min : 5°C   max : 18°C
saison : feuilles nouvelles
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Le retour d'un revenant & baptême || Avec le Clan de la Rivière



 

Le retour d'un revenant & baptême || Avec le Clan de la Rivière

Equi admine

avatar

Étoile d'Équinoxe
Puf/Surnom : Equi, Cica, Chou pour Luny, Chaton pour Saphou, Vod pour Ice, Taupe pour Nex, Equiteur pour Fuyu, Cuicui pour Mashy, Amour et Bouequi pour Kayl, Equian pour Courge, Equiqui, Cui-Cui, etc //PAF//
Âge du perso : 65 lunes
Messages : 615
Date d'inscription : 22/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile d'Équinoxe, Jeu 1 Mar 2018 - 14:37

Je savais qu'il reviendrait


Nuage du Caïman est revenu. C'est un choc pour le Clan. Une annonce se doit d'être faite évidemment. Il n'est pas revenu seul, puisqu'il était accompagné de Cascade de la Liberté et d'une chatte domestique, en plus de Petite Fleur que nous avons ramené à son Clan. Je suis confus en ce moment ; après les meurtres, les précédents baptêmes, toutes ces choses qui sont arrivées au Clan, celle-ci est sans aucun doute la meilleure nouvelle que nous ayons depuis bien longtemps. Je suis réellement heureux de la tournure qu'ont pris les choses et je ne peux rêver mieux. Je sais aussi que la jeune Sakari doit être nommée novice avec le nouveau mentor de Nuage du Caïman.  Elle a décidé de rester et nous lui devons bien ça. Je suis certain qu'elle fera une excellente guerrière.


« Que tous les chats en âge de chasser se réunissent pour une assemblée du Clan ! »

Je suis fier sur le Promontoire. C'est à moi que revient l'honneur de faire cette annonce.

« A partir de ce jour, les mentors pourront avoir plusieurs apprentis si je le juge nécessaire. Mais aujourd’hui j’ai une plus grande nouvelle à annoncer. Aujourd'hui Nuage du Caïman est revenu, ce qui n'aurait pas été possible sans l'aide de Sakari. Ainsi, à partir de ce jour, la fin de l’entraînement de Nuage du Caïman sera assuré par Argus Bleu et Coeur Gelé. De plus, Sakari a décidé de nous rejoindre. J’ai accepté sa proposition, donc à partir de ce jour, tu te nommeras… »

Mais à mon grand étonnement, la femelle au pelage étincelant comme la neige qui recouvre les bois en cette saison se redresse et s’exprime, devant tous les chats présents à cette assemblée. Je la fixe et l’écoute attentivement, prenant en compte chacun de ses mots.

« Attendez ! Sakari est très important comme nom. Je ne désire pas le changer. Je suis sûre que vos ancêtres comprendront.
— Très bien. Sakari, tu conserveras donc ton nom, et sera entraînée par Argus Bleu.
De plus, Boule de Corail et Boule de Péridot, approchez. Vous avez tous les deux six lunes ; à partir de ce jour, Boule de Corail, tu seras Nuage de Corail et Coeur Gelé t'enseignera ce qu'il sait. Nuage de Péridot, je serai ton mentor et je t'apprendrai ce que je sais. »


L’assemblée est close. Déjà. Je ne savais pas que Sakari voulait absolument garder son nom, mais puisqu’il fait partie d’elle, de son passé qu’elle ne veut pas oublier, je peux comprendre son choix et je le respecte. Nous n’avons pas besoin de changer son nom, si elle ne le veut pas. Malgré les coutumes du Clan, malgré le Code du Guerrier et le Clan des Etoiles. Il y a certains choix que c’est à nous, mortels, de faire. Et sans passer par les règles, car les règles ne peuvent s’appliquer partout. Je l’ai compris et aujourd’hui je sais que je fais un bon choix.

Argus Bleu n’aurait sans doute pas été un bon mentor pour un jeune chaton. Mais avec des félins adultes, ce sera différent, et avec l’aide de Coeur Gelé, ils feront du bon boulot, j’en suis persuadé. Je les observerai de temps en temps pour vérifier que tout se passe bien. Je descends du promontoire pour accomplir le rituel et ainsi clore l’Assemblée ; les félins, un peu hésitants au début - concernant Sakari, tout du moins - finissent par crier les noms des deux “nouveaux” apprentis du Clan.


© Codage par Neph

Equi admine

avatar

Nuage du Caïman
Puf/Surnom : Equi
Âge du perso : 23 lunes
Messages : 80
Date d'inscription : 23/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage du Caïman, Jeu 1 Mar 2018 - 17:27


I came back



Les yeux brillants, j’arrivai au camp, accompagné de Cascade de la Liberté et de Sakari. C’était chez moi, et cela faisait des lunes entières que je rêvais de revoir le camp, la rivière, les tanières. Les chatons avaient dû passer apprentis et les apprentis guerriers, depuis tout ce temps. Je le savais bien, et j’appréhendais la réaction qu’ils auraient en me revoyant. Ils ignoraient ce qui m’était arrivé. Ils ignoraient si j’étais victime d’un enlèvement ou un déserteur qui finissait par revenir.
Je leur expliquerai. Un jour. Mais pas maintenant, d’abord je devais revenir, m’installer, me reposer. Et parler avec le chef, évidemment. C’était le plus important à faire.

Je lui avais dit que Sakari voulait rester et il avait accepté. J’en étais ravi, réellement. Elle allait donc rester et commencer l’entraînement avec moi. Je savais aussi qu’Etoile d’Equinoxe voulait faire ce baptême et m’assigner un nouveau mentor dès maintenant, alors je restai près du Promontoire avec Sakari, attendant le moment de l’annonce. La plupart des félins avaient probablement remarqué notre arrivée, mais ceux qui sortaient des tanières, encore surpris par une assemblée, se postèrent en attendant d’écouter le meneur du Clan.

Etoile d’Equinoxe choisit donc deux guerriers pour la fin de mon entraînement. Après tout, j’avais déjà reçu de bonnes bases grâce à Masque de Jais - qui se retrouvait à présent guérisseuse, et je devais seulement me remettre à jour pour m’entraîner dur durant ces prochaines lunes.

Je ne connaissais pas le guerrier bleu ; à peine guerrier lorsque j’étais apprenti, je n’avais pas eu le temps de le croiser souvent, tout comme Coeur Gelé d’ailleurs. Les deux guerriers allaient probablement m’enseigner leurs techniques pour que je reprenne l’entraînement.
Je vis mon père, au loin. Il était toujours là lui. Je ne savais pas vraiment quoi penser.
Je savais seulement que j’étais revenu.

©️️ Codage de Sun pour Equi ♥️ seulement

avatar

Argus Bleu
Puf/Surnom : Kayl
Âge du perso : 34 lunes
Messages : 46
Date d'inscription : 19/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Argus Bleu, Jeu 1 Mar 2018 - 19:18

Le retour d'un revenant


J’sais pas c’qu’il a en c’moment l’chef là. Il fait tout plein d’baptêmes. J’sais pas pourquoi j’pas une bonne impression c’matin. C’est sûrement parce qu’on est pas l’matin en fait, mais l’après-midi. Ou midi. J’en sais rien en vrai. J’m’en fiche, j’veux juste qu’ce soit terminé là et qu’j’puisse chercher les premières fleurs d’la saison. J’en ai b’soin là, je tremble de partout à cause du manque et j’peux rien faire parce qu’y m’faut une dose là. J’sais pas c’que je vais faire sans ça, j’déprime complet, j’tremble, j’deviens dingue j’te jure. J’en ai juste besoin faut m’comprendre, on arrête pas comme ça du jour au lendemain. D’façon j’ai jamais dit, à aucun moment, qu’j’allais arrêter. Donc j’vais pas arrêter dans la minute et j’ai b’soin de ma dose.
C’qui me fait chier dans tout ça c’est qu’y faut rester jusqu’à la fin et tout écouter. Si on rate un truc important on aurait trop l’air con, faut rien rater. Et écouter. Et c’pas trop mon fort, surtout qu’là j’ai envie d’drogues quoi. Faut qu’j’aille voir dans la tanière de Torrent, doit bien y avoir un truc là-bas.

Ah ça y est, il annonce enfin qu’le p’tit Caïman est revenu. Bah comme si on l’avait pas r’marqué tiens, on parle d’ça dans toute la forêt d’puis ce matin là. J’crois qu’on l’avait bien compris, mais c’tait genre au cas où y en a à la ramasse. Moi j’suis toujours à la ramasse pourtant j’ai bien compris qu’il était r’venu hein. Pas b’soin d’Equinoxe pour l’apprendre. Bref on s’en tape, d’façon y a aussi l’aut’ là, celle qui est bonne et qu’je baiserais bien. Mais j’suis un gentleman hein j’le ferais pas. J’lui f’rais même pas d’avances t’inquiète.
Quoique. On verra bien comment ça s’présente.
Ah ça s’présente bien.

Bon mon voeu a été exaucé. D’façon j’crois qu’y a rien qui m’ferait plaisir en vrai là. J’suis juste en manque alors même un apprenti ça m’fait ni chaud ni froid. Mais j’comprends c’qu’on m’dit, j’suis pas défoncé donc c’est sûrement mieux. Surtout qu’bon, j’suis mentor de Sakari. J’voulais pas d’un gamin complètement con et trop enthousiaste, alors j’espère qu’avec ça - fin un chat domestique quoi - j’éviterai au moins l’enthousiasme débordant.
Ouais génial. En fait j’m’occupe aussi de Caïman et ça m’dérange pas non plus. Sauf qu’y a un souci. J’veux pas m’en occuper avec Coeur Gelé, il a qu’à rester avec le p’tit Corail là. ‘Fin la p’tite c’est pareil. J’veux pas d’l’aide d’un pédé.

Après j’dis qu’j’ai rien contre ça, mais c’est vrai. J’dis pédé pas parce qu’il est gay, même s’il est gay, j’dis ça en mode insulte comme j’pourrais insulter n’importe lequel de pédé ou une femelle de pute, même si c’pas le cas. Après là c’est l’cas, j’y peux rien là.
Bref j’sais pas comment j’vais gérer tout ça. En fait j’crois pas que ça m’dérange tant d’êt’ avec Gelé. J’ai dit j’crois, hein.


(c) Kayl
Equi admine

avatar

Nuage de Corail
Puf/Surnom : Equi
Âge du perso : 8 lunes
Messages : 31
Date d'inscription : 24/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Corail, Ven 2 Mar 2018 - 9:46

Aujourd’hui nous avons six lunes, mon frère et moi. Notre mère est fière de nous ; le Clan, lui, je ne sais pas. Ils auraient sans doute préféré qu’on ne passe pas la mauvaise saison. Du moins, c’est le cas pour certains. Pétale de Poussière ne cesse de nous regarder avec rancune. Nous savons que notre père a tué son fils. Je ne sais pas quoi penser de lui. De notre père. Moi, je ne lui ressemble pas tant que ça, certains diront pourtant qu’il y a la même lueur dans mon regard. Je crois qu’ils font exprès de le voir partout là où il n’est pas. Parce qu’il n’est pas là et qu’il ne le sera jamais.
Boule de Péridot lui, il est encore plus renié. Mais son comportement fait que la plupart finissent par comprendre que nous ne sommes pas Topaze de Feu. Aujourd’hui nous avons six lunes et je lève le regard pour contempler la foule. Je ne baisserai pas le regard devant eux. Devant leurs accusations infondées, devant leurs jugements qui ne valent rien.

« Que tous les chats en âge de chasser se réunissent pour une assemblée du Clan ! »

Avant d’appeler nos noms, ils annoncent qu’ils ont trouvé Nuage du Caïman. Moi je ne le connais pas. Il a disparu avant ma naissance. Exactement comme notre père. Je ne les laisserai pas m’atteindre parce qu’il n’y a pas de raison qu’ils m’atteignent, et je ne veux pas les laisser atteindre Boule de Péridot non plus.
Je trépigne d’impatience mais aussi d’appréhension. Rares sont les guerriers qui ne voient pas notre père en nous, parce qu’eux l’ont connu et qu’ils se souviennent de ses actes. Et j’ai peur de me retrouver avec un mentor comme ça. Qui a peur de nous, qui nous déteste, qui nous méprise. Ils font tous ça. J’ai peur pour mon frère, parce que lui, il ressemble trop à notre père. Ils l’ont assez fait comprendre.

Je ne baisse pas le regard, même lorsque nos noms résonnent dans le camp. C’est un grand moment, il ne faut pas que ça devienne un mauvais souvenir. La gorge nouée, je m’approche du Promontoire. Je suis fière devant eux. Je ne montre rien. Je sais que mon frère aussi leur prouvera que nous ne sommes pas lui. J’espère qu’il sera assez fort pour passer outre leurs jugements. Pour ne pas les écouter lorsqu’il ne faut pas les écouter.

Mon mentor sera donc Coeur Gelé. Je ne crois pas qu’il ait fait une seule remarque sur nous ou sur notre père. Il semble distant mais c’est sans doute mieux, finalement. J’espère vraiment qu’il n’aura pas de problème avec moi. Et mon frère… C’est le chef en personne qui fera son entraînement. C’est mieux aussi. C’est toujours mieux parce que je sais qu’Etoile d’Equinoxe fait la part des choses lui. Il sait nous juger pour notre valeur et pas celle de notre géniteur.
Je fixe les félins devant nous. Je suis déterminée à leur prouver ce que je vaux moi. En tant que Nuage de Corail.
Parce que je suis Nuage de Corail et pas Topaze de Feu. Parce que je ne serai jamais lui.
Et je leur prouverai.

avatar

Nuage Céleste
Puf/Surnom : Orenji
Âge du perso : 10 lunes
Messages : 99
Date d'inscription : 26/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Céleste, Dim 4 Mar 2018 - 17:43



Encore ? Mais on va être serrés là dedans !


¤ Retour & baptème.


- Que tous les chats en âge de chasser se réunissent pour une assemblée du Clan !

Encore ? J'ai l'impression que nous avons des assemblées tous les jours ! La dernière fois, c'était pour nous, les apprentis et guerriers qui étaient en âge de le devenir. Je m'approche du promontoire comme nous la demandé Etoile d'Equinoxe. Que va-t-il nous annoncer ? Que son lieutenant cède la place à maman ? Ce serait une vraie bonne nouvelle ça ! Un sourire se forge sur mon visage. Je sais que j'ai beaucoup d'espoir et je sais aussi que ce ne sera clairement pas ça. C'est soi les chatons qui passe apprentis soi... Nuage de Caïman. Il est de retour, tout le monde est au courant, ce n'est pas une très grande surprise. Mais c'est un plaisir de le revoir parmi nous. Et puis, mélangé à son odeur de Riviereux, j'avais sentie aussi une domestique. Ey je vous avoue que je suis légèrement paniqué à l'idée d'avoir une domestique dans le Clan. Mais peut-être que je me suis trompé ? C'est possible ! J'espère...

- A partir de ce jour, les mentors pourront avoir plusieurs apprentis si je le juge nécessaire.

Mes yeux s'illuminent. Est-ce que Scarabée Sacré pourrait également m'avoir comme apprentie ? Mais ce serait génial ! Je pourrais passer du temps avec mon ami et, lui. Et surtout, moins je passe de temps avec mon mentor, mieux je me porte. Je ne l'apprécie pas franchement, et il ne fait rien pour améliorer cela. Je fais taire mes pensées pour écouter la suite d'Etoile d'Equinoxe.

Mais aujourd’hui j’ai une plus grande nouvelle à annoncer. Aujourd'hui Nuage du Caïman est revenu, ce qui n'aurait pas été possible sans l'aide de Sakari. Ainsi, à partir de ce jour, la fin de l’entraînement de Nuage du Caïman sera assuré par Argus Bleu et Coeur Gelé. De plus, Sakari a décidé de nous rejoindre. J’ai accepté sa proposition, donc à partir de ce jour, tu te nommeras…

Donc je n'avais pas rêver. J'avais bien sentie une domestique et elle va nous rejoindre. Sakari ne me dit rien comme nom mais imaginez, elle est entendue parlée de moi par ses compagnons ? Alors ça veut dire qu'elle serait au courant de mes sorties censé être secrète ! J'espère vraiment qu'elle n'est au courant de rien... De plus celle-ci à interrompu notre chef. Bon, stop, je vais arrêter d'inventer des choses et écouter pour de bon !

- Attendez ! Sakari est très important comme nom. Je ne désire pas le changer. Je suis sûre que vos ancêtres comprendront.
— Très bien. Sakari, tu conserveras donc ton nom, et sera entraînée par Argus Bleu.
De plus, Boule de Corail et Boule de Péridot, approchez. Vous avez tous les deux six lunes ; à partir de ce jour, Boule de Corail, tu seras Nuage de Corail et Coeur Gelé t'enseignera ce qu'il sait. Nuage de Péridot, je serai ton mentor et je t'apprendrai ce que je sais.


J'écoute le débat très concentré et à l'entente des noms des deux chatons, un silence de mort règne dans le Clan. Les rumeurs disent beaucoup de choses sur ces deux-là. Comme quoi, ils seraient comme leur père et que les garder parmi nous est la perte du Camp. Je ne sais pas trop quoi croire... Je n'ai pas connu leur papa, et eux non plus je crois mais... Tout le monde le dit, c'est sûrement que c'est vrai non ? Je ne sais pas. Je vais rester méfiante. Envers les deux. C'est mieux ainsi, vraiment mieux.

Le Clan accueillent les nouveaux apprentis en hurlant leurs noms. Je me mêle à eux, tout en aillant une boule au ventre. Je ne suis clairement pas rassurée par leurs venues...

Codage by Kayl pour Orenji
admine Sun

avatar

Cœur Gelé
Puf/Surnom : Sun
Âge du perso : 33 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 19/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Cœur Gelé, Mar 6 Mar 2018 - 10:03

Le retour d'un revenant


« Que tous les chats en âge de chasser se réunissent pour une assemblée du Clan ! »

Eh bien, ça en fait déjà deux en quelques jours, alors qu’Étoile d’Équinoxe n’en fait pas souvent, d’habitude, des assemblées. Enfin, qu’importe, Cœur Gelé ça ne lui fait ni chaud ni froid. Il s’avance, comme les autres, s’approche de la Corniche où se tient son père, attend.

« À partir de ce jour, les mentors pourront avoir plusieurs apprentis si je le juge nécessaire. Mais aujourd’hui j’ai une plus grande nouvelle à annoncer. Aujourd'hui Nuage du Caïman est revenu, ce qui n'aurait pas été possible sans l'aide de Sakari. »

C’est vrai que la nouvelle a déjà fait le tour du Clan. C’est une bonne chose, parce qu’un guerrier en plus, on ne va jamais cracher dessus. Quant à Sakari, on est moins sûr de ses compétences et de sa loyauté, mais Étoile d’Équinoxe est bien du genre à accepter le premier chat errant venu, geste que méprisent les autres clans et certains de ses propres guerriers. Mais cela ne s’est jamais vraiment retourné contre lui jusqu’ici, alors tant mieux pour lui. Tant que cette Sakari ne devient pas une simple gueule supplémentaire à nourrir.

« Ainsi, à partir de ce jour, la fin de l’entraînement de Nuage du Caïman sera assuré par Argus Bleu et Cœur Gelé. De plus, Sakari a décidé de nous rejoindre. J’ai accepté sa proposition, donc à partir de ce jour, tu te nommeras… »

Et la jeune féline interrompt le chef, soudainement. Tout le monde est surpris, mais personne ne fait mine de l’en empêcher.

« Attendez ! Sakari est très important comme nom. Je ne désire pas le changer. Je suis sûre que vos ancêtres comprendront.
— Très bien. Sakari, tu conserveras donc ton nom, et sera entraînée par Argus Bleu.


Allons bon, déjà Argus Bleu qui s’occupe de l’entraînement d’un apprenti, c’est pas trop une bonne idée, alors deux ? Bon peut-être qu’Étoile d’Équinoxe s’est dit que ça pourrait l’aider à guérir, mais ça serait sûrement pas très efficace. Enfin bon, Cœur Gelé fera son devoir auprès de Nuage du Caïman, avec ou sans le félin bleuté.

« De plus, Boule de Corail et Boule de Péridot, approchez. Vous avez tous les deux six lunes ; à partir de ce jour, Boule de Corail, tu seras Nuage de Corail et Cœur Gelé t'enseignera ce qu'il sait. Nuage de Péridot, je serai ton mentor et je t'apprendrai ce que je sais. »

Nuage de Corail. Cette fois, cela ressemble plus à un vrai baptême, et le félin gris pâle se rapproche de la petite chatonne pour effleurer son museau. Ses yeux n’expriment rien, il effectue simplement le rituel et se recule ensuite, pour laisser la place à son père de descendre et d’effectuer le même geste avec son propre apprenti. Cœur Gelé regagne sa place, et lorsque le baptême finit, crie les quatre nouveaux noms. Et quand tout le monde commence à se disperser, il laisse sa journée de repos à sa nouvelle apprentie, puis s’éclipse pour chasser en solitaire. Il sait qu’avec le peu de proies qu’il va trouver, il ne rentrera qu’à la tombée de la nuit. Mais ça ne le dérange aucunement. Il a juré de servir son clan avant tout.


(c) Kayl

avatar

Petit Monstre
Puf/Surnom : Luny
Âge du perso : 8 lunes
Messages : 13
Date d'inscription : 11/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Petit Monstre, Dim 11 Mar 2018 - 19:20


I'm not him, okay ?
I'm only a new person in this world... I'm not him !

Une nouvelle journée qui s’annonçait, une nouvelle journée qui commençait et qui pourrait être intéressante, qui pourrait être belle. Les journées peuvent toujours être belles, quand elles commencent, mais elles deviennent trop rapidement malheureuses et sombres. Trop sombres. Boule de Péridot l’avait appris au cours de ses six lunes d’existence, il avait appris que les choses perdaient en valeur et en beauté vite lorsque le soleil s’avançait dans le ciel. Parce que les anciens se décidaient souvent de défaire ses journées, de le rabaisser, de lui rappeler que la haine dans leur coeur envers son père devenait une haine envers lui. Alors qu’il n’avait rien fait, sinon vivre, sinon exister et respirer et sans qu’il ne l’ait choisi, avoir la même apparence que son père. Ce n’était pas de sa faute ! Ce n’était pas de sa faute… Il soupira. Il était déjà tant épuisé. Tant épuisé de devoir se défaire des remarques, de devoir leur montrer qu’il n’était pas son père, parce que les autres ne voulaient rien savoir, ils s’enfermaient dans ce qu’ils pensaient. Ils n’oubliaient pas ce que son père avait fait.

Il s’approcha de sa mère et se colla contre elle en quête d’affection et de réconfort. Il ne supportait tellement plus les remarques, les insultes, tout ce que les autres pouvaient trouver à redire sur sa présence pour la seule raison qu’il était le fils de Topaze de Feu. Son coeur enflait de douleur et de tristesse ainsi que de rancune, sans pour autant que son caractère ne change. Il demeurait le petit chaton trop affecté par les autres qui se sent trop dépassé, un chaton incertain et méfiant, totalement brisé et incapable de s’affirmer. Il n’avait jamais su le faire. Il ne comprenait pas comment sa soeur faisait pour garder la tête haute et continuer d’être elle-même dans toute son arrogance malgré les autres. Lui, il n’était pas fort face aux critiques et à ce rejet monumental. Non, lui, il tombait face à tout ça, il se perdait et il avait envie de fuir, les larmes aux yeux. Il n’était pas fort. Il avait juste envie de fondre en larmes en leur clamant qu’il souhaitait vivre en étant lui-même, Boule de Péridot, pas en étant le fils de Topaze de Feu.

Le petit chaton soupira et sortit de la pouponnière quand l’appel du meneur retentit. Il n’avait pas envie d’y aller, de voir les autres, de sentir le jugement qui lui brûlerait le pelage, tous ces petits regards qui ne le lâcheraient pas, l’assassineraient quand il ne les regarderait pas. Oh, si seulement ils attendaient qu’il se retourne. Mais non, ils s’en fichaient, ils le tuaient en l’assumant. Boule de Corail gardait la tête haute, Boule de Corail les laissait parler, et lui il croulait sous toutes les critiques, il étouffait avec cette cruelle envie de partir du camp, de fuir pour ne plus jamais avoir à les entendre. Il ne savait pas comment elle faisait et il l’admirait, lui n’en était pas capable. Il n’en serait jamais capable. Ne pas se faire rabaisser, il ne pouvait pas les faire taire alors ils les laissaient parler, s’énervait, tentait quelque part d’existence sans leur donner la satisfaction de le voir tourner comme son père. Il ne serait ni un traître ni un meurtrier et n’aimera jamais personne en dehors du Clan. Il respectera toujours le code du guerrier.

D’accord, Nuage du Caïman était revenu. Boule de Péridot trouvait que c’était, en fait, une merveilleuse nouvelle qui ne pouvait pas être négligé. Par ailleurs, l’apprenti qui avait disparu ramène une domestique qui pourrait faire une merveilleuse guerrière. Même si sans doute que beaucoup ne seraient pas de cet avis. Et puis ce fut leur tour. Et puis ce fut le silence fatal dans le camp quand leurs noms résonnèrent dans le camp. Il avança, incapable d’affronter le regard des autres. Incapable de regarder droit devant lui, les yeux rivés sur le sol avec cette envie de fuir et de disparaître. Respirer. Souffler et toujours avancer. La tête et les yeux baissés. Il n’était pas aussi fort que sa soeur et il n’était certainement pas son père. Il espérait vraiment que sa soeur tombe sur un mentor qui a du sens, qui ne la jugera pas par rapport à ses origines. Est-ce que ça existait seulement ? Boule de Péridot n’y croyait plus. Elle eut Coeur Gelé. Il ne connaissait pas ce chat, mais il n’avait pas souvenir de l’avoir vu dire quoi que ce soit, les rejeter.. il semblait aussi gelé que son nom. Et lui, lui, il fut choisi par le meneur du Clan. Soulagement. Le meneur est si gentil. Un ami. Le calme dans la tempête. Leurs noms finissent par résonner dans le Clan avec ceux des revenants. Mais Nuage de Péridot ne se sentait pas plus calme pour autant. L’appréhension dans le coeur des autres l’avait frappé.
Il n’était pas son père.
Quand est-ce qu’ils le comprendront ?
Il n’était pas son père.


©️️ Codage par Neph pour Luny seulement


avatar

Rugissement du Jaguar
Puf/Surnom : Alice
Âge du perso : 20 lunes
Messages : 217
Date d'inscription : 14/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://ella-code-forumtest.forumactif.org/t345-8-lgdc-rpg-me-mys
message posté par Rugissement du Jaguar, Dim 25 Mar 2018 - 12:46




Baptême
FEAT LE CLAN

« Que tous les chats en âge de chasser se réunissent pour une assemblée du Clan ! » 

Je m'approche doucement du Promontoire en prenant mon temps, un peu fatigué. Je me demande pourquoi Étoile d'Équinoxe nous convoque cette fois-ci. Bon, il faut dire que je ne me tiens pas très au courant de tout ce qui se passe dans le camp. Enfin, Nuage du Caïman est revenu. Accompagné d'une jeune chatte, Sakari si je me souviens bien. C'est peut-être pour ça que le Clan est convoqué, pour annoncer son retour. Je me demande si Nuage du Caïman va passer directement guerrier ou s'il va continuer un peu son entraînement. Enfin, ce n'est pas comme si ça me concernait réellement alors je me contente d'attendre tranquillement. 

« - A partir de ce jour, les mentors pourront avoir plusieurs apprentis si je le juge nécessaire. Mais aujourd’hui j’ai une plus grande nouvelle à annoncer. Aujourd'hui Nuage du Caïman est revenu, ce qui n'aurait pas été possible sans l'aide de Sakari. Ainsi, à partir de ce jour, la fin de l’entraînement de Nuage du Caïman sera assuré par Argus Bleu et Coeur Gelé. De plus, Sakari a décidé de nous rejoindre. J’ai accepté sa proposition, donc à partir de ce jour, tu te nommeras…

- Attendez ! Sakari est très important comme nom. Je ne désire pas le changer. Je suis sûre que vos ancêtres comprendront.
»

Bon alors. Il faut que les infos prennent le temps de me monter jusqu'au cerveau. Un mentor peut maintenant avoir plusieurs apprentis. Ok. Étrange. Pourquoi il a décrété ça le meneur ? Il y a déjà bien assez de guerriers pour s'occuper des apprentis ! Bon. Je crois que je ne vais pas chercher la logique, de toute façon ça ne servirait à rien de protester maintenant. Les autres ont l'air de bien accueillir la nouvelle. Bon par contre Sakari m'a légèrement surpris. Jusqu'à aujourd'hui, jamais je n'avais vu quelqu'un refuser ainsi de prendre un nom traditionnel. En même temps, elle doit être la première domestique l'on accueille depuis un bon bout de temps, elle est peut-être même la première alors c'est normal. 
Et ensuite, c'est au tour des deux chatons, Boule de Péridot et Boule de Corail, de s'avancer pour devenir des apprentis. Je les acclame en même temps que tous mes camarades de Clan avant de me retirer en vitesse pour continuer de profiter de ma journée. Je vais peut-être aller entraîner Nuage du Lion tiens. 
 Codage par Neph pour Alice seulement

Admin Foudry

avatar

Folie des Nuits
Puf/Surnom : Foudry le Génie Originel
Âge du perso : 24 lunes
Messages : 55
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Folie des Nuits, Dim 25 Mar 2018 - 13:55

« i took what i hated and made it a part of me »



Tu te lavais, prenant grand soin de ta belle fourrure tricolore. De tes pattes blanches à tes oreilles noires en passant par ton poitrail blanc, rien n’était laissé de côté. Tu prenais grand soin de toi. Après tout, c’était normal : tu étais beau. Vraiment. Tu en avais parfaitement conscience, et c’était donc ainsi que tu pouvais passer des heures à te nettoyer, à t’assurer que tu restais toujours aussi beau. Tu t’aimais. Beaucoup. Tu étais fier d’être toi. D’être Folie des Nuits. Ce félin charmeur, serviable, valeureux, loyal, exemplaire, fort et courageux. Sarcastique également. Hypocrite. Manipulateur. Menteur. Fourbe. Injuste. Égoïste. Orgueilleux. Narcissique. Maître de toi. Décontracté. Patient. Dérangeant. Susceptible. Calculateur. Qu’importe ce qu’on pouvait dire sur toi, qu’importe si les défauts l’emportaient sur les qualités : tu t’aimais comme tu étais, et c’était tout ce qui comptait.

Tu entendis la voix de ton chef. Ton chef, tu sais, Étoile d’Équinoxe. Tu soupiras, exaspéré. Qu’avait-il encore ? Il venait encore recueillir un chat domestique ou comment ça se passait ? N’importe quoi, c’était sûrement un baptême, rien de plus. Dans ce cas, cela signifiait qu’il ne t’avait pas choisi comme mentor. Se méfiait-il de toi ? Ou alors, il te confondait avec ton frère, qui lui avait un apprenti. Tu voulais un apprenti. Un apprenti à former, pour lui enseigner ta vision des choses, pour le former correctement. Pour ne pas qu’il prenne exemple sur le chef. Chef avec beaucoup de guillemets. Quel incapable.

« A partir de ce jour, les mentors pourront avoir plusieurs apprentis si je le juge nécessaire. »

Intéressant. Ceci dit, cela voulait dire que tu n’étais pas prêt d’avoir un apprenti, si tout le monde pouvait prendre deux apprentis et que toi tu n’en avais toujours pas. Génial. Pourtant, tout le monde reconnaissait ta valeur, tout le monde savait que tu étais un élément important du Clan, pour ne pas dire vital, même.

« Mais aujourd’hui j’ai une plus grande nouvelle à annoncer. Aujourd'hui Nuage du Caïman est revenu, ce qui n'aurait pas été possible sans l'aide de Sakari. Ainsi, à partir de ce jour, la fin de l’entraînement de Nuage du Caïman sera assuré par Argus Bleu et Coeur Gelé. De plus, Sakari a décidé de nous rejoindre. »

La terre semble se dérober sous tes pattes. Attends, stop, deux minutes, il vient de se passer trop de choses. Un coup d’œil vers le promontoire suffit à confirmer tes pires craintes. D’accord, Nuage du Caïman est de retour, il avait à peine une lune de moins que toi et avait disparu avant la fin de son apprentissage. Son niveau devait être le même qu’un apprenti, soit, mais c’était un membre du Clan. Cependant… Cette féline qui l’accompagne. Sakari, ou, qu’importe son nom en fait. Que fichait-elle ici ? Étoile d’Équinoxe avait encore accepté un étranger ? Il s’était encore pris pour le sauveur bien aimé du monde ? Pourtant, tu ne rêvais pas. c’était bien réel. Le Clan de la Rivière accueillait encore un chat domestique. Elle avait rien à foutre ici. Tu observas la scène, les yeux plissés, le bout de ta queue s’agitant avec agacement. Quelle tristesse.

« J’ai accepté sa proposition, donc à partir de ce jour, tu te nommeras…
— Attendez ! Sakari est très important comme nom. Je ne désire pas le changer. Je suis sûre que vos ancêtres comprendront.
— Très bien. Sakari, tu conserveras donc ton nom, et seras entraînée par Argus Bleu.
De plus, Boule de Corail et Boule de Péridot, approchez. Vous avez tous les deux six lunes ; à partir de ce jour, Boule de Corail, tu seras Nuage de Corail et Coeur Gelé t'enseignera ce qu'il sait. Nuage de Péridot, je serai ton mentor et je t'apprendrai ce que je sais. »


Tout gagné. Tu avais tout deviné. Super. Superbe journée pour le Clan de la Rivière, n’est-ce pas ?


avatar

Prédilection Mortelle
Puf/Surnom : Alice / Biket
Âge du perso : 50 lunes
Messages : 117
Date d'inscription : 29/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
message posté par Prédilection Mortelle, Dim 25 Mar 2018 - 14:21





Baptême


Aujourd'hui il va y avoir des baptêmes. Et l'annonce du retour de Nuage du Caïman mais ça, je pense que c'est déjà à peu près évident pour tout le monde puisqu'ils ont tous dû remarquer sa nouvelle présence. D'ailleurs, voilà Étoile d'Équinoxe qui s'avance sur le Promontoire pour effectuer l'appel d'usage.

« Que tous les chats en âge de chasser se réunissent pour une assemblée du Clan ! »

Je reste un peu en retrait, peu concerné par ce baptême, me contentant d'observer mes camarades. Une fois que la plupart des membres du Clan sont réunis, mon supérieur annonce que dès aujourd'hui, les mentors pourront avoir jusqu'à deux apprentis. Honnêtement, je n'ai pas trop compris cette décision. Jusqu'ici, il y a toujours eu assez de mentors pour chaque apprenti. Après, cela peut aussi être un avantage si un apprenti a un problème avec l'un de ses mentors. Et puis cela fait une expérience en plus, ça ne peut qu'être bénéfique. Par contre, il faudra veiller à ce que ce ne soit pas trop fréquent. Si trop de guerriers sont accaparés par l'entraînement des jeunes, il n'y aura plus personne pour patrouiller et cela deviendrait vraiment gênant. Ensuite Nuage du Caïman se voit attribuer deux mentors pour surveiller la fin de son apprentissage puis la domestique demande à ce que son nom ne soit pas modifié. Ah. En voilà une première. Bizarrement, elle me rappelle un peu Cerise, une autre domestique que j'ai connu lorsque j'étais apprenti. Je lui avais appris à pêcher vite fait, je me souviens. Elle était gentille et débordante d'énergie. Pour Sakari je ne sais pas, c'est sans doute simplement le fait qu'elle soit une domestique - ancienne domestique maintenant - qui me rappelle cette figure de ma jeunesse. 
À présent c'est au tour des enfants de Lueur de Topaze. Je me redresse un peu pour observer. Parmi eux il y a Boule de Péridot et je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter un peu pour lui. Que fera-t-il s'il tombe sur un mentor qui aura gardé en tête la trahison de Topaze de Feu ? J'espère qu'Étoile d'Équinoxe... Ah bah oui c'est bon, il sait ce qu'il fait, il a carrément pris lui-même l'apprenti. Bon, ça me fait ça de moins à m'inquiéter. Je laisse un sourire m'échapper tandis que le meneur nomme Boule de Corail à son tour puis j'acclame les noms avec fierté. Le Clan se développe bien et ces apprentis m'ont l'air prometteurs.
Une bonne journée s'annonce. 


©️ Codage de Sun pour Alice ♥️ seulement


avatar

Arabesque du Temps
Puf/Surnom : Biket
Âge du perso : 24 lunes
Messages : 13
Date d'inscription : 11/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Arabesque du Temps, Dim 25 Mar 2018 - 15:23

Baptême
Encore un appel, encore un baptême.
Mais c'est fois-ci, j'y vais. J'y vais parce que c'est particulier. J'y vais parce qu'il y a un revenant, un chat qui a échappé aux griffes de la mort. C'est Nuage du Caïman. Je le connaissais vite fait, je ne suis pas beaucoup plus âgée que lui et il a disparu depuis quand même un bon bout de temps à présent. Et il est là, il est revenu. Il a échappé à la mort. Il est en vie, il est vivant et il n'est pas mort alors ça m'intrigue alors je suis sortie de la tanière des guerriers lorsque le chef du Clan a fait son traditionnel appel inchangé. 
Oh.
Il y a du monde.
Je n'aime pas ça, je n'aime vraiment pas ça. 
Je reste en retrait, légèrement décalée. Je ne suis pas la seule à faire ça, il y a un autre chat. C'est Prédilection Mortelle je crois, le nouveau lieutenant. Enfin, nouveau, façon de parler. Je ne m'approche pas de lui, je ne veux pas le voir, je ne veux pas qu'il m'adresse la parole. Je veux juste voir le survivant. Il m'intrigue et je ne peux pas m'empêcher de vouloir voir à quoi il ressemble, me souvenir de lui. Pourtant, lorsque je scrute le Promontoire, je vois une deuxième personne s'avancer et j'ignore qui elle est. Bientôt, son nom est prononcé. Sakari. C'est un joli nom, je le préfère au mien et elle aussi doit bien l'aimer puisqu'elle choisit de le garder en dépit de ce que disent nos traditions. 
Après eux, c'est le tour de deux chatons alors je m'en vais parce qu'eux, ils ne m'intriguent pas du tout. Au final Nuage du Caïman ne m'a pas l'air si exceptionnel que ça. Apparemment, on n'a pas besoin d'être exceptionnel pour échapper aux griffes de la mort. C'est peut-être pour que Papa est mort, parce que lui il l'était, exceptionnel. Et maintenant il n'est plus là, parti loin, mort, je ne le reverrai plus jamais. Personne ne le reverra. C'est ainsi. Ainsi va la vie c'est ce qu'il dise tous mais ce sont des conneries. La vie n'est qu'une salle d'attente. Une salle d'attente pour la mort. Je vois la mort partout, j'en ai conscience. C'est pour ça que je n'aime pas assister aux baptêmes, constater que le temps passe malgré tout, que les gens grandissent, vieillissent.
Puis finissent par mourir.
Codage by Fuyu for Alice only.
Ray admine

avatar

Cascade de la Liberté
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 63 lunes
Messages : 339
Date d'inscription : 10/09/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Cascade de la Liberté, Mer 4 Avr 2018 - 14:05




Retour de Nuage du Caïman
ft. RiverClan

J’avais ramené mon neveu au camp. Sain et sauf. En un seul morceau. Et pas que. J’avais aussi été obligée, sous la demande de Nuage du Caïman, de ramener la domestique avec nous. Je lui en devais une. Nuage du Caïman lui en devait une. Le Clan entier lui en devait une. Je ne savais pas si je serais parvenue tout de même à l’extraire de cet appartement si elle n’avait pas été là, je devais l’admettre, même si ça blessait profondément mon égo, de savoir qu’une femelle, qu’une chatte domestique m’avait un jour aidée. Mais c’était les faits, et je devais m’y référer. De toute façon, la décision finale appartiendrait à Étoile d'Équinoxe, et ce grand paresseux ne dirait probablement jamais non. D’ailleurs, ce dernier avait l’air heureux. Il n’avait pas tardé - comme à son habitude - à convoquer une assemblée du Clan. Un large sourire et ses yeux illuminés témoignaient de son état, de son émotion. Je ne savais pas qu’il était possible de laisser autant ses émotions ressortirent à la vue de tous. N’avait-il donc aucune pudeur ? Oh, et puis, pourquoi perdais-je mon temps à m’y intéresser … J’en avais rien à faire. Je voulais juste savoir ce qu’il dirait pour la domestique. Et pour moi, c’était vrai, un peu. Je voulais savoir s’il me remercierait. Je voulais savoir s’il évoquerait mon nom devant mon frère. Et s’il le faisait, quelle serait la réaction de Souffle Lunatique. Je voulais voir ce qu’il ferait.

Mais notre sympathique n’évoqua pas mon nom. À aucun moment il ne me remercia. À aucun moment Souffle Lunatique ne put avoir la chance d’entendre le chef me féliciter, et à aucun moment Souffle Lunatique ne tourna la tête vers moi. Il n’avait d'yeux que pour son fils. Lui, et rien que pour lui. Je n’étais pas jalouse. Jalouse de mon neveu ? Non, ce n’était pas cela. J’aurais voulu qu’il se tourne vers moi pour affronter un regard, et espérer y trouver une pointe de miséricorde. De grâce. De remerciement. Mais rien de tout cela n’eut lieu, car notre chef ne prit pas la peine d’évoquer mon nom devant celui qui ne pouvait pas l’entendre. Il annonça le retour de l’apprenti et l’arrivée de la domestique. Qui d’ailleurs protesta quand ce dernier s’apprêta à la renommer. Il se laissa marcher sur les pattes. Je ne fis aucune remarque, mais j’aurais pu. Je n’avais pas eu envie de gâcher “la fête”. Pas envie de mettre fin au sentiment d’euphorie qui peinait à naître au sein du Clan. Avant de retourner à mes occupations, je pris le soin de suivre le regard de mon neveu. Dirigé vers son père. Vers mon frère. Il ne lui avait pas encore parlé. Irait-il seulement lui parler ?

Codage de Sun pour Ray <3 seulement



Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum