min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Un certain midi d'automne



 

Un certain midi d'automne


avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Mar 17 Oct 2017 - 19:59

Ft Ange Déchu
Un certain midi d'automne
Nuage de Lune salua son mentor d'un hochement de tête, sans s'arrêter. Les deux chats venaient de s'entraîner lors de la matinée, et l'apprenti en avait plein les pattes. Ruisseau Silencieux le préparait intensivement à son rôle de guerrier, et le plus jeune avait parfois du mal à suivre. Il s'assit donc, lécha ses coussinets pour les soulager un peu, puis observa le camp.
Son flair distinguait des effluves qu'il connaissait désormais sur le bout des griffes, et parmi toutes les odeurs, l'une d'elles attira malgré lui son attention. Celle des chasseurs qui revenaient chargés. L'odeur du poisson. Son ventre grommela, approuvant son idée. Son dernier repas remontait à la veille au midi, et Nuage de Lune mourrait littéralement de faim. Il attendit que les autres se servent quand même, avec un minimum de politesse, puis bondit sur le tas de nourriture, et attrapa délicatement une proie fraîche, avant de reculer. Il balaya du regard la clairière principale, ne sachant pas où s'installer.
Ses yeux bleus glacés s'arrêtèrent, sur un chat aux abords peu sympathique, Ange Déchu. Guerrier depuis peu, il n'a jamais participé aux discussions, du moins quand l'apprenti l'avait regardé. Seulement, ce qui dissuada le gris de s'en aller plus loin, c'est le fait que lui et Ruisseau Silencieux semblaient bien s'entendre. Il devait donc avoir des bons côtés pour qu'on daigne lui adresser la parole. Un sentiment de pitié de de bonté envahit Nuage de Lune, alors, il s'approcha du guerrier seul, espérant ne pas avoir fait une erreur. Tout en évitant de croiser le regard de l'autre, il s'allongea gauchement à ses côtés, gêné. Il commença à dépecer sa proie, et, sentant le regard insistant de son aîné, il tenta de commencer une discussion, sur leur seul point commun connu :
"Arf, il est dur, Ruisseau Silencieux, on ne dirait pas au début, tu ne trouves pas ?"
Sans attendre la réponse, il croqua le poisson. Ah, qu'il était bon de vivre au clan de la Rivière, comment pourrait-on vivre sans poisson ? Cependant, ce délicieux gibier avait un défaut. Les arêtes. Une grosse se coinça dans sa gorge, et ne semblait pas vouloir s'en aller. L'apprenti toussota dignement, tentant de l'enlever. Alors, comme elle logeait encore dans son gosier, il cracha une bonne dizaine de fois, assez bruyamment. Une fois partie, Nuage de Lune, honteux, osa tout de même croiser le regard de son compagnon de repas.

                               
made by pandora.


avatar

Ange Déchu
Puf/Surnom : Moony
Âge du perso : 20 lunes
Messages : 154
Date d'inscription : 11/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Ange Déchu, Sam 21 Oct 2017 - 8:38


 
I’m just broken
 
Un jour. Encore un. Un que je vis et que j’aime. Seulement… Seulement cela ne sert à rien. Que m’a apporté l’amour ? Rien, si on excepte le malheur. Mais qui voudrait de la peine ? Je suis illogique. Illogique. Et cruel. Cruel envers ceux que j’aime, envers moi… Je savais que je n’avais aucune chance auprès de Nuage de Libellule, alors pourquoi, pourquoi, j’ai tenté ?
L’ange venait de subir une nouvelle déception amoureuse. Et si tous se taisaient, les moqueries allaient de bon train dans son dos. Mais qui pouvait comprendre son coeur ? Cet être cruel qui s’acharnait à engendrer la souffrance ?! Il voulait hurler. Se plaindre, gémir, les maudire, les briser. Disparaitre. Mais qui l’écouterait ? Qui ?! Les étoiles ? Dans les faits, c’était sa terre d’origine, lui qui était un ange. Le ciel était sa demeure. Un lieu de vie paisible et sans ennuis par rapport à la terre. Ah si il avait le choix, il serait déjà parmi les étoiles. Si elles l’accueillaient. La menace planait, comparable à un rapace observant sa proie, autour du jeune guerrier. Car désormais, il était un guerrier à part entière. Il ne pouvait plus se cacher derrière Prédilection Mortelle et laissait son mentor parlait à sa place. A partir de sa veillée nocturne, il pouvait à son tour partager son savoir.
Sauf qu’aucun chat sensé d’esprit ne voudrait de moi comme mentor. Ou alors, etoile d’Equinoxe m’attiburait un apprenti pour que je me rendes utile. ce qui n’est pas vraiment mon fort… Ruisseau Silencieux a eu un apprenti lui. Lui qui pensait  ne jamais en avoir. pourtant, il est compétent. Sa loyauté est sans faille. Rester dans le clan et abandonner sa soeur… Qu’aurai-je fais pour Nuage de Coco ? Oh. Il faut que j’arrête d’être stupide. Je choisirai le clan, bien sûr. Le clan de la rivière.... Je lui dois tout. Mais ai je tout de même le droit de baigner dans la douce illusion que je l'aurai suivi ? Envers et contre tout ?
Perdu dans ses sombres pensés, l’ange ne vit pas arriver Nuage de Lune, l’apprenti de son fidèle allié. Il l’ignora sur le coup. Après tout c'etait une femelle rien ne l'obliger à écouter ces blabla inutiles! Puis il nota qu’il lui adressa la parole et il se mit à écouter. De façon approximative. Il ne fit pas d’effort pour retenir toutes les paroles dans son ensemble. Il parlait de Ruisseau Silencieux, disant qu’il était un peu dur. Quelque chose comme ça. L’ange s'apprêtait à répondre quand il se mit à tousser : l’apprenti avait avale de travers sa truite. Il attendit donc, sans la moindre impatience qu'ilfinisse. Une fois que se fit fait, il fit comme si de rien était.
Il faut dire, c’est ma spécialité de faire comme si. Comme si j’allais bien, comme si ça ne me dérangeait pas plus que ça ce non. Pourtant, la douleur, elle fait pas comme si, elle. Est ce juste ? Pourquoi moi je porte ce masque et pas les autres ? Qu’ont ils de plus ou de moins que moi ? Pourquoi moi ? Pourquoi moi ? Il existe tout un tas de chat alors pourquoi moi ?! Qu’au je fais du mal ?!
Se demandait le jeune guerrier, triste de son monde. Mais après tout, rien n’avait jamais garanti un avenir parfait. Si un ange apporte le bonheur, cela ne veut pas dire qu’il en a. Et c’était là le problème. L’ange manquait de joie de vivre, de couleurs vives et brillantes, de rire. Il leva les yeux en direction de l’apprentie pour lui répondre d’une voix amicale en apparence. Car il savait que son vrai visage n'aurait plus à personne. Absolument personne.
Mm, au moins, tu dois apprendre plein de choses avec lui, non ?
Parce que l’ange, il aurait bien aimé revenir au temps où il était apprenti, rien que pour son ami et bien plus l’entraîne de nouveau. Mais c’était à son tour d’entraîner les autres. Il devait s'envoler maintenant qu’il était ange a part entière. Un ange brise et sans vie, mais un ange tout de même.
Sa vrai vie -il s’était résolu à ne plus nommer le passé comme quelque chose de vraiment reel- avait débuté.
Il devait s’envoler maintenant.
Il le devait.
Code par Heaven sur Epicode

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Dim 22 Oct 2017 - 16:02

Ft Ange Déchu
un certain midi d'automne
Sa truite enfin avalée, Nuage de Lune put soupirer de soulagement, en voyant que l'autre ne s'était pas moqué de lui. Il observa autour de lui, voyant les chatons jouer et se rouler dessus. Il réprima un ricanement amusé, et regarda attentivement celui de Petit Cygne, une chatonne avec qui il avait sympathisé. En parlant de sympathie, Ange Déchu lui répondit, l'air le plus amical qu'il puisse faire, c'est-à-dire pas grand chose de fou. L'apprenti se sentait mesquin, quelques secondes, de le clasher dans sa tête, alors qu'il ne lui avait rien fait.
Mm, au moins, tu dois apprendre plein de choses avec lui, non ?
   De plus, il avait cru comprendre que le guerrier avait tenté sa chance avec Nuage de Libellule, une très jolie apprentie, et cela ne s'était pas tellement bien fini. Mais, qu'est-ce que cela pouvait lui faire ? Elle ne l'aime pas, pourquoi se mettre avec lui ? Après, beaucoup des félins du clan lui lançaient des regards en coin, amusés de voir qu'il n'avait pas de chance avec les femelles.
Finalement, il comprit son comportement, lui qui avait été mis à part suite à la mort de ses parents. Pour une fois que ce n'était pas sur lui que les yeux étaient fixé, le gris en fut soulagé, mais il compatissait. Alors, faisant croire qu'ils étaient dans une discussion très joyeuse, afin de faire détourner les regards, il prit la parole, d'une voix amicale :
"Oh oui, il est passionnant ! Je n'aurais pas pu rêver meilleur mentor ! Il m'a emmené dans des lieux ... Juste magnifique ! La rivière, par exemple ! Elle est belle la rivière, et elle a bien meilleur goût que l'eau du camp."
Finit-il, en se léchant les babines, comme pour approuver ce qu'il venait de dire. Effectivement, celle que les reines ramenaient dans la mousse qui imbibait le liquide transparent, ou celle des flaques n'étaient pas fraîches, pas goûteuses ! Tandis que celle de l'étendue d'eau, était fraîche, vivante et ... Délicieuse !
Ses pensées vagabondèrent dans son esprit, à sa première visite du territoire, quand il avait découvert la rivière. Les émotions qui avaient transporté son cœur étaient juste merveilleuses, et il les regrettait tellement. Le camp s'activait autour d'eux, mais les deux chats ne bougeaient pas, comme inanimés. Il regarda les anciens, tendant l'oreille, se demandant quelle histoire racontaient-ils aux chatons qui ne jouaient pas. L'air émerveillé des petits l'amusait, et il comprit par les mimiques des anciens guerriers, que le conte n'était d'autre que celui du grand périple. Il l'avait entendu des dizaines de fois, jamais lassé. Pourtant, en ce moment, le gris s'en fichait totalement, trop obnubilé par son devoir d'apprenti. Il tourna la tête, attendant une réponse de la part de son aîné.


   
made by pandora.


avatar

Ange Déchu
Puf/Surnom : Moony
Âge du perso : 20 lunes
Messages : 154
Date d'inscription : 11/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Ange Déchu, Jeu 22 Fév 2018 - 12:50

"Oh oui, il est passionnant ! Je n'aurais pas pu rêver meilleur mentor ! Il m'a emmené dans des lieux ... Juste magnifique ! La rivière, par exemple ! Elle est belle la rivière, et elle a bien meilleur goût que l'eau du camp."
Passionnant. la vie ne l'était pas, ne l'était plus. Bien au contraire, elle perdait ses couleurs, ses magnifique couleur. pourquoi les avait on enlevés à l'ange ? c'était injuste, cruel et médite. L'ange ne l'avait jamais souhaité, tout le monde le savait, il ne fallait pas être stupide. Et pourtant avec une sorte de délectation la vie s'acharnait, encore, encore, encore. Pourtant était ce la faute de cet apprenti si l'ange allait mal ? Était ce de sa faute si il subissait les intempéries de sentir son cœur battre ? Etait ce la faute, à cet apprenti, si elle lui avait refusé son amour ? Etait ce sa faute si elle ne partageait pas ses sentiments ? Non c'était la faute de la vie, la vie de nouveau, la vie encore, la vie qui revenait toujours. Prenant sur lui, l'ange sourit. Un sourire faux, calculé, mais qui paraissait si réel. Comme toujours, l'ange mentait pour les autres, il s'interposait entre la douleur et les autres. personne ne méritait de soufrir comme il souffrait.
Personne.
personne.
Personne.
Pourquoi personne ne le comprenait ? C'était stupide de s'acharner à faire comme si alors que tout le monde savait que c'était faux. mais tout est stupide, non ? l'ange l'avait comprit, du moins, il croyait l'avoir compris.
Lentement, l'ange arriva à articuler une sorte de réponse vague. une réponse de sa voix rauque qu'il n'utilisait si peu, si ce n'était que pour protéger les autres des ombreux et des couleurs sombres.
Qu'est ce que tu préféré dans l’entrainement ?
Et toi, l'ange ? Préféré tu continuer à faire semblant.
continuer le jeu, garder le masque.
Faire semblant.
Au diable la vérité.

Hrp : sorry pour le retard et la taille du rp x)

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Jeu 19 Avr 2018 - 19:10

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



Le chat à ses côtés ne sembla pas entendre sa réponse. Le temps était suspendu, donc. Puisque personne ne combla ce blanc. Nuage de Lune entreprit de se lécher les pattes, ne souhaitant pas parler pour rien dire, et surtout faire un monologue. Ce n'était nullement le but. Il fallait simplement converser, poser des questions, s'intéresser. Chose que son aîné ne faisait nullement, trop blasé par sa drôle de vie de solitaire sans doute. Oui, quelques discussions et avis de ses camarades lui avaient appris que ce jeune guerrier n'était pas des plus bavards. Or, il ne pouvait s'éloigner comme cela, ce n'était pas très sympathique, et aucunement poli. Et cela le dérangeait, d'être impoli.
Qu'est ce que tu préféré dans l’entrainement ?

Le gris dressa une oreille, étonné de la voix peu habituelle du blanc. Il croassait comme un crapaud, ou comme un corbeau. Pas très glamour, comme ton. Et peu apprécié par les oreilles. Puis il réfléchit, laissant encore une fois un silence d'or s'installer. Ca ne dérangeait pas son congénère, et cela lui laissait le temps de songer à répondre par un truc pas trop ridicule, et intelligent, si possible. La présence des plus âgés l'impressionnait toujours, et il souhaitait montrer une bonne image de lui, l'apprenti. Oui, parce que quand on côtoie des vieux, il ne faut pas parler trop jeune, et avoir une réflexion assez mûre, sinon ils estiment que vous êtes inutiles.

Mais qu'avait-il apprécié le plus ? Après quelques minutes d'interrogation, après avoir comparé les meilleurs moments, il trouva. Sa première proie. Enfin, précisément le moment, où, tout fier, il était rentré dans le campement, son poisson entre les crocs, tout fier comme un paon. Et aussi quand Ruisseau Silencieux l'avait chaleureusement félicité, et quand les anciens l'avaient complimenté sur la grosseur de la bête. Toutes ces petites choses rassemblées autour d'une petite bête, qui, quelques instants plus tôt, nageait paisiblement dans les eaux peu profondes.
"Ma première proie ! C'est inoubliable comme moment, pas vrai ? C'était quoi, la tienne ?" Puis, il poursuivit, l'air légèrement plus inquiet, et hésitant. "Tu veux pas que j'aille voir si notre guérisseur a un truc pour ta gorge ? Tu n'as pas l'air très bien ..."

Allait-il le prendre mal ? Nuage de Lune le craignait, ne voulant surtout pas mal faire. Ce n'était qu'une initiative de sa part, ne souhaitant pas qu'un guerrier finisse cloué dans sa tanière, à cause d'un mal de gorge, pendant cette chaude période.

HRP:
 



Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum