Météo
Indéniablement, la saison des feuilles vertes est là. Le soleil brille pendant toutes les journées, qui sont particulièrement longues. Les proies sont nombreuses mais la chaleur est accablante ; les chats de CerfBlanc et au-delà sont épuisés par les températures qui vont de 30 à 40°.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : sécheresse
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
La tempête hurle mais le devoir prédomine ~ Baptême de Nuage de Lait, Nuage Perdu, Petite Baie, Patte de Ronces et Petit Esprit



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !
Recensement des Vacances
N'oubliez pas d'aller vous recenser ! Cliquez ici si ce n'est pas fait !


Partagez | 
 

 La tempête hurle mais le devoir prédomine ~ Baptême de Nuage de Lait, Nuage Perdu, Petite Baie, Patte de Ronces et Petit Esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Je suis
Hraun
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Ally
Âge du perso (en lunes) : 52 lunes
Messages : 1568
Date d'inscription : 21/03/2015
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Mentor / apprenti :
Relations :


Mer 3 Mai - 20:14

[Petite précision de départ, j'ai changé ma manière de rp pour ce rp, parce que j'arrive vraiment pas à gérer ce qu'il se passe dans sa tête, je laisse cette galère à Ally qui le connaît bien mieux. Du coup excusez-moi pour la piètre qualité de ce rp au passage, mais il fallait que je le fasse.

Edit Ally : J'ai modifié quelques trucs <3 Merci Sun de prendre de ton temps pour jouer ce personnage <3 ]

La tempête hurle mais le devoir prédomine


Il faisait beau et on entendait les oiseaux, pas très loin. Les félins s'étaient tous réunis dans la clairière, en attente de l'une des cérémonies qui rythmaient leur vie presque monotone et tout aussi brève, et les oiseaux dehors pouvaient s'en donner à cœur joie s'en risque de se faire croquer au passage. Il faisait beau et rien ne laissait présager la tempête intérieure qui tourmentait l'un d'entre eux, le plus grand, le plus imposant, celui qui s'avançait sur le Grand Roc. Il était fort et puissant, fier de son titre et pourtant... Mais à ses pattes, personne ne pouvait savoir, et ils attendaient tous la même chose. Quelques mots, un baptême, des jeunes qui grandissent et changent de nom. Nuage de Lait, Nuage Perdu, Petite Baie, Patte de Ronces et Petit Esprit. Cinq jeunes qui allaient changer de statut et trépignaient d'impatience. Ils étaient prêts. Les apprenties avaient la force et la valeur de véritables guerrières, les trois chatons avaient l'âge de quitter le refuge de leur mère. Étoile de Lave ouvrit la gueule.

— Que tous les chats en âge de se battre s'approchent du Grand Roc pour une Assemblée du Clan !

Et comme souvent, les concernés étaient déjà presque tous présents, alors il ne fit qu'une très courte de pause avant d'enchaîner. Aujourd'hui, il ne tenait pas à étirer la cérémonie en longueur.

— L'heure est enfin venue pour deux de nos apprentis de rejoindre les rangs des guerriers. Toutes deux, elles ont prouvé leur valeur et leur détermination, et je sais que leurs mentors partagent mon avis. Nuage de Lait, Nuage Perdu, approchez-vous. Moi, Étoile de Lave, chef du Clan de l'Ombre, j'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ces apprenties. Elles se sont entraînées d'arrache-patte pour comprendre les lois de votre noble code. Elles sont maintenant dignes de devenir des guerrières à leur tour.  Nuage de Lait, Nuage Perdu, jurez-vous de toujours respecter le Code du Guerrier, jurez-vous de protéger et de défendre votre clan jusqu'à la mort s'il le faut ?

Paroles creuses. Vides de sens. Tempête qui hurle, yeux indifférents. Levés vers le ciel, quelques secondes, avant de se fixer sur les deux jeunes femelles qu'il baptisait.

— Alors en vertu des pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je vous donne vos nouveaux noms : Nuage de Lait, tu te nommeras dès à présent Perle de Lait. Nos ancêtres rendent hommage à ta fougue et à ta détermination, et après ces longs efforts, nous t'accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière.

Il posa son imposante tête noire sur le front de la petite chatte blanche, ferma les yeux, se recula. Puis il se tourna vers la seconde, celle qui était l'apprentie de sa lieutenante. La chaleur des deux apprenties l'apaisèrent. Il savait son rôle, il savait pourquoi il était là et la grandeur qu'il voulait apporter à ses frères et sœurs de Clans. Cependant, les mots tournaient dans sa tête, ces rangs, ces noms, tout lui semblait ne plus avoir de sens. Mais il restait maître de lui-même devant ses guerriers, il restait fort et fier, inébranlable. Peut-être était-ce là sa plus grande qualité.

— Nuage Perdu, tu t'appelleras dorénavant Errance Nocturne. Nos ancêtres rendent honneur à ton courage et à ta gentillesse. Puisse-tu devenir une grande guerrière à ton tour.

À nouveau, les gestes rituels, puis les deux femelles qui s'écartèrent pour rejoindre leurs camarades, laissant la place aux trois petits qui observaient depuis le seuil de la Pouponnière.

— Les petits de Cicatrice de Ronce ont également atteint l'âge de devenir des apprentis. Lune après lune, la vie continue et les jeunes remplacent les plus âgés. Petite Baie, Patte de Ronces, Petit Esprit, approchez.

Rien que du mensonge, du simulacre. Y croyait-il encore ne fût-ce qu'un petit peu, à ce qu'il déblatérait presque comme un automate ? Il était un monstre, il le savait, il s'était trahi lui-même en trahissant le Clan de Étoiles.
Il vit Ange Brisé s'approcher et il sentit comme une brûlure au fond de sa gorge. Cela lui écorchait la langue de devoir donner un apprenti à cette traitresse. Mais il n'avait plus la force pour la mettre dehors. Il se vit en train de lui sauter dessus et de lui enfoncer ses crocs dans la carotide. L'odeur, le gout du sang chaud qui éclaboussait son beau poil noir. Il se fit violence pour rester stoïque, inspira et lança :

— Ange Brisé, il est temps pour toi de t'occuper d'un nouvel apprenti. Le clan reconnait que tu as fait du beau travail avec Noirceur de l'Onyx et Rire Dévastateur, et j'espère que tu sauras faire de même avec Nuage de Baie.

Quelle hypocrisie. Qui y croirait ? Cette chienne devait crever. Crève. Crève. Crève. Seul ton sang me satisfera.

— Pelage de Pin, tu es certes encore jeune, mais tu as eu l'occasion de prouver ta valeur par plusieurs fois, et j'espère que tu sauras transmettre ton savoir à Nuage des Esprits. Enfin, Fragment de Neige, j'aimerais te confier l'entraînement de Nuage de Ronces. Charbon Ardent est guerrier depuis plusieurs lunes et je sais que tu sauras offrir à ce petit l'entraînement dont il a besoin.

Et voilà. Les duos mentor-apprenti se saluaient. Étoile de Lave fuyait le regard d'Ange Brisé, sa froideur apparente cachait sa colère et son dégout. Il ne lança pas son habituel "Gloire au Clan de l'Ombre". Les vivats commencèrent, le matou noir scanda les cinq noms une fois puis se détourna pour retourner dans sa grotte. Il apparaissait au sommet de sa puissance, mais lui, il savait. Il n'était plus ce qu'il avait été.


© Codage par Neph
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Errance Nocturne
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Orenjiii
Âge du perso (en lunes) : 15 lunes
Messages : 63
Date d'inscription : 21/03/2016


Sam 13 Mai - 15:31



C'est un grand jour aujourd'hui, n'est-ce-pas ?


Clan ft Orenji


J'ai eu 12 lunes, il y a peu de temps. Depuis, chaque jour, j'espère entendre l'écho de notre chef pour annoncer une Assemblée. Mais pas n'importe qu'elle Assemblée, l'Assemblée qui annoncera que je deviendrais une guerrière. Beaucoup de choses ont changés depuis mon enfance, il y a 10 lunes, j'étais plus excitée, à courir partout. En 10 lunes, je me suis largement calmée, peut-être un peu trop, certaines personnes pensent que je n'ai plus aucun sentiment, que je suis froide et méchante sans raison. Non, il y a une raison, je ne sais pas si le Clan est au courant mais moi, je le sais. Je sais que je suis une sorte d'erreur et que ma génitrice m'a lâchement abandonnée, ne voulant pas m'assumer. Plutôt que me laisser à une femelle du Clan du Vent, elle a dû m'abandonner dans une forêt alors que j'avais seulement deux lunes. J'aurais était heureuse dans le Clan du Vent, je ne me trouverais pas trop petite, je serais heureuse et aurait un père. peut-être que je serais triste parfois de savoir que ma mère ne m'assume mais au moins, je serais au près d'une personne qui voulait de moi.

- Que tous les chats en âge de se battre s'approchent du Grand Roc pour une Assemblée du Clan !



Mes pensées s'égarent en entendant la voix de notre chef. Oui, c'est aujourd'hui, je vais devenir guerrière, au côté de Nuage de Lait. Je m'empresse de rejoindre le Promontoire, mon amie blanche y est déjà et je m'installe à ses cotés, sans penser au sol poussiéreux qui salit mon pelage gris ou au faite que je ne suis pas bien brossée. Je m'en fiche de tout ça, le Clan des Etoiles ne veut pas voir de la propreté mais des chats qui pourront servir à leur Clan.

- L'heure est enfin venue pour deux de nos apprentis de rejoindre les rangs des guerriers. Toutes deux, elles ont prouvé leur valeur et leur détermination, et je sais que leurs mentors partagent mon avis. Nuage de Lait, Nuage Perdu, approchez-vous. Moi, Étoile de Lave, chef du Clan de l'Ombre, j'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ces apprenties. Elles se sont entraînées d'arrache-patte pour comprendre les lois de votre noble code. Elles sont maintenant dignes de devenir des guerrières à leur tour.  Nuage de Lait, Nuage Perdu, jurez-vous de toujours respecter le Code du Guerrier, jurez-vous de protéger et de défendre votre clan jusqu'à la mort s'il le faut ?



A la demande de notre chef, nous nous sommes approchés en écoutant son discours, surement préparé à l'avance et vide de sens. J'en ai vu passer des baptêmes, c'est toujours les mêmes paroles, une récitation. Si ça se trouve, il n'en pense pas un mot, il peut penser que nous sommes inutiles ? juste deux bouches de plus à nourrir ? Je ne lis pas dans les pensées d'Etoile de Lave. Alors je ne peux pas savoir si ses paroles sont vraies ou fausses.
Mon amie et moi répondons à sa question positivement. Je me suis toujours demandée, qu'est-ce que ça fait si quelqu'un répond non un jour ? Imaginer la réaction du Clan, outrée, choquée, scandalisée et j'en passes ! Ce serait drôle à voir, une blague jamais vu, sûrement pas la plus hilarante mais une blague quand même.

- Alors en vertu des pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je vous donne vos nouveaux noms : Nuage de Lait, tu te nommeras dès à présent Perle de Lait. Nos ancêtres rendent hommage à ta fougue et à ta détermination, et après ces longs efforts, nous t'accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière.



Je souris à mon amie, tellement heureuse qu'elle puisse devenir guerrière. Elle a dû patienter plus longtemps que les autres chats de son âge ce qui la démoralisait, mais je lui ai dit qu'au moins, on deviendrait guerrière ensemble. Après tout, j'ai partagé beaucoup de choses avec Perle de Lait : Mon premier cours de chasse, c'est elle qui me la appris, elle m'a appris les bases et je n'ai rien retenue mais elle a était la première à me montrer une position de chasse. Ensuite, elle était présente lors de mon premier entrainement, on la fait ensemble accompagnée de ma mentor et de Bourrasque Funèbre. Et elle est là pour notre baptême, on le fait ensemble.
Mon tour arrive enfin, j'essaye de ne pas paraître excitée mais ce sourire joyeux reste coller sur mon visage.

- Nuage Perdu, tu t'appelleras dorénavant Errance Nocturne. Nos ancêtres rendent honneur à ton courage et à ta gentillesse. Puisse-tu devenir une grande guerrière à ton tour.



J'ai failli m'étouffer : Qu'elle gentillesse ? Tout le monde ici présent peut témoigner, je leur ai déjà balancer une méchanceté à la gueule. Bien sûr, je ne vais rien dire. Parce que je suis contente d'être guerrière et que je ne peux pas tout gâcher. Pas cette fois en tout cas. J'écoute mon prénom et le répète plusieurs fois dans ma tête. Papa. Il m'a dit qu'avant ma disparition, je m'appelais Patte Nocturne. Je fixe d'un air perdu mon chef, le sait-il ? Encore une fois, je ne sais pas mais j'adore ce prénom. Penser que je vais le garder jusqu'à la fin de mes jours me réjouit encore plus que je ne le suis déjà. Il pose sa tête sur la mienne avant de se reculer, pour passer au baptême suivant, celui des chatons.

Je n'écoute même plus la fin du baptême, il me semble entendre quelques noms familiers mais rien de plus, soit je parle avec Perle de lait, soit je pense à mon prénom, mon père, au chef, tout s'embrouille, tout est trop flou pour m'arrêter de penser. D'un coup, tous les chats hurlèrent leurs noms et j'ai pus entendre ceux des nouveaux apprentis, ceux qui prendraient notre place : Nuage de Baie, Nuage de Ronces et Nuage des Esprits.
Je hurle sans émotion le nom des autres chats mais quand je hurle mon propre nom, je m'étonne de voir à qu'elle point ce nom sonne bien. Errance Nocturne, fille du Vent mais pourtant appartenant à l'Ombre, à croire que le Clan des Etoiles s'embêtait et on voulu me mettre les pires problèmes sur le dos. Mais je ne dois pas penser à ça, je suis guerrière, accompagnée de mon amie depuis que j'ai 3 lunes, je ne peux pas déprimer pour ça.
Je suis heureuse.

Codage by Kayl for Orenji only
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
admine Biket
avatar

Je suis
Ange Brisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Alice
Âge du perso (en lunes) : 66 lunes
Messages : 193
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 15
Localisation : DTC *PAN*

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : /
Relations :


Dim 14 Mai - 15:07



Je vais faire un meurtre

Aujourd'hui ne doit pas exister.
Pourquoi ? C'est tout simple. Parce que je n'en ai aucune envie. Je refuse cette journée, je la nie, je la tue, je l'étripe, je la fait me supplier de la laisser fuir. J'ai décidé qu'aujourd'hui ne serait pas. Aujourd'hui est un jour à oublier, un jour à rayer de l'année et même de toutes les années à venir.
Le mot "aujourd'hui" n'a même plus aucun sens.
Parce que je l'ai décidé.
Hier était supposé être une belle journée.
Parce qu'hier, sachant que les baptêmes approchaient, je suis allée voir mon très cher chef que je respecte du fond de mon coeur et... Hum, pardon, je la refais. Je suis allée voire l'abruti qui sert de chef à ce Clan de misérables pour lui ordonner de ne pas baptiser Petit Rêve et Petite Fleur bien qu'ils aient l'âge requis pour devenir de fiers apprentis. Tout simplement parce que je n'ai pas envie que leur éducation soit souillée par les expériences de guerriers minables qui ne connaissent rien à la vie. Mes petits m'en voudront peut-être mais je pense qu'ils comprendront. Je l'espère en tout cas. De toute façon, ils n'ont pas vraiment le choix. Je préfère mourir que de les laisser sous la tutelle de tels incapables qui peuplent ce Clan pourri jusqu'à la moêle. Etoile de Lave avait accepté. Bon, plutôt capitulé mais c'est pareil. En même temps il n'avait pas tellement le choix, je l'ai un peu menacé. Sauf qu'il n'a pas vraiment dû apprécier. Parce qu'il m'a refilé un môme à qui je vais devoir enseigner mes techniques.
Sauf que moi, je n'en ai absolument aucune envie.
C'est pour cela qu'aujourd'hui ne doit absolument pas exister.
Bon. Ca ne va peut-être pas être si pire que ça. Avec un peu de chance j'aurais encore le bonheur de tomber sur un ou une apprentie comme Noirceur de l'Onyx ou Rire Dévastateur, un chat qui partagera mes opinions et avec qui je pourrais m'entendre et duquel je pourrais être fière et n'avoir pas honte de le dire.
Vaguement, alors que je suis toujours dans la pouponnière, j'entends l'appel d'Etoile de Lave et je me dis que ça y est. La pire journée de ma vie est en train de commencer. Ou peut-être une bonne journée.
Ouais, une bonne journée de merde.
Je regarde un instant Petit Rêve et Petite Fleur, je leur fais signe que je vais dans la clairière principale et je me lève sans un mot. Ils peuvent venir s'ils le souhaitent, ils font bien ce qu'ils veulent.
Je vais m'installer en marge de tous mes pseudos camarades et j'attends sans réellement écouter. Ce sont les apprentis qui passent les premiers. Ils se font féliciter de telle ou telle qualité, se voient offrir leurs noms définitifs et voilà, c'est fini, on les acclamera à la fin.
Puis vient le tour des chatons.

"Les petits de Cicatrice de Ronce ont également atteint l'âge de devenir des apprentis. Lune après lune, la vie continue et les jeunes remplacent les plus âgés. Petite Baie, Patte de Ronces, Petit Esprit, approchez."

D'un coup, je me fige.
C'est une blague ?
La portée de Cicatrice de Ronces avec la braillarde que j'ai envie d'égorger chaque fois que je la vois. J'ai une chance sur trois de tomber sur elle. Je peux me retrouver avec l'un des deux autres.
Tous, sauf elle.
Si je tombe sur elle, je ne garantis pas de la ramener vivante de nos entraînements de combat. Ou de la ramener tout court. Oh oui j'irais faire ça. Si je tombe sur elle, j'irais lui montrer le Chemin du Tonnerre un jour de grand vent et je la pousserais sous les roues d'un monstre et crac, plus de pseudo princesse pourrie gâtée. J'aurais juste à dire qu'elle a voulu être trop curieuse, que, telle une sainte, j'avais tenté de la rattraper mais que c'était trop tard, qu'une énorme bourrasque avait fait basculer son corps si ridiculement frêle sur le bitume.
Ouups.
Je m'avance tout en continuant d'élaborer de multiples plans visant à tuer ma peut-être future apprentie.
Et Etoile de Lave enchaîne.

"Ange Brisé, il est temps pour toi de t'occuper d'un nouvel apprenti. Le clan reconnait que tu as fait du beau travail avec Noirceur de l'Onyx et Rire Dévastateur, et j'espère que tu sauras faire de même avec Nuage de Baie."

Et je crois que je vais le tuer.
Je crois que je vais commettre un meurtre. De grande envergure.
Très.
Grande.
Envergure.
Tout le Clan. Cela me paraît raisonnable. Cela devrait peut-être suffire à calmer la colère et la haine qui semblent s'être données rendez-vous en moi. Et encore. Peut-être même que ça ne suffira pas. Je crois que je vais bondir sur le Promontoire et égorger Etoile de Lave avant qu'il n'ait le temps de comprendre ce qui lui arrive. Je crois que c'est pas son museau que je vais frôler du mien à la petite garce mais son cou et avec mes griffes. Je crois que j'en veux à la terre entière et encore plus en ce chef que je ne respecte ni n'apprécie.
La petite vermine est sur le Promontoire et moi je m'avance vers elle, les yeux emplis de dégoût, la fixant, un sourire faux collé sur mes babines avec l'envie presque irrépressible de sortir les crocs et de lui arracher les oreilles pour m'en faire un collier. Et encore, ce ne serait pas un beau collier, un collier affreux dont personne ne voudrait et dont l'idée même de poser les yeux dessus en dégoûterait plus d'un.
Mon museau effleure le sien et je recule rapidement, ne souhaitant nullement m'attarder ici. Alors que les autres acclament un peu tout le monde et que les apprentis ont tendance à demander à leurs mentors ce qu'ils vont faire, moi je retourne auprès de mes enfants.
Je retourne auprès de Petit Rêve et de Petite Fleur sans un regard en arrière, sans un mot, me retenant de lancer un regard plus noir que noir à Etoile de Lave.
Je retourne dans la pouponnière pour me convaincre d'une chose.
Aujourd'hui n'existe pas.

© Codage de Sun' pour Alice <3

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
Kayl Admin
avatar

Je suis
Kayl
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso (en lunes) : 48 lunes (physique), 74 lunes (en vrai)
Messages : 1580
Date d'inscription : 05/07/2014

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Nuage de Lune
Relations :


Lun 15 Mai - 18:57


Encore une fois, je suis descendu. Je reviens de loin. Mais il fallait que j’y assiste. Aujourd’hui j’ignore qui me verra. Enfin non, je le sais. Il n’y a qu’une personne qui le pourra ; c’est Nuage de Lait. Qui ne s’appellera plus ainsi dans quelques instants. La jeune femelle me verra, et elle saura que je suis fier d’elle. Je vais revoir les miens. Ma famille. J’ignore si j’en ai véritablement envie, mais même d’ici, je ressens l’impatience de certains félins. Tous les jeunes qui passent un grade de plus. Je vais revoir Petit Rêve et Petite Fleur, mes chatons. J’appréhende de revoir Ange Brisé. Mais il le faut, sans doute. J’ai peur de ressentir tout ce qu’elle ressent et le tourbillon de ses émotions, sa haine, je ne veux pas la partager avec elle.
Ce ne sont pas les sentiments que nous aurions dû partager.

Et il y a Étoile de Lave. Lui, le grand mâle noir que j’ai fini par apprécier. Celui qui m’a tué parce que je lui ai demandé. Je suis bien mieux où je suis. Je ne regrette rien. Il fallait que j’aille dans la Forêt Sombre, qu’aurais-je pu faire d’autre ? Me traîner misérablement sur mes deux pattes avant pour le restant de mes jours ? Hors de question. Je devais mourir, alors je suis mort.
Mais je reviens toujours pour ces moments que je veux voir. Ce baptême qui compte beaucoup pour moi. C’est le fruit de nos efforts communs, à elle et moi. Elle et son pelage blanc étincelant. Moi et mon pelage qui reflète les ténèbres emprisonnés dans mon coeur. Et pourtant une ressemblance dans nos regards. Cette détermination.

“Alors en vertu des pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je vous donne vos nouveaux noms : Nuage de Lait, tu te nommeras dès à présent Perle de Lait. Nos ancêtres rendent hommage à ta fougue et à ta détermination, et après ces longs efforts, nous t'accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière.”

Je me demande si elle m’a vu. Si les autres me voient. Le visage fermé, j’ai barricadé mon coeur afin de ne pas ressentir ce que les autres ressentent. Aujourd'hui je suis seul dans le camp rempli. Aujourd'hui je suis seul avec moi-même, j’observe ce fruit de nos efforts devenir guerrière. J’observe en silence qu’elle devienne ce pour quoi je l’ai entraînée, chaque nuit durant toute une lune.
Et maintenant elle est guerrière. Je crois que rien n’aurait pu me faire plus plaisir. Je dois pourtant déjà bientôt repartir. Mon passage ici n’est que temporaire, comme d’habitude. Je n’ai pas le droit de rester. Je venais juste pour elle, parce que c’est peut-être la dernière fois qu’on peut se voir. Elle a accompli ce qu’elle désirait.

Et voilà qu’il y a d’autres baptêmes. Ça n’arrive jamais seul, ce serait trop triste sinon. Une autre guerrière, Errance Nocturne. Et trois nouveaux novices. Ils sont frères et soeur. La petite est confiée à Ange Brisé et je fixe les yeux verts magnifiques de la chatte noire. La seule chose qui pourrait me faire regretter ma mort, c’est ce regard.
Tant de haine, tant d’émotions négatives.
Qui n’auraient pas dû être et que j’aurais aimé pouvoir faire disparaître. Ange Brisé, mon Ange, j’ai tout détruit.

Je m’en vais une nouvelle fois, et cette fois c’est la dernière fois que je te vois, que je vois Ange Brisé et Perle de Lait, puisque c’est terminé.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Neph admine
avatar

Je suis
Perle de Lait
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Lipolly/Neph'/Nephy/Bref à vous de choisir ^^
Âge du perso (en lunes) : 15 lunes
Messages : 157
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 13


Mer 24 Mai - 18:41

Aujourd'hui, n'est pas un jour comme les autres. Il y a quelques jours, j'ai accompli ma toute dernière évaluation. Et grâce à Noirceur de l'Onyx, Étoile de Lave a enfin reconnu ma valeur. En fait, c'était Noirceur de l'Onyx mon vrai mentor, pas Lumière Angélique. Lui, il ne servait qu'à décorer... Et encore. Non, il ne servait à rien. Tout comme les autres membres du Clan. Ils n'ont servi à rien, durant ces six dernières lunes. Le seul qui m'ait vraiment aidée, c'est Noirceur de l'Onyx.

Bien sûr, c'est Fragment de Neige qui m'a inculqué cet esprit de compétition, cette volonté de réussir. Je les avais déjà, mais le rencontrer les a décuplés. Et j'ai voulu les battre. J'ai voulu leur prouver que j'étais la meilleure. Et c'est tout.
Oeil de Violette aussi, m'a aidée. Sans sa gentillesse, j'aurais été consumée par ma rancoeur. Je n'aurais jamais rien réussi, parce que ma motivation n'aurait pas été la détermination, mais la haine, la jalousie. Et je n'en serais pas là aujourd'hui.

Mais au final, je considère que j'ai réussi. Je les ai tous surpassés, et maintenant je suis sans nulle doute la meilleure apprentie du Clan. C'est vrai, il ne peuvent pas tous se vanter de connaître la technique de la feinte et du fauchage des deux pattes ! En plus, moi, je n'hésite pas à sortir les griffes, je n'hésite jamais, alors qu'eux, si. Moi je suis plus forte et je n'ai pas peur de la défaite, parce que je l'ai connue, la défaite. La défaite cuisante, pathétique, je suis tombée au fond du gouffre, profondément, bien plus profondément que n'importe qui. Je ne connais pas beaucoup de gens qui ont dû interrompre leur apprentissage. Et croyez-moi, ça fait mal, très mal. C'est facile d'abandonner, dans cette situation. Tu te sens tellement faible, tellement pathétique, tu as envie de mourir et tu te dis que tu aurais mourir. Tu te demandes pourquoi la guérisseuse t'a sauvée, tu songes que tu ne devrais même plus être là. Et tu te hais, oh oui, tu te hais du plus profond de ton coeur. Tu reproches tellement de choses, à toi et aux autres, que tu sens que ton coeur va exploser.

Mais peut-être qu'il a déjà explosé, le mien. Mon coeur. Je ne sais pas, si ça se trouve, il a déjà disparu. Peut-être que c'est lui qui a été meurtri, plus que mon corps. Je pense que oui. Une partie de mon coeur a disparu, mais ce n'est pas très grave. C'est une mauvaise partie de mon coeur qui est partie. Maintenant je n'ai plus ma bonne humeur, ni ma générosité. Je ne souris plus, mais tant pis. Sourire, c'est bon pour ceux qui n'ont rien d'autre à montrer que leur stupide joie. Moi je suis forte, et je ne sourirai pas. Je préfère être grave. C'est bon d'être grave, parfois. Ça fait du bien, aussi. Tout ne mérite pas toujours un sourire radieux. Et c'est idiot de sourire quand la vie nous détruit.

Aujourd'hui je suis heureuse mais je n'ai pas envie d'être joyeuse pour autant. Mais en me regardant, il vont croire que je ne suis pas heureuse. Alors que ce n'est pas vrai. Pourquoi eux, ils ont toujours besoin d'exposer leurs sentiments, comme des trophées ? Je n'ai pas à me vanter d'être heureuse, tout comme je n'ai pas à me vanter d'être triste. Ce qui se passe dans mon coeur ne concerne que moi, et je ne veux pas être trahie par mon visage. Donc oui, je garderai cet air neutre, toujours. Et alors ?

Je regarde Etoile de Lave. Ma bouche n'exprime rien mais mon regard brûle de détermination. La détermination, c'est tout ce qui compte, maintenant. La détermination de réussir, toujours, qui prime sur tout. Je pourrais être résumée à "déterminée", et ça me va. Je suis ainsi. La détermination est tout ce dont j'aurai besoin pour réussir. Le reste est secondaire ; moi, je veux juste réussir. Alors oui, certes, j'ai peut-être gommé les autres traits de ma personnalité. Mais encore une fois, et alors ?
Je n'aime pas qu'on se mêle de ma vie. Vous n'avez pas à vous plaindre de ma personnalité, personne ne devrait, parce que ça vous concerne pas, en fait. Rien ne vous concerne parce que je fais ce que je veux. Si j'ai envie de pas sourire, eh bien je ne sourirai pas, et vous n'avez pas à me le reprocher.

Enfin bref, cessons de parler de mes sentiments. Je n'aime pas les sentiments. Enfin en soi, ça ne me gêne pas, il en faut bien, même si parfois ils blessent, on sait tous que ceux qui n'en n'ont pas ne sont pas les meilleures personnes. Mais je n'aime pas ce qu'on fait des sentiments. Les gens s'en servent pour faire le mal, ou alors mettent trop ça en avant, et moi je n'aime pas ça. Les sentiments sont faits pour rester en nous. Pas pour être étalés ainsi, comme si c'étaient des oeuvres d'arts ou des produits de consommation.

Il me pose une question qui n'est pas très intéressante. Elle ne l'est jamais, elle est inutile. C'est la question "Jurez-vous de toujours respecter le Code du Guerrier, jurez-vous de protéger et de défendre votre clan jusqu'à la mort s'il le faut ?" Elle ne sert à rien, n'est-ce pas ? Je n'ai jamais vu personne répondre "non". Et c'est parce que personne ne répond jamais non. En même temps, si on répond non, au mieux on ne passe pas guerrier ; au pire, on est pris pour un traître et bannis du Clan. Et on peut très bien répondre "non" dans sa tête, si on n'a pas l'intention de respecter le Code du Guerrier et de défendre le Clan. Les vrais traîtres, ceux qui haïssent leur Clan, les félons de la pire espèce, ils mentent, ils sont toujours mielleux, pas vraiment gentils, mais on ne pas les accuser. Ils nous font croire qu'ils sont bons, et ça c'est sûr, ce sont de bons menteurs. On leur fait confiance parce qu'ils ne se vantent jamais de leur mauvaise conduite. Et puis un jour, tout éclate. Et on les hait. Mais c'est trop tard.

Je pourrais répondre non, moi. Pas parce que je suis une traîtresse, mais parce que je n'ai pas envie de faire "comme les autres". D'être "comme les autres". Je veux être moi et je ne veux pas être forcée à répondre quelque chose, sous prétexte qu'une autre réponse les feraient me haïr. Je veux pouvoir répondre non, je veux pouvoir être libre. C'est tellement facile de dire oui, de toujours dire oui. Mais pourquoi faudrait-il toujours répondre oui, pourquoi faudrait-il toujours obéir aux règles ? Moi, j'ai dit non à la règle de ne pas s'entraîner pendant ma convalescence, et voilà. C'est comme ça, je l'ai fait, mais ce n'est pas plus mal. Si j'avais été d'accord avec ce que m'avait conseillé — ou plutôt, ordonné — Oeil de Violette, si j'avais suivi la règle comme un pauvre mouton, je n'en serais pas là aujourd'hui. Je serais toujours la pauvre Nuage de Lait, celle qui ne vaut rien, la minable qui fait pitié à tous.

Mais finalement, je réponds oui, parce que je ne suis pas une traîtresse et que de toute façon, je n'ai pas le choix. Je ne suis peut-être pas un mouton mais ça n'empêche que je dois me fondre parmi les moutons, les suivre, sinon on me regarde bizarrement, parce que je suis différente.
Alors j'ai dit oui. Et je ne suis dès à présent plus la faible Nuage de Lait, mais Perle de Lait la puissante guerrière, celle qui impressionnera tout le monde. Je ne suis pas n'importe qui, moi. Je vaux mieux que vous parce que j'ai affronté la peur, le ridicule, j'ai affronté la douleur et la souffrance. Et cela vaut mieux que n'importe quel entraînement.

Je suis heureuse aussi parce que je suis baptisée avec Nuage Perdu, enfin Errance Nocturne plutôt. Il est triste, ce nom. Errance Nocturne. Je suis un peu triste pour elle. Elle aussi, elle erre. Moi ça va, j'ai retrouvé mon chemin, enfin je crois. Mais elle, elle continuera sans doute toujours d'errer, et son nom le lui rappellera. Dès le début, elle était perdue. Mais maintenant, elle erre. Qu'est-ce qui est mieux ? Je ne sais pas. De toute façon, dès lors qu'on se rend compte que l'on est perdue que l'on commence à errer, on essaye de retrouver son chemin. Sauf que la plupart du temps, on n'y arrive pas.
En même temps, je suis un peu vexée. Errance Nocturne est plus jeune que moi — j'ai une lune de plus qu'elle. Pourquoi on est baptisées en même temps ? Ça a toujours été moi, qui lui ai appris sa première technique, la première à lui avoir montré la tanière des apprentis. Je serre les dents. J'aurais dû être baptisée avant elle.

Je sens une présence derrière moi. Comme un regard sur mes épaules. Ça pèse sur moi mais bizarrement, ça ne me dérange pas. C'est familier, ça me rappelle des choses. Et ça me rend un peu nostalgique, même si ce n'est pas si lointain que ça, au final — à peine une lune. Ce n'est pas tant que ça, pourtant j'ai l'impression que ce regard appartient à un autre temps, celui de Nuage de Lait.
Je jette un coup d'oeil en arrière. Oui, c'était bien Noirceur de l'Onyx qui me fixe de son regard couleur feuille. Je m'en doutais. Il est revenu. Il est revenu pour me voir, donc il tient à moi. Je souris. Il m'a bien aidée. Je ne le remercierai sans doute jamais assez, mais c'est vrai : sans lui, je serais encore au stade Nuage de Lait. Noirceur de l'Onyx elle le seul qui m'ait poussée en avant. Et c'est vrai, je lui serai reconnaissante. À jamais.

Et je souris d'un sourire plus radieux encore lorsque mon Clan scande mon nom. Oui, ça y est. Je suis joyeuse. J'ai perdu cet air morose parce que je ne suis plus Nuage de Lait. Je ne hais plus la vie, ce n'est pas de sa faute ; non, c'est de la faute du Clan, celui qui ne m'a jamais soutenue. Je le déteste, ça oui, avec leurs hurlements hypocrites ; mais je ne veux pas penser à ça maintenant. Aujourd'hui, c'est mon jour, c'est ma vie, et plus jamais ils ne me la gâcheront.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Kayl Admin
avatar

Je suis
Araignée Noire
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Kayl ~
Âge du perso (en lunes) : 23 lunes
Messages : 66
Date d'inscription : 21/05/2017


Sam 17 Juin - 21:29

La Tempête hurle

 





L’aube se dessine dans le ciel sans nuage. Le temps passe, lentement, les oiseaux chantent. Il fait bon en cette belle saison. Les proies sont de retour, l’eau n’est pas asséchée ; la seule chose qui paraît asséchée, en cet instant, est le coeur d’une guerrière au pelage noir. L’Araignée, comme c’est son nom. La femelle n’est plus dans son nid depuis bien longtemps. On se demande où elle a passé la nuit. Le sang macule son visage, ses pattes. On pourrait avoir peur, en l’observant ainsi avancer dans la semi-clarté du matin. On penserait à une meurtrière, une dangereuse criminelle. On pense déjà ce genre de choses, et cela a l’air de lui passer au dessus. Bien au-dessus, à tel point qu’on aimerait une réaction quelconque de sa part.
Sauf que ce n’est pas du sang d’un autre félin. C’est bien un oiseau qu’elle traîne dans sa gueule. Un corbeau. Elle a tué des rats cette nuit, ceux du charnier. Cela peut être dangereux, si on se fait mordre. C’est toujours dangereux une morsure d’un animal pouvant transporter des maladies. On risque gros, jusqu’à sa vie et celle des autres, parfois. Mais elle n’a pas l’air blessée. Elle débarrasse son Clan de ce fléau, en cette saison où les reproductions se multiplient.

L’odeur des cadavres des proies envahit l’air. Elle a chassé pour son Clan, c’est tout ce qu’on demande. Il n’est écrit nulle part qu’elle doit sourire ou discuter joyeusement avec les autres. Son devoir, c’est de chasser, de nourrir son Clan et de le protéger. C’est ce qu’elle a fait cette nuit, et personne ne pourra rien lui reprocher. On pourrait presque s’étonner qu’aujourd’hui, elle ait chassé. Comme par hasard, d’ailleurs, c’est un jour de baptême. Même si elle l’ignorait, cela va rendre les autres heureux. Ils auront un bon repas, en plus d’avoir une cérémonie et des applaudissements.
Toujours aussi indifférente au monde, elle dépose sa proie là où est sa place, et certains la regardent faire. Peut-être qu’ils auraient regardé n’importe qui de la même façon, à moins qu’ils ne s’étonnent qu’elle obéisse aujourd’hui.

La Veuve noire va se poster un peu en retrait pour assister à la cérémonie. Le soleil est bien levé, à présent. Il y a toujours autant de blabla inutiles, des paroles en l’air. Elle ne semble pas écouter, perdue dans des pensées sombres et hors d’atteinte. Deux nouvelles guerrières, mais aujourd’hui, pas de la même portée. Des félins qui n’ont plus de famille, peut-être. Est-ce que parmi tous ces orphelins, l’un pourrait comprendre ce que peut ressentir Araignée Noire ? Ou sont-ils tous trop égoïstes pour observer ceux qui les entourent ? De toute façon, personne n’est certain que l’Araignée est capable d’éprouver quoi que ce soit. On se contente de sa semi-présence.

Puis deux ou trois apprentis. Les chatons d’une reine que la prédatrice ne connaît pas plus que ça. Elle ne connaît personne, hormis son frère et la lieutenante. Et il n’y a plus que la lieutenante qui importe dans sa vie misérable de solitaire sans coeur. La lieutenante meurtrière, qui lui ressemble. Qui lui a tout appris, aussi bien en tant que mentor, mais comme une mère apprendrait certaines valeurs à ses chatons. Il ne vaut mieux pas savoir tout ce qu’il s’est passé durant les quelques lunes où la Mort a entraîné l’Araignée. D’ailleurs, c’est Nuage Perdu, désormais Errance Nocturne, qui vient de terminer son apprentissage avec l’Aube. L’Araignée pourrait se demander comment est la chatte aussi noire qu’elle-même. Aube a-t-elle appris le meurtre, comme elle l’a appris à Araignée Noire ?

Déjà, le baptême est terminé, et les cris d’encouragement se font entendre. Elle, elle reste silencieuse. Elle jette un regard à Ange Brisé - nouvellement mentor d’une des petites de Cicatrice de Ronce. La reine, qui est également sa tante, s’en va sans un mot. Elle non plus ne scande pas les noms des jeunes. Peut-être qu’elles se ressemblent plus qu’on ne pourrait le penser. Elle n’est pas morte.
Toute la famille de l’Araignée n’est pas morte.
Il reste encore les tueurs. Les meurtriers, les traîtres. Ceux dont le Clan des Étoiles ne voudrait même pas.
Il reste les prédateurs, araignées au milieu de tous ces insectes grouillant, joyeux, sans se douter que la mort plane sur eux, toile se refermant doucement, piégeant les faibles les uns après les autres.



Codage by Kayl
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Étoile Mortelle
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Snowy
Âge du perso (en lunes) : 49 lunes
Messages : 375
Date d'inscription : 10/06/2015
Age : 15
Localisation : Attention ne regarde pas n'importe où...

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : //
Relations :


Dim 18 Juin - 19:59

Je sais ce quel se prépare aujourd'hui. Enfin, je crois que je sais. Etoile de Lave m'a vaguement dit que les baptêmes vont avoir lieu. Après, je ne sais pas si c'est exactement aujourd'hui, mais je l'espère. Ce n'est pas que j'ai envie d'être débarrassée de Nuage Perdu, je aime bien. C'est juste que je veux réfléchir. Je lui ai dis que je ne voulais pas d'apprenti. Enfin, pas tout de suite. C'est trop tôt à mon goût. Je veux réfléchir avant. Je veux me remettre en question. Et je veux surtout trouver une technique pour traquer le solitaire tueur d'amie. Je veux le tuer. Je veux le faire avant que tout bascule. Il faudra également que je demande de l'aide. Mais à qui ? Rire Dévastateur ? Non. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas envie d lui demander de l'aide pour cette mission qui me glace depuis toujours. Elle n'a pas encore l'âme assez forte pour endurer le meurtre d'un solitaire. Et je ne veux surtout pas qu'elle ai une mauvaise image de son prochain chef. Elle est comme moi, certes, mais elle n'a pas encore vécut les mêmes épreuves.

Vient ensuite le tour d'Araignée Noire. Je ne sais pas vraiment si je peux lui faire confiance. Elle sait que j'ai eu une mauvaise histoire avec les solitaires. Je sais qu'elle n'a pas peur de tuer. J'ai été son mentor, je lui ai appris plusieurs choses, mais je bloque. Elle est mon allée, mais je n'ai pas sa confiance. C'est en parti moi qui lui ai appris à tuer, mais elle peut toujours se retourner contre moi. Je ne sais pas qui elle choisira entre moi et le solitaire. C'est comme jouer à pile ou face. C'est un pur hasard. Je n'ai pas envie de mettre ma vie en jeu. Je n'en ai pas du tout envie même. Franchement, j'hésite entre tuer seule, ou avec elle. J'aurais pu apprendre l'art du meurtre à Nuage Perdu, mais je sais qu'elle n'a pas un esprit assez puissant. Un meurtre la détruirait. Je ne veux pas faire de test avec elle. Elle n'est pas mon cobaye et je l'aime bien.

Je discuterai avec Araignée Noire. Je lui demanderai le mieux selon elle. Je sais qu'elle voudra tuer. Je sais que si je lui dis, elle voudra m'accompagner, et que si je refuse, elle me suivra et tuera avant même que je puisse le faire. Je discuterai tout de même avec elle. Elle mérite de savoir. De plus, je sais que le solitaire est puissant. Je ne sais même pas si j'arriverai à le battre seule. Si ça se trouve, c'est moi qui mourrai à sa place. Si ça se trouve je ne serai pas à la hauteur de ce qui me hante depuis bien des lunes. Je ne peux le savoir. Bon allez, autant laisser cette chatte tueuse m'accompagner. Elle sera mon aide, mon secours en cas de problème. Elle aura ma vie entre ses pattes. Je pense que ce sera le mieux.

Voilà à quoi je pense tandis que je marche en direction du grand roc. Etoile de Lave nous a appelés. J'avais raison, le baptême est bien aujourd'hui. Je me met tout devant. C'est mon habitude, je suis toujours tout devant. Je déteste être à l'arrière, vu que j'ai le second role le plus important. Ou le troisième, tout dépend à quelle position est celui du guérisseur. Bref, on s'en fiche un petit peu.

Pour ce baptême, ce sont Nuage de Lait et mon apprentie qui vont devenir des guerrières. Les deux chattes le méritent. Elles sont fortes. Mon apprentie est très courageuse. Elle m'a sauvée du serpent, et ça n'échappe pas au chef.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Petit Basalte
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, et tout le bazar
Âge du perso (en lunes) : 4 lunes
Messages : 111
Date d'inscription : 21/12/2016
Localisation : Dans la pouponnière de l'Ombre


Mar 20 Juin - 16:36


Baptême des autres chatons


Aujourd'hui est un jour spécial, parce que certains chatons vont être baptisés. Petit basalte se dit que ça va lui faire bizarre, de ne plus voir Pattes de Ronces, Petite Baie, Petit Esprit et Cicatrice de Ronces dans la Pouponnière. Ça va lui faire un peu vide, mais en ce qui concerne Petite Baie en tout cas, elle ne lui manquera certainement pas. En tout cas, le chaton noir est curieux, et lorsqu'il entend l'appel du chef du clan, il se poste à l'entrée de la Pouponnière, d'où il peut observer tout le spectacle. La silhouette du grand et puissant Étoile de Lave l'impressionne, lui le petit chaton tout aussi noir mais quatre ou cinq fois plus petit. Sa grosse voix lui donne de l'importance, et là-haut sur son rocher, il a une grande prestance. Petit Basalte admire, mais il ne rêve pas de lui ressembler. Il laisse les rêves de grandeur à Petite Baie ou à sa sœur.

Étoile de Lave commence par baptiser des apprentis, et Petit Basalte observe les deux femelles qui vont devoir veiller sur le camp ce soir. Elles sont grandes, elles aussi, comme sa mère qui a pourtant toujours son nom d'apprentie, mais il sait que c'est parce qu'elle est partie longtemps et que lui et sa sœur sont arrivés, alors il ne lui en veut pas. Au contraire, il est fier des remarques qu'elle renvoie à ceux qui le lui font remarquer. Il a une maman forte et géniale, alors il est très content. D'ailleurs, il n'a pas trop hâte d'être apprenti à son tour, parce qu'il n'a pas envie d'aller dormir, loin d'elle et de sa chaleur rassurante.

Et voilà, c'est au tour de ses anciens compagnons de Pouponnière, qui deviennent Nuage de Baie, Nuage de Ronces et Nuage des Esprits. Petit Basalte est content pour eux, mais moins pour la femelle grise qui fait sa fière encore une fois. Lui, il l'aime moins, parce qu'elle a insulté sa maman et lui avec, elle a été méchante alors il lui en veut. Heureusement, il en est débarrassé pour presque trois lunes ! Et ça, c'est une bonne nouvelle. Petit Basalte va enfin avoir presque la paix dans la Pouponnière, ou en tout cas il n'y aura plus de chaton pour venir l'insulter. Et en même temps il est content que Nuage des Esprits et Nuage de Ronces deviennent des apprentis aussi, parce qu'ils sont sûrement contents.

Le chaton noir essaie de joindre sa voix aux autres quand tout le monde acclame les récents baptisés, mais on l'entend très peu. Au moins, il l'a fait, et dans sa tête ça compte suffisamment. Il est content, quand tout le monde se disperse, il retourne vers sa mère en trottinant joyeusement. Ceci dit, toutes ces émotions l'ont fatiguées, lui qui n'est encore qu'un petit chaton, alors il se serre doucement contre sa maman adorée, il gigote un peu, puis s'allonge dans une position définitive et ferme les yeux. Le sommeil ne tarde pas à l'emporter, tandis que les apprentis font toujours la fête et que les deux nouvelles guerrières se préparent à la veillée. Pour lui, ce sera plus tard. Mais bientôt, il sera grand aussi. Et bientôt la chaleur rassurante de sa mère ne sera plus là pour le réconforter.

© Codage by Ella'
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Neph admine
avatar

Je suis
Nuage de Baie
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Neph, Mac'Do pour Fuyu, Ptit Nem pour Aido ♥
Âge du perso (en lunes) : 8 lunes
Messages : 138
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 13


Sam 15 Juil - 18:48


La tempête hurle ?! C'est moi qui hurle, oui !

Bon, voilà. On dirait que c'est le grand jour.
Enfin ! me diriez-vous. Mais je pourrais aussi bien vous mentir, vous savez.
C'est vrai, je pourrais très bien vous dire que je n'ai actuellement que 5 lunes. Que je suis allée voir Étoile de Lave pour qu'il fasse de moi une apprentie plus tôt. Qu'il m'a donné le meilleur mentor qu'on puisse imaginer.
Et que je suis là, minuscule chaton de 5 lunes bombant fièrement le poitrail sur le Roc du Clan devant mes camardes, et surtout, mes frères, encore chatons, ridicules petits encore fourrés dans le giron de notre mère tandis que moi, je pars vagabonder.
Je pourrais aussi vous dire qu'ils me traitent comme une reine, qu'ils me protègent assez pour que ce soit agréable, mais pas trop pour que ce soit agaçant, parce qu'ils ont peur, peur pour moi, peur que je me blesse ou pire, que ma robe soit entachée, que mon pelage soit poussiéreux. Ils ont peur parce qu'il ne faudrait tout de même pas que moi, la grand, l'immense Petite Baie... oh attendez, j'ai dit Petite Baie ? Oh, excusez-moi — vous n'avez pas le choix — je voulais dire Nuage de Baie. Parce que oui, je suis un Nuage maintenant. Bref.
Qu'est-ce que je disais déjà ? Oh, c'est vous aussi, vous m'avez coupée dans ce que je disais. Mais je vais être obligée de vous couper aussi. Votre tête, je veux dire.
Donc, il ne faudrait pas que la magnifique Nuage de Baie tombe malade par leur faute.
C'est vrai que ça serait un accident regrettable. Leur mort. Quoique, pas tellement. Mieux vaut eux, que moi.

Et oui, je pourrais vous dire tout ça, avec le regard fier, les yeux plantés droit dans les vôtres, je pourrais sans aucun problème vous fausser toute la vérité, avec mon air de Chat Potté, et vous me croiriez, comme vous me croyez toujours. Vu que d'habitude, je dis toujours la vérité — c'est d'ailleurs l'une de mes nombreuses, innombrables même, qualités — vous ne pourriez vous imaginer que je mens.
Sauf que non. Je n'ai pas 5 lunes, ils ne me bichonnent pas, et Étoile de Lave ne m'a pas écouté ; il n'est pas non plus spécialement fier de moi. En fait, j'ai l'âge légal pour être apprenti, et puis voilà. Il me baptise comme si j'étais n'importe qui.
Vous vous rendez compte ? MOI ? N'importe qui ?! Mais il est fou, lui, il est complètement fou ! Je vais lui apprendre, moi, à me considérer comme "n'importe qui" ! Et une fois que j'aurai fini, il regrettera, ça oui, il regrettera toute sa vie et ensuite, il aura envie de mourir ! Sauf qu'il sera déjà mort parce que je l'aurai tué ! Personne n'attente impunément à ma dignité ! Na !

N'empêche qu'après qu'il ait lancé son appel et m'ait invitée à le rejoindre, tout le monde me regarde. Et ça c'est chouette.
Même Ange Brisé, elle a son regard rivé sur moi. Je lui tirerais bien la langue, mais j'ai un peu honte. Tout le monde me regarde, je vous rappelle, donc il vaut mieux pas que j'aie l'air stupide. Ou sinon je ressemblerai à une idiote. Vous entendez ? Moi ? Nuage de Baie ? Une IDIOTE ?
Bref. Donc j'attends calmement que mon baptême continue. Jusque là, tout va bien. Je bois les paroles d'Etoile de Lave.

Les petits de Cicatrice de Ronce ont également atteint l'âge de devenir des apprentis. Lune après lune, la vie continue et les jeunes remplacent les plus âgés. Petite Baie, Patte de Ronces, Petit Esprit, approchez. Ange Brisé, il est temps pour toi de t'occuper d'un nouvel apprenti. Le clan reconnait que tu as fait du beau travail avec Noirceur de l'Onyx et Rire Dévastateur, et j'espère que tu sauras faire de même avec Nuage de Baie.

Youpi ! Je suis trop contente ! Vraiment, vraiment tr...
Attendez. Quoi ?! Ange Brisé ? Ange Brisé QUOI ? Ange Brisé MON MENTOR ?
Je sursaute. Ah, non non non non non, ça ne va pas se passer comme ça, certainement pas. Je refuse d'avoir Ange Brisé en guise de mentor, c'est absolument hors de question ! Objection ! Objection, j'ai dit ! OBJECTION !
Je me suis carrément levée, et maintenant, tout le monde me regarde, mais avec un air plus indigné que tout-à-l'heure. Eh ! Vous avez vu mon mentor ? A ma place, vous auriez eu la même réaction, alors arrêtez de vous exciter en mode "Ohlala, c'est son baptême et elle se lève non mais elle se prend pour qui celle-là ?" Et de quel droit osez-vous m'appeler "celle-là" ? Tss ! Bande de gueux ! Roturiers de malheur, je vous déteste, JE VOUS DETESTE !
Sauf ma maman. Elle je l'aime bien, et j'aime bien aussi son sourire fier. J'ai envie de lui faire un câlin, mais avant, je dois me dépatouiller de cette situation. Du coup je me rassois avec une moue renfrognée. Grr, c'est le pire baptême de tous les temps, je vous le dis ! C'est pas juste ! Pourquoi il a fallu que je tombe sur cette peste ? Pourquoi moi, hein ?

Oups ! Il y a des larmes qui coulent sur le Roc du Clan. Ah, je suis en train de pleurer en public ! L'humiliation continue ! Heureusement, personne ne semble l'avoir remarqué. Mais, et si elle, elle le remarque ? Oh non, elle va encore se moquer de moi ! Aah, Clan des Etoiles, s'il vous plait, ayez un peu de clémence et sauvez-moi de cette situation horrible ! Je ne suis plus la princesse du Clan de l'Ombre, là, mais la princesse des Guignols !
Bon. Je vais garder mon calme, descendre du Roc du Clan, m'approcher d'Ange Brisé et... non, rien à faire, je n'y arrive pas ! J'ai toujours les larmes aux yeux tandis que mon museau effleure celui de ma... humpf... mentor.
Oh ! Rassurez vous, ce sont des larmes de rage. Pour m'empêcher de m'enfuir en courant après l'avoir étripée. Sauf qu'elle n'en sait rien. Dans sa tête, elle doit se moquer de moi. Et si... et si elle croyait que j'ai... peur ? Oh non, non, c'est pas possible. Elle a pas le droit de croire ça ! Elle a pas le droit ! J'ai pas peur, je suis la grande Nuage de Baie, la future Etoile de Baie, je suis la princesse du Clan de l'Ombre et je n'aurai jamais peur ! Compris ? Jamais ! Je suis fière et sans-peur, je suis la plus belle, la plus intelligente, la plus gentille, la plus aimée, la meilleure, quoi ! Alors je mérite mieux que la vieille pie d'Ange Brisé, celle dont les enfants sont aussi stupides qu'elle — je précise que je les déteste — et... bref, je ne trouve pas d'adjectif pour décrire à quel point je la hais. Alors l'avoir pour mentor, vous imaginez, un peu ? Et vous croyez encore que j'ai sur-réagi ?

Bon, en même temps je n'y peux plus grand-chose. Je n'ai plus qu'à accepter mon sort.
Mais vous imaginez ? 6 lunes ! 6 lunes de souffrance durant lesquelles je devrai supporter la compagnie d'Ange Brisé !
Non mais non, c'est pas possible. Je supporterai pas ça. Clairement. J'y arriverai pas.
Croyez-moi, je vais mourir avant.

© Codage par Neph

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ray admine
avatar

Je suis
Fragment de Neige
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Ray
Âge du perso (en lunes) : 34 lunes
Messages : 413
Date d'inscription : 20/06/2014
Age : 17
Localisation : Sûrement en train de vagabonder sur le territoire ...

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Nuage de Charbon
Relations :


Aujourd'hui à 0:30



• Baptêmes •


Ray ft. ShadowClan
Je venais de rentrer de patrouille. Il faisait beau et la chasse s’était bien passée. En somme une belle journée qui se déroulait, on pouvait le dire. Mis à part le fait qu’à chaque fois que je croisais le regard de Bourrasque Hivernale je croyais décéder, tout allait pour le mieux. Les oiseaux chantaient gaiement dans le ciel et les chaleurs étaient agréables ; chaudes mais parsemées de quelques vents. Difficile de cacher la douleur qui m’habitait. Heureusement que personne d'autre que Lumière Angélique ne parvenait à voir quand quelque chose ne tournait pas rond en moi. Et, même s’il avait beau être mon meilleur ami, le matou blanc était bien le dernier chat auquel j’aurai adressé mes problèmes de cœur. Pas ceux que j’avais avec Bourrasque Hivernale, bien sûr. Nos passés concordaient et restaient difficiles à mêler, et même si je considérais Lumière Angélique comme mon frère, l’accès au dossier “Bourrasque Hivernale” n’était pas négociable. C’était comme ça et ça ne changerait pas. Je faisais donc des efforts pour oublier la douleur, la peine, la tristesse. J'essayais de voir de l’avant. De fixer, d'imaginer au-delà de ces nuages qui me barraient bien trop souvent le passage, qui me cachaient la vue. De suivre mes objectifs, de continuer d’aller de l’avant. Car il n’y avait que cela à faire pour me sentir mieux. Même si l’amour et les sentiments qu’il libérait étaient bien trop complexes pour un vivant, j’essayais de m’y faire.

Alors, tandis que je m’apprêtais à apporter un lièvre que j'avais vaillamment cueilli à Cicatrice de Ronce, je me raidis à l’entente de la voix de notre meneur. Sagement, je me retournais vers le Promontoire, et comme le reste des chats du Clan, je vins habilement m'asseoir parmi eux, oubliant ma proie. Encore un baptême. Ça devenait répétitif, à force. Mais je n’avais pas intérêt à commencer à m’en lasser tout de suite, sinon j’étais bon pour devenir un ancien grognon prématuré. Alors, je me contentais de sourire en voyant Nuage de Lait devenir Perle de Lait. Je souriais en lançant un clin d’oeil à son mentor, souriais en la voyant venir frotter sa tête contre celle d’Étoile de Lave. Je l’aimais bien. Je l’aimais bien, et j’aimais ce qu’elle devenait. Elle n’était pas comme toutes les femelles, non. Elle osait. Elle avait ce côté garçon manqué qui me plaisait bien. Et toujours avec respect, j’acclamais Nuage Perdu qui venait de se métamorphoser, comme une larve se transformant en un papillon, en Errance Nocturne. Elles feraient de bonnes guerrières, personne n’en doutait ici. Elles avaient fait leur preuve et avaient eu toutes deux de bons mentors. Mentors dont je faisais à moitié partie du côté de Perle de Lait. Nous étions complices dans son apprentissage et ça jouait. Sa blessure n’avait fait que ralentir son baptême, mais elle l’avait toujours amplement mérité. La patience dans laquelle elle avait stagné avait dû aider pas mal, et même si c'était inconscient de dire cela, cette blessure lui avait fait du bien, moralement parlant.

Vint enfin le tour des chatons de Cicatrice de Ronce. Sans mentir, je m’aurai fait un honneur d’avoir un des trois comme apprentis. Et le plus fascinant, c’est que c’était bien parti pour. Charbon Ardent étant passé guerrier il y avait déjà quelques lunes, la logique voulait que je sois à nouveau mentor. Et j’estimais avoir fait du bon travail avec le chat sur j’avais toujours gardé un œil soucieux. Alors oui, je m’estimais assez, je m’estimais en droit de recevoir un de ses gamins. Et ça me ferait plaisir de savoir qu’il ne finirait pas entre de mauvaises pattes, comme je le redoutais. Entre des pattes salies par le meurtre et la culpabilité, ce n’était pas ce qui manquait au Clan de l’Ombre.

Mon nom résonna enfin dans la clairière. Nuage de Ronces. Portant à moitié le nom de sa mère. Je l’aimais bien. J’aimais son caractère, sa maturité. Nous nous ressemblions un peu, dans le fond. J’avais déjà discuté avec lui. Et je l'appréciais, vraiment. Comment ne pas me sentir bien en voyant ce qu’il deviendrait grâce à moi ? J’étais satisfait. Alors, traditionnellement, je finis par m’approcher et lui toucher du bout du museau sa truffe. Les six prochaines lunes allaient être mouvementées.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Petite crotte mais pas constipation
» Pérail ?
» Tempête dehors mais ravage à l'intérieur...
» sos chevres perdues
» poussin bizarre


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan de l'Ombre :: Camp :: Promontoire-