Météo
La neige recouvre Cerfblanc, les flocons tombent en permanence du ciel pour venir s'accumuler sur les tanières et les pelages des chats. Un vent glacial vient refroidir le plus hardis et le soleil a du mal à percer. Les températures ne dépassent pas les - 5°C, attention au mal blanc qui vous guette.

Infos
saison des neiges
aléas naturels : forte neige
évènement : Assemblées et baptêmes en cours

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
J'aimerais tant savoir à qui appartiennent ces yeux... Ft; mon petit fils



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote !
N'oubliez pas de voter ici (click) !
Design de Noël mis en place !
Rendez-vous ici !
Tumblr du fow
Regarde par ici et propose tes idées par !
Priorités
Favorisez la Troupe Inondée qui manque cruellement de membres, ils ont besoin de vous !
Animation de Noël
Pas encore ouvert votre cadeau ? Venez ici


Partagez | 
 

 J'aimerais tant savoir à qui appartiennent ces yeux... Ft; mon petit fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Je suis
Aile Orangée
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso (en lunes) : 52 lunes
Messages : 388
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 14
Localisation : Je cherche un lapin dodue... Arg, loupé !

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Nuage de Braises
Relations :


Sam 30 Déc 2017 - 22:42

J'aimerais tant savoir à qui appartiennent ces yeux...

Ft. mon ptit fils


Elle ne riait plus. Elle n'était plus l'enfant que j'avais connue, elle n'était plus ma fille. Que s'est-il passé pour que tu changes ma fille ? Les enfants, les chatons t'ont changés ? Je ne penses pas... Je ne sais pas, ça fait longtemps qu'elle ne me dit plus rien malheureusement.

Je rentre dans la pouponnière, grand sourire. Elle est là, cette magnifique femelle blanche. Elle me ressemble tant, à vrai dire avec deux parents blancs, c'était persuadé qu'elle le soit également. Contrairement à mes fils, Lumière d'Orage a le pelage de son père et Oiseau de Malheur à un mélange des deux ? Je ne sais pas d'où vient la couleur sable mais ça ne vient pas de mon côté ni de celui d'Etoile de Jaspe.
Divinité de la Chouette est avec sa fille, elles parlent toutes les deux. J'ai l'impression que c'est elle et moi des lunes au par avant... Sauf que je n'avais pas de deuxième enfant moi...
Je tourne la tête vers un chaton tout blanc, il s'amuse tout seul avec une boule en mousse qui vient sûrement du nid de sa mère. Je m'approche de lui en souriant, il ne lève pas encore la tête vers moi mais c'est quand je m'assois en face de lui qu'il me prête un peu d'attention. Il a le même pelage que moi, le même qu'Echo de la Brise ainsi que celui de sa mère. Je parcours son visage blanc avant de m'arrêter sur ses yeux. C'est la partie la plus frappante de son visage. Verts, ils sont d'un vert citron comme l'indique son nom mais... D'où viennent-ils ? Ils ne viennent certainement pas de son grand-père, ils sont d'une couleur que moi-même je ne connais pas ! C'est un mélange de deux couleurs mais certainement pas du vert. Je regarde Divinité de la Chouette qui m'observe elle aussi. Je fronce les sourcils en lui montrant son fils. Il est où son père d'ailleurs ? Elle ne m'a jamais parlé de sa grossesse mais encore moins de la personne qui a " participé ".

- Qu'est-ce qui a ? demande la petite boule de neige.

Je baisse la tête vers lui et sourit automatiquement. Rien. Rien qui ne te concerne pour le moment en tout cas. Je me couche imaginant l'histoire que je vais pouvoir lui raconter. Oui, je veux lui raconter une histoire. Je regarde encore une fois sa maman, connaît-il son histoire à elle ? Un sourire en coin apparaît tandis que je la regarde papoter avec Patte de Miel. Mon regard bleuté se tourne pour la énième fois vers mon petit-fils.

- Je réfléchissais à l'histoire que j'allais te raconter ! J'en ai trouvée une, tu veux l'entendre ?

Il a l'air emballé. Moi aussi étant jeune, j'aimais bien les histoires que maman me racontait. Je ne sais pas d'où elle les sortait mais elles étaient toujours si merveilleuses et elle me donnait envie parcourir la forêt. Je la parcourais avec ces récits même ! Maman racontait très bien les histoires, elle était professionnelle dans ce domaine. Maman était douée en beaucoup de choses et elle m'a aussi apprit énormément de choses. La dernière leçon qu'elle m'a appris, était de surmonter la mort. J'ai encore un peu de mal à apprendre cette leçon, je ne peux vous mentir. Je souris pour oublier maman et me reconcentre sur le petit bout de chou en face de moi et la fameuse histoire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Patte de Citron
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Dusky
Âge du perso (en lunes) : 0 lunes
Messages : 20
Date d'inscription : 27/12/2017

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Futur mentor • Ange de Soie
Relations :


Lun 1 Jan 2018 - 11:07



Moi aussi j'aimerai savoir


Dusky & la mamie


Maman parlait avec Patte de Miel. J'étais seul. Je mes regardai, je les voyais heureuses. Sans moi. Maman préférait Patte de Miel. Maman s'occupait de Patte de Miel. Elle s'occupait aussi de moi, mais moins. J'aurai voulu que papa fût ici. Papa saurait s’occuper de moi comme maman le faisait pour Patte de Miel. Papa m'aurait préféré.
Mais papa n'était pas là. Je ne verrai jamais papa. Était-ce parce que je n'étais pas assez mignon pour lui ? Pas assez fort ? Pas assez intelligent ou courageux ? Papa avait-il honte de moi ?
Je voulais juste un papa et une nouvelle maman. Une maman qui m’aimerait.

J’avais pris un morceau de mousse qui était dans la litière de maman. Elle avait râlé, mais Patte de Miel lui avait posé une question et elle eut vite fait de ne plus s'intéresser à moi. Alors même quand je faisais une bêtise, maman s'en foutait ? J'avais réprimé des larmes. Pleurer ne changerait rien. Je roulai le morceau de mousse afin de lui donner une forme ronde et la lançai en l'air. Vite ! Il fallait la rattraper ! Ne pas la laisser tomber ! Vite ! Vite ! Elle était proche du sol. Je plongeai. Je sortis mes griffes. Je levai les pattes en direction de ma balle, qui était à quelques longueurs de griffes du sol. Je plissai les yeux et… Ouf ! Rattrapée ! J'avais réussi ! Je me retournai vers maman. Avait-elle vu ce succès ? Je la regardai, les yeux pleins d'espoir, avant de voir qu'elle était dos à moi. Elle n'avait… rien vu ? Rien… rien du tout ? Je baissai la tête vers mes pattes, attendant un petit “C'était une blague, mon chéri. Je suis fière de toi ! “ mais j'attendais en vain. Je le savais, au fond. Mais j'avais quand même l'espoir… Foutu espoir de merde ! Rageant, je retournai à mes jeux solitaires. Réussir à la récupérer à chaque fois me calmait un peu.
Même si je n'étais pas l’enfant favori de ma mère, je serai le plus habile.

Je relevai la tête. Une personne que je ne connaissais que de vue fixait maman. Non, je ne la connaissais pas que de vue, elle était plus qu'une simple étrangère. Pelage blanc… Pelage blanc… Aile Orangée ! Mamie ! Elle regardait maman bizarrement. Maman regardait mamie bizarrement. Elles se regardaient bizarrement. Je fronçai les sourcils. Mamie aussi, elle me trouvait bizarre ? Non, non, non ! Pas ma mamie ! Pas mamie Aile Orangée ! Elle était peut-être le seul membre de ma famille qui ne nous connaissait pas vraiment ! Mamie Aile Orangée ne devait pas me détester. Elle n’en avait pas le droit !

« Qu’est-ce qu’il y a ? »

J’avais dit ça tout à fait naturellement. J’y avais juste pensé mais ça avait franchi la barrière de mes lèvres. Oups. Mamie me regarda et se coucha juste à côté de moi. C’était la première fois qu’on faisait ça : se coucher à côté de moi. D’habitude, on allait vers Patte de Miel et non moi. Involontairement, je lui souris et je ne regrettai pas mon geste. J’crus que mamie m’aimait bien, finalement. Elle me regarda gentillement et mon coeur gonfla. Était-ce possible d'avoir un regard aussi chaleureux ?

« Je réfléchissais à l'histoire que j'allais te raconter ! J'en ai trouvée une, tu veux l'entendre ? »

Une histoire ? Un grand sourire se dessina sur mon visage. Si grand que je savais que si on restait comme ça, bah on aurait mal aux joues. En fait, j’crus que j’allais sourire béatement à chaque fois que mamie Aile Orangée faisait quelque chose. On me racontait jamais d'histoire, à moi ! Alors pour sûr que j’voulais une histoire. C'était cool les histoires ! Je la regardai avec plein d'étoiles dans les yeux. Je voulais que mamie Aile Orangée restât ici pour toujours ! Mamie était géniale !

« Oh oui mamie Aile Orangée ! Raconte moi une histoire ! »

Ma queue battait dans tous les sens avec agilité. Quelle allait être son histoire ?

Codage by Kayl pour Dusky only

||Premier Rp entièrement au téléphone uhuh
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Aile Orangée
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso (en lunes) : 52 lunes
Messages : 388
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 14
Localisation : Je cherche un lapin dodue... Arg, loupé !

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Nuage de Braises
Relations :


Jeu 4 Jan 2018 - 17:27

J'aimerais tant savoir à qui appartiennent ces yeux...



Avec mon ptit fils toujours






Il était heureux. Cette bouille fait fondre mon petit cœur. Comment Divinité de la Chouette peut préférer un de ses chatons ? Je n'ai jamais fais ça. J'ai " délaissé " ma fille à la naissance des garçons mais elle n'avait plus besoin de moi sur son dos, elle n'a jamais vraiment besoin de moi finalement. Et je l'ai toujours aimé, je ne pouvais juste plus trop m'occuper d'elle car deux chatons ça demande du temps. Enfin bref, je n'ai pas besoin de me justifier car je n'ai rien fait de mal.

- Oh oui mamie Aile Orangée ! Raconte moi une histoire !

Je le voyais plus excité que jamais, comme si Divinité de la Chouette n'en avait jamais raconté à lui et Patte de Miel. Peut-être que Patte de Miel y a eu droit mais pas lui. Je m'installe confortablement, pour ne pas faire souffrir mes pauvres pattes. Par où commencer ? Le début de l'histoire était compliqué car je ne sais pas comment sont venus mes sentiments pour Écho de la Brise. est-ce que j'en avais vraiment ? Je ne suis même pas sûr. C'est vraiment affreux de dire ça mais je crois que je ne voulais pas lui faire de peine alors je lui ai parlé et des " sentiments " sont arrivés. Divinité de la Chouette n'est pas né avec deux parents qui s'aiment. Enfin je n'étais pas amoureuse d’Écho de la Brise, j'étais légèrement attirée. Lui m'aimait mais moi non.
Bon, c'est sûr que je ne vais sûrement pas commencer comme ça. Je vais commencer par un commencement banal, pourquoi je me prends la tête.

- Deux chats s'aimaient. Leur amour ont donnés naissance à un chaton magnifique. C'était une petite femelle magnifique. Elle était très intelligente... Je souris au mâle avant de toucher le haut de sa tête avec mon museau. Comme toi, elle était intelligente comme toi !

Un sourire nostalgique reste bloqué sur mon visage. C'est fou comme il ressemble à sa mère. Il est blanc comme sa mère, il est intelligent comme sa mère. Il est beaucoup de sa mère j'en suis persuadé, il est encore jeune mais il va acquérir des qualités et des défauts. Je suis sûr que plus il va grandir et plus il sera une copie double de sa maman.

- Malheureusement... Les deux parents de la petite femelle ne s'aimaient plus et ils ont préférés se laisser. Ça n'a pas empêcher de bien éduquer leur fille. Son papa venait lui rendre visite très souvent tandis que sa mère la surveillait tout le temps dans la pouponnière. Elle n'aimait pas trop jouer avec les chatons de son âge, elle restait avec sa maman et elle travaillait les figures d'apprentis. Dès son plus jeune âge, elle a commencée à réviser !

Je rigole en me remémorant l'image de Petite Chouette qui observait les autres apprentis qui répétait leur figure non loin du tas de gibier. Elle me demandait souvent des conseils, je l'aidais avec plaisir.

- Quand elle est passée apprentie, elle savait déjà tout sur le bout des pattes ! Tout ce qu'elle pouvait faire en attendant son passage de guerrière, c'était de tout perfectionner. A mes yeux, c'est l'une des meilleures guerrières du Camp et elle le mérite vu combien elle a travaillait dure.

Je me retiens de ne pas soupirer et continue de sourire même si au fond la suite n'est pas très joyeuse. Mais c'est l'histoire de sa maman et il doit la savoir même si je n'ai pas dis son prénom, je suis persuadé qu'il sait de qui je parle, qu'il a des doutes.
Moi aussi j'ai des doutes. Est-ce que je dois continuer ? Est-ce que j'en ai déjà trop dis ? Mes yeux se posent sur lui, comme pour lui demander ce qu'il voulait. Il est jeune... Mais il est intelligent, il est mâture. Tout comme sa maman.

Codage par Saphy
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je suis
Patte de Citron
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Puf/Surnom : Dusky
Âge du perso (en lunes) : 0 lunes
Messages : 20
Date d'inscription : 27/12/2017

Feuille de personnage
Mentor / apprenti : Futur mentor • Ange de Soie
Relations :


Sam 13 Jan 2018 - 12:56



Moi aussi..


Dusky & la mamie


Mamie parut réfléchir. À quoi ? À ce qu’elle pouvait ou pas me dire ? N’étais-je encore qu’un stupide petit chaton à ses yeux ? Stupide petit chaton… Stupide petit chaton…
Je n’étais pas stupide. J’étais très intelligent, même. Super méga intelligent ! Bon, peut-être pas si intelligent, mais quand même, j’étais loin d’être débile. Et pis, je pouvais tout entendre. Je voulais tout entendre, tout savoir, tout connaître. Appliquer, réfléchir. Réfléchir à la meilleure stratégie pour attaquer un sale chat du clan de l’ombre pendant nos jeux. Réfléchir, établir la stratégie, appliquer.

Je ferai un excellent guerrier. Pourquoi pas excellent lieutenant, d’ailleurs ? La stratégie guerrière… C’était dans mes cordes ! Je ferai tout pour devenir l’apprenti de Regrets Mortels, puis, quand il deviendra chef, il me choisira comme lieutenant. Et, à sa mort, je deviendrai chef à mon tour. Le clan du vent deviendra le meilleur clan de toute la forêt. Et, qui sait ? Peut-être l’unique clan tout court !

« Deux chats s'aimaient. Leur amour ont donnés naissance à un chaton magnifique. C'était une petite femelle magnifique. Elle était très intelligente… »

On faisait quoi, déjà ? Ah oui : l’histoire. Je me demandai si cette histoire, elle l’avait inventé, ou, justement, elle était inspirée de quelqu’un. Baf, je verrai bien au fur et à mesure. Elle posa délicatement sa tête sur le haut de la mienne et elle continua.

« Comme toi, elle était intelligente comme toi ! »

Je remuai mes moustaches. Mamie trouvait que j’étais intelligent ? Oui, c’était ce que j’avais cru entendre. Mamie me trouvait intelligent-euh ! Mamie me trouvait intelligent-euh ! Quelqu’un me trouvait intelligent ! En quelques couchers de soleils, on ne m’avait jamais dit que j’étais intelligent. J’étais content. Parce qu’on m’a dit quelque chose de gentil. Quelque chose qui n’avait rien à voir avec ma bouille de chaton trop mignon. Non, on me trouvait une qualité intérieure.

Je sentis un sourire se dessiner sur le visage de mamie. Elle sourit alors je souris aussi. Et elle continua à raconter l’histoire. Les parents ne s’aimaient plus, mais la petite chatonne vivait entourée d’amour, l’amour de ces deux chats, justement. Et même s’ils n’avaient plus de sentiments l’un pour l’autre, ils continuaient de donner tout ce qui était possible à leur fille. C’était beau, très belle histoire. Elle continua à raconter la vie de la chatonne. Elle était douée, très douée. Chaton, elle apprenait déjà les figures d’apprentis, les positions de combat et de chasse. Elle était intelligente, comme moi.

« Quand elle est passée apprentie, elle savait déjà tout sur le bout des pattes ! Tout ce qu'elle pouvait faire en attendant son passage de guerrière, c'était de tout perfectionner. A mes yeux, c'est l'une des meilleures guerrières du Camp et elle le mérite vu combien elle a travaillé dur. »

L’une des meilleures guerrière du clan. Une très bonne guerrière… Soudain, mon visage s’illumina. Maman, c’était l’histoire de maman, ce qu’elle m’avait raconté ! Maman avait vécu tout ça ? Maman avait connu son papa, au moins. Et moi ? Je pourrai connaître papa, un jour ? Est-ce que j’aurai le bonheur de sentir son odeur, de me blottir dans son pelage ? Est-ce que je pourrai au moins avoir quelques paroles rassurantes alors que tout irait mal et des encouragements quand tout irait bien ? Je me décalai un peu et regardai mamie. Je lui souris.

« Merci de m’avoir raconté tout ça, mamie… »

Je me blottis contre son pelage si chaud. Je voulais qu’elle restât toujours avec moi, pour qu’elle pût me raconter pleins d’histoires tous les jours, tout le temps.

Codage by Kayl pour Dusky only
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Je suis
Contenu sponsorisé
Passe ta souris !

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




Revenir en haut Aller en bas

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» J'aimerais tant que ma chevre ai un petit mais...
» Question un peu stupid mes j'aimerais bien savoir
» Qui connais les Akitas Inu ?! :)
» Comment savoir si une tortue hiberne ou .........
» J'aimerais tant adopter un staffie!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans RPG :: CerfBlanc :: Clan du Vent :: Camp :: Pouponnière-