SAISON DES NEIGES
La neige est abondante et le vent est glacial.
min : -10°C ; max : 0°C.

Voir les Assemblées et baptêmes (www)

Tu ne me connais point, mais pourtant, tu me haïs si bien — {Néant}



 

Tu ne me connais point, mais pourtant, tu me haïs si bien — {Néant}



Invité
message posté par Invité, Dim 2 Juil 2017 - 22:49

Dans l’obscurité qui émanait de ce lieu si étrange et dangereux à la fois, les esprits s'y aventuraient pour le besoin de ressentir un lieu si tranquille et dangereux à la fois. Une envie de sang et de chair dans la bouche. Un ressenti si jouissif quand on faisait partie de ses « méchants » comme on pouvait le dire. C’était justement ce que Sanguinaire était en train de faire, roder dans ces endroits réputés pour y sentir la mort à plus de 3 kilomètres à la ronde. Une odeur émanait du pelage de Sanguinaire, qui lui marchait la tête haute vers un endroit qu’il adorait : la prison. C’était là qu’il se sentait bien, isolé de tout le reste du monde. Laissant sa soif de sang entre ses dents acérées. Une faible lumière éclairait la prison, où par terre se trouvaient du sang et toutes autres détritus, susceptible de répugner les plus sages d’entres eux.

Chaque seconde qui s’écoulait devenaient de plus en plus longue pour le Solitaire. Mais à force, il avait fini par s’y habituer. Cela était même devenu un passe temps pour lui. Compter les secondes. Minutes. Heures. Patient, il avait même appris à ne plus se soucier de sa vie. Il se comprenait plus. Il était devenu le néant. Son frère l’avait rendu la vie, mais différemment. Sanguinaire avait appris qu’il était devenu un autre chat, et non pas celui qui croyait être.

Une patte devant l’autre, et il pénétra dans le bâtiment délabré. Mais pour les chats, c’était un temple ici. Personne ne pouvait les en empêcher. Ces chats ne quitteraient pas leur territoire. Il faudrait leurs passer sur le corps d’abord. Et voyant le nombre, beaucoup avaient abandonné et quittaient le territoire, terrorisés, effrayés. Mais c’était justement ce que voulait voir Sanguinaire dans les yeux de ses victimes. De la peur. De l’effroi. Et rien d’autres. Et ça suffisait très bien pour l’instant. Dans l’antre, il n’y avait aucune lumière. Même pas la lumière naturelle de la lune. Appart en haut, au delà d’une fenêtre. Sanguinaire aimait aller en haut pour observer la vue qui s’étendait à des kilomètres. On pouvait voir très loin, et surtout très bien. Dans l’obscurité qui séparait les morts et les vivants, on pouvait apercevoir, un millième de secondes, une silhouette apparaître dans le faisceau de la nuit éteinte. Les rumeurs couraient, disant que c’était les morts qui revenaient pour envahir la ville. D’autres, un peu plus intelligents, pensaient que c’était le chef des défunts qui revenait pour donner des indications aux chats comme Sanguinaire. Loyale et fidèles à leur maître. Qui ne ressentaient aucune pitié pour les faibles, dévoués à mourir dans leurs des trous a, souris pour le reste de leurs jours.

Le noir ne lui faisait plus peur. La vision d’un chat la nuit, était très pratique pour chasser des petits rongeurs ou repérer ses ennemis. Ne sachant plus véritablement son identité, il avait sombré dans l’oubli et ignoré les pensées qui se référaient à son égard. Pauvre chat. Mais il avait fini par apprécier cette vie. Pour il ne sait envoûtement, il était heureux, seul, à errer pour provoquer ses proies et victimes. Malgré le fait que c’était tout de même le seul qui avait gardé l’esprit sur terre, et son âme encore votre, il ne savait plus ce qui lui arrivait. Ses sens lui permettaient de savoir se repérer dans l’obscurité qui émanait de l’endroit. À en croire les rumeurs et autres, ce lieu est réputé pour être dangereux et nocif. Il en rigole encore. Que c’est drôle de voir les personnes rentrer dans ce « piège » et ne plus en ressortir. À longueur de journée, ils devaient commencer à en avoir marre, non ? Après, c’était son avis.

C’est alors qu’une lumière vint briller dans le peu de lumières restantes. Un regard par là, il vint à s’approcher de la silhouette vivante d’après lui. Un sourire se forma alors quand il prononça ses mots.

—Ça faisait longtemps que personne ne m’avait rendu visite...

Il tournait autours tout en le dévisageant se son regard perçant. Sanguinaire pouvait dire que ce n’était pas un invité Comme les autres. Un invité bien particulier qui pourrait lui servir d’occupations.
Kirby modotte

avatar

Nuage Rêveur
Puf/Surnom : Dieu - Kiby - Kirby - Kirsch - Champi - Cookie - Parpaing - Champarpaing
Âge du perso : 13 lunes
Messages : 98
Date d'inscription : 01/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Rêveur, Ven 7 Juil 2017 - 15:49

||Sangui, je suis désolé, mais je n'avais pas lu ton Rp's, et je viens de remarquer que bah, t'as merdé. LA Prison, n'est pas une prison pour humains, ça vient d'un Event avec les escos qui capturaient les gens. Donc, c'est juste un trou, avec un buisson pour bloquer l'entrée Je suis vraiment désolé de ne pas t'avoir prévenu plus tôt. Mais va falloir changer ton rp. Je t'accompagne dans cette tristesse ||

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 667
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Mer 16 Aoû 2017 - 11:42

| Up |

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 667
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Sam 16 Sep 2017 - 22:29

Second up

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 667
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Dim 24 Déc 2017 - 15:55

|| Dernier UP ||

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 667
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Mer 21 Fév 2018 - 21:46

| J'archive, MP pour récupérer |


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum