mais ça ne s’est pas bien passé et il n’y avait que des faibles. Sauf la survivante, Maan. C’est elle qu’il cherche. Et l’autre, la petite, celle qui n’a pas de nom. Aujourd’hui elles doivent avoir grandi. Il les cherche encore et il ne s’arrêtera pas de les chercher. Sauf lorsqu’il les aura retrouvées.
Il cherche pour se venger.
Physique

Il a une beau pelage gris. Il n’est pas spécialement soigné, sans dire qu’il est négligé non plus. C’est la première chose que je remarque chez lui, son pelage. Peut-être parce que c’est ça qui prend le plus de place ; cette couleur grise pas tout à fait unie, ni tigrée, ni marbrée, ni rien de tout ce qu’on peut connaître. Un pelage gris plus terne que l’argent, plus foncé que le perle, mais bien loin du noir. On pourrait dire que sa fille cadette lui ressemble ; elle aussi possède un pelage gris, bien qu’elle soit une teinte plus claire et que son pelage à elle soit clairement tigré. Son pelage, à Saturnis, est un peu comme un gris foncé tigré d’un gris encore un peu plus foncé, sans que ça ne se distingue vraiment à première vue. Il faut laisser le temps de parcourir son corps des yeux.
Je remarque qu’il est maigre et on distingue ses côtes sous un pelage mi-long. D’ailleurs, son pelage est plus court que long. Je peux voir qu’il est grand, haut sur pattes et musclé. Chacun de ses muscles roule sous son pelage. On sait à première vue qu’il est un combattant, quelqu’un de fort qui ne se laisse pas marcher sur les pattes. On voit tout de suite dans son regard qu’il est quelque peu hautain et qu’il regarde de haut. Il a des épaules puissantes et des pattes larges. Il est baraqué et si je m’approche, je peux dire qu’il est grand, bien plus grand que ce que je ne l’imaginais de loin.

Au loin, ce n’était qu’une forme, comme une tache grisâtre sans queue ni tête. Maintenant, je vois distinctement le félin gris, son imposante stature, mais ce que je remarque chez lui, ce sont ses yeux. Bien sûr, tout le monde a des yeux, qu’ils voient où non. Mais les siens sont remarquables ; même dans la plus sombre obscurité, même lorsque les ténèbres nous entourent et nous envahissent, et même si son pelage disparaît telle une ombre pour se fondre avec la nuit, on peut toujours voir ses yeux.
Ils sont bleus. Il existe tellement de sortes de bleus différentes, qu’il faudrait passer des heures à décrire la teinte de son regard. Ils sont très clairs, bien plus qu’un ciel azur d’été. Ils sont bien plus clairs que le lac miroitant au soleil. Ils sont, dirons-nous, de la couleur de la glace. Pourtant il faut reconnaître que la glace elle-même n’admet pas qu’une unique couleur, alors il faudra seulement imaginer. Imaginer un lac gelé en plein hiver, imaginer les stalactites. Et si l’on se laisse hypnotiser une seconde de plus, on revient sur son jugement, et ce n’est plus bleu glace mais plutôt entre le turquoise et le cyan, à moins que ce ne soit aigue-marine ?
Mais ce qu’il y a dans ces yeux, dans ses yeux, ce n’est pas seulement cette couleur indéfinissable. Il y a aussi autre chose, un manque d’émotion peut-être. Des yeux comme ça, on n’en trouve pas tous les jours ; alors que d’autres se contentent d’yeux bleus azur, les siens deviennent presque gris ou blanc au soleil et brillent de mille feux bleutés la nuit.

Il ne faut pas s’attarder davantage. Il ne faut pas et pourtant, tout de suite, je peux voir une longue queue, une tête un peu ronde et des oreilles arrondies. J’aimerais l’approcher un peu plus, afin d’effleurer son pelage, qui est certainement doux lorsqu’il est lustré. Mais nous l’avons dit, son pelage est rarement aussi lustré que celui d’un chat domestique. Lui, il n’est ni un guerrier couvert de sang, ni un solitaire errant sans but. Il n’est pas un chat de Troupe, qui vénère la Nature, ni un Escogriffe qui aime tuer. Il n’est pas un chat domestique qui aime la luxure. Non, lui c’est seulement Saturnis.
Caractère

• Autoritaire • Exigeant • Violent • Inexpressif • Rancunier • Macho • Franc • Stratège • Confiant • Persévérant • Sûr de lui •

Il est autoritaire. Il voulait toujours contrôler la vie des autres, la cadrer. Il donnait des ordres et il fallait obéir, car non seulement il était autoritaire, mais il faisait presque peur, si on n’obéissait pas. Il pouvait facilement devenir violent. Un terrain de compétition où il devait être le maître. Mais il l’est toujours. Il est toujours aussi autoritaire, il faut faire ce qu’il demande, et il demande beaucoup. Parfois un peu trop, et si on le sait, il faut quand même obéir.

Il exigeait beaucoup des autres mais aussi de lui-même. Il fallait qu’il soit le meilleur dans tous les domaines, et il demandait aux autres d’être aussi les meilleurs. Il plaçait la barre parfois trop haute pour qu’on puisse l’atteindre. C’était comme ça avec lui. Il fallait savoir s’adapter et devenir le meilleur même dans le domaine où on était le plus nul. Sa famille devait être forte, elle n’avait pas le droit d’être faible, d’ailleurs. Ce serait terrible pour lui. Sa famille a été trop forte pour survivre, sans doute.

Je me souviens des entraînements qu’il donnait à ses enfants. Ils étaient trois, au début, et ensuite il n’y en a plus eu un seul. Il était autoritaire avec ces mômes, et il devenait facilement violent lorsqu’il s’agissait d’obéir. Les griffes toujours sorties, il fallait réagir au quart de tour sous peine de recevoir une patte puissante sur le museau. Croyez-moi, ce n’est pas des plus agréables. Il avait les griffes tranchantes et aiguisées comme s’il n’attendait que ça, que l’un désobéisse pour pouvoir frapper. Il voulait leur apprendre la vie, comme il disait. Parce que la vie est dure et que si l’on n’est pas assez fort, on se fera tuer. Lui voulait les empêcher de mourir.

Saturnis est quelqu’un de froid, d’inexpressif. Cela ne veut pas dire qu’il ne ressent rien ; je suis d’ailleurs bien placée pour dire qu’il ressent les émotions que tout être normal peut ressentir. Il ressent la haine, la peur et l’amour. Il est certainement trop fier pour le montrer. Déjà, il ne se le montre pas à lui-même et porte son masque gris aux yeux bleus en toute circonstance. Éprouver c’est être faible. Le montrer c’est être faible. Alors il faisait comme s’il n’éprouvait rien et il ne le montrait jamais. Sauf une fois, juste une, mais c’est une autre histoire dont je suis seule témoin.

On peut aussi dire qu’il est rancunier. Ah ça, oui il est rancunier. Il n’oublie jamais le petit truc de travers, et il fait payer très cher. Il n’oublie jamais que Maan est partie avec l’autre gamine et elle était la dernière survivante, alors elle va mourir pour l’avoir contrarié dans ses plans. Je ne veux pas qu’elle meure mais lui il s’en fiche. C’est son seul but dans la vie, après tout. Il va les retrouver et leur faire payer. Il traque sans cesse Maan et il sent qu’il se rapproche du but, peu à peu. C’est très long de chercher une gamine qui court si vite. Préparer sa vengeance. Il ne s’arrêtera jamais de chercher, ceux qui le connaissent le savent.

Il y a autre chose ; il méprise les femelles. Il voulait un fils et il n’a eu que des faibles. Deux femelles et un mâle malade, d’abord, puis encore une femelle. Ah il n’en voulait pas de ces geignardes bonnes qu’à chialer. Lui il voulait un mâle, celui qui aurait pu nourrir la famille. Et à la place il n’a eu que des femelles. De la merde, comme il disait parfois. Des femelles et un malade. Des faibles. Il pensait qu’il pourrait apprendre aux femelles à se battre mais il s’était trompé. Il a bien essayé pourtant. Leur apprendre à se battre. Un fiasco inutile à ses yeux. Mais il veut surtout retrouver Maan car elle est la seule qui est parvenue à le blesser. Une gosse de quatre lunes, oui. Ça aussi, il est trop fier pour l’avouer.

Mais il a aussi beaucoup de qualités. Enfin, tout est relatif, mais il n’est pas un monstre.

C’est quelqu’un qui n’a pas peur de parler pour dire ce qu’il pense. Il est franc et si quelque chose ne va pas, il n’hésitera pas à le faire savoir. Bien sûr, il réfléchira à une solution. Car c’est quelqu’un d’intelligent. Saturnis est du genre à relever le moindre détail qui ne va pas, il est attentif au moindre changement, au moindre mouvement. Et lorsqu’il croise des félins, il leur dit ce qu’il pense d’eux, ou de n’importe quoi. Parfois c’est vexant. Il y a toujours quelque chose de vexant lorsque la vérité ne fait pas plaisir à entendre.

Il est intelligent. Ça c’est certain, il l’est même plus que la plupart de ceux qui l’entourent. Oh, on pourrait dire qu’il aime les manipuler, qu’il peut faire d’eux ce qu’il veut. Ce serait sans doute vrai, bien sûr. Mais il n’est pas du genre à le faire. Non, il ne manipulerait pas n’importe qui sans une bonne raison. En revanche, s’il a besoin de quelque chose, il n’hésitera plus. Il sait réfléchir et blesser les autres sans même avoir besoin de les toucher. Il sait mettre en place une stratégie efficace et un plan de secours. Il est assez intelligent pour retrouver ses filles, mais pour l’heure il réfléchit encore à la punition qu’il leur réserve. La mort est trop douce, il faut quelque chose de plus tranchant, de plus douloureux. Le temps passe et Saturnis élabore sa stratégie.

C’est quelqu’un de confiant. Je l’ai vu tout de suite, qu’il était confiant et sûr de lui. Il fait confiance aux autres lorsqu’il s’agit de choses futiles. Il octroie sa confiance à ceux qu’il juge assez capables, et ce sans problème. Il suffit de lui donner la monnaie de sa pièce en retour, de ne pas le décevoir, et s’il fait un premier essai concluant, alors il te fera confiance. C’est ainsi que ça s’est passé entre nous ; il m’a fait confiance et je ne l’ai déçu qu’une fois. Pourtant, jamais il ne m’a vraiment fait mal. C’est à dire que ce n’était pas tout à fait ma faute, ni la sienne. Seulement le destin.
De même, on peut compter sur lui. Il ne trahit jamais un secret. En réalité, il n’en a pas grand chose à faire, et tout ce qu’on peut lui avouer restera quelque part en lui. Il ne parlera pas, ne l’apprendra à quiconque. Par contre, il pourra en jouer et manipuler, car savoir quelque chose est toujours bon à prendre pour manipuler. Pourtant, jamais personne ne l’a vu trahir. Il a certainement un honneur à respecter, dans le fond.

S’il y a bien quelqu’un qui n’abandonne jamais, c’est Saturnis. Il pourra tomber des millions de fois, il se relèvera toujours, cherchera à comprendre pourquoi ça n’a pas marché et recommencera, tirant profit de ses erreurs passées.
C’est la même chose pour la quête qui l’obstine. Il retrouvera ses filles parce qu’il est assez persévérant pour ne jamais abandonner. Même si elles ont pu partir loin, il reste persuadé d’être dans la bonne direction, d’être tout proche. Il saura reconnaître Maan quoi qu’il arrive. Elle a un pelage unique, des yeux qu’elle tient en partie de lui, et c’est sa fille. Il espère toujours la croiser au détour d’une route, par hasard, puisque le hasard fait bien les choses.

Saturnis est peut-être un peu narcissique, mais rien de très flagrant. Il est très sûr de lui et est persuadé de faire le bon choix. Il ne retournera jamais en arrière, sauf si c’est vraiment nécessaire. Et s’il se rend compte de ses erreurs pour ne plus les reproduire, il n’avouera jamais à quiconque qu’il les a commises. Il est très fier, Saturnis. Il semble fort et inébranlable. Il semblerait que même une tempête ne pourrait le briser. Il est droit, le regard un peu hautain, c’est lui le meilleur. Il connaît ses compétences et ses limites et chaque jour il apprend à se connaître lui-même. Il dépasse et repousse ses limites, si bien qu’il n’en a presque plus aujourd’hui.

Tel un rocher surplombant les terres, Saturnis observe, il est gris, dur, froid, incassable. Et il ne renferme rien de magnifique ; pas un seul cristal, seulement la continuité de cette pierre grise, dure, froide et incassable.

Histoire

Saturnis est né avec trois autres chatons. Ils avaient une mère et un père. Ils étaient solitaires. Il y avait Calygula et Aïxia, Ullr et lui. Dès leur plus jeune âge, ils se sont mis à jouer un peu trop violemment. Leurs parents ne disaient rien, trop occupés à d’autres tâches, sans doute. Sur les quatre chatons, ils allaient tous terminer Escogriffes. Des tueurs. Des chatons qui n’auraient sans doute jamais dû voir la lumière du jour. Une portée entière qui n’aurait pas dû exister. Il y avait dans cette portée, quatre chatons différents, et pourtant semblables ; quatre chatons qui ne se supportaient pas mais supportaient encore moins les autres.
Calygula a peu à peu eu un dégoût grandissant pour son père, puis pour les félins roux en général. Ullr s’est mis à obéir à un chat, à devenir un tueur à gages. Et Saturnis lui, il est parti avec une femelle. On ne connaît que la fin de l’histoire et il est vrai que le début reste flou, comme s’il n’avait jamais réellement existé. On se pose des questions mais on se tait et on ne connaît pas les réponses.

Saturnis a été chaton un jour, un chaton gris parmi ses frères et soeurs, turbulent et incontrôlable. Où étaient leurs parents, pendant que les chatons se tapaient dessus à la manière de véritables guerriers ? On ne sait pas. Ils étaient là, quelque part. Chasser pour les nourrir, probablement. Sauf que voilà. Leur père se prend pour un arbre, et on ne sait pas grand chose de leur mère, ni même un nom. Il a seulement grandi, il a appris à se débrouiller seul. À chasser et à se battre.
J’ai entendu qu’il était le premier de la portée à avoir ramené une proie, et qu’il l’a mangée seul, sans partager. J’ai entendu qu’il était fort, mais bien sûr personne ne surpassait Ullr. Saturnis se battait, il était fort et déjà à cette époque, on pouvait se demander s’il a un jour eu une âme de chaton. Peut-être lorsqu’il était petit. Dès qu’il a commencé à grandir, il a dû s’adapter.
On ne survit pas si l’on reste un chaton. On ne survit que si on est capable de se battre contre toutes sortes de dangers sans se faire tuer. Et Saturnis ne s’est pas fait tuer.

Puis ils sont partis. Les chatons ont été en âge de partir et dès qu’ils l’ont pu, ils sont partis. À quoi bon rester ? Ils avaient tous mieux à faire. Saturnis ne parle pas plus de cette époque que de celle où il était chaton. Il a erré en solitaire, il chassait pour lui-même et gardait le silence. Il a peut-être tué les félins qui le menaçaient. Il n’est jamais vraiment retourné vers le nid familial ; seulement une fois, où il a vu un nouveau chaton. Ce chaton était différent de lui, différent même de toute sa portée. Lui il n’avait pas eu faim parce qu’il était seul. Il s’appellerait Bragi mais ça n’a pas d’importance.
Depuis, Saturnis a oublié sa famille, ses parents. Il n’y a que ses frères qui ont encore une importance. Eux qui lui ont appris à survivre. Ils ont appris ensemble et au fond, il fallait bien qu’il continue de les apprécier, même s’ils passaient leur temps à se bagarrer. C’est ce que tous les chatons font.

Et un jour il m’a rencontrée. Ça a pris du temps. On se croisait, on a discuté. Longuement, et lune après lune il s’est rapproché. Il s’est un peu confié. Oh, il était toujours aussi supérieur, mais quelque chose en lui m’attirait. C’était quelque chose de… Fort, plus fort que je n’avais jamais ressenti. C’était l’amour, tout simplement.
Et j’ignore encore quelle force l’a poussé à rester. Il m’a aimée. Il n’en a rien dit, il n’était pas du genre à confier ses sentiments. Je le savais, parce que s’il ne m’avait pas aimée, il serait parti. Or il est resté et il n’avait aucune raison de le faire. Parfois il levait la patte, griffes sorties, mais il ne frappait pas. Il se refusait à me frapper et je savais qu’il en mourait d’envie, parfois.

Les choses se sont compliquées par la suite. Nous avons eu une première portée. C’était il y a quatorze lunes. Trois chatons, deux femelles et un mâle. En fait, c’était… Normal, jusque là. Un père un peu bourrin et supérieur, qui aimait sa famille et chassait pour elle. Trois chatons qui ont vite grandi, et une mère qui veillait sur eux. Une famille de solitaires, tout ce qu’il y avait de plus normal. Pourtant tout a changé lorsque le seul mâle est mort. Il était malade et il ne pouvait pas survivre. Il fallait l’accepter. Je crois que Saturnis ne l’a pas accepté. Il voulait un fils, un mâle fort qui pourrait le suivre et apprendre à se battre. Mais au lieu de le pleurer, il a regardé ses deux filles et a décidé qu’elles aussi, elles pouvaient se battre.
Nous avons discuté un soir. Il m’a dit qu’il allait leur apprendre. Qu’il ne fallait pas qu’elles soient faibles. Je lui ai fait promettre de faire attention, parce que ce n’étaient que des chatons. Il avait promis.

Et il a fait attention.

Du moins la première lune. Il leur a appris à chasser. À se battre et se défendre. Moi, j’étais de nouveau enceinte et j’espérais que ces chatons seraient des mâles, pour Saturnis. Il leur a appris à la dure. Il ne les laissait pas fléchir. Les faibles mourraient, et mes filles ne mouraient pas. Elles n’étaient pas faibles. Il les frappait et elles se relevaient. Il ne frappait pas avec toute sa force, sinon elles seraient mortes sur le coup. Et en cela il respectait sa promesse, il a fait attention. Le plus qu’il pouvait. Il les a entraînées dur et un jour il y avait cette odeur de renard, trop proche. Il avait faim et il voulait manger. Et il y avait des chatons ici.

“Kubi. Tu n’es pas assez forte pour combattre un renard.”

Il avait dit cela avec une voix mielleuse, la voix qui voulait dire prouve-moi que j’ai tort et va combattre ce renard. Et il a souri en attendant qu’elle se décide. Et elle y est allée. C’était la pire erreur de sa vie puisqu’elle y a trouvé la mort. Elle n’était pas assez forte et j’en ai voulu à Saturnis. Il ne l’a pas envoyé directement à la mort, pas vraiment. Il pensait même qu’elle n’irait pas se jeter droit dans sa gueule. C’était idiot mais elle, elle voulait seulement prouver sa valeur. Saturnis n’a pas l’air d’avoir regretté mais au fond de lui, je sais qu’elle restera la plus forte à ses yeux. Celle qui a défié un renard à l’âge de trois lunes.

Il y avait toujours Maan. Et elle aussi, elle était forte. Elle était une survivante. La lune suivante passe lentement, et il continue d’entraîner la dernière femelle. La dernière de notre portée. Chaque jour il y met un peu plus de force et il met ses nerfs à rude épreuve. C’est trop pour un chaton et je lui ai demandé d’arrêter. Il m’a répondu qu’elle était bientôt aussi forte que n’importe quel autre chat. Qu’elle était plus forte qu’un chat domestique et qu’il était fier. Et il a observé Maan qui dormait et il a répété.

“Je suis fier de toi, Maan.”

Et ça n’allait pas durer. Quelques jours plus tard à peine, Maan m’a tuée. Oui, j’accouchais et il y avait deux chatons, une femelle et un mâle. Deux chatons et Maan m’a pris ma vie. Comme si elle avait regretté que je lui ai donné la sienne, alors elle se vengeait en m’achevant. Et elle est partie avec la petite. Celle qui n’a pas de nom. Celle qui s’appellera Kotori mais ça, Saturnis ne le saura que s’il les retrouve. Et il restait ce petit mâle.
Saturnis est devenu fou ce soir. Il a senti l’odeur du sang, il s’est précipité et il a su. Maan était partie. Maan avait tué la seule qu’il avait réussi à aimer. Une part de lui. Il a reculé, les yeux exorbités. Il ne pouvait pas faire face à ça. Il a vu le petit chaton, celui que Maan n’avait pas pris, celui qui n’allait pas survivre et il l’a léché. Il l’a gardé contre lui des heures et le petit chaton ne pouvait pas survivre sans le lait maternel. Il n’a pas pleuré. Ce soir aucune larme n’aura été versé mais trois vies auront été prises.

Trois vies qui ont été réduites en poussière par un meurtre sordide.

Et il a laissé le chaton près de moi. Il est sorti et n’est jamais revenu. Il avait décidé de retrouver Maan, tout en sachant qu’il y avait un autre chaton ; les odeurs ne pouvaient le tromper. Il l’a nommée l’enfant Sans Nom et il cherche Maan. Il demande parfois aux autres s’ils ont vu une chatte couleur sable, accompagnée d’un autre plus petit, plus jeune. C’est tout ce qu’il peut demander. Il peut décrire la première et dire qu’ils sont deux.
Saturnis veut seulement venger la mort de sa compagne qu’il aimait malgré tout et d’un chaton, le seul mâle qui aurait pu vivre, qui aurait pu suivre sa trace. Et son honneur, un peu, aussi.

Il ignore encore qu’aujourd’hui il est tout près du but. Il demandera à l’un des félins et il saura que Maan est passée par là. Il croisera sa fille cadette sans le savoir et ce sera ironique. Mais il ne les tuera pas.
Il prépare une autre vengeance bien meilleure. Car il y a pire que la mort. Il y a toujours pire que sa propre mort ; c’est la mort d’un être cher. D’un être qui compte à nos yeux bien plus que soi-même.

Derrière l'écran


Comment as-tu découvert le forum ? Je t'en pose des questions ?
As-tu déjà Rp ou est-ce ta première fois ? Me semble que oui j'sais pas après, à toi de deviner hein
As-tu un PUF, un surnom ?Kayl ?

Code du règlement :Bouffés par Neph :D (J'ai la flemme de mettre la couleur )

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Paint
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph
Âge du perso (en lunes) : 41 lunes
Messages : 35
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 13


Mar 14 Mar - 17:57

REEEE LE PAPILLOOOON ET VALIDEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Flamme de Glace
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso (en lunes) : 13 lunes
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2016
Localisation : Au clan du Vent e.e


Mar 14 Mar - 21:41

Oooh reee :keur:
Heureusement que je l'ai déjà lue parce que là j'avais la flemme
Et tu sais ce que j'en pense du coup
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Petite Espérance
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : On m'appelle Espé. & aussi La Vieille Du Fow (Et Espéron JUSTE pour Equi,Cica^^)Pépé (JUSTE pour Aido^^)
Âge du perso (en lunes) : 6 lunes
Messages : 316
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 12
Localisation : Euh....Faut pas me demander.Vous insistez ? Je suis au Marécages,aux 4 Chênes,dans la Grotte du Guérriseur...Mais l'endroit que je prèfère parmi tout cela,c'est ma chère Pouponière,avec ma Maman.

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Futur Mentor : Déva !
Relations :


Mer 15 Mar - 12:55

Reeeeeeeeeeeeeeeeeeee ma fille à problèmeessssssssssssssssssssssssssssss
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Divinité de la Chouette
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Fuyu ~
Âge du perso (en lunes) : 12 lunes
Messages : 231
Date d'inscription : 31/05/2015

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Étoile de Jaspe
Relations :


Mer 15 Mar - 15:28

Re Kayl :keur:
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Lune Ambrée
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neigeou | Ocy
Âge du perso (en lunes) : 23 lunes
Messages : 271
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 13


Mer 15 Mar - 16:17

Re, magnifique prez 00
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» avoir un python royal en hlm
» Mon hamster vient d'avoir des bébés : que faire ?
» Des boucs non castré qui vivent ensemble, possible?
» couple discus
» Je dois vermifuger ma chèvre et un p'tit bouc : poids ???


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: Avant de Commencer :: Présentation :: Validées :: Solitaires et domestiques-