Météo
Chaleur, herbe verte, ciel bleu et fleurs resplendissantes… Nul doute, la saison des feuilles vertes est là. La chaleur se fera plus forte que jamais, mais une douce brise viendra de temps en temps rafraîchir vos fourrures. Attention aux orages et à la sécheresse. Il fera chaud : les températures iront de 20 à 35°C.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : orages
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Je ne t'oublierais pas. feat Equi



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Effectifs
Troupes Inondée et Embrumée PRIORITAIRES!
Effectifs
Préférez les guerriers aux apprentis et aux chatons (qui sont fort nombreux).
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design des Exams en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !


Partagez | 
 

 Je ne t'oublierais pas. feat Equi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Je suis
Utopie des Rêves
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Aido/ Cadow Sauvage ( Fuyu ) / Audi ( Snowy ) / Koro ( Mashy )
Âge du perso (en lunes) : 49 lunes
Messages : 23
Date d'inscription : 19/02/2017


Dim 21 Mai - 19:21

 
Mon silence hurle

ft. Equi


La lune t'a abandonné, au beau milieu des ténèbres, elle a cessé d'éclairer ton chemin de ses lumières argentées. Elle devait en avoir marre d'entendre tes hurlements dans la nuit, de ressentir ta douleur, ta peur et toutes les choses affreuses sommeillants au plus profond de ton cœur. Tu savais bien qu'un jour elle partirai, emportant dans son sillon tous les secrets que tu lui avais confié. Ta seule amie, ta confidente, ta lumière. Disparut. Tu ne savais plus par où aller, car elle n'était plus là. Perdu au milieu de la nuit, dans lande ténébreuse et froide. Non, ce n'était pas l'air qui était froid, mais toi. Cœur de pierre, sang de glace, esprit figé, souffrance d'acier, désespoir de plombs.

Tu levais la tête vers le ciel. Il était obscure, aucunes étoiles n'y brillaient. Où sont-elles ? est-ce que ce sont les nuages qui les cachaient ou c'était parce qu'elles étaient partis avec la lune ? Après tout, qu'est-ce que ça peut bien faire. Tu étais raide, transis de l'intérieur, comme oppressé. L'impression que quelque chose venait bloquer ta respiration était palpable. Plus aucun son, rien. Le silence régnait à présent en maître et rien ne pouvait le rompre, même pas toi. C'est ton silence qui hurle, pas toi.
Le mérite de te battre contre le reste du monde tambourinait dans ta poitrine au rythme des pulsions de ton cœur, des pulsions suicidaire qui t'animaient. Les cendres de ce qu'ils ont brulés formaient des tracés asymétriques représentant la vie que tu menais sur le fil d'un funambule. Fil fin avançant dans la brume du doute, dans la peur d'un avenir incertain, d'une éclipse sur ta vie.

Le soleil de feu était venu pour te ramener au camp. Il était tôt, très tôt et tu n'avais pas dormis de la nuit torturé par tes pensées. Tu avais beaucoup pensé à Reflet Magique, le seul qui ne t'avais pas encore abandonné. Tu avais envie de le voir, tu te rappelais de lui car tu l'avais vu pas plus tard que hier et que son visage était toujours gravé dans ton esprit. Tu entras dans le camp, tu jetas un coup d’œil autour de toi et continua de marcher car personne n'avait remarqué ton arrivé. Tu t'arrêta en face de la tanière des guerriers où tu t'assis. La tête baissé pour éviter d'éventuels regards qui pourrait te faire fuir, tu voulais le voir avant de l'oublier, pour être sûr que demain tu te rappelleras toujours de son existence et des liens sanguins qui vous unis l'un à l'autre. Alors tu restas là, le regard posé sur tes pattes à l'attendre, tel un cadavre encore debout.

L'attente était longue et bien des guerriers en sortirent. Tu avais peur de l'avoir manqué. Et tu ne pouvais pas rentrer dans cette tanière pour renifler son odeur avant que tes souvenirs ne s'effacent car beaucoup d'êtres se trouvaient encore à l'intérieur et tu refusais d'y aller. Tu préférais l'oublier ? Non, tu étais juste trop lâche pour penser à lui avant toi, trop faible pour affronter les autres. Pas comme il faudrait l'être en faite, trop différent à leurs yeux, trop miteux, trop tout ce que tu veux qui se trouve dans les négatifs.
© by NuityMopy for Aido only
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» poussy je t''oublierais jamais
» equi bride a equita'
» Discussion avec Pierre Enoff d'Equi-libre (Pyrénnés)...
» Equi genetique à la Roche s/Yon
» equi-brocante de saujon (17) 5et 6 septembre


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Vent :: Camp :: Clairière Principale-