Météo
Indéniablement, la saison des feuilles vertes est là. Le soleil brille pendant toutes les journées, qui sont particulièrement longues. Les proies sont nombreuses mais la chaleur est accablante ; les chats de CerfBlanc et au-delà sont épuisés par les températures qui vont de 30 à 40°.

Infos
saison des feuilles vertes
aléas naturels : sécheresse
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Première évaluation pour moi, dernière pour elle [PV Nuage de Rouge-Gorge]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design d' Été en place !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !
Recensement des Vacances
N'oubliez pas d'aller vous recenser ! Cliquez ici si ce n'est pas fait !


Partagez | 
 

 Première évaluation pour moi, dernière pour elle [PV Nuage de Rouge-Gorge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Je suis
Torrent de Foudre
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso (en lunes) : 62 lunes
Messages : 192
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 18
Localisation :

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : ///
Relations :


Dim 21 Mai 2017 - 20:12

Comme tout les matins, enfin presque tout les matins, je rechignais à sortir mon nid confortable et douillet. Le soleil, déjà chaud, dardait ses rayons sur la clairière et sur les tanières, ce qui rendait la tanière des guerriers étouffante, même si elle était presque vide. Les derniers matous, qui faisaient leurs toilettes, sortirent. Je me retrouvais seul. Pour ne pas me retrouver perdu lors de l'attribution des tâches de la journée, je pris sur moi et je sortais en plein soleil, évitant les tâches floues de fourrure ça et là. Je me couchais sur le sol sablonneux, à portée d'oreille du lieutenant, qui répartissait toujours les guerriers. Je laissais là ma fourrure encore ébouriffée, tournant mon attention vers la petite Assemblée, de peur de rater mon nom.

Je ne l'entendis point, alors que les félins commençaient à se disperser. Pour une fois, ça ne m'inquiétait pas d'être oublié. Si j'avais quartier libre pour la journée, je me ferai d'abord une bonne toilette, puis une chasse avant midi, pour éviter de rester trop longtemps sous le soleil....Soudain, j'entendis un son familier.

« Torrent de Foudre ! Le mentor de Nuage de Rouge-Gorge ne peut pas sortir du camp aujourd'hui, il est trop malade. Pourtant, elle doit être évaluée car son baptême de guerrière est pour bientôt. Peux-tu t'en charger aujourd'hui ? Va l'envoyer chasser en solitaire, jauge sa technique et rapporte moi tes observations. »

C'était Rayon de Soleil qui m'avait approché, une lueur sérieuse, inquiète mais aussi compatissante dans le regard. Elle s'inquiétait de la possible non attribution du rang de guerrière à la novice. Je hochais la tête par politesse, même si en vérité, j'avais la gorge noué par la peur. Comment pouvais-je évaluer une apprentie alors que j'en avais jamais eu ? Cela promettait d'être difficile. Néanmoins, je n'avais pas le temps de continuer à y penser, les novices partaient déjà voir leurs mentors, et je repérais rapidement ma protégée, au pelage doré. Je secouais la tête et je fis quelques pas rapides vers elle, histoire de partir dans la forêt le plus vite possible.

D'une voix, d'abord hésitante, mais ensuite un peu plus ferme, je lui adressais la parole :

« Bonjour ! Aujourd'hui est un grand jour, tu vas être évaluée pour ton baptême de guerrière ! »

Je tentais d'avoir un ton enjoué, tout en maîtrisant les tremblements de ma voix. Ce n'était pas facile, ma queue était raide et mes muscles bandés.

« Malheureusement c'est moi qui devrait t'évaluer, car ton mentor est malade et ne peut pas sortir du camp. Tu ira chasser pour le Clan. »

Lorsque je prononçais sa tâche, je me rendis compte que je n'avais pas pensé à l'endroit de la chasse. Pour couper court à cette question de la part de la femelle, et pour y répondre, je me retournais et je lui lançais :

« Allons-y ! »

Je partais d'un pas précipité, un trot inégal. Je trébuchais légèrement dans le ravin, sans gravité. J'étais dans mes pensées, qui tourbillonnaient dans tout les sens, sans possibilité de les arrêter. Des inquiétudes sur le déroulement de la chasse, la performance de l'apprentie, le rapport que je devrai faire à la lieutenante et possiblement au mentor de Nuage de Rouge-Gorge. Je tentais me re concentrer sur la véritable question, mais celle ci m'échappait comme une feuille morte sans cesse emportée par le vent. Laissons mes pattes me guider, peut être qu'elles auront une idée censée, elles.

Je me retrouvais donc aux abords du Grand Sycomore, sa cime visible au loin, peu de temps plus tard. La future guerrière me suivait de près. Je me tapis derrière un buisson de houx, secouant la queue pour intimer le calme. Je lui chuchotais tout en posant ma queue sur son épaule:

« Tu chasseras près du Grand Sycomore. Je te laisse avancer, puis je te suivrai pour voir comment tu te débrouilles. Attention, tu ne peux parler à personne pendant ton évaluation. On se retrouve au Grand Sycomore dès que tu as attrapé, disons trois proies. »

Penser à la chasse me détendait un peu, et l'environnement était plus propice au calme de l'esprit. J'enlevais ma queue de la jeune chasseuse, attendant qu'elle se décide à partir dans une direction. Le soleil était désormais bien levé, les proies devaient être de sortie, et cela promettait une bonne partie de chasse. Dommage que je puisse pas en profiter également.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Plume de Rouge-Gorge
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Nuity, Night, Nighty, Nut', Nutella, Nois', Groupama pour Foudry
Âge du perso (en lunes) : 14 lunes
Messages : 43
Date d'inscription : 17/01/2016


Dim 4 Juin 2017 - 16:24

Je ne vois pas Feuille de Chêne. Où peut-il être? Je vois chaque apprenti retrouver un à un son mentor pour s'entraîner. Il m'avait dit que je ferai peut-être mon évaluation de chasse aujourd'hui. En plus il fait beau. Je soupire. J'étais excitée comme une puce à l'idée de faire mon évaluation. En plus je m'entends super bien avec mon mentor, je voulais le rendre fier. Et puis, c'est toujours un moyen de passer un bon moment la chasse. J'aurais pu trouver une blague à lui faire même si je ne le voyais pas, pour faire un clin d’œil. Le tout pendant mon évaluation et en essayant de ne pas trop perturber ma chasse. Mais ça fait un moment que je ne l'ai pas vu. Il n'avait pas l'air en forme hier soir.

J'aperçois un autre guerrier qui s'approche de moi. Oh bon sang, mémoire, c'est sûrement pour moi qu'il vient, ça serait bien de le reconnaître. C'est... Ah oui, j'ai trouvé! C'est Torrent de Foudre! Il va certainement me dire que mon mentor ne peut pas m'entraîner aujourd'hui. Peut-être que lui va le faire pour que je fasse mon évaluation dès que je peux. Oh oui, ça serait bien, ça.

« Bonjour ! Aujourd'hui est un grand jour, tu vas être évaluée pour ton baptême de guerrière ! »

J'ouvre les yeux tout en grand. Alors, je vais quand même être évaluée? Mais c'est génial, ça! Je saute sur mes pattes, toute excitée, les yeux brillants. J'ai l'air un peu plus détendue que le guerrier qui me fait face, il a l'ait tout stressé. Je penche la tête sur le côté pour avoir la suite.

« Malheureusement c'est moi qui devrait t'évaluer, car ton mentor est malade et ne peut pas sortir du camp. Tu ira chasser pour le Clan. »

Ah oui, je m'en doutais, il serait venu malgré tout, sinon... Mais bon, c'est pas grave, je vais faire de mon mieux, pour que Torrent de Foudre lui dise que j'ai été super douée et comme ça il sera super content et super fier! Et il pourra bomber le torse et se vanter devant tout le monde d'être mon mentor! ...en fait non, c'est pas son genre. Mais il sautillera partout parce qu'il sera super heureux! Et ça sera super drôle à voir, ça oui. Mais euh... On va où?

« Allons-y ! »

Je suis mon mentor-évaluateur d'un jour et vois qu'il a l'air vraiment, vraiment stressé. Il marche pas régulièrement et trébuche par endroits. Je ne le connais pas, donc je sais pas si c'est l'idée qu'il m'évalue ou autre chose, mais du coup je me demande ce qu'il a. Enfin, ce n'est pas vraiment le moment de le bombarder de questions sur sa vie. Et puis, même si ça me brûle les lèvres, ce n'est pas à moi de savoir. Je lui demanderai peut-être plus tard. Sauf si j'oublie, l'idée de l'évaluation le remplaçant. Je sais pas. Du coup je le suis joyeusement derrière, en essayant de ne pas faire trop de bruit. Bah oui, ça serait dommage de rater mon évaluation parce que j'ai fait fuir toutes les proies sur le trajet. Nous arrivons alors près du Grand Sycomore. Cet endroit me fait sourire. C'est là que je suis allée lors de mon expédition de chaton, et que j'ai eu les plus grandes émotions que je n'avais jamais eu. C'était plutôt amusant, à ce moment-là. Les coïncidences sont assez drôles, parfois.

« Tu chasseras près du Grand Sycomore. Je te laisse avancer, puis je te suivrai pour voir comment tu te débrouilles. Attention, tu ne peux parler à personne pendant ton évaluation. On se retrouve au Grand Sycomore dès que tu as attrapé, disons trois proies. »

Je hoche la tête aux instructions. Donc, je vais où je veux pour trouver une proie... Je fais un tour sur moi-même pour savoir où aller. J'aperçois alors le buisson dans lequel je m'étais caché en entendant un apprenti et son mentor arrivé, pendant ma fugue de chaton. Bon, bah, quitte à prendre une direction, autant aller par là. La dernière fois, cette cachette m'avait porté chance, peut-être que j'en aurai à nouveau si je m'en approche. Je tends les oreilles et entrouvre la gueule pour détecter quelque chose. J'espère ne pas tomber sur un rouge-gorge. C'est la seule proie que je n'ai jamais pu chasser. Ni manger d'ailleurs. C'est quand même le porteur de mon nom, et puis, c'est joli.

J'entends un grattement en bas d'un arbre, juste à côté de buisson-cachette-pour-chaton. Je me tapis lentement et discrètement et reste sans bouger pour déceler d'où pouvait venir le vent, et éviter de me faire repérer par l'odeur. C'est bon, il ne me sentira pas de là où je suis. Et comme j'ai bougé lentement, il n'a pas dû me voir. J'avance en position de chasse, à pas feutrés, et je m'arrête une fois assez proche. C'est un mulot. J'aime bien les mulots, c'est bon. En plus, comme c'est la saison des feuilles vertes, il est bien dodu. Je vérifie ma distance entre lui et moi et observe rapidement mon environnement, me rappelant toutes mes erreurs basiques. Pas de branches au sol. Pas de buisson qui bruisse à mon saut juste à côté, j'ai fait attention à bien me placer pour ça. Pas de feuilles mortes, c'est pas la saison. Je saute et atterris sur ma proie que j'attrape d'un coup de patte et achève d'un coup de croc. Tadam! Et une proie, une! C'est ce qui s'appelle de la maîtrise, ça! J'entends un bruit à côté de moi. Un oiseau qui se trouvait pas loin s'enfuit. Crotte de souris, je l'avais pas vu, j'aurais pu l'avoir juste après! Bon, tant pis. J'enterre ma proie et passe au suivant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Torrent de Foudre
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso (en lunes) : 62 lunes
Messages : 192
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 18
Localisation :

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : ///
Relations :


Mar 13 Juin 2017 - 19:19

La femelle dorée fit un petit tour d'horizon des possibilités, puis elle se lança dans des fourrés. La question fatidique : devais-je démarrer maintenant, ou pas encore ? Comment faire pour ne pas la gêner dans sa chasse? Et si je faisais fuir des proies potentielles ? Le temps de réfléchir à une technique pour pouvoir la surveiller sans perturber ses performances, je jugeais qu'elle était suffisamment loin.

Je la pistais lentement, faisant bien attention à ne pas éveiller l'attention. Les buissons étaient denses, malheureusement. Il était difficile de voir à travers, surtout pour guetter un pelage roux-doré. Pourquoi personne ne pensait à faire les évaluations pendant la saison des feuilles mortes ? En tout cas, les buissons ne m'empêchaient pas d'entendre correctement. Je m'immobilisais lorsque j'entendis un bond, pensant d'abord à un ennemi potentiel plutôt qu'à mon apprentie du jour qui chassait. L'odeur fraîche d'un mulot me rassura, accompagné de son gémissement.

Néanmoins, un merle, que j'arrivais à voir, près des racines de l'arbre, s'enfuit à toute patte avant de s'envoler. Une proie perdue ! L'apprentie avait eu la jugeote de ne pas jurer à voix haute, et tant mieux. C'était uniquement de la malchance. Si elle avait repéré l'oiseau en premier, le mulot se serait enfuit. J'espérais seulement qu'elle ne s'arrête point sur un semblant d'échec et puisse continuer à chasser convenablement. Si elle n'avait pas réussi à m'alerter pendant qu'elle traquait son rongeur, c'est que sa position devait être très propre et réussie. La femelle avait vraiment l'étoffe d'une guerrière.

J'entendis, peu après, des bruits de pas, signifiant que Nuage de Rouge-Gorge devait être partie en quête d'une autre proie. Je me secouais également, et je pris la même direction qu'elle, à distance toutefois.

Les grattements dans la terre, les oiseaux qui pépiaient, quelques pas légers sur l'herbe. Des bruits qui me détendaient, qui me mettaient d'humeur pour chasser. Dommage qu'il faille ignorer ces bruits alléchants et relaxant, pour se concentrer sur la partie de chasse de quelqu'un d'autre. Mais je tenais à accomplir correctement et du mieux que je le pouvais la tâche qui m'était confié. L'odeur de la novice flottait un peu au loin, j'avais dû la dépasser. Je repérais un trou entre deux buissons de houx, qui était assez large pour que je puisse me cacher dedans. D'ici, je pouvais voir facilement les buissons à quelques longueurs de queue, vu que j'étais sur un surplomb. Une position parfaite pour observer un félin déambulant dans la forêt. Les pattes bien repliées sous moi, j'attendis la novice, qui devrait sûrement se diriger dans la zone que j'avais sous les yeux. Elle pourra sûrement attraper au moins une ou deux proies, et à ce moment là, rendez vous au Grand Sycomore !

[Désolé, c'est un peu court, mais c'est difficile d'être inspiré ><]
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Plume de Rouge-Gorge
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Nuity, Night, Nighty, Nut', Nutella, Nois', Groupama pour Foudry
Âge du perso (en lunes) : 14 lunes
Messages : 43
Date d'inscription : 17/01/2016


Sam 8 Juil 2017 - 16:21

Je cherche de manière hésitante, ne sachant pas trop quelle piste suivre pour obtenir une proie. Je peux m'estimer chanceuse, je le fais lors de la saison des feuilles vertes! Du coup, il y a pas mal de proies. Mon oreille gauche se redresse. J'ai entendu un petit couinement. Le couinement caractéristique des écureuils. J'aime bien chasser les écureuils, ça fait un peu de défi. Du coup, j'ai appris à pouvoir les reconnaître à tout moment. Comme là. Je me dirige vers l'endroit où j'ai pu entendre le bruit. L'odeur de l'écureuil me vient alors et je sais que je suis proche. Je continue lentement, sans bruit, et là, je l'aperçois. Un petit écureuil gris est en train de renifler le sol, sûrement en quête de nourriture. Pas de bol pour lui, c'est lui qui va devenir de quoi remplir un estomac! Je regarde autour de moi et aperçois un endroit un tout petit peu plus haut que l'écureuil. De quoi me laisser tomber sur lui. Un écureuil regarde autour, mais pas en haut, sauf en quête d'un arbre. Ce qui n'est pas le cas.

Je me prépare à l'endroit que j'avais aperçu pour surplomber l'écureuil. Le vent est bien orienté, en plus, ainsi que le soleil. Il ne me sent pas ni ne voit mon ombre. Parfait. Je me jette sur lui après avoir soigné ma position de chasse et l'attrape direct en lui atterrissant dessus. Je l'achève d'un coup de crocs triomphant. Et de deux! Je me relève avec l'écureuil dans la gueule pour chercher un endroit où l'enterrer le temps d'attraper ma dernière proie. Pour le moment, je m'en sors bien, je pense. Au moment de reboucher le trou, je sens une effluve bien connue. Celle d'un mulot. Encore un! Parfait, moi qui adore ça, ça va me motiver à finir avec deux mulots dans le stock de proies à ramener! Je suis l'effluve, fait des tours et détours, m'arrêtant soudainement, les oreilles droites, la queue en point d'interrogation, le bout ondulant légèrement. Je n'aurais pas perdu sa trace quand même?! Je reste sur place pour me concentrer, légèrement frustrée de devoir faire une erreur pareille. Mais je finis par retrouver sa trace et repartir ans sa direction, soulagée.

Lorsque j'arrive à l'endroit où se trouvait le mulot, je me rends compte que j'ai fait un grand tour complètement inutile. J'aurais largement pu couper. J'espère que je m'en suis bien sortie dans ma traque, quand même, que cela ait un résultat positif. J'observe le mulot croquer dans une noix. Parfait, il mange. Il me donne plus de chances de l'attraper, distrait par ce qu'il fait. Je m'arrête, pour faire attention à ce qui m'étonnait. Mais il est énorme, en fait! Il faudra que je l'attrape et que je plante bien mes griffes dedans le temps de l'achever. Sinon, il va m'échapper. Je commence à me mettre en position de chasse et m'approcher, avant de me figer. Le mulot a relevé la tête et regarde autour de lui. Crotte de souris, s'il me voit, c'est fichu! Pourtant, je n'ai fait aucun bruit. Je regarde la noix et voit qu'il ne reste plus qu'une coquille vide. Il a fini de la manger, il va donc partir! Sans attendre, je me précipite sur lui et l'attrape avec une patte, alors qu'il tentait de s'enfuir. Je le rapproche avec ma deuxième patte avant et l'achève. C'était moins une!

Je prends ma proie dans la gueule et retourne chercher les deux autres. J'ai fini mon évaluation, je n'ai plus qu'à retourner auprès du Grand Sycomore. Torrent de Foudre doit sûrement déjà m'y attendre. Le problème avec l'énorme mulot de la fin, c'est qu'il est lourd et encombrant. Si bien que j'ai un peu de mal à ramener mes trois proies auprès du point de rencontre. Je finis avec l'écureuil et le petit mulot dans la gueule, et le dernier sur mes épaules. Il est assez gros pour tenir, j'ai vérifié. En avançant prudemment, j'arrive à mener toutes les proies à destination. Je pose mes proies près de Torrent de Foudre.

- Voilà! Je m'en suis pas trop mal sortie?

J'espère avoir bien fait et réussi mon épreuve. J'aimerais bien passer guerrière et ne pas avoir à attendre des lunes de plus. Nuage de Feu se moquerait bien de moi, c'est sûr!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Torrent de Foudre
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso (en lunes) : 62 lunes
Messages : 192
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 18
Localisation :

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : ///
Relations :


Dim 16 Juil 2017 - 19:49

Une forme grise à queue touffue se baladait en contrebas. Une odeur d'écureuil flottait dans l'air. Voici une belle proie, et de taille. Humant l'air en me concentrant, j'essayais de repérer l'apprentie, pour savoir si elle traquait l'écureuil.

Avant que je puisse la repérer, je vis un mouvement dans les buissons du surplomb où j'étais. Un pelage roux, éclairé par le soleil, bondit droit sur l'écureuil, trop occupé par sa nourriture pour être vigilant. Il n'eut pas le temps de s'enfuir, Nuage de Rouge-Gorge l'acheva sur le coup. Je mourrais d'envie de la féliciter à haute voix, de me redresser et d'agiter la queue, mais je restais caché dans les fougères, à l'ombre. Son mentor la félicitera lorsque je lui ferai mon rapport, après tout, c'était le fruit de son travail.

Elle avait montré l'étendue de son talent à la traque, et également pour surprendre une proie, de très loin en plus. Pensant que c'était bien assez pour une évaluation, je me mis à bouger et partir la rejoindre. Elle était en train d'enterrer son écureuil. Soudain, je m'arrêtais net. Je sentis l'odeur d'un rongeur, qui flottait non loin de là. Gardant mes oreilles à couvert, je regardais si la femelle avait repéré l'odeur. Visiblement c'était le cas. Son museau dans la terre, ses oreilles se redressèrent soudain et sa queue s'agita. Heureusement que la proie n'était pas si proche que ça, sinon elle aurait ressenti l'excitation de la futur guerrière ! Une fois son écureuil mis à l'abri, Nuage de Rouge-Gorge se mis aussitôt à la recherche du rongeur. J'attendis qu'elle se fut éloigné, avant d'aller trouver la proie également. Il me faudra un bon point de vue pour observer sa dernière prise d'aujourd'hui.

C'était un mulot, et un gros en plus. Il était à la recherche de nourriture. La truffe levée, il s'avançait au pied des arbres pour prendre des noix et les dévorer. Dissimulé à quelques queues de renard, non loin, j'attendis que l'apprentie l'attrape, ou au moins de pouvoir la repérer.

Je ne la vis pas arriver tout de suite. Je fus pris de panique, en me demandant ce qui lui était arrivé. Un renard lui était-il tombé dessus ? Je l'aurai entendu, si un renard essayait de déchiqueter Nuage de Rouge-Gorge ! Prudent, je fis quelques pas, j'explorais les pourtours afin de la retrouver. Je tombais sur sa piste, fraîche. Visiblement elle était repassée plusieurs fois par ici, sentant le mulot. Certaines plantes odorantes devaient lui boucher la truffe ! Je fis un sourire, rassuré, et je retournais à mon poste, espérant ne rien avoir raté.

Effectivement, lorsque j'arrivais en vue du mulot, je vis la fourrure rousse de l'apprentie qui se préparait à sauter sur le mulot, alerté de sa présence. La jeune chatte sauta précipitamment sur la proie en fuite, et la retint d'une patte avant de l'achever. De justesse. Je soupirai un bon coup. J'avais presque eu l'envie de sauter moi même et de courser le mulot entre les buissons ! Pendant que Nuage de Rouge-Gorge traînait sa proie, je m'éloignai d'un pas léger, en prenant garde à ne pas agiter les feuillages aux alentours, afin de retourner au Grand Sycomore.

Bien sûr, avec ma rapidité, et le fait que je n'avais pas de proie dans la gueule, j'arrivais en premier. Je m'étirai voluptueusement au soleil avant de me me percher sur une racine et de me lécher l'échine. Pas besoin de paniquer, pensais-je entre deux coups de langue, elle mettrait du temps à revenir simplement car elle avait beaucoup de proies à porter. Et après tout, sa dernière prise était énorme !

Je vis enfin l'apprentie s'avancer, le mulot bien réparti sur ses épaules et les deux autres proies dans sa gueule. Je partis à sa rencontre et je l'aidais à poser sa grosse prise. Son tas de gibier à ses pieds, elle me demanda :

« - Voilà! Je m'en suis pas trop mal sortie? »

Je ronronnais, impatient de féliciter l'apprentie, après m'être retenu autant de temps.

« C'était sensationnel ! Le bond que tu as fait pour attraper cet écureuil était exceptionnel. Quand à la traque de ce mulot...tu as dû te laisser distraire par le parfum des fleurs, j'ai retrouvé ta piste à plusieurs reprises alors que j'avais déjà trouvé ta proie ! »


Pour adoucir ma petite remarque, sur le ton de l'humour, je rajoutais :

« Malgré tout, l'important est de l'avoir attrapé, et il est bien gras en plus. Félicitations. J'ai hâte d'annoncer cela à ton mentor ce soir. »


Me penchant vers son mulot, je fis un signe de queue, puis nous repartîmes vers le camp, bien chargé. Je me ferai une joie de souligner que c'était elle qui avait tout attrapé elle même, et qu'elle méritait son rang de guerrière. Je rayonnais de fierté, en m'imaginant ce que cela donnerait avec ma propre apprentie, une fois le jour venu.

[Si tu veux on peut finir le RP sur ma réponse, j'pense que y'a plus rien à dire]
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Faucheuse de Rp's
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 223
Date d'inscription : 19/05/2017


Mer 16 Aoû 2017 - 10:51

|| Up
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» une dernière pour aujourd'hui
» A quel âge peut-on faire reproduire une chienne pour la première fois ?
» Première ponte: scalaire.
» Début de la fin pour ma Super Mamie - elle n'est plus la.... :(
» Plantes pour avelins ?!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Tonnerre :: Le grand sycomore-