min : 5°C   max : 18°C
saison : feuilles nouvelles
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Hello, nephew ~ Déva ft. Tyran (Biquette)



 

Hello, nephew ~ Déva ft. Tyran (Biquette)

admine Sun

avatar

Rire Dévastateur
Puf/Surnom : Sun, Sunny, Nakin, Neyo, ...
Âge du perso : 34 lunes
Messages : 442
Date d'inscription : 28/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Rire Dévastateur, Ven 9 Mar 2018 - 14:42




.ft Nuage Tyrannique


Hello,
nephew
La vie est monotone, finalement. Chaque jour se répète, inlassablement. Chaque jour il faut aller chasser, patrouiller, voire entraîner. Presque chaque jour il te faut un peu de sang. Et encore et encore, le schéma se répète à l’infini. Les jours se ressemblent et s’enchaînent sans conviction, sans rien pour les égayer. Ta vie est devenue triste et routinière, Rire Dévastateur. Tu ne ris plus. Tu ne tortures presque plus. Tu es lasse, simplement lasse, tu rêves de quelque chose pour changer ton quotidien. Un peu d’amour, peut-être, ou un but, un grand but, un vrai but. Un but atteignable également, parce que la place de chef ne te serait pas donnée comme cela. Ce serait trop lent, trop long. Parfois tu penses à partir, t’évader, comme l’avait Ange Brisé. Mais peut-être es-tu trop faible, quoiqu’il en soit tu restes là. Les forts s’en vont, Ange Brisé, Araignée Noire aussi. Les faibles restent, comme toi. Tu es faible, Rire Dévastateur. Ton père doit avoir honte de toi, depuis sa forêt sombre.

Tu observes le soleil qui pointe timidement, mais déjà haut. Tu l’observes en pensant que tu aimerais rayonner comme lui. Mais ce serait trop demander, et trop d’efforts à fournir que d’y arriver, et tu es si lasse que tu n’en as pas la force. Tu t’allonges tranquillement, jettes des regards à tes camarades de clan. Ils s’activent comme des fourmis dans une fourmilière, c’est si mignon, comment ils sont tous dévoués à leur clan adoré. Mais il est pourri jusqu’à la moelle, ce clan, et ils ne font que se voiler la face. Toi tu sais. Et toute cette ironie t’arrache un faible sourire, qui flotte un moment sur le coin de tes lèvres. Et tu restes ainsi un moment, jusqu’à apercevoir le fils de ton cousin vaquant à ses petites tâches d’apprenti minable. Tu l’apostrophes, sans trop savoir pourquoi, sûrement pour t’occuper, simplement.

« Hey, Nuage Tyrannique ! Comment ça va, les amis, les amours, la famille, tout ça quoi ? Ça roule ? »

Tu veux sourire, mais sourire n’est pas dans tes gènes. Tu n’as jamais su sourire normalement, ou alors c’est juste que les autres interprètent tes sourires. Parfois on te prête de mauvaises intentions. Parfois tu fais peur. Tu n’es pas normale, Rire Dévastateur, et tu n’es pas à ta place. T’y crois encore, que quelqu’un t’aimeras ? Mais personne ne peut t’aimer. Tu ne peux que terrifier et faire souffrir. T’as peut-être bien quelques atouts physiques, mais t’es invivable. Jamais personne ne t’aimera. Jamais tu n’auras de petits comme ton cousin. Jamais tu ne lui ressembleras, jamais tu n’auras la moitié de ce qu’il a obtenu aujourd’hui, même pas son rang. Tu sais quoi ? T’es pathétique. Probablement que même Nuage Tyrannique le pense. T’es pathétique, parce que t’es même pas foutue d’être une vraie meurtrière comme Araignée Noire.

©️ Codage by Sun

avatar

Nuage Tyrannique
Puf/Surnom : Biket
Âge du perso : 9 lunes
Messages : 80
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Tyrannique, Dim 15 Avr 2018 - 18:53



Hello you

Je m'ennuie. Encore. Je crois qu'Hantise Temporelle me fait la gueule ou alors qu'il a peur de moi. En même temps je ne l'aime pas du tout et je ne me gêne pas non plus pour le lui faire comprendre. Comme si j'allais simplement la fermer et le laisser me faire faire ce qu'il veut. Il doit tomber des nues le pauvre vieux, il ne s'attendait sûrement pas à ça. Tant mieux. J'ai pas envie d'être tout gentil avec lui. 

« Hey, Nuage Tyrannique ! Comment ça va, les amis, les amours, la famille, tout ça quoi ? Ça roule ? »

C'est Rire Dévastateur qui est venue vers moi comme ça. C'est la cousine de Papa et je me demande pourquoi elle me prête de l'attention aujourd'hui. Mais bon, comme je m'ennuie au moins je peux discuter avec elle, c'est déjà ça. J'ai envie de sourire d'un sourire amer, un sourire sans joie. Parce que clairement, ça ne va pas. Pas aujourd'hui et je ne sais même pas pourquoi. Peut-être est-ce le fait que tout aille bien dans ma famille, j'en sais rien. J'en ai ma claque. Pourquoi ils devraient tous être heureux dans leurs existences alors que moi je me sens comme de la merde ? Genre, prenez mon père. Je l'aime. Énormément. Et je le hais. Immensément. Son préféré c'est Nuage Fatal. Et moi, rien à branler. Pourtant il avait l'air tout content lorsqu'il est venu vers moi, partager ses bons moments de l'enfance et moi je croyais que ça allait continuer. Que je n'allais pas devoir me battre pour conserver un lien avec mon père. Je pensais que notre lien était finalement acquis et que mon abruti de frère ne prendrait plus toute la place.

« La famille je ne sais pas si ça vaut grand chose. L'amour non plus d'ailleurs. En tout cas, lui, il est sacrément bien caché. »

L'amour.
Je déteste ce mot, ce sentiment.
Peut-être parce que je n'ai jamais senti un grand amour maternel. Peut-être parce que je n'avais qu'un peu d'amour paternel, éparpillé en quatre. Je ne me suis pas battu pour avoir ma part, c'était déjà peine perdue avec mes trois abrutis de frères et soeurs. Je ne cherche pas l'amour de toute façon. Il viendra quand il viendra et je ne sais même pas s'il le fera un jour. Et s'il le fait, je n'ai aucune idée de si je l'accueillerais bien ou pas. J'en sais rien. Peut-être ouais. Parfois je me dis que je suis très bien tout seul et d'autre fois je désespère, je me sens seul et j'ai comme besoin de quelqu'un pour parler. Le truc c'est que je suis grave fier donc du coup bah ça le fait moyen. Et puis j'ai jamais été attiré par personne. Il y avait bien Nuage du Nénuphar avec qui je m'entendais bien quand on était encore que deux gosses sans projets d'avenir mais maintenant c'est plus une rivale qu'autre chose. Faudrait que j'aille la revoir d'ailleurs, essayer de renouer un peu, obtenir une amitié au lieu d'une rivalité incessante. Je lâche un soupir, je ne sais pas quoi dire. Rire Dévastateur va sans doute me trouver bien con et partir sans rien demander de plus. Je ne suis pas bien intéressant de toute façon alors je me demande bien comment elle a pu penser que c'était une bonne idée que de venir me parler à moi. 
©️ Codage by Ella'
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum