min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
L'enfant qui ne ressentait rien [Ft Sun]



 

L'enfant qui ne ressentait rien [Ft Sun]


avatar

Juweel
Puf/Surnom : Biket
Âge du perso : 5 lunes
Messages : 7
Date d'inscription : 11/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Juweel, Jeu 1 Mar 2018 - 19:40

Juweel se presse contre sa mère. Elle s'est réveillée il y a peu, n'a toujours pas mangé et n'en ressent de toute façon pas le besoin. Ce doit être l'après-midi, elle n'est pas sûre. Mystery et Smaragd sont dehors mais Juweel, elle, a choisi de rester près de sa mère sans raison particulière. Et elle se presse contre elle, apprécie cette chaleur qu'elle ne peut pourtant pas sentir, ce contact entre son corps et celui de sa mère. C'est étrange, pour cette petite. De ne rien ressentir et de pourtant apprécier le contact des autres. Peut-être qu'à défaut de parler, la jeune chatte a besoin de s'exprimer par les gestes, par le contact. Peut-être qu'elle gêne sa mère ou peut-être que non, elle ne s'en préoccupe pas du tout. Elle veut juste se presser contre elle car elle en ressent l'impérieux besoin. Pour se sentir mieux sans doute, mais pourquoi mieux ? Bonne question à laquelle personne n'aura jamais de réponse. Juweel ne sait pas ce qu'elle fera aujourd'hui. Elle a beaucoup dormi, tellement qu'elle en est encore plus fatiguée. La fatigue. Voilà une chose qu'elle parvient à ressentir. Parfois elle se demande pourquoi la fatigue. Pourquoi pas le froid, le chaud ou la faim, pourquoi la fatigue ? Pourquoi ne ressent-elle rien ? Les autres pleurent quand ils ont mal, couinent quand ils ont froid, râlent quand ils ont chaud. Mais pas elle. Non elle, elle reste silencieuse, plus taiseuse que jamais. Jamais ne s'exprime, jamais ne lâche un mot. Ne profère presque aucun son. Qu'est-ce qui ne va pas chez elle ? Rien. Elle est ainsi, c'est tout, il ne faut pas chercher plus loin. Elle non plus, ne cherche pas plus loin. N'en à rien à faire de savoir pourquoi est-ce qu'elle est comme ça. Elle est comme ça, point. Elle ne changera pas, elle le sait, y croit fermement. Elle ne changera pas parce qu'elle est née comme ça et qu'elle ne voie aucune raison de changer. Elle est comme elle est et c'est tout. Parfois, elle demande si sa mère l'aime. Peut-on aimer un enfant qui ne ressent aucun amour pour sa mère ? Peut-on aimer un enfant continuellement impassible ? Mais surtout, peut-on aimer, tout simplement ? Peut-on aimer ? Les autres, ils aiment, Juweel le voit bien mais ne l'a jamais compris. Ne le comprendra sans doute jamais. Mais cela a-t-il de l'importance ? Non. Bien évidemment que non. Pourquoi cela en aurait-il ? 
Elle oublie ces quelques pensées pleines d'indifférence et continue de se presser contre sa mère, sentir ce contact si précieux pourtant dénué de toute chaleur.
admine Sun

avatar

Maan
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin
Âge du perso : 29 lunes
Messages : 170
Date d'inscription : 19/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Maan, Ven 4 Mai 2018 - 10:12

I love you all the same


J’aime bien cette grotte où on vit, avec Isekas, pis nos chatons. Elle est confortable, chaleureuse, protégée, et de là où je suis, je peux surveiller Mystery et Smaragd qui jouent à l’extérieur. Isekas est parti chasser, je pense. Je suis restée, pour les surveiller, et Juweel est collée contre mon ventre. On dirait presque qu’elle dort, mais je pense qu’elle est réveillée. Je ne sais pas pourquoi elle ne veut pas jouer avec son frère et sa soeur, mais ce n’est pas grave. On est bien là, toutes les deux. C’est rare d’avoir un moment comme celui-ci, tranquille, rien qu’à nous deux. Je ne dis pas ça parce que je l’aime plus que les autres, d’ailleurs je les aime tous pareil. Et c’est pareil pour eux. Je passe rarement un moment seule avec l’un de mes chatons.

Juweel est silencieuse. Elle n’est pas bavarde, assez discrète. Mystery et Smaragd sont plus volubile, bien qu’aucun d’eux ne semble véritablement extraverti. Mais c’est pas grave. Je les aime comme ils sont, de toute façon. Qu’ils soient turbulents ou calmes, bavards ou silencieux, optimiste ou pessimiste, qu’importe, je les aimerai toujours autant. Ce sont mes chatons. La chair de ma chair. La preuve vivante de notre amour. Mon coeur est sur le point de se briser de bonheur et de tendresse chaque fois que je les regarde. Je dois avoir l’air cucul, mais j’y peux rien. Je les aime.

Juweel se serre encore plus fort contre moi. Peut-être qu’elle n’est pas à l’aise, ou alors elle a froid ? Peut-être même qu’elle a peur de quelque chose ? Ou alors je m’inquiète pour rien. C’est possible aussi, je m’inquiète toujours trop pour mes chatons. Je suis parano, j’ai tellement peur qu’il leur arrive quelque chose ! Si l’un d’eux se blessait, je ne me le pardonnerais jamais. Mais Mystery et Samaragd jouent gentiment, juste à côté, je les vois, ils vont bien. Juweel est plus silencieuse. Je pense qu’elle ne le dirait pas, si ça ne va pas. Pas spontanément. Je suis inquiète, maintenant que j’ai pensé à tout ce qu’il pourrait être en train de se passer. J’ai besoin qu’elle me rassure.

“Ça va, ma chérie ?”

Codage by Kayl pour Sun only ♥️

avatar

Juweel
Puf/Surnom : Biket
Âge du perso : 5 lunes
Messages : 7
Date d'inscription : 11/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Juweel, Dim 13 Mai 2018 - 11:08

« Ça va, ma chérie ? »

C'est sa mère qui lui parle alors Juweel relève la tête vers elle et lui offre un regard impassible. Difficile de faire mieux. Sans doute qu'un enfant dit normal aurait souri à sa mère mais pas elle. Peut-être parce qu'elle n'est pas normale. Ou simplement parce qu'elle est ainsi, parce que tel est son fonctionnement et pas autrement. Elle ne va pas se forcer. Après tout, elle se force à manger et à dormir. Parce qu'elle a bien compris que son corps en avait besoin pour grandir et aller bien. Alors elle imite Mystery quand il va manger. Elle imite Smaragd lorsqu'elle va dormir. Mais elle ne fait pas semblant d'avoir mal. Quand elle tombe elle se relève et c'est tout, rien de plus. Quand elle se plante une épine dans la patte elle la laisse là jusqu'à ce que quelqu'un le remarque et ne la lui enlève. Elle s'en fiche, elle ne le sent pas alors ce n'est pas important parce que rien n'a d'importance si elle ne sent rien. Tout comme elle ne se force pas à sourire. Cela va sans doute inquiéter sa mère mais ça elle ne le sait pas, est incapable d'en prendre conscience. Les mères préfèrent souvent les enfants expressifs. Ceux qui leurs offrent des sourires rayonnants et des rires cristallins qui vrillent les oreilles. Ceux qui sautent partout, surexcités pour un rien, ceux qui vont et viennent sans jamais s'arrêter. Mais Juweel n'est rien de tout ça, non. Juweel est calme, toujours posée, toujours égale à elle-même. Elle observe le monde d'un oeil indifférent et se contente de vivre de la plus simple des manières. En étant elle-même. En étant, tout simplement. 
Mais ce n'est pas grave, elle sourira plus tard. 
À quelqu'un qui lui fera sentir quelque chose de si fort qu'elle n'aura d'autre choix que de sourire. Ce sera peut-être sa mère qui réussira à l'atteindre, plus tard. Peut-être son frère, son père ou sa soeur. Peut-être que non. Peut-être que ce sera quelqu'un d'autre. Quelqu'un d'autre qui réussira peut-être aussi à la faire parler, s'exprimer sur quelque chose, la faire ressentir des émotions si fortes qu'elle pourra les ressentir du plus profond de son être. Pour l'instant, ce n'est jamais arrivé mais elle n'a aucune attente. Elle s'en fiche. Cela aura une réelle importance lorsque cela se produira et pas avant, ni après. Sur le moment présent. 
Pour le moment Juweel se contente de se presser un peu plus contre sa mère en bougeant légèrement la tête contre la fourrure de celle qui l'a mise au monde. C'est bien là la seule chose qu'elle sait aimer. Le contact physique. Peut-être que, quelque part, ce contact rassurera sa mère. Peut-être que Maan comprendra que oui, tout va bien, qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter parce que rien de mal ne s'est produit pour la petite Juweel.
Parce qu'après tout, le lien entre une mère et sa fille peuvent dépasser les mots, non ?


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum