min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
The one that escaped. Orenji ¤ Dusky



 

The one that escaped. Orenji ¤ Dusky

Orenji

avatar

Lueur Céleste
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 17 lunes
Messages : 135
Date d'inscription : 26/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Lueur Céleste, Dim 11 Fév 2018 - 18:43




The one that escaped.
Feat. Orenji & Dusky
Maman va m'en vouloir. Vraiment. Beaucoup. M'en. Vouloir. Je n'y peux rien ! C'est un peu de sa faute aussi... Enfin, si elle pouvait répondre à mes questions, à chaque fois qu'on parle de papa, elle évite la question. Ou pire, si je force, elle s'énerve immédiatement. J'ai juste réussi à avoir une information: Il est parti du Clan. Que ce sois un traître, un assassin, un domestique, je m'en fou, je veux le voir. Je serais en paix avec moi-même qu'une fois que j'aurais accompli mon but. Une fois que j'aurais trouver l'identité de mon papa.

Je me lève à l'aube pour partir du Camp, pourtant le Clan des Etoiles sait combien je déteste me lever tôt ! J'arrive non loin de la rivière et m'arrête. Par où commencer ? Je ne sais même pas où aller ! Je ne sais pas à quoi il ressemble... Raaaah, maman, si seulement tu pouvais être plus coopérative sur papa ! S'il faut commencer quelque part, autant aller voir les domestiques. Je ne pense pas qu'il soit sur les territoires, même les solitaires n'ont pas le droit. Donc, s'il est quelque part, il doit sûrement être chez les domestiques. J'hésite maintenant par où passer. Les chutes sont trop loin pour mes petites pattes et en plus, j'ai peur du vide. Les chutes de ce côté là du Clan est fréquent, je ne préfère pas être la prochaine. Je traverse la rivière glaciale, je serre les crocs pour surmonter le froid. Ce qu'il ne faut pas faire pour trouver papa... Je continue d'avancer, ne sentant plus ma queue, ce qui est légèrement paniquant mais je continue d'avancer. Heureusement que je suis forte sinon le courant m'aurait emporté ! J'arrive enfin de l'autre côté et je souffle un bon coup. Bordel, qu'est-ce que j'ai froid... Je me secoue pour retrouver mes membres et lèche ma queue pour la ressentir à nouveau. Je regarde autour de moi pour regarder où je suis. J'ai très peu eu l'occasion de sentir l'odeur des domestiques, aucuns de ces félins n'a osé venir près de notre Camp, c'est sûrement la rivière qui les empêche de venir. Peut-être peur de celle-ci. C'est compréhensible pour des frêles que sont les domestiques, ils n'ont pas l'habitude de faire face aux dangers.

Bien... Le seul endroit que je connais sur le Clan du Tonnerre, c'est les Rochers du Soleil. Autant commencé par là. Je remonte la rivière jusqu'à arrivé à l'endroit que je cherchais. Je suis sur mes gardes, on ne sait jamais qui je peux croiser... Bien et maintenant je vais... Respirer, parce que j'ai l'impression d'étouffer là. Après avoir repris ma respiration, je traverse le Clan du Tonnerre aussi vite que je peux, en y allant à l'aveuglette. je sens le Clan des chats du Tonnerre s'éloigner de moi, ça veut dire que je me rapproche des bipèdes. Je m'arrête soudainement. Je suis folle. Aller sur le territoire d'un autre Clan, mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez moi... Maintenant que je suis ici, je suis obligée de continuer. Fie-toi à l'odeur, ça va aller... Je hume l'air pour sentir une odeur de domestique mais c'est l'odeur d'un chat du Tonnerre que je sentie. Mes oreilles s'aplatissent contre mon crâne et l'ennemi doit sentir ma peur. Je. Suis. Terrifiée. Je n'ose même pas bouger, je suis paralysée. Je vois un buisson et mes yeux s'ouvrent de plus belle. Bordel, bordel, bordel. De ce buisson, en sors un apprenti que je n'ai jamais vu. Ma gorge se noue et je prends directement la parole pour expliquer ma venue:

- Je, je suis désolé ! Je n'espionne pas votre Clan, je dois passer par tes terres pour aller voir les domestiques... Je, je m'excuse vraiment...

Plus je prononce des excuses, plus je sens que je m'aplatis contre la neige. J'ai honte mais je me doutais que j'allais rencontrer un Tonnerreux. Avec un peu de chasse, l'apprenti me laissera passer... ?

Codage by Camo' for Orenji

avatar

Espoir Flamboyant
Puf/Surnom : Dusky
Âge du perso : 20 lunes
Messages : 140
Date d'inscription : 24/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Espoir Flamboyant, Ven 6 Juil 2018 - 10:43


Yamashita sur épicode

The one that escaped



Dusky & Ora


J’étais sorti du camp en douce, encore une fois. Plume de Rouge-Gorge était en patrouille de chasse, et comme je n’étais pas encore excellent, je ne fus pas convié. Et je les comprenais, au fond. Pourquoi vouloir prendre un apprenti si il risquait de faire fuir le gibier ?
Donc du coup, j’avais quartiers libres.
Je décidai donc de concentrer mes recherches au niveau du clan de la rivière. La dernière fois que j’y suis allé, j’y ai rencontré Jeu du Passé, une chatte assez peu agréable. Elle avait toujours éludé mes questions. Donc cette fois-ci, je m’y rendais, espérant qu’un chat serait assez bon pour répondre à mes questions.

J’essayais de bouger le plus silencieusement possible sur le tapis de feuilles mortes. C’était assez compliqué, mais j’y arrivais. C’était ce qu’on travaillait le plus ces derniers temps avec Plume de Rouge-Gorge : la discrétion. Je regardai aussi les arbres nus, dansant au gré du vent. Bientôt, ce serait la nouvelle saison et il y fera bon vivre, autant niveau nourriture que niveau beauté du paysage. J’avais hâte de revoir la saison dans laquelle j’étais né : il y avait de beaux arbres bien verts, un tas de gibier bien garni et des oiseaux qui chantaient le jour quand les guerriers ne les chassaient pas.
Cette saison était définitivement ma saison préférée et je donnerai tout pour qu’elle arrive un peu plus tôt.

Je me dirigeai donc en direction des rochers du soleil. Je me réjouissais déjà à l’idée de pouvoir me prélasser sous ce soleil timide en attendant l’arrivée d’un guerrier qui pourrait me dire si il avait vu ma soeur. Je pourrai avoir la satisfaction de voir danser mon pelage roux avec le vent et de sentir la douce chaleur de l’astre sur ma fourrure. On racontait qu’on se battait assez régulièrement contre le clan de la rivière pour ces rochers et je comprenais très bien pourquoi : l’endroit était parfait, autant au niveau stratégique qu’au niveau bien être.
Bref, cet endroit était fantastique.

Je poussai un dernier arbuste qui me séparait de l’endroit convoité quand je vis une tête que je ne connaissais pas. Mon coeur rata un battement et je me reconcentrai sur le félin. Ou plutôt la féline. J’humai l’odeur qu’elle dégageait. C’était une membre du clan de la rivière. Je fronçai les sourcils et la détailla du regard brièvement. Une grande femelle, qui ne semblait être pourtant qu’une apprentie, se tenait devant moi. Son pelage était semblable à la neige qui couvrait encore le sol il y avait peu de temps et ses yeux dans lesquels on pouvait lire sa peur apparente étaient marrons. J’allais ouvrir la bouche pour dire quelque chose, mais elle m’avait devancé.

« Je, je suis désolé ! Je n'espionne pas votre Clan, je dois passer par tes terres pour aller voir les domestiques... Je, je m'excuse vraiment... »

Pourquoi voulait-elle aller voir les domestiques ? Ils n’étaient bons à rien, trop fainéants et aussi trop corrompus par les bipèdes pour s’apercevoir que la vie qu’ils menaient n’en était pas une. À quoi bon vivre enfermé tout le temps et ne sortir que pour les pauses-pipi ? Ils ne savaient même pas ce que ça faisait, de chasser, de vivre au grand air, de lutter pour survivre. Ils n’y comprenaient rien. Alors pourquoi la jeune féline voulait-elle aller par là ?

Et puis, c’était pas comme si il n’y avait pas d’autres endroits pour parvenir à la ville. Les rochers du soleil étaient tellement éloignés par rapport à l’endroit où elle voulait se rendre. Elle aurait pu descendre un peu plus et ne traverser qu’une toute petite portion du territoire au lieu de devoir longer le courant d’eau de notre côté de la rive. Mais au moins, tant qu’elle était là, elle pourrait se rendre utile. Elle pourrait m’aider à trouver Petite Victoire.

« Ce n’est p-pas le bon endroit par où pa-passer pour se rendre chez les bi-bi-bipèdes. Mais j’ai be-besoin d’infor-formations de la part d’un memb-bre du clan de la rivière et je crois que tu p-p-pourras m’aider. Et en échange, je t’aiderai à rejoindre la v-ville. Mais d’ab-ab-abord, dis-moi qui tu es et ce qu-que tu cherches vraiment à faire avec ces-ces… domestiques. »

J’avais grimacé en prononçant le mot domestique tout simplement parce qu’ils me dégoûtaient. Mais je n’allais pas m’étaler là dessus encore une fois.
En tout cas, j’espérai qu’elle accepterait mon offre. Dans le cas contraire, j’allais devoir la chasser du territoire. Et si elle ne coopérait pas, un combat s'en suivrait. Et j’étais visiblement plus âgé qu’elle. Donc j’avais beaucoup plus de chance de gagner ce combat.

Orenji

avatar

Lueur Céleste
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 17 lunes
Messages : 135
Date d'inscription : 26/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Lueur Céleste, Mer 18 Juil 2018 - 22:35




The one that escaped.  
Feat. Orenji & Dusky
Je crois que je panique. Qu’est-ce que j’ai peur. Je ne suis jamais allé par ici. Normal, ce n’est pas mon Clan donc je n’ai pas l’habitude de me balader ici ! Le mâle ne prononçait pas un mot mais je pouvais lire sur son visage que ça ne lui plaisait pas que je parle des domestiques. Pourquoi ? Je ne comprends pas les chats Claniques qui n’aiment pas les domestiques. C’est vrai que leur façon de vivre est assez étrange mais c’est la leur ! Je ne peux pas juger, s’ils ont décidé de vivre ainsi alors je respecte leurs décisions. Et à leurs yeux, c’est nous qui sommes bizarre à tuer des oiseaux et d’autres proies pour survivre. Ils nous jugent, c’est vrai mais je n’ai pas envie de me rabaisser à l’intelligence de certains de ces domestiques. Penser à ça m’a fait oublier tout ce qu’il se passe actuellement alors que… Merde. Je repose mes yeux sur le chat. Je vais peut-être être punie, pire expulsée de mon Clan !!! Oh non. Je regarde le matou, les yeux suppliants. Je t’en prie, ne me balance pas… Je veux juste trouver mon papa, pourquoi personne ne veut me comprendre ? Ou au moins, laissez moi vous expliquer ce qu’il m’arrive ! Les chats qui me voient sont directement froids alors que je n’ai rien dit ! Incroyable ça, juger avant de bien connaître !
Attendez, c’est pas ce que je fais aussi ?

- Ce n’est p-pas le bon endroit par où pa-passer pour se rendre chez les bi-bi-bipèdes. Mais j’ai be-besoin d’infor-formations de la part d’un memb-bre du clan de la rivière et je crois que tu p-p-pourras m’aider. Et en échange, je t’aiderai à rejoindre la v-ville. Mais d’ab-ab-abord, dis-moi qui tu es et ce qu-que tu cherches vraiment à faire avec ces-ces… domestiques.

Je ne sais pas s'il se fout de moi ou non... Est-ce qu'il bégaye vraiment ou non ? Je le regarde, les yeux plissés. Comment suis-je censé avoir confiance en lui ? Après tout, on ne se connaît pas. Il pourrait tout balancer à son Clan surtout que mon secret… Il est top secret quoi ! Je ne bouge pas, je ne parle pas. Je ne sais pas quoi dire, à vrai dire, j’ai envie d’accepter mais je ne sais pas si je peux lui faire confiance. Et puis… Je sais où c’est chez les domestiques, j’ai besoin de l’aide de personne ! C’est… Tout droit après le buisson derrière moi. Tu vois que je sais où c’est.
Nan, en vrai, j’aurais peut-être besoin de quelqu’un pour m’y rendre. Parce que, même si je connais hein, c’est pas ça le problème, eh bien… Si par malheur, je me trompe de chemin, c’est mieux que quelqu’un me donne le bon. Je continue de peser le pour et le contre. Je pourrais dire que je n’ai rien à perdre mais c’est faux. J’ai tout à perdre. Je soupire, je suis désespérée là. J’ai besoin d’informations et je n’ai rien. Peut-être qu’il pourra m’aider… Je soupire encore une fois. Au point où j’en suis…

- Je m’appelle Nuage Céleste. Je n’ai jamais connu mon père et j’essaye de le retrouver avec le très peu d’informations que j’ai. Je pense qu’avant ma naissance, il a quitté le Clan pour se diriger vers la ville.

Voilà le peu d'information que j'ai sur mon père, oui. C'est peu. Je le regarde. Il va peut-être être dégouté par cette information, vu comment il a réagi quand je lui ai dis que je voulais aller chez les domestiques… Il n’a pas intérêt à insulter mon père ! Je ne suis peut-être pas très forte en combat mais je fais une tête de plus que lui, au moins alors qu’il essaye de l’insulter ! J’essaye de savoir qui il est en le regardant, pour voir si je l’ai déjà vu mais je n’arrive pas à savoir qui il est. Je ne l’ai jamais aperçu et le pire, c’est que je ne peux pas demander qui il est. Je suis sur son territoire, c’est moi qui suis en tord… Il est déjà bien gentil de me laisser en vie. Dire que j’étais toute stressée au début mais plus le temps passe, plus je suis à l’aise. Le faite qu’il soit un apprenti et qu’il est bien réagi en me voyant… Je crois que ça m’a rassuré tout ça. En espérant qu’il ne balance pas mon secret à tout le monde...

Codage by Camo' for Orenji


Présentation     *     RP's     *     Liens


Aile Orangée - Museau Murmurant - Bec de Geai - Errance Nocturne - Feu Follet - Koras - Nuage Céleste - Ciel Ancien - Nuage d'Hermine -Petit Echo - Petite Bulle - Flèche de Ronce - Cerf Volant - Hanori.

Ptite famille::
 

avatar

Espoir Flamboyant
Puf/Surnom : Dusky
Âge du perso : 20 lunes
Messages : 140
Date d'inscription : 24/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Espoir Flamboyant, Mar 28 Aoû 2018 - 11:35


The one that escaped


La femelle qui se tenait devant moi semblait méfiante et elle avait de quoi ! Elle ne me connaissait pas, j’étais d’un clan ennemis et pourtant, je lui demandais des informations sur elle, sur ce qu’elle voulait faire… Ce  n’étais pas du tout une bonne idée si on voulait se la jouer stratégique, mais si elle voulait passer sans encombres, ou même simplement se rendre à la ville, près des domestiques, sans se perdre, c’était son seul moyen. La seule option qu’elle avait. Mais elle devait lui en coûter beaucoup.
Alors j’avais décidé que si elle se présentait, si elle me disait exactement ce qu’elle voulait, alors je ferai pareil, comme ça, nous serons à armes égales. Avec les mêmes informations connues dans chaque camp.

Elle soupira, je fis de même. Que c’était compliqué. Pourquoi y avait-il la guerre entre les clans ? Pourquoi nos ancêtres avaient-ils installé une pareille méfiance entre les clans ? Je ne savais pas, mais je trouvais cela un peu ridicule, voire dommage. On était, quoi ? Une centaine, au total de tous les membres des clans ? Donc une centaine de personnes à rencontrer, à apprécier ou à détester.
Mais non, nous étions tous séparés. Et nous étions tous craintifs de ce que les autres pouvaient nous faire.

« Je m’appelle Nuage Céleste. Je n’ai jamais connu mon père et j’essaye de le retrouver avec le très peu d’informations que j’ai. Je pense qu’avant ma naissance, il a quitté le Clan pour se diriger vers la ville. »

Oh. Alors elle aussi, elle cherchait quelqu’un ? Elle aussi, elle n’avait plus de père ? Enfin, mon cas était différent du sien : mon père, je ne l’avais jamais connu, il était mort peu avant ma naissance. Maman m’avait dit ça, et je la croyais. Je ne voyais pas l’utilité de mentir quant à nos origines. Et puis, pourquoi ne pas croire sa mère ? On devait déjà se méfier de trop de gens, si je commençai à ne plus croire sur parole celle qui m’avait enfanté, où allait le monde ?
Je souris à l’apprentie. Un autre point commun : notre apprentissage.

« Enchanté, Nu-Nuage Céleste. Je m’app- Je m'app- Je m'appelle Nuage de l’Espoir et je cherche ma s-soeur, Petite Victoire, qui a disp-sparu après que quelqu’un ait essayé de nous tu-tu-tuer. Je crois que depuis, elle se cache, pou-pou-pou-pour éviter que le chat ne la retrouve... »

Après un petit temps d’hésitation, je la regardai dans les yeux.

« Je te mène-mènerai à la v-ville si tu sais me dire si tu l’as v-vue ou non. »

Foutu bégaiement.
Je commençai à lui décrire avec précision ma soeur. Petite, rousse, aux yeux verts, toujours souriante, agréable à vivre, tout ça quoi. Et j’espérai de tout coeur qu’elle l’avait vue. Si ce n’était pas le cas, où pouvait-elle bien être, bon sang ? J’avais cherché partout, absolument partout ! Dans la ville des bipèdes, sur le territoire du clan, j’avais demandé à des gens du clan du vent, maintenant à des gens du clan de la rivière… Il ne restait plus que l’ombre, mais elle n’était pas assez stupide pour s’aventurer chez ces gens horribles…
Mais où était-elle ?!
Copyright by Kirby for the bald pigeon with a top hat
Orenji

avatar

Lueur Céleste
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 17 lunes
Messages : 135
Date d'inscription : 26/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Lueur Céleste, Mar 4 Sep 2018 - 17:44




The one that escaped.  
Feat. Orenji & Dusky
Même si je suis légèrement rassurée de savoir que le mâle est un apprenti, comme moi, je ne peux m’empêcher de douter. C’est bête, je sais bien. Simplement car on m’a appris à ne jamais faire confiance en chats étrangers: qu’ils soient domestique, solitaires, blessés, malade ou d’un autre Clan. Ce qui est bien triste au final, n’est-ce-pas ? Nous sommes tous les mêmes. Peu importe son origine, son sang, ses parents, ses erreurs ou son parcours: On est tous pareils. Mais je crois qu’aux yeux de certains chats, cela ne compte pas. Parfois, si l’un des parents n’est pas du même clan et que du coup, l’enfant est de sang-mêlé, il l’insulte, il le rabaisse. C’est idiot, fortement idiot. Surtout que moi, je suis peut-être une sang-mêlée. Qui est mon père ? D’où vient-il ? Pourquoi est-il parti ? J’ai beau questionner le chef, le lieutenant, des amis potentiels, des chats plus vieux que moi, tout et n’importe quoi: personne ne sait me dire où il est. Et surtout personne ne sait me dire s’il a déjà fait parti du Clan. Ca se voit un chat qui disparaît soudainement et pourtant là, personne n’a remarqué une disparition. C’est à se demander si ma mère n’a pas eu une aventure avec un chat d’un autre Clan… Mais ça, je ne peux pas le dire au mâle. Je ne veux pas qu’il le répète. Certainement pas, je ne préfère pas prendre de risque. Je ne veux pas que maman souffre, je ne veux pas que mes frères souffrent, je ne veux pas souffrir non plus.

- Enchanté, Nu-Nuage Céleste. Je m’app- Je m'app- Je m'appelle Nuage de l’Espoir et je cherche ma s-soeur, Petite Victoire, qui a disp-sparu après que quelqu’un ait essayé de nous tu-tu-tuer. Je crois que depuis, elle se cache, pou-pou-pou-pour éviter que le chat ne la retrouve...

Mes yeux s’ouvrent en grand après tant d’informations de la part du jeune mâle. Est-ce qu’il me fait aveuglément confiance ? Ce n’est pas mon cas mais j’avoue que tout ça me rassure. Donc déjà: Il s’appelle Nuage de l’Espoir. Un nom semblable au mien, avec le mot “ Nuage “ comme tous les apprentis. Il avait une soeur, qui avait disparu et il est à sa recherche. Je me sentais soudainement plus proche et plus en confiance avec le chat. C’est peut-être pour ça qu’il n’a pas eu de mal à se confier. Tant mieux, il faut s’entraider entre… Entre apprentis qui cherche un membre de sa famille.

- Je te mène-mènerai à la v-ville si tu sais me dire si tu l’as v-vue ou non.

Ce n’est pas une tâche trop compliquée, je ferais de mon mieux pour me souvenir d’une femelle solitaire. Nuage de l’Espoir me décrit donc sa soeur, qui a le nom de Petite Victoire. D’après sa description, c’est une petite femelle - mais elle a peut-être grandi depuis -, elle est rousse aux yeux verts, elle a également un caractère très doux. Une gentille femelle. Du coup, je commençais à me poser des questions. Je ne suis pas curieuse, enfin un peu, comme tout le monde. Mais malheureusement, je suis un peu jeune. Ce n’est pas souvent que j’ai l’occasion de sortir de mon Clan pour aller autre part. Parfois, je croise des solitaires sur le territoire mais je ne pense pas tout le temps à lui demander s’il a vu mon père par exemple. Mais je me décide quand même à réfléchir car ça avait l’air de lui tenir à coeur. Voyons voir. Qui est-ce que j’ai pu apercevoir depuis que je suis apprentie. Je viens tout juste d’avoir huit lunes donc ça fait un peu moins de deux lunes que je peux me balader sans “ contredire les lois “. Ca ne m’a pas trop laissé le temps de rencontrer des chats inconnus. Je réfléchis, je réfléchis mais rien. Je grimace avant de regarder le mâle.

- Désolé mais ça ne fait pas longtemps que je suis apprentie, je n’ai pas vraiment eu le temps d’apercevoir des solitaires…

Je suis vraiment la mauvaise personne à qui demander des renseignements. Ca m’embête tout de même… Je sais que ça peut être très décevant de ne pas avoir de réponse à nos questions.
Codage by Camo' for Orenji


Présentation     *     RP's     *     Liens


Aile Orangée - Museau Murmurant - Bec de Geai - Errance Nocturne - Feu Follet - Koras - Nuage Céleste - Ciel Ancien - Nuage d'Hermine -Petit Echo - Petite Bulle - Flèche de Ronce - Cerf Volant - Hanori.

Ptite famille::
 


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum