Météo
Chaleur, herbe verte, ciel bleu et fleurs resplendissantes… Nul doute, la saison des feuilles vertes est là. La chaleur se fera plus forte que jamais, mais une douce brise viendra de temps en temps rafraîchir vos fourrures. Attention aux orages et à la sécheresse. Il fera chaud : les températures iront de 20 à 35°C.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : orages
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
J'ai envie d'y croire. Croire que je peux être sauvé. ~ Satani & Phénix



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Effectifs
Troupes Inondée et Embrumée PRIORITAIRES!
Effectifs
Préférez les guerriers aux apprentis et aux chatons (qui sont fort nombreux).
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !


Partagez | 
 

 J'ai envie d'y croire. Croire que je peux être sauvé. ~ Satani & Phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

modo Kaylmodo Kayl
avatar

Je suis
Satani
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 26
Date d'inscription : 23/06/2016


Mer 3 Mai - 19:28


J'ai envie d'y croire.


Et la mort qui plane sur la lande. La mort qui plane au-dessus de moi. Je vois ses grandes ailes sombres qui dessinent une ombre sur le sol. Je fixe le ciel et il recommence à pleuvoir. Les gouttes s’écrasent sur le sol, sur l’herbe. J’ai toujours aimé la pluie. Le gris.
La haine s’abat sur moi.
Les pattes pleines de sang, j’avance, je le regarde couler sur le sol vert. Du sang. Est-ce que c’est le mien ? Mes pattes sont blessées, pleines de cicatrices. Je cours, je marche jusqu’à ce qu’elles s’ouvrent à nouveau. Alors je regarde le sang couler et j’attends que ça s’arrête.
Que tout s’arrête.
Que le temps s’arrête.

Mais il poursuit sa route, il continue, il me regarde me détruire peu à peu. Il efface les souvenirs et je me meurs. Je marche dans la lande et la pluie ruisselle sur mon pelage tandis que les nuages se sont déchargés. Ils s’éloignent à nouveau, me laissant seul avec mes plaies qui brûlent mes pattes. Seul avec ces milliers d’étoiles qui brillent.
Seul avec la mort qui continue à planer au-dessus de nous.
Je reconnais cette odeur. Je l’ai déjà sentie, ce qui veut dire que je l’ai déjà rencontrée. Cette chatte. Ce n’est pas Petit Ange, non. C’est mon autre connaissance de la lande. C’est idiot. Je n’ai pas envie de la croiser, elle. Je ne sais pas pourquoi.

Parce qu’elle me rappelle quelque chose que je veux oublier.
Parce qu’elle me rappelle ce jour où nous n’avions plus d’espoir, ni elle ni moi. Et pourtant nous vivons. Je me suis demandé si elle était encore vivante. Tout ce temps j’ai eu peur d’avoir assisté à sa mort pendant que je vivais en ne voulant que la mort aussi, sans pouvoir l’atteindre. J’ai eu peur qu’elle soit morte mais je ne sais pas pourquoi, et je ne sais pas non plus si je suis soulagé qu’elle soit là.

Après tout, elle n’est pas importante et je ne la connais pas.
Je me mens à moi-même.
Peut-être que j’ai envie de la connaître parce qu’elle est différente. Peut-être que j’ai envie qu’elle devienne importante.

“Hey.”

Elle ne dort pas et moi non plus. Nous sommes là tous les deux, dans la lande et mes pattes me font souffrir. Mes pattes saignent et tremblent et mon regard soutient le sien.

Codage by Kayl
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admine Biketadmine Biket
avatar

Je suis
Nuage du Phénix
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans mes cendres

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Mer 21 Juin - 19:28


"I'm happy you're here."

Je suis d'une humeur égale aujourd'hui. Je ne sais pas pourquoi. L'important c'est que je ne sois pas déprimée. C'est tout ce qui importe dès à présent. Mais je ne suis pas tout à fait joyeuse non plus. Enfin si, mais quelque chose en plus me turlupine. Je crois que c'est mon apprentissage. Je n'ai pas encore fait d'entraînement avec Aile Orangée mais ce n'est pas grave, je prends mon mal en patience et en fait, sur un certain point, je suis même heureuse que ce nouveau long et sans doute pénible chemin à suivre n'ait pas encore commencé.
J'ai décidé d'aller me balader un peu. Quitte à ne pas m'entraîner, autant continuer la rééducation en renforçant ma patte endommagée. Alors je sors du camp en boitant. Je ne pensais pas aller loin et pourtant, au bout de quelques temps de marche tranquille, je me rends compte que je suis déjà rendue à la partie du territoire que l'on appelle le sol rocheux.
Et que je ne suis pas seule.
Il y a un chat, un solitaire je crois, son odeur m'est familière.
Je crois que c'est lui.
Mais je dois rêver. Il doit être mort à l'heure qu'il est, il voulait mourir. Peut-être a-t-il réussi à exaucer son souhait, peut-être est-il plus heureux là-haut ? Je ne saurais jamais. Le chat là-bas ne doit être qu'une hallucination alors je m'approche, je veux le pousser pour constater que ma patte ,e touchera absolument rien d'autre que le vide.
Mais avant que j'ai l'occasion de faire quoi que ce soit, il parle.

"Hey."

Oh.
Ce n'est pas une hallucination, il est bel et bien là.
Je souris un peu malgré moi. Je suis contente, heureuse même, qu'il soit là.
Je ne pensais pas le revoir un jour et pourtant, ça me rend un peu plus joyeuse que je ne l'étais quand je suis partie du camp.

"Tu es vivant... Je te croyais mort."

Il est vivant. Il est vivant, bien réel, en chair et en os, juste enf ace de moi. Je suis contente qu'il ne soit pas mort. Il a dû manger depuis le temps où je l'ai croisé. Depuis le temps où nous voulions tous les deux mourir.
Depuis le temps où je lui ai demandé de me tuer, de prendre ma vie illégitime, imméritée.
Depuis le temps où il a essayé de me tuer et a échoué.
Depuis le temps où lui aussi s'est effondré.
Cela avait été un jour pour le moins étrange et je m'étais un peu inquiétée de son sort à vrai dire, je ne sais pas trop pourquoi. Je ne sais même pas comment il s'appelle en fait.

"Est-ce que tu vas mieux ?"

Parce que moi je vais mieux, c'est ce que je ne lui dis pas.
Parce que moi je suis passée à autre chose, c'est ce que je ne lui dis pas.
Parce que mourir aurait été une erreur monumentale, c'est ce que je ne lui dis pas.
Parce que je me demande réellement comment il va.
Parce que c'est important.

© Codage par Neph pour Alice seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
modo Kaylmodo Kayl
avatar

Je suis
Satani
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 26
Date d'inscription : 23/06/2016


Jeu 22 Juin - 8:13


J'ai envie d'y croire.


Mon coeur fait un bond dans ma poitrine. Elle est là, avec son pelage bicolore, ces couleurs si éclatantes par rapport à mon gris tigré terne. Mais elle est là. C’est tout ce qui importe et le reste pourrait bien disparaître, les étoiles pourraient s’éteindre, la nuit n’est plus noire pour moi. Les ténèbres n’existent plus, même si c’est éphémère, parce qu’elle est là.
Parce qu’elle sourit.
Parce que je suis là moi aussi, et que malgré mes pattes blessées par la marche et le temps, malgré mon coeur toujours en miette, il bat encore dans ma poitrine. Il bat et je suis vivant, puisque je retrouve enfin l’inconnue.
J’aimerais lui donner un nom. L’appeler, même si c’est seulement le hasard qui nous a poussés à nous revoir encore une fois. Le destin est étrange. Le destin sourit lui aussi, et les étoiles continuent à briller.

“Tu es vivant... Je te croyais mort.”

Moi aussi. Je me suis cru mort, je me suis vu mort. Je nous ai vus allongés sur l’herbe verte ainsi, le temps passant sur deux cadavres enfin en paix. Je nous ai vus heureux, puisque c’est le seul réel but qu’on puisse avoir dans une vie, être heureux. Tout autre but n’est là que pour satisfaire notre bonheur. Je me sens étrange. Je crois que c’est l’espoir. Il me porte et apaise les douleurs de mon corps.
Je me suis cru mort et aujourd’hui je sens mon coeur battre plus fort, comme si lui non plus n’avait jamais été aussi heureux d’être vivant. Nous sommes là tous les deux. Peut-être qu’un jour je serai heureux. Je ne sais pas comment faire. Je ne voulais pas la croiser parce que j’avais peur que le bonheur soit détruit en elle, et je n’aurais pas voulu la voir ainsi.
Mais elle sourit et je ne peux nier que je suis content de l’avoir croisée.

“Est-ce que tu vas mieux ?”

Et je souris moi aussi. Mes pattes me font mal, il fait noir et les cauchemars me tourmentent toujours lorsqu’il fait si sombre. Un passé qui revient sans cesse me hanter. Un passé qui fait remonter tous ces fantômes morts depuis trop longtemps qu’ils sont oubliés de tous. Je ne pourrais pas les oublier. Mais malgré tout, aujourd’hui je souris et je ne pense plus à eux tous. Je pense à moi, à elle qui est là, à nous. Peut-être qu’il y a un nous. Peut-être qu’il y en aura un.
Elle a l’air plus sereine que la première fois. Vouloir mourir rapproche peut-être. Je ne sais pas, j’ai voulu mourir une fois et maintenant je n’en ai plus envie, pas lorsque je croise son regard vert.

“J’ai envie de croire. Et toi ?”

Parce que ça m’intéresse réellement de savoir comment elle va. Et si j’ai envie de vivre, peut-être que ce ne sera pas sans elle, même si nous ne nous voyons que rarement. Parce que même si mes pattes me font mal et sont pleines de sang encore frais, mon coeur bat et mon regard exprime ce que je ne parviens pas à dire avec des mots.
Parce que j’ai peur que si elle n’y croit pas, les morceaux recollés de mon coeur chutent et se brisent à nouveau.
Parce que j’aimerais y croire pour deux.

Codage by Kayl
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admine Biketadmine Biket
avatar

Je suis
Nuage du Phénix
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 15
Localisation : Dans mes cendres

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Jeu 22 Juin - 16:36


"Whoever told you that life would be easy, I promise that person was lyin' to you"

Il sourit. Je suis contente de le voir sourire.
Ca me fait plaisir de le voir comme ça après l'avoir vu déprimé, vide. Après l'avoir vu souhaitant mourir. Après l'avoir vu effondré à mes côtés. Après l'avoir vu démuni.

"J’ai envie de croire. Et toi ?"

J'ai un léger sursaut, un petit souffle qui me sort du museau. Une sorte de rire. Je suis contente pour lui, un peu. Il a envie de croire qu'il va mieux. C'est la première étape. Se voiler la face pour avancer. C'est ce que j'ai fait. Ce que je fais toujours des fois, lorsque mon moral prend le risque de retomber comme il l'était avant.
Je me demande pourquoi il me pose la question. Si cela, ma réponse, l'intéresse réellement ou si c'est juste pour se montrer poli. Mais de toute façon, je vais lui répondre que cela lui importe ou non alors ce n'est pas très important de savoir ce qu'il en pense, je crois.
Je crois.
Les mêmes paroles qui sortent de ma bouche à l'instant même.

"Je crois."

Deux mots.
Deux mots très simples mais qui ont un très grand sens pour moi. Peut-être ont-ils du sens pour lui aussi.
Pour cet inconnu dont je me sens pourtant proche alors que je ne sais rien de lui, pas même son nom.
Et puis des mots se forment dans mon esprit, des mots qui sortent doucement, lentement, d'entre mes lèvres. J'ai besoin de les dire, besoin de les entendre de ma voix, besoin de constater que oui, c'est bien réel.
Je suis saine et sauve à présent.
Du moins j'y crois.
Comme lui a envie de croire qu'il va mieux.

"Je marche à nouveau et je... J'ai envie de me battre, tu comprends ?"

J'ai besoin de dire ça.
Besoin qu'il comprenne que je veux me battre.
Il devrait peut-être faire de même, développer la même envie.
Je suis sûre qu'il le mérite, qu'il mérite de se battre pour ce qu'il veut, qu'il mérite de vivre. Je ne le connais pas mais assez pour dire qu'il a eu envie de mourir. Il a dû vivre des choses horribles pour en arriver là, des choses que je ne peux même pas imaginer.
Et pourtant, il n'est pas mort.
Et pourtant, il est vivant.

"Toi aussi, tu peux y arriver."

J'aimerais bien que tu y arrives.
C'est ce que je ne lui dis pas.
J'aurais peut-être dû le lui dire.
On verra bien.

© Codage par Neph pour Alice seulement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
modo Kaylmodo Kayl
avatar

Je suis
Satani
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 19 lunes
Messages : 26
Date d'inscription : 23/06/2016


Jeu 22 Juin - 20:34


J'ai envie d'y croire.


Je suis heureux aujourd'hui. Je le pense réellement. Il y a des jours où on oublie le passé, alors il fait un peu moins mal. Des jours où on oublie que la mort existe et qu'elle nous a pris tout ce qui comptait. On l'oublie juste un peu et ça fait du bien, malgré tout, puisque si l'on oublie la mort il reste la vie. Et aujourd'hui je suis juste heureux de vivre, et nous sommes là tous les deux, elle et moi. L'inconnue qui n'aura sans doute jamais de nom, mais ce n'est pas important. Ce qui compte c'est son visage, c'est savoir qu'elle est vivante elle aussi.
Savoir que nous sommes là tous les deux, même si un jour nous avons voulu mourir. Aucun de nous n'est mort et aucun de nous ne peut regretter.
Je ne regrette pas qu'elle soit là elle aussi. Je ne regrette pas qu'on soit là maintenant, même si je ne devrais pas l'être. Peut-être qu'elle non plus.

Je sens juste mon cœur battre et j'essaye de croire qu'elle m'a sauvé. C'est peut-être le cas. Je ne sais plus ce qui m'a sauvé. Son sourire, son espoir, ou seulement le destin. Je suis vivant et je suis heureux de l’être. J’ai envie de croire qu’aujourd’hui je peux y arriver. Envie de croire que tout est enfin terminé, et que le bonheur reviendra vite. Parce que sans espoir on ne pourrait pas avancer. Sans espoir il ne me reste rien, et avec cet espoir je suis là et elle aussi, et c’est beaucoup à mes yeux.
J’aimerais qu’on aille mieux. J’aimerais qu’on puisse se voir de temps à autre, même sans nom, juste parce que le destin le décide.

“Je crois.”

Je ne peux pas m’empêcher de sourire, je suis content pour elle moi aussi. La situation est un peu étrange, voire même gênante, et je ne saurais dire pourquoi. Nous ne nous connaissons pas, pourtant nous sommes là tous les deux pour la seconde fois. À cet endroit où nous avons voulu mourir, nous vivons à présent avec un espoir nouveau. Un espoir qui m’inonde, et pour la première fois j’ai envie de croire aussi. J’y crois, un peu grâce à elle, j’aurais été déçu si le destin n’avait pas voulu que je la revoie ou qu’elle soit morte.
Morte.
Ce mot résonne toujours dans ma tête.

“Je marche à nouveau et je... J'ai envie de me battre, tu comprends ?”

Je hoche la tête. Elle marche, elle est là et elle marche, elle va mieux et elle se bat. Qu’est-ce qu’on peut vouloir de plus ? Je suis ravi pour elle, je n’ose pas l’approcher, je ne sais pas quoi lui dire. Nous n’avons rien à nous dire de spécial, pourtant j’aime juste être avec elle, même dans le silence.

“Toi aussi, tu peux y arriver.”

J’aimerais. Je vais essayer pour toi, Inconnue. Je ne sais pas comment t’appeler, mais je crois que je ne t’appellerai pas, ça n’a pas d’importance. Te savoir en vie est déjà suffisant.

“Je crois que je peux être sauvé.”
Et je regarde les étoiles, en silence. Si j’avais été plus intelligent j’aurais même pu deviner ton nom. J’aurais pu comprendre que tu es le Phénix. Le Phénix qui renaît de ses cendres, et moi je n’ai pas un nom aussi joli. Je suis le diable. Le mal. Pourtant je ne veux pas être le mal.
J’observe le Phénix et je me demande si moi aussi, j’ai pu renaître de mes cendres comme elle l’a fait.
Je me demande si tu es comme un phénix, que tu t’embrases et deviens une lueur quelque part, que je peux suivre des yeux comme l’espoir.
Parce que j’y ai cru et que nous nous sommes sauvés.
Parce que peu importe ce qui arrivera, tant que l’espoir sera là, je croirai toujours que je peux être sauvé.

Codage by Kayl
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» pourquoi on veux pas me croire
» C'est de ma faute ??a croire que sa arrive que a moi...
» Croire ou ne pas croire à un animal astro-compatible ?
» Ne jamais croire aux prophéties.
» Vous n'allez pas me croire, Lydie


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Vent :: Sol Rocheux-