min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
this looks like a job for me, so everbody just follow me, 'cause we need a little controversy, 'cause it feels so empty without me ♗ Petit Démon.



 

this looks like a job for me, so everbody just follow me, 'cause we need a little controversy, 'cause it feels so empty without me ♗ Petit Démon.

Admin Foudry

avatar

Folie des Nuits
Puf/Surnom : Foudry le Génie Originel
Âge du perso : 25 lunes
Messages : 54
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Folie des Nuits, Ven 3 Nov 2017 - 23:31

« ‘cause it feels so empty without me »



Encore un jour comme les autres, il fallait croire. Du moins, il n’y avait rien de spécial, rien d’exceptionnel. La vie pouvait être d’un ennui terrifiant et le quotidien d’une banalité effarante. Tu n’aimais pas tomber dans la banalité ou l’ennui. Tout ce qui est rythme, qui se répète, tout ce qui n’est pas original, qui manque de goût, tu n’aimais pas tout ça. Ça ne te convenait pas. Il y avait plein de choses qui ne te convenait pas. Tu ne voulais pas tomber dans la banalité, toi. Tu aimais changer un peu, faire preuve d’originalité, innover. Et pour innover, ça, tu étais fort. Tu étais fort dans bien des domaines, mais tout ce qui était innovation en terme de souffrance, ça, tu étais particulièrement doué. Oui, c’est cruel. Oui, c’est même glauque, et non, peu de personnes s’en doutent. Tu caches ça précieusement. Non pas que tu n’assumes pas, oula, loin de là. C’est juste que tu n’as pas envie de nuire à ta place. Et tu partages tout cela avec ton frère jumeau, ton double, ton reflet, ton ombre, Scarabée Sacré. Pourtant, parfois, vous laissiez des personnes s’en tirer vivantes. Des personnes parvenaient à survivre à vos jeux. Mais, là était tout le but. C’était là que ça devenait intéressant. Vous n’étiez pas du tout deux sanguinaires, deux psychopathes sans cervelles. Vous étiez innovants et incroyablement malsains et terrifiants. Et puis, vous aviez votre propre marque : vous étiez deux. Mais on ne vous voyait comme un seul et unique être. Un être présent partout, un être terrifiant qui vous suit jour et nuit, qui vous épie, qui rigole, qui s’amuse, qui se délecte de votre peur, de votre incompréhension et de votre souffrance. Vous étiez terriblement malsains, en fait. Mais peu de personnes le savaient. Ou certains s’en doutaient, aussi. Tu pouvais te montrer terriblement malaisant, par moment, avec tes phrases lourds de sous entendus. Tu étais en quelque sorte mystérieux, là dessus, comme ton frère. Mais qui verrait en vous deux dangereux criminels ? Personne. Juste les victimes. Mais les victimes ne parlent jamais. Ce n’est pas leur rôle. Ce ne serait pas drôle, sinon. Elles n’ont pas le droit de parler. Elles ont juste le droit de souffrir et de trembler de peur.

Et il y avait aussi autre chose. Il y avait ta haine profonde envers les sangs impurs. D’où ça te venait ? Difficile à dire. Tu ne le savais toi-même pas, peut-être de la haine que vous voue votre mère ? Règne des Ombres vous déteste et adore vous rabaisser, après tout. Cela venait peut-être de là. Mais tu te fichais de l’origine. Quoi qu’il en soit, tu ne supportais pas tous ces sangs impurs qui envahissaient les lieux, qui minaient de l’intérieur le puissant Clan de la Rivière. Le Clan ne peut pas être aussi puissant avec à sa tête Étoile d’Équinoxe, après tout. Il mène une politique bien contraire à tes opinions. Il est tellement différent de toi. Toi, le sang pur parfait, au physique parfait, à la grande intelligence. Personne ne peut égaler ton égo. Ton frère est également fort sur ce point là ; naturellement, puisqu’il est ton jumeau. Vous vous partagez bien ça. Ça coule dans vos veines. Vous vous devez bien l’admettre. Et ce que tu adorais par dessus tout, c’était instruire. Oui, instruire les jeunes. Les mettre en garde, les faire prendre conscience du danger que sont les sangs impurs sur le Clan. Le plus tôt ils en sont avertis, le mieux ils l’assmileront, et le mieux ils se porteront. Tu t’en faisais limite un devoir. Alors, de ta démarche assurée et royale, tu vins te poster près de la pouponnière, te couchant au soleil. Les chatons aimaient venir te voir. En général, ils aimaient voir les guerriers pour apprendre, pour poser des questions. Mais toi, c’était u apprentissage spécial. Spécial, mais redoutablement efficace.

C’était pour le bien de tous.

avatar

Nuage Démoniaque
Puf/Surnom : Moony/Midnight/Dés
Âge du perso : 11 lunes
Messages : 83
Date d'inscription : 24/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Démoniaque, Ven 23 Fév 2018 - 16:42


   
Ft. quelqu'un...


  Bien qu'il faut apprendre, il faut comprendre aussi.
   


   

   Pourquoi je me suis levé ce matin ? personne ne voulait que je me léve, je le sais. Et pourtant je m'étais dit que je devais me réveiller. Tu parles. Qui aurait eu des remords si j'étais mort ? Je veux dire à part le clan des étoile, si tant est que j'y aille à ma mort ? Maman, elle aurait rigolé de joie et hurlait à ne plus en finir en remarquant que mon coeur ne produisait plus le moindre battement. Contrairement à Boule Céleste ou Petit Lion. C'est pas juste. Pas juste du tout. Pourquoi maman m'aime pas ? Moi je fais des efforts, et maman s,'en fout. Dans son ventre, je crois, elle ne disait rien de méchant et peut être même qu'elle s'impatientait. Maintenant, elle s'impatientait aussi, mais elle s'impatientait de ma mort. Maman, cest cruel. mérite mais cruel.
Alors voilà, je m'étais levé. J'avais ouvert les yeux, m'était demandait si un de ma famille voulait pas jouer avec moi avant de me rappeller que j'étais qu'un raté. personne n'aime les raté, personne veut jouer avec. pauvre de moi hein ? Peut être que se serait vrai si j'étais aussi pitoyable. Pourquoi tu m'as pas enlevé la vie maman ? Je crois que j'aurais compris.
je suis un impurs, un impur qui ne mérite ni la joie, ni la liberté, ni ma merveilleuse fratrie.
Bref ferme là moi même.
Donc je sortis, me demandant si rapporter une proie ne pourrait pas, éventuellement, faire plaisir à ma mère. Ou ma fratrie. Ou quelqu'un. Que j'apporte le bonheur au lieu du malheur quoi.
Et là je le vis, l'étrange chat aux yeux bizarre, menaçant et fixès sur moi. Il me regardait. il m'attendait. Je sentis mon cœur s'emballait. Que me voulait il ? Il venait me tuer ?! C'était qui déjà ? Et qu'est ce qu'il foutait dans le coin ?!
"Bon-bonjour."
Je baissais la tête, me répétant sans cesse qu'à la moindre occasion je partirais en courant sans me retourner. Petit Lion ne le laisserait pas me faire du mal.

codage par seerose et hover par Kayu only for Moony :keur:
Admin Foudry

avatar

Folie des Nuits
Puf/Surnom : Foudry le Génie Originel
Âge du perso : 25 lunes
Messages : 54
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Folie des Nuits, Mar 20 Mar 2018 - 22:13

« this looks like a job for me »



Pas de chatons pour le moment. Ils roupillent tous encore, sûrement, les gosses ça fait que ça et brailler de toute façon. Il est vrai que c’est assez étrange de dire ça comme ça. Tout peut être pris de travers dans la société. C’est quelque chose qu’il ne faut pas oublier. Tu le gardes bien en tête. Tout ce qui est dit peut être retenu contre toi. Tu le sais très bien. Mais tu sais manipuler les mots, tu maîtrises les paroles et donc les gens. Tu sais également jouer un rôle. Plusieurs rôles même. L’hypocrisie, le mensonge et la manipulation, ça, ça te connaît. Tout le monde peut être touché. Tous les chats sont bons pour devenir des proies. Eh non, pas de gâchis, avec vous. Là dessus, tu ne fais pas de discrimination, comme quoi le progrès est partout. Tu devrais te féliciter sur ces points plus souvent. C’est toujours bon d’avoir une bonne estime de soi. Ah ça, oui, tu as bien confiance en toi, pas de souci là dessus.

Une boule de poils noire sort à ta droite. Lui c’est Petit Démon. Tu en es sûr. Tu connais les noms de tout le monde. C’est un point important, trop souvent négligé : comment pourrais-tu espérer gagner la confiance de quelqu’un si tu ne connais même pas son nom ? Le nom, ça pose les bases. Et lui c’est donc Petit Démon. Il effectue sa petite sortie matinale ? Tu ne lui as jamais parlé directement, c’est votre première « discussion » tous les deux. Mais tu l’as déjà observé. Actuellement, il n’a pas l’air rassuré en te voyant. C’est même un euphémisme pour dire qu’il a peur. Tiens donc, il aurait peur de toi ? Mais pourquoi donc ? Il est impossible qu’il sache quoi que ce soit à ton sujet. Si ce n’est que tu as un frère jumeau, à la limite, admettons. Comment pourrait-il déjà te craindre ? Oh, c’est sûrement dans sa nature. Regarde-le. Tout dans sa démarche indique qu’il a peur. Il ne cache pas ses émotions le petit. Certains y arrivent. Il est trop jeune pour y parvenir. Ou trop faible, c’est également possible. Tu baisses ton regard vers le petit félin qui s’approche timidement, en lâchant un « Bon-Bonjour… » peu assuré. Il baisse la tête aussitôt, intimidé sans doute. Niveau confiance en soi, on repassera. Tu lui réponds d’une voix, qui, elle, est assurée cette fois « Bonjour Petit Démon. T'as bien raison de ne pas rester enfermé à l'intérieur. » Ta voix est neutre. Pas chaleureuse, un adulte qui commence à s’enjouer à dire bonjour à un chaton, ça éveille des doutes. Pas assez direct. Et vu sa tête, il flipperait encore plus. Une voix froide ne serait pas du tout appropriée, pour le coup. Non, tu penses qu’une voix à peu près neutre est le plus adapté. Tu ne devais pas être en mode “Ooh mon chaton bonjour tooi” ni en mode “Salutations.” Tu penses qu'il ne sera sûrement pas ton meilleur élève,  vu comme il est, peut-être au moins écoutera-t-il et apprendra-t-il quelques petites choses utiles. Il doit bien être naïf. Il faut voir, faudra que tu le testes. Soit il gobe tout sans rien dire et il y croit, il s'y intéresse, soit ça l'intéresse pas et il fait semblant.

« Tiens, tu vois ce guerrier gris là haut ? Il est dangereux. Sais-tu pourquoi ? »

Ce guerrier gris, ce n'est pas n'importe qui. C'est Masque de l’Océan. Un sang mêlé. Bien vu. Il est plus vieux que toi, et pourtant, tu n'as aucun respect pour lui. Il est dangereux, comme tous les autres sangs mêlés, et les autres doivent en prendre conscience. Le chaton est jeune, c'est bien pour assimiler de nouvelles idées. Et notamment tes idées. Mais c'est la vérité : les sangs mêlés minent le clan de l'intérieur. Ce sont des impuretés, ils empêchent la bonne cohésion du Clan. Le clan doit être uni pour être fort. Avec eux, c'est chose impossible. Ils sont en permanence déchirés entre deux camps, se débarrasser d'eux, c'est également leur rendre service quelque part. C'est mettre fin à leur dilemme. Et le chaton doit savoir, il doit l'apprendre. Étoile d’Équinoxe avait suivi une mauvaise éducation. Personne n'avait été là pour lui inculquer les bonnes valeurs, il semblerait. Et voilà le résultat : un clan faible, miné, avec à sa tête un incapable. Les résultats sont catastrophiques. Toi, tu veux changer ça. Si tu en avais le pouvoir, tu changerais cette politique.

avatar

Nuage Démoniaque
Puf/Surnom : Moony/Midnight/Dés
Âge du perso : 11 lunes
Messages : 83
Date d'inscription : 24/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Démoniaque, Mer 21 Mar 2018 - 12:43


Ft. quelqu'un...


Bien qu'il faut apprendre, il faut comprendre aussi.



Que me voulait il ? Mon esprit ne cessait de se questionner. Peut être, tout n’es supposition, que si j’aurai levé les yeux en sa direction pour l’observer, j’aurais vu la lueur rusée illmuminant ses prunelles ? Et alors, aurais je compris ? Oui, dites moi, aurai-je compris qu’il fallait fuir, partir ou mes pattes me mèneraient ? Si tant est qu’elles prévoyaient de m’obéir. Oh, car, hélas, elle semblait incapable d’accomplir un mouvement. Or, je restais figée, à observer cet quasi inconnu. Il ne m’avait rien fait, certes, je ne savais rien de lui, mais il me terrifait. Son physique si atypique...Non, non, quelque chose ne me plaisait pas en lui. Certainemment pas. Pourtant, mon côté méthodique reprenait le dessus, lutttant pour la raison déjà perdue de toute façon, en me répétant avec force qu’il ne pouvait se montrer dangereux alors qu’il faisait parti de mon clan. Quel guerrier assasinerait un chaton devant le clan tout entier ? Non, il fallait être diablement stupide...Ou alors, le chef en question, Etoile d’Equinoxe lui avait demandé ? je comprends pourquoi ça aurait pu arriver mais...Non, non, non. Un peu de logique bon sang ! Il m’aurait entrainé dehors. Je suppose. Oui, ça aurait été la chose la plus logique ? Certes, il m’effrayait. Et c’était d’un ridicule ! Son apparence pourtant...Si particulière. Ses yeux vairons, son pelage noir et blanc… Non, partir valait mieux pour moi. Et puis, déjà, je ne savais à quel frère je m’adressais ? Scarabée Sacrée, ou Folie des Nuits ? Seul sa soeur devait savoir...Et leur mère ? Bah, quelle importance au fond ? Je ne lui devais rien, lui non plus. En fait, ce qui devait le plus m’effrayer était ce qu’il vienne me voir; Pourquoi moi ? Il y avait aussi Petit Lion et Boule Céleste ! Moi, je n’étais que Petit Démon, le mouton noir de la portée, le rejetté, le sans avenir. Il perdait son temps pour moi ? Trop gros pour être vrai, ça cachait quelque chose...Et j’allais le découvrir, ce qu’il me voulait. Je le devais, à moi et à mon honneur. Ou au moins à ma conscience que celle ci puisse enfin s’apaiser. Je me dressais donc sur mes pattes, écoutant avec attention ses paroles au gout d’un ton si serein que ça en devenait enviable pour moi.
« Bonjour Petit Démon. T'as bien raison de ne pas rester enfermé à l'intérieur.
« Tiens, tu vois ce guerrier gris là haut ? Il est dangereux. Sais-tu pourquoi ? »
»
Je levais mes yeux en la direction. C’était l’autre stupide Masque de l’Océan ! Il m’était passé devant quand j’avais mal à a patte ! Mais à part ça…?
Masque de l’Océan…? Et ben, il m’est passé devant moi alors que j’avais une épine dans la patte. M-mais… Rien d’autre, si ?

codage par seerose et hover par Kayu only for Moony :keur:
Admin Foudry

avatar

Folie des Nuits
Puf/Surnom : Foudry le Génie Originel
Âge du perso : 25 lunes
Messages : 54
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Folie des Nuits, Mer 21 Mar 2018 - 18:54

« everybody just follow me »



À moitié couché devant la pouponnière, tu regardais le chaton noir qui ne semblait pas trop savoir comment réagir, comment se comporter face à toi. Ce n’était pas lui en particulier que tu avais voulu aborder, tu avais juste pris ce qui t’était tombé sous la main, en l’occurrence Petit Démon avait été le premier à sortir. Si ça avait été Boule Céleste, Petit Lion, ou n’importe qui d’autre, t’aurais fait avec. T’aurais peut-être préféré que ce soit quelqu’un d’autre, ce chaton là ne te semblait pas être le plus adapté, mais bon, onn fait avec ce qu’on a sous la patte. C’est comme si le chaton était non pas terrifié par ta présence - n’allons pas jusque là non plus - mais du moins… Il était intimidé. Oui, c’est ça. Il ne savait pas comment se comporter, quoi faire, quoi répondre. Si il avait eu la possibilité de te fuir, sans doute l’aurait-il fait. Il était vrai que parfois, tu étais doué pour mettre mal à l’aise les gens. Tout comme d’autres pouvaient être charmés. Ça dépendait vraiment de la personne que t’avais en face de toi, à vrai dire. Certains sentaient bien que quelque chose clochait chez toi. Enfin, si on pouvait dire ça ainsi. Ce n’était pas parce que tu avais des envies peu communes que tu n’allais pas bien. Tes jeux avec Scarabée Sacré sortaient quelque peu de l’ordinaire, c’est tout. Mais personne n’était au courant, mis à part les victimes, mais elles ne parlaient pas, alors personne ne pouvait savoir. Personne ne pouvait savoir ce que vous faisiez. C’est juste que tu avais quelque chose chez toi qui mettait mal à l’aise certaines personnes. Ton pelage tricolore ? Les pelages noir, gris et blanc n’était pas si commun. Tes yeux vairons ? Ça aussi, c’était peu ordinaire. Le tout ajouté au fait que tu as un frère jumeau ? Peut-être. Ou alors, quelque chose dans ton comportement, dans ton attitude ? Tu faisais le charmeur, tu étais narcissique, parfois cassant et sarcastique, mais ça, ça dépendait de la personne en face de toi, encore une fois, bon hypocrite que tu es.

« Masque de l’Océan…? Et ben, il m’est passé devant moi alors que j’avais une épine dans la patte. M-mais… Rien d’autre, si ? »

Sa voix était hésitante. Son corps était hésitant. Tout son être respirait le doute et l’incertitude. Le malaise peut-être ? Tu l’observas, le fixant de ton regard bicolore. Il évitait de croiser ton regard, de toute évidence. À la place, il fixait Masque de l’Océan. Il avait l’air si innocent. Si ignorant. Si… naïf. Il ignorait tout du danger qui l’entourait. Savait-il seulement que le guerriers gris était un sang-mêlé ? Il était âgé maintenant, peut-être que ses origines étaient un peu moins ancrées dans les mémoires. Mais toi, tu n’oubliais pas. Ça te t’échappait pas. Tu savais. Tu retenais. Et tu faisais savoir. Personne ne devait oublier. Les gens devaient se souvenir, ils devaient savoir et en avoir pleinement conscience. Tu t’en faisais un devoir.

« Bien sûr qu’il ne t’a pas aidé. Ce n’est pas un guerrier de notre Clan. » Tu fis une pause, guettant la réaction du petit. Tu ne mentais pas. Ce n’était pas un guerrier du Clan de la Rivière, ton Clan. « Vois-tu, il descend pour moitié du Clan du Tonnerre. Il n’appartient à aucun de nos deux Clans. C’est juste un étranger. Si tu as besoin d’aide, ce n’est certainement pas lui qui t’aidera, sache-le. »

Tu observas Petit Démon, l’air grave. Comment quand les parents parlent d’un sujet vraiment important, comme la mort d’un être proche par exemple, ou comme “Ne va pas à l’extérieur du camp.” Et c’était le cas, c’est un sujet important.

avatar

Nuage Démoniaque
Puf/Surnom : Moony/Midnight/Dés
Âge du perso : 11 lunes
Messages : 83
Date d'inscription : 24/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Démoniaque, Mer 21 Mar 2018 - 19:21

Les étranges yeux du guerrier me fixaient. Il semblait attendre quelque chose de moi, et je n'aimais pas ça, pas ça du tout. Je sentais toute sa concentration qui se diriger vers moi, et cela me rendait nerveux, au point que je ne cessais de magie tu es sur place. Je devais avoir l'air ridicule, comme toujours en fait, et j'espérais, qu'il allait bientôt me laisser, bientôt partir. Je ne le supportais plus, pourtant, là encore ça en devenait ridicule. Il ne m'avait rien fait après tout... Mais tentez donc de me raisonner, plus stupide que moi ça n'existe pas ! Alors, bien évidemment, je ne me raisonner pas, restez toujours aussi stupide, et attendez que ça passe, qu'il parle de lui-même, et qu'il cesse de me parler de s'adresser à moi comme si j'en valais la peine. Non, je n'en valais certainement pas la peine, j'étais ridicule, ridicule au plus haut point. Je ne cessait de me dire que la meilleure idée aurait été de rester endormi, ou tout du moins, de faire semblant. Cela m'aurait évité beaucoup de choses. Comme la rencontre de cette étrange énergumène. Mais, je ne devais pas penser à ça, je me l'interdisais comme si c'était quelque chose d'hautemment illégal et que je ne devrais même pas avoir à l'envisager de le faire. Quand je vous dis que je suis ridicule ! Mais, bien sûr, je tentais de ne pas l'effrayer avec mes drôles de pensées, et ensuite c'est ça bien profond dans mon cœur, en attendant que ça passe. Parce qu'il n'allait pas rester éternellement, n'est-ce pas ? En toute logique, il allait partir. Dans longtemps, peut-être, mais il ne serai pas là jusqu'au bout de la journée, quand même pas.
D'ailleurs, je me demande quel genre de pensée il avait lui. Cela m'intrigue énormément, et je voudrais bien le savoir. Sur le coup, j'étais plus concentré sur ma peur, et mon envie de fuir. Mais maintenant ? Si j'en avais le choix, je reviendrai dans le temps, affronterait de nouveau cette épreuve, rien que pour connaître ses pensées, ou du moins étudier son visage pour tenter de les connaître. Elles devaient être très intéressantes. Assez pour que je me penche sur elle quoi qu'il en soit. Je veux dire, elles doivent surtout changer de mon train-train de penser habituel, toujours aussi sombre et monotone, d'un ennui profond. Banale, banale en crever comme moi...
« Bien sûr qu’il ne t’a pas aidé. Ce n’est pas un guerrier de notre Clan. »
Je sursautai. Vraiment ? Lui, pas un vrai guerrier de notre clan ? Je ne comprenais pas. Par chance, le vétéran devait en être arrivé à la même conclusion que moi, c'est-à-dire que j'étais bien trop bête pour comprendre, car il m'expliqua :
« Vois-tu, il descend pour moitié du Clan du Tonnerre. Il n’appartient à aucun de nos deux Clans. C’est juste un étranger. Si tu as besoin d’aide, ce n’est certainement pas lui qui t’aidera, sache-le. »
Ah bon ? J'étais surpris. Alors comme ça, les sang-mêlé ne méritait pas leur place, ils devaient être banni ? Mais moi, je ne connaissais pas mon père... Et si ? Au clan des étoiles, je peux vous assurer que j'étais plus que perdupoint il venait de me livrer une information importante, quelque chose de précieux. Et moi, je ne savais pas vraiment quoi en faire. Lui répondre, bien sûr, c'était la moindre des politesses. Mais après ? Je me dis que je verrai bien...
"Ah bon ? On est...Pas gentil si on est sang mêlé ? C'est pour ça que la dernière fois il a été méchant avec moi, et égoïste ? Et, c'est pas possible qu'un sang-mêlé soit gentil ?"

Admin Foudry

avatar

Folie des Nuits
Puf/Surnom : Foudry le Génie Originel
Âge du perso : 25 lunes
Messages : 54
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Folie des Nuits, Dim 25 Mar 2018 - 19:34

« sharp edges have consequences i guess that i have to find out for myself »



Tant d’innocence de la part du chaton te faisait sourire. Il observait Masque de l’Océan, incrédule. Qu’avait-il donc appris, sur les sangs-mêlés ? Que savait-il donc sur eux ? Avait-il déjà un avis ? Qui lui avait enseigné des choses sur eux ? Il était certain que l’apprentissage d’Étoile d’Équinoxe et le tien n’avaient strictement rien à voir et étaient radicalement différents. Il n’apprendrait certainement pas la même chose de ta bouche que celle du chef. L’enseignant avait un rôle vraiment important, tout dépendait de lui. Selon l’enseignant que le chaton aurait, il ne développerait pas la même forme de pensées, pas la même attitude. L’enseignant pouvait modeler le chaton. C’était un grand pouvoir, une grande responsabilité, et un champ de possibles énorme. Encore fallait-il que le chaton y soit ouvert. Certains pouvaient mal tourner et devenir exactement le contraire de son supérieur, par réaction contre lui. Par rejet. Il ne fallait pas que ça arrive, tu en avais conscience. Soit parce que le petit voyait que tu voulais le manipuler, ce que tu voulais absolument éviter, soit parce qu’il avait déjà développé une certaine forme de pensée et qu’il avait déjà son opinion sur les choses, ce qui compliquerait clairement la tâche. Mais là encore, tout dépendait du caractère du chaton. Même s’il avait déjà une façon de penser toute faite, peut-être que, si tu remettais en cause ce qu’il considérait comme acquis, alors il se remettrait en question et pourrait apprendre ta vision des choses. Oui, c’était une possibilité. Il fallait voir comment il réagissait à ce que tu lui avais dit.

Il semblait assez déstabilisé par ta réponse. Que pouvait-il bien penser ? Il était expressif, mais pas très bavard, ça n’aidait pas vraiment. Il devait bien réfléchir à tes paroles. Alors donc les sangs-mêlés sont égoïstes ? Il devait sûrement méditer là-dessus. Mais il faut parler. Pour comprendre quelque chose que l’on a du mal à saisir, il faut échanger, discuter avec l’autre personne. C’est ainsi qu’on peut comprendre. Il faut parler pour que l’autre comprenne ce qu’il n’a pas compris, ce qu’il comprend de travers, ce qui l’empêche de tout comprendre pleinement. La discussion est inévitable, elle doit être essentielle. C’est la clé d’une compréhension réussie. Sans ça, si l’autre se renferme, se braque et ne parle pas, ne communique pas et pense uniquement par lui-même, il aura sûrement ses propres préjugés et idées qui viendront barrer la route à toute compréhension. Il ne faut pas sous-estimer le poids des mots. Il ne faut pas laisser l’autre seul avec ses propres idées. Ce n’est pas comme ça qu’on communique. Ce n’est pas comme ça qu’on vit ensemble.

« Ah bon ? On est...Pas gentil si on est sang mêlé ? C'est pour ça que la dernière fois il a été méchant avec moi, et égoïste ? Et, c'est pas possible qu'un sang-mêlé soit gentil ? »

Il parle. Tu t’en réjouissais. Au moins, même s’il n’était pas vraiment à l’aise et semblait se méfier de toi, il voulait échanger, et ça, ça comptait beaucoup. Tu l’observas à nouveau, puis détournas le regard pour fixer Masque de l’Océan, qui s’éloignait déjà pour sortir. C’est vraiment encore un gamin. Gentil et méchant. C’est son vocabulaire ? Soit. Tu vas faire avec. De tes paroles il a tiré la conclusion que les sangs-mêlés sont « pas gentils ». C’est beaucoup plus complexe que ça, en réalité. Mais tu n’es pas sûr qu’il comprenne tout, en fait. Vu son langage, il a encore une certaine innocence, c’en est fascinant. Mais parfois, c’est quand on est pur comme lui qu’on a une meilleure vision des choses, plus pure.

« C’est une façon de dire les choses. Tu vois, les sangs-mêlés sont sans cesse tiraillés entre les deux Clans, même s’ils prétendent le contraire. Au fond d’eux, ils savent qu’ils ne sont ni entièrement du Clan de leur mère, ni entièrement du Clan de leur père. Leur loyauté est vacillante. Tu imagines les dégâts que ça peut causer ? » Tu avais tourné le regard vers lui, comme en attente d’une approbation. Tu voulais qu’il réfléchisse à ça. C’était un des points importants. « Ils ne peuvent pas appartenir à l’un des Clans. Ce sont des étrangers. De potentiels dangers. On ne peut pas avoir confiance en eux, et si la confiance ne règne pas au sein-même de notre clan, où pouvons-nous être en sécurité alors ? Le Clan est alors fragile. Tu voudrais, toi, d’un Clan fragile, où personne n’est en sécurité totale ? »

Une question rhétorique, bien sûr. Mais il fallait sensibiliser le petit. Si personne ne l’avait fait, tu le ferais très bien.

avatar

Nuage Démoniaque
Puf/Surnom : Moony/Midnight/Dés
Âge du perso : 11 lunes
Messages : 83
Date d'inscription : 24/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Démoniaque, Mer 28 Mar 2018 - 12:08


Ft.Foudry


Bien qu'il faut apprendre, il faut comprendre aussi.



Ravi. Il était ravi. Mais moi...Moi, je m’en moquais à vrai dire de ce qu’il disait. Je veux dire...Ce qu’il me disait sur le coup me semblait important. En tout cas, il parlait comme si c’était une révélation, une chose importante à savoir. C’était important ? Je veux dire, en dehors de ses paroles et le ton qui leur donnait, quelque chose me permettait d’affirmer que c’était vraiment important ? cela ne me semblait pas si spécial, si incroyable. Avant, ça ne me faisait rien. Je n’avais aucun avis sur les sang-mêlés. Et je ne savais pas que ce Masque de l’Océan en était un. Pour moi, la seule chose que ça changeait, c’était ses origines. A mes yeux, il s’apparentait déjà à un méchant. Je ne cherchais pas plus loin. Je n’étais qu’un chaton, après tout.
C’est une façon de dire les choses.
Je sursautais au son de sa voix. Une façon de voir les choses ? Le coup de gentil, méchant ? Et ben, en fait, c’était ma ridicule façon de les voir ces choses là. Je m’en voulais un peu d’être si noir, ou si blanc sur mon avis. Mais j’étais chaton, mon regard sur les choses était très simplifié. Noir ou blanc. Triste ou heureux. Et encore, bien sûr gentil ou méchant. Pour moi, soit tu étais quelqu’un de bien, soit tu l’étais pas. Petit Lion, gentil.Boule Céleste, gentille. Alors que Goutte de Rosée et mon père le mot méchant venait de lui même. Et Folie des Nuit...Ou Scarabée Sacré, je ne savais les différencier, je ne m'étais pas décidé. Pour l’instant, il n’y avait pas de couleur. Pour l’instant.
Tu vois, les sangs-mêlés sont sans cesse tiraillés entre les deux Clans, même s’ils prétendent le contraire.
Sans cesse tiraillés ? Il utilisait des mots bien savants pour moi, et je dus m’y reprendre à plusieur fois pour comprendre. Je grimaçais. Cela devait être horrible. toujours hésiter, ne jamais savoir à qui va notre loyauté...Se demander si la personne qu’on blessait, et bien, on aurait pu être ami. Dans une autre version de l’histoire, celle là qu’on ne connaîtrait jamais. Parce qu’on avait fait un choix, ou que nos parents l’avait fait pour nous. Et alors, on vivait, sans jamais vraiment savoir ce qui aurait pu nous arriver.
Au fond d’eux, ils savent qu’ils ne sont ni entièrement du Clan de leur mère, ni entièrement du Clan de leur père. Leur loyauté est vacillante.
Vacillante. Encore un autre mot bien complexe. Dans ma tête, je ne voyais pas ce que ça changeait réellement. pour moi, je veux dire. Après tout, j’étais un sang-pur non ? Alors, ça ne m’atteindrait pas cette histoire. Pas ma loyauté, quoi.
Tu imagines les dégâts que ça peut causer ?
il me dévisageait, attendant une réponse, une approbation. Oui, ce qu’il disait si bien pouvait faire des ravages. Imaginer un de ses camarades se retourner contre soit pour son “autre” clan…
Ils ne peuvent pas appartenir à l’un des Clans. Ce sont des étrangers. De potentiels dangers. On ne peut pas avoir confiance en eux, et si la confiance ne règne pas au sein-même de notre clan, où pouvons-nous être en sécurité alors ? Le Clan est alors fragile. Tu voudrais, toi, d’un Clan fragile, où personne n’est en sécurité totale ?
Non. Qui le voudrait ? Je méditais à ces propos. Ne pas faire confiance aux sang-mêlés ? Il n’y en avait pas un plus digne que les autres ? Juste, quelqu’un ? Je voulais savoir, cette histoire m’intriguait. je surmontais ma peur, ma curiosité prenant le dessus.
Et ceux...Ceux qui ont des origines domestiques, ou solitaires se sont euh...Des… Chats vacillants ?
Je ne savais pas que ça voulait rien dire; Je voulais reprendre sa façon de parler, car, elle était captivante. Elle m’intriguait, me donnait envie d’écouter. Sans le moindre bégaiement en plus.
Peu importe, il avait comprit, que je voulais savoir si les chats d’origine solitaire ou domestique n’avaient eux aussi aucune loyauté.

codage par seerose et hover par Kayu only for Moony :keur:



Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum