min : 5°C   max : 18°C
saison : feuilles nouvelles
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Discussion banale entre un père et son fils. Feat Fragment de Neige



 

Discussion banale entre un père et son fils. Feat Fragment de Neige


avatar

Nuage Fatal
Puf/Surnom : Aido
Âge du perso : 8 lunes
Messages : 15
Date d'inscription : 05/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Fatal, Ven 12 Jan 2018 - 17:42

Nuage Fatal... Tel sera mon futur nom d'apprenti. J'attendais impatiemment que mon baptême ait lieu. Comme n'importe quel chaton, j'étais déjà prêt à découvrir l'extérieur, à apprendre à chasser et à combattre, à servir mon clan avec toute ma bravoure et mon honneur.
Pour l'instant, je n'étais que Patte Fatale, un chaton de six lunes attendant que son nom d'apprenti soit officiel. J'espérais avoir un bon mentor qui m'apprendrait tout ce qu'il sait. J'aimerai que ma famille et que mon futur mentor soient fier de mes prouesses, que je fasse honneur à mon chef, à mon clan.

Alors que je rejoignis la clairière à petits pas, j'aperçus un chat blanc comme la neige recouvrant actuellement le sol avec quelques taches sombres sur son corps. C'était Fragment de Neige, un des guerriers du clan. Je m'approcha de lui, afin de le saluer.

- Salut papa! Tu participes à des patrouilles aujourd'hui?

Le vent s'engouffra dans mon pelage si particulier, me faisant frissonner. Je n'avais pas un pelage des plus habituels, certains s'étonnaient même de voir un mélange des plus inhabituels. Après tout, c'était rare de voir un chat avec deux nuances de gris différents et avec des taches semblables aux panthères.
Je ne pouvais m'empêcher d'admirer mon propre pelage dans une flaque d'eau. Il me fascinait tout autant que mes yeux bleus, semblable à ceux de mon père.

- J'en ai vraiment marre du froid. Vivement que je sois apprenti afin de pouvoir me dégourdir les pattes en dehors du camps!

Je détestais le froid, comme tout le monde apparemment. Si quelqu'un du clan aimait le froid, je le prendrai sûrement pour un fou. Même la neige m'énervais. Je ne sentais presque plus mes pauvres coussinets à cause d'elle!
Ray admine

avatar

Fragment de Neige
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 43 lunes
Messages : 495
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Fragment de Neige, Mar 27 Fév 2018 - 15:25



• Discussion banale •


Ray ft. Aido
Mes chatons grandissaient. Six lunes, six lunes déjà. C’était énorme. Six lunes en si peu de temps. Je n’avais rien vu passer. Rien du tout. Tout cela m’avait filé sous le museau, sans que je n’eusse le temps une seule seconde de m’apercevoir qu’ils avaient grandi. L’accouchement de Bourrasque Hivernale et tout le stress qui allait avec remontait seulement à hier, pour moi. Ainsi que leur naissance. Six lunes … Non, c'était décidément impossible. Le temps n’avait pas dû filer à ce point. Je m’en serais aperçu, non ? Rah. Était-ce l'âge qui m’accablait, si tôt ? 40 lunes, je n’avais même pas encore une toute petite patte dans la Tanière des Anciens ! Alzheimer et tout ce qui allait avec ne m’auraient pas de sitôt. Je venais à peine d’être nommé guerrier, comment pouvais-je avoir eu une idée pareille ? Non, je n’étais pas vieux. J’étais encore jeune. Bien jeune. J’étais un jeune père. Devenir vieux … Quel cauchemar. Non, je ne voulais pas ressembler aux autres guerriers qui vieillissaient bien plus que moi. Je ne me rangeais pas dans leur catégorie. Moi, j’étais en pleine forme, dans la force de l’âge, admirable. Bref. Là n’était pas la question. Patte Fatal, Petit Eucalyptus et Petit Tyran venaient d’avoir six lunes. Et six lunes dans les clans signifiait premier baptême. Un baptême, bon sang. Leur baptême. Je frissonnais. Mes chatons, mes petits chatons, mes enfants, mes protégés, la chair de ma chair allaient passer apprentis. C’était émouvant. Ah, quel père faible j’étais dès qu’il s’agissait d’eux. J’en devenais ridicule. L’amour que je leur portais était démesuré.

Je me posais quelques secondes. Quels seraient leur mentor ? Je ne pouvais pas me proposer en tant que tel. J’en étais le père, ça paraissait évident. Mais je serais là pour conseiller Étoile Mortelle lorsque cette dernière les choisirait. Petit Eucalyptus était celle qui me causait le plus de soucis. Elle, ce serait compliqué. Tout serait compliqué pour elle, et cela toute sa vie. Il lui fallait un mentor doux, compréhensif, gentil … Je pensais déjà à quelques chats. Des chats en qui j’avais confiance. Des chats que j’appréciais un minimum. Feuille de Poirier me venait à l’esprit, mais aussi Cicatrice de Ronce, Errance Nocturne ou Aurore Lointaine … Oui, que des femelles. Ce n’était pas si étonnant. Ma paranoïa de père ne laissait pas trop de place aux mâles dans mes plans. Mon unique fille, il fallait bien quelqu’un d’assez compétent pour en prendre soin. Un père un peu trop protecteur, certes, mais je voulais m’assurer que Petit Eucalyptus soit en de bonnes pattes. De réelles bonnes pattes. Qu’en adviendrait-il de moi si jamais un malheur venait à lui tomber dessus ? Comment pourrais-je me le pardonner ? Elle était si fragile … Ah. Oui, il lui fallait un mentor doux. J’en parlerai à Etoile Mortelle dès que l’occasion se présenterait.

J’aimais ce gosse. Il me faisait penser à moi. Il était moi. A quelques exceptions près, nous avions tout en commun. Ses yeux bleus, ses traits de caractère pas encore totalement définis, sa carrure qui se dessinait déjà malgré son jeune âge … Nous étions vraiment proches. Et j’aimais penser que mon fils et moi allions nous rapprocher encore plus que nous l’étions déjà. Patte Fatale était l’enfant dont j’avais toujours rêvé. “Salut papa ! Tu participes à des patrouilles aujourd'hui ?” le sourire sur ses lèvres valait tout l’or du monde. “Papa”. Y avait-il seulement un mot capable de me faire sourire autant ? J’en doutais. Peut-être les “je t’aime” l’égalaient, et encore … L’amour paternel que je lui vouais était différent de l’amour que je portais à Bourrasque Hivernale. Et heureusement, ça aurait été vraiment étrange sinon. Une bourrasque vint soulever sa fourrure. Il était beau. Mon fils était beau. J’aurais été bien trop prétentieux de lâcher un “comme son père”, mais l’idée était tentante. Ahaha. Il était unique. Sa petite bouille bravait le froid comme elle le pouvait. La saison des neiges était assez rude cette fois-ci. “J'en ai vraiment marre du froid. Vivement que je sois apprenti afin de pouvoir me dégourdir les pattes en dehors du camp !” il ronchonnait, mais ne paraissant pas pour autant de mauvaise humeur.

Je lâchais un petit rire en sa direction. Oh Clan des Étoiles ce qu’il avait grandi. Le temps passait trop vite. Je me souvenais encore essayer de le faire taire alors qu’il avait faim et Bourrasque Hivernale n’était pas dans les alentours. Quelle galère. “Non, pas de patrouilles aujourd’hui” je marquais une légère pause, chassant quelques flocons du haut de sa tête d’un coup de patte, souriant en avance à la tête que je savais qu’il ferait en me voyant l'enquiquiner ainsi. “Toute mon après-midi t’es dédiée, petit galopin” je finissais, lui adressant un clin d’oeil par la même occasion.


avatar

Nuage Fatal
Puf/Surnom : Aido
Âge du perso : 8 lunes
Messages : 15
Date d'inscription : 05/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Fatal, Dim 4 Mar 2018 - 21:34


Mon papa rien qu'à moi.

Papa lâche un petit rire et je souris encore plus. Oh qu’est-ce que je l’aime mon papa. Il est tellement génial, je suis sûr que la moitié des membres du Clan de l’Ombre sont jaloux de moi. Et en plus de ça, vous savez quoi ? Bah mon papa c’est le lieutenant. Bon en même temps, vous me direz, c’est logique. Il n’y a personne d’autre qui ne mérite autant ce poste, surtout que c’est le meilleur des guerriers. Un jour, je serai exactement comme lui.

“Non, pas de patrouilles aujourd’hui”

Et sa patte vola au-dessus de ma tête alors que mes yeux firent un cercle dans leur orbite. Il avait retiré la neige qui était sur ma tête. Je recula d’un pas en protestant et en tirant la grimace. Mon papa je l’adore mais… pas devant les autres quoi ! Holala mais la honte, j’espère que personne ne l’a vu.

“Toute mon après-midi t’es dédiée, petit galopin”

Oh bah ça y est, là, je ne lui en veux absolument plus. J’adore passer des journées avec mon père. On va jouer à plein de jeux ! En plus il y a de la neige, et moi j’adore la neige. Puis papa aussi il aime la neige, en même temps il y a neige dans son prénom. Comment il ne pourrait pas aimer ça ?

Alors que je souriais comme un débile, mon regard dériva quelques instants sur ma droite. À l’autre bout du camp, il y avait Petit Tyran. N’empêche, le pauvre. C’est pas pour dire, mais il est complètement rejeté dans cette famille. Enfin, je veux dire que papa il lui a jamais dédié une journée entière comme à moi. Mais bon, ce n’est pas de notre faute si Petit Tyran est méchant. Con et méchant. Et on ne peut pas le changer alors à quoi bon se fatiguer avec lui alors qu’avec Petit Eucalyptus, on est gentil. Puis de toute façon, c’est pas moi qui va aller me plaindre que Petit Tyran est moins aimé que nous. Bon c’est vrai que parfois je me dis que je suis un tout petit peu responsable quand même maais, vraiment un tout petit peu quoi, alors on peut faire comme si je n’y étais pour rien.

J’ai envie de jouer, une terrible envie de jouer avec mon papa. Je lui lance un de ces regards plein de malice qui annonce le début d’un jeu. Je commence à reculer de quelques pas en rigolant doucement. Je me mets sur mon arrière train et commence à ramasser une boule de neige. Je regarde mon père et lui lance la boule de neige en pleine figure ! Et là j’éclate littéralement de rire. Holala, j’imagine déjà tellement bien la tête qu’il va faire !

©️️ Codage par Neph pour Aido only



Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum