min : 5°C   max : 18°C
saison : feuilles nouvelles
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Mentor du jour, en tête à tête [PV Nuage de Pluie]



 

Mentor du jour, en tête à tête [PV Nuage de Pluie]


avatar

Torrent de Foudre
Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso : 71 lunes
Messages : 215
Date d'inscription : 15/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Torrent de Foudre, Lun 6 Nov 2017 - 21:02

D'habitude, ce genre de tâches me mettaient mal à l'aise, surtout avec un félin que je ne connaissais pas, mais aujourd'hui, bizarrement, ça allait. Je m'étais sûrement habitué à entraîner de jeunes félins, avides de connaissance et énergiques. Nuage Furtif commençait à se débrouiller seule désormais, elle faisait des patrouilles sans moi et se faisait entraîner par d'autres mentors de temps en temps. Elle sera bientôt baptisée, et j'en serai très fier. Finalement, être mentor n'avait pas été si compliqué. Je m'étais déchiré le ventre pour rien.

Néanmoins, une petite appréhension aux tripes, j'avançais prudemment vers la tanière des apprentis, et je miaulais le nom de l'apprentie que je devais entraîner aujourd'hui, Nuage de Pluie. C'était une jeune apprentie, tout juste baptisée, gris sombre. Elle n'avait rien appris, mis à part peut être son territoire et quelques bases de chasse. Son mentor n'étant pas disponible ce matin, je m'étais spontanément pour la prendre en main. J'attendis patiemment que ses yeux bleus sortent de la tanière, encore embués de sommeil.

Je me raclais la voix, enthousiasmé de cette journée, car j'étais moins anxieux que d'habitude.

« Bonjour Nuage de Pluie. Je suis Torrent de Foudre. Ton mentor n'est pas disponible ce matin, et il m'a chargé de t'emmener chasser aujourd'hui. Tu attraperas peut être ta première proie ? »


Je ronronnais pour clôturer ce résumé de la matinée, avant de partir d'un trot léger vers la sortie du camp.

J'attendis patiemment l'apprentie, qui peina tout d'abord dans le ravin, faute de l'avoir emprunté maintes et maintes fois, puis sur le chemin vers l'Arbre aux Chouettes, à cause de ses petites pattes. Je me posai mainte et mainte fois la même question : était-ce judicieux d'emmener une si jeune apprentie à l'Arbre aux Chouettes ? D'après les racontars des anciens, ils pouvaient enlever des chatons éloignés de leur mère. Nuage de Pluie venait à peine de sortir de la pouponnière. Mais après tout, je serai là, j'ai des sens aiguisées, et elle n'était plus un petit chaton naïf, elle ferait attention.

Je l'accueillis au pied des racines du grand Arbre, donc les branches commençaient à perdre leurs feuilles. La petite brise froide qui soufflait ne m'inspirait pas confiance pour nos chances de trouver des proies, mais le soleil dardant ses rayons me disait de garder espoir.

Je m'approchais de la jeune novice et je lui chuchotais :

« Ici, nous sommes en pleine partie de chasse. Ne parle que si nécessaire. Et n'hésite pas à miauler très fort si tu repères quoi que ce soit de dangereux. »


Je regardais derrière moi, inquiet à l'idée qu'un renard affamé vienne perturber mon entraînement.

« Ton mentor a dû t'apprendre les positions de chasse basique, afin d'être le plus silencieux possible en marchant. Le meilleur moyen de mettre en pratique cela et d'améliorer ta position, c'est de chasser une vraie proie. Ici, sous les feuilles, les souris et autres petits rongeurs viennent chercher de la nourriture, à mettre en réserve pour l'hiver. Vois-tu les feuilles s'agiter légèrement ? »

Je laissais le regard de l'apprentie se faire aux mouvements légers, aux grattements des rongeurs. Puis j'enchaînais :

« Tu vas te cacher derrière une racine de l'arbre, ou même un peu plus loin. Tu devras repérer ta proie, et savoir quand et comment l'attraper. N'espère pas réussir du premier coup, et ne te précipite pas. Nous avons tout notre temps. »


Je lui passais affectueusement ma queue sur son dos.

« Allez, bon courage Nuage de Pluie. »

Je me plaçais en retrait, replié sur moi-même, queue blanche près d'une des tâches blanches sur mon flanc. Je tendais les oreilles, prêt à aider l'apprentie à la moindre occasion.

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 645
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Ven 16 Fév 2018 - 19:46

|| Moony reprendra le rp, ne pas archiver ni rien ||

avatar

Écho Pluvieux
Puf/Surnom : Moony/Midnight/Mid/Kiri for Asuna/Oasis pour Lady
Âge du perso : 13 lunes
Messages : 55
Date d'inscription : 18/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Écho Pluvieux, Jeu 22 Fév 2018 - 19:06



Puisqu'il le faut.


image du personnage

Chasse. Je dois chasser. Avouez balancé comme ça, ça impose hein ? Ou pas. Pas du tout, mais genre, vraiment pas. les vrais guerrier, je sais pas moi, il font autres choses. ils défendent leur frontière, mettent en place des technique pour les prochaines batailles, font l'effectif sur les proies qu'on a et les bouches à nourrir avant d'envoyer leur larbins leur font. oh attendez. Dans cette option, c'est moi le larbin ! Je dois être surprise ? Parce, étrangement, je le suis absolument pas. Je parie même sur le fait que mon "mentor" a suggéré fortement que je m'en occupe. Comment dire ? Écoute, Rivière Tumultueuse, si t'es une incapable, ça te regarde mais tu dois au minimum l'assumer. Fallait le dire tout de suite à la meneuse que tu serais incapable de m'apprendre, ça m'aurait évité de te coltiner. Parce que en toute honnête, j donnerai tout ce que j’ai pour avoir quelqu'un d'autre que toi. Disons que j'ai l'impression que mon savoir actuel se résume à "bondis !". Fin de la merveilleuse histoire quoi doit vous faire pâlir de jalousie. Ou qui doit vous faire ricanner sous cape. Au choix. Et j'ai choisi hein.
Donc allez, on se bouge la joie au coeur. Tellement la joie que si je pourrais grapiller cinq minutes supplémentaires, je porterai pas du tout plainte. Bien au contraire.
M'enfin. Tout ça est sans importance je suppose.

« Bonjour Nuage de Pluie. Je suis Torrent de Foudre. Ton mentor n'est pas disponible ce matin, et il m'a chargé de t'emmener chasser aujourd'hui. Tu attraperas peut être ta première proie ? »

Ah euh. bonjour ? Je suppose ? Je regarde rapidement le chat, détaillant son pleage noir et blanc, ses côtes maigres et sont oeil trahissant une sorte d'angoisse. Torrent de Foudre. je dois m'en souvenir, pas faire la paumée; je crois que mine de rien, il a bien fait de se présenter, sérieusement, j'arrive pas à retenir tous les noms. Bref. En attendant, mine de rien, je forme l'esquisse d'un sourire. Sérieusement, je loupe entrainement avec la ratée ? Et bah Torrent de Foudre je viens de te rencontrer mais je t'aime déjà.
Puis ensuite nous marchons, trottinons ce qu'on veut.
« Ici, nous sommes en pleine partie de chasse. Ne parle que si nécessaire. Et n'hésite pas à miauler très fort si tu repères quoi que ce soit de dangereux. »
D'accord. Pas parler. ben mince, ça va me faire bizarre. pas pouvoir faire semblant que je me marre au super entrainement de mon super mentor. trop de super. J'hoche la tête et attends la suite.
« Ton mentor a dû t'apprendre les positions de chasse basique, afin d'être le plus silencieux possible en marchant. Le meilleur moyen de mettre en pratique cela et d'améliorer ta position, c'est de chasser une vraie proie. Ici, sous les feuilles, les souris et autres petits rongeurs viennent chercher de la nourriture, à mettre en réserve pour l'hiver. Vois-tu les feuilles s'agiter légèrement ? »
Mon mentor ? on parle de l'autre incapable ? parce que dans ce cas la réponse est non. mais ça il ne doit pas le savoir. Ou si. Ce n'est pas normal que... Bref.
Lentement, j'acquise de nouveau.
« Allez, bon courage Nuage de Pluie. »
Bon courage ouais je vais en avoir besoin.
me concentrant, je m'approche de la proie, faisant tout ce que je peux pour ne laisser échapper aucun son. Petit à petit, je me trouve à proximité du rongeur qui continue de chercher ses graines. Stupide bestiole, tu vois pas que je suis là ? Jed vais t'attraper, on va te bouffer, et tu bouges pas ? Pff. Peu importe.
Soudainement, je bondis pour le saisir, mais je dois faire craquer une branche un délire dans le genre, je n'entends pas super bien dans mon bond et la bestiole fuit à toute allure.
Penaude, je baisse la tête et la regarde partir.
Voilà ce que j'ai appris avec mon mentor, Torrent de Foudre.
Oh misère, je me fais pitié.




avatar

Torrent de Foudre
Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso : 71 lunes
Messages : 215
Date d'inscription : 15/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Torrent de Foudre, Ven 23 Mar 2018 - 21:00

Nuage de Pluie avait un certain port de tête, une certaine manière de se tenir, mais en même temps, je ressentais comme l'impression qu'elle était incertaine, pas trop sûre d'elle. Néanmoins, elle s'engagea sans hésitation vers les racines de l'arbre. Je voyais une petite musaraigne sortir le bout de son museau rose. Il reniflait le sol et fouillait sans arrêt, cherchant le plus de nourriture. L'apprentie en profita pour s'approcher doucement, avec des mouvements de novice, plutôt gauches et incertains. Elle faisait beaucoup trop de bruit en s'approchant. L'animal l'avait forcément remarqué. Mais ce que Nuage de Pluie ne savait pas, c'est qu'à l'approche du froid, les proies restaient face au danger beaucoup plus longtemps, leur survie dépendant du temps consacré à la recherche de nourriture. Un avantage pour nous chasseurs, mais aussi un inconvénient, car il était impossible de savoir si on adoptait une bonne position.

La novice bondit, malheureusement le rongeur l'avait anticipé et s’éclipsa aussitôt. La femelle se remit sur ses pattes, regardant la proie s'en aller d'un air triste. Je ne me démontais pas. Elle était jeune et prometteuse, elle attrapera sûrement quelque chose à la fin de notre séance. Je fis un signe de la queue pour qu'elle revienne vers moi, à l'écart du terrain de chasse. La musaraigne reviendra sûrement, affamée et inquiétée par la saison des neiges.

Lorsque Nuage de Pluie revint, je lui expliquais ses erreurs :

« Un rongeur à l'approche de la saison des neiges fait ses réserves. Tout son temps est consacré à trouver de la nourriture. Ils s'exposent plus facilement au danger, ce qui est une aubaine pour nous. Néanmoins, pour les apprentis, c'est une mauvaise leçon, car ta position n'était pas bonne, mais tu as pu approcher la musaraigne. Il faut savoir qu'un rongeur perçoit les mouvements que tu fais, chaque pas. Il faut que tu lui fasse croire que ce n'est rien de dangereux. Ainsi, il ne te remarquera pas. »

Je tenais quand même à rassurer la jeune apprentie sur ses capacités.

«Cependant, je trouve que pour un début, tu t'en sors bien. Tu n'es pas encore assez souple, mais la volonté et la position sont là. Il faut juste que tu fasses plus attention à ton environnement et aux bruits que tu provoques. »

Je m'accroupis, et j'incitais Nuage de Pluie à en faire de même, pour attendre le retour d'une proie. Ceci ne se fit pas attendre. Comme je l'avais prédit, la musaraigne était revenue, plus précautionneuse, mais c'était une proie potentielle. Je fis un signe de tête à la novice, pour lui montrer qu'elle pouvait se rattraper, puis je la laissais se débrouiller.

avatar

Écho Pluvieux
Puf/Surnom : Moony/Midnight/Mid/Kiri for Asuna/Oasis pour Lady
Âge du perso : 13 lunes
Messages : 55
Date d'inscription : 18/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Écho Pluvieux, Ven 23 Mar 2018 - 22:10




Juste merci.


image du personnage

Je m’approche de lui, prête à recevoir un sermon, comme le fait si facilement Rivière Tumultueuse. Mais non. Son, regard signifie que ce n’est pas grave. Surprise, je me fige. On m’a toujours habitué à des moqueries dès que je me loupais. Du moins, elle, elle me gronde. A chaque fois. Il n’y a pas une fois où elle m’a dit que même le plus grand des guerriers n’aurait pu l’avoir, cette proie de misère. Je grimace. Comment peut il lui, me pardonner ? je ne comprend pas, en fait, je n’ai certainement pas l’habitude, et, il m’en faut bien peu pour être perturbée. Alors là ? Je suis surprise. Perdue aussi. Perdue de son air, son expression. Je sais pas...Comment lui, peut se montrer si différent de mon mentor ? Bon, d’accord, j’avais peut être généralisé le monde des adultes, mais il n’empêche. Etoile Machiavèlique me l’avait bien attribué cette chatte sans patience. Rayon de Soleil n’avait rien dit, elle avait laissé faire. Elle savait bien avant que la meneuse prononce ce nom maudit, mais elle n’est pas intervenu. Qui d’autre ? Dois je parler des tueurs, des chats qui me grondent sans cesse? D’Oeil de Myosotis, et de sa mauvaise humeur quand j’étais venue m’occuper d’elle ? Non, le monde des adultes ne me semble pas tendre du tout. pas assez à mon gout. Moi qui aime la douceur, le calme,je ne supporte pas bien. Pas bien du tout. Alors ce Torrent de Foudre...Il me surprend beaucoup par sa manière d’agir. Il a toute mon attention, et tout mon respect aussi. Je crois que Nuage du Coyote l’aime bien, cela doit être pour une raison. Il semble sage, pas stupide en fait, alors je me dis que bon. Et effectivement. Il l’a prouvé, ce guerrier, qu’il pouvait se montrer noble, et miséricordieux. Je lui souris, d’un sourire sincère pour le remercier. je pense qu’il a comprit ce que je veux dire pas ce sourire.
« Un rongeur à l'approche de la saison des neiges fait ses réserves. Tout son temps est consacré à trouver de la nourriture. Ils s'exposent plus facilement au danger, ce qui est une aubaine pour nous. Néanmoins, pour les apprentis, c'est une mauvaise leçon, car ta position n'était pas bonne, mais tu as pu approcher la musaraigne. Il faut savoir qu'un rongeur perçoit les mouvements que tu fais, chaque pas. Il faut que tu lui fasse croire que ce n'est rien de dangereux. Ainsi, il ne te remarquera pas. »
D’accord. Je comprends, maintenant. Je crois que je vais pouvoir repartir, et, ce coup ci, je l’aurais ! Tu vas être fier de moi, mentor du jour, je t’en fais le serment.
«Cependant, je trouve que pour un début, tu t'en sors bien. Tu n'es pas encore assez souple, mais la volonté et la position sont là. Il faut juste que tu fasses plus attention à ton environnement et aux bruits que tu provoques. »
Ayant comprit de mes erreurs, je le remercie d’un mouvement de tête, avant de faire un sorte de sursaut en voyant la musaraigne de tout à l’heure repointer son museau. Sans un bruit, je me remets à la traque. Ce coup ci, je fais bien attention. Je vais y arriver...Tendue, je m’approche de la bestiole. Et aux prix d’un bon temps qui s’écoule, je parviens enfin à l’attraper. Plus que fière, je la dépose au pied du chat noir et blanc. Je souris de nouveau. Je crois que je suis de bonne humeur.
Et voilà le travail !
Je suis contente de moi, il n'empêche. En attendant, je veux dire quelque chose, quelque chose d’important. A voir ce que ça va me couter.
Torrent de Foudre...Je pourrais te dire quelque chose ?
Il a déjà toute ma confiance.




avatar

Torrent de Foudre
Puf/Surnom : Watiti
Âge du perso : 71 lunes
Messages : 215
Date d'inscription : 15/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Torrent de Foudre, Dim 20 Mai 2018 - 13:01

La petite femelle semblait intimidé, et je me demandais pourquoi. Personne n'était apeuré devant moi. J'étais frêle, nerveux, et mon regard était toujours fuyant. J'avais bien fait de la laisser venir, avoir confiance en moi, avant de parler. Nuage de Pluie s'était détendue, elle souriait. J'avais entendu dire par des murmures et des miaulements de tanière que son mentor n'était pas vraiment fait pour ce rôle. Peu patiente et peu encline à communiquer, cela devait sûrement paralyser la jeune apprentie. Étoile Machiavélique faisait vraiment n'importe quoi, et Rayon de Soleil, bien qu'elle ait repris du poil de la bête, ne pouvait rivaliser avec ce monstre. Moi même, je ne pense pas que j'aurai pu.

Néanmoins, je pouvais réussir un bon travail avec les jeunes du Clan, leur donner confiance afin qu'ils ne deviennent pas comme moi. Nuage de Pluie semblait avoir été réceptive à mes paroles, et je craignais même qu'elle s'en aille au grand galop ! Mais elle su contrôler son enthousiasme lorsqu'elle vit que la proie de toute à l'heure s'était risquée à nouveau au cœur de la forêt, trop préoccupée par l'hiver pour se soucier de sa sécurité. Je reculais vers des fougères qui s'étiolaient déjà et je me couchais pour regarder l'apprentie retenter son approche.

Toujours tendue, elle semblait néanmoins plus sûre d'elle dans sa traque. Elle prenait son temps. Même trop de temps, mais je n'allais pas lui dire. De toute façon, il valait mieux ne pas perdre sa proie en bondissant, ou sinon le coin allait devenir désert. Nuage de Pluie finit tout de même par achever la musaraigne et me la rapporter, avec un grand sourire à la gueule.

« Et voilà le travail ! »

Je ronronnais, content que sa volonté ait payé. La musaraigne pas trop sèche ferait sûrement le bonheur d'un ancien grognon en ces temps plus froids. La chatte n'avait toutefois pas terminé, et semblait être retournée dans une certaine peur, encore une fois inexplicable. J'attendais patiemment qu'elle redevienne, comme tout à l'heure, une apprentie normale, mais elle me posa une sorte de question.

“Torrent de Foudre...Je pourrais te dire quelque chose ?”

J'étais un peu inquiet, mais beaucoup plus inquiet pour elle que pour ma propre sécurité. Elle me faisait peur, mais plutôt parce que je me demandais ce qui pouvait la tracasser à ce point tout d'un coup. Elle ramenait une jolie petite proie, mais elle avait perdu toute sa bonne humeur.

Je m'assis, la queue autour des pattes et je penchais mon museau vers Nuage de Pluie.

« Bien sûr, qu'il y a t-il de si important ? »


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum