min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Again in the water ?! (ft. Nuage de Lune)



 

Again in the water ?! (ft. Nuage de Lune)


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Dim 15 Avr 2018 - 19:56

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La nuit avait été douce. Le retour de la bonne saison se ressentait autant dans la longueur des journées que par le retour des nuits douces comme celle-ci. Le nid des guerriers était calme pour une fois, permettant à la dorée de profiter de cette nuit si reposante après la journée de chasse qu'elle venait de faire.
Les rayons du jour vinrent pourtant la tirer de ses rêves, la faim lui tiraillait le ventre. La guerrière se faufila hors de l'amas de guerriers endormis et s'étira de tout son long, ses muscles endoloris. Une douce odeur de viande lui parvint ensuite aux narines, son estomac criant famine, et ses pattes se dirigèrent d'elles-même au tas de gibier où elle pris une souris dodue q'elle dévora en quelques bouchées. S’apprêtant à faire sa toilette, la dorée fut interrompu par une conversation entre le lieutenant et le guérisseur du clan. En tendant l'oreille, la femelle comprit le problème. Plusieurs guerriers et apprentis avaient eut des problèmes près du Grand Lac, un apprenti avait même faillit mourir de froid après être tombé dans l'eau encore glacée.
Et si cet apprenti avait perdu la vie ? Ce serait un désastre. Il fallait à tout pris constater l'état du lac, pour voir à quel stade de dégel il se trouvait mais également pour s'assurer de la sécurité de tous, s'il fallait interdire ou non l'accès au Grand Lac et à ses alentours. La dorée ne réfléchit pas plus longtemps et se dirigea vers les deux matous en proposant de s'y rendre afin de faire un rapport précis. Mission qui lui fut accordée, la sécurité des membres du Clan passait avant tout.
La dorée partirait quand le soleil serait au centre du ciel, au retour de la patrouille. Avant cela, elle devait aidé à changer la mousse humide de la pouponnière, prévenir les autres guerriers de sa mission et mettre de l'ordre dans sa fourrure. Elle accomplit toutes ses tâches avec bonne humeur, sa nuit de sommeil réparateur l'avait requinquer. Alors qu'elle terminait de lisser son long pelage doré, la guerrière entendit une cavalcade avant de voir apparaître trois guerriers et deux apprentis, ils rentraient de patrouille. Il était temps pour la jeune femelle de partir en mission. Mais alors qu'elle se dirigeait vers l'entrée du camp, une boule de poil grise l’interpella.

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Mar 17 Avr 2018 - 20:05

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



    La saison des feuilles nouvelles était arrivée ! Certes, les arbres étaient encore bien nus, comparé à l'été, mais quelques bourgeons faisaient leur apparition, ce qui acheva de mettre du baume au cœur à Nuage de Lune. Le soleil brillait timidement, ce matin-là, mais il ne fallait pas s'imaginer qu'il serait très utile. Bien que cela réchauffait déjà la fourrure de l'apprenti, ainsi que son organe vital, heureux de la fin de l'hiver. Son rhume n'avait finalement pas duré, grâce à la professionnalité hors du commun de leur guérisseur, qui avait fait disparaître sa maladie en deux-trois mélanges bien spéciaux.

    Il se précipita dehors, puis recula dans sa tanière, ses pupilles bleues agressées par l'éclat lumineux. Qui était désormais bien rare. Il s'avança prudemment, et évita de regarder l'astre diurne, avant de se précipiter vers le tas de gibier. Qui était étonnamment bien rempli. La saison froide n'était plus qu'un mauvais souvenir ! Qui réapparaitrait quand il sera un guerrier, donc il saurait de quoi s'attendre, et sera plus fort. Il se réserva une petite truite, et arracha soigneusement sa proie, observant par la même occasion les alentours. Quelques apprentis papotaient gaiement, tandis que les chatons jouaient, sous l'œil attendri des reines, qui faisaient une toilette collective. Lorsqu'une balle en mousse atterrit sur sa tête, le gris éclata de rire, et la relança aux petits, qui foncèrent pleine balle, au premier qui attraperait leur jeu. Les sourires étaient présents, et les visages fermés de l'hiver étaient remplacés par des yeux pétillants. L'atmosphère était au beau fixe, dans le clan de la Rivière.

    Le jeune matou se rendit compte, après avec déchiqueté sa proie, que tous s'étaient fourni une mission, et que seul lui mangeait tranquillement. Honteux, il se leva, et renforça les fortifications, avant de rendre visite aux anciens. Leur présence l'apaisait, bien que certains étaient trop pète-sec à son goût. Mais sans doute que c'était la vieillesse qui leur faisait cet effet. Alors, il ne se hâta pas de changer leur litière, et bavarda quelques minutes avec eux, avant de les quitter, en trottinant. Une patrouille rentrait, et Nuage de Lune observa quelques secondes le campement, avant de se rendre à l'évidence : son mentor n'était pas là, et il devrait se débrouiller seul.

    Une fourrure attira son attention. Epine d'Or, une guerrière ayant connu le même passé douloureux que lui, la mort de ses parents. Elle se dirigeait hors du camp, seule. Il supposa qu'elle pourrait l'accueillir avec lui lors de sa patrouille ou de sa chasse. Il se ferait un plaisir de l'accompagner, l'appréciant particulièrement par sa bonté et sa gentillesse. De plus, elle connaissait son côté sombre, côté que personne d'autre ne connaissait, ni même Ruisseau Silencieux, avec qui il avait tout de même parcouru un bout de chemin. Il déboula à fond vers elle, heureux de faire quelque chose pour aider.
"Epine d'Or ! Tu vas où ? Je peux venir ?"

Le gris fit un dérapage semi-contrôlé et la regarda avec attention, attention la réponse décisive. Il espérait au fond de lui qu'elle accepterait, redoutant que sa compagnie le blase.


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Mer 18 Avr 2018 - 12:39

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La femelle dorée s'apprêtait à quitter le camp lorsqu'une voix qui lui était familière l'interpella. Il s'agissait de Nuage de Lune, un apprenti qui avait vécu des événements similaires à la guerrière lorsqu'elle était encore apprentie.
Sa queue se balança doucement de droite à gauche et ses oreilles frémirent amicalement à l'approche du jeune mâle, la dorée aimait sa compagnie. Arrivé en dérapage, celui-ci s'adressa à elle, lui sembla-t-il avec un certain enthousiasme.

« Epine d'Or ! Tu vas où ? Je peux venir ? »

Alors qu'elle allait lui répondre, la dorée fut marque par un détail, le "petit" apprenti gris avait bien grandit, il dépassait la guerrière de quelques centimètres. Même si elle était courte sur pattes, cela lui sauta aux yeux et ne pu s'empêcher de le remarquer à haute voix.

« Bonjour, tu as grandis dis moi... », la femelle remarqua qu'elle ne répondait pas au gris en disant cela avant de se reprendre dans la précipitation « J'ai une mission, je dois partir, maintenant si je veux être de retour demain à l'aube, je dois aller au Grand Lac à cause des incidents récents »

Mais à vrai dire, la femelle ne savait pas si c'était une bonne idée d'emmener Nuage de Lune. Le chemin serait long et le lac pouvait être dangereux pour les guerriers, alors pour les apprentis... De plus, le gris sortait tout juste de son coup de froid.
Cependant, en croisant son regard, la femelle vit son enthousiasme dans ses iris bleues vives. Il n'était pas bon de céder mais cela pourrait faire un bon entrainement pour ce futur guerrier. La dorée soupira, redressa la tête et s'adressa à lui tout en avançant et en frôlant son épaule avec sa queue.

« Très bien, tu peux m'accompagner, mais seulement si tu n'as aucune autre obligation, attends moi ici je reviens »

La guerrière ne pouvait partir et emmener un apprenti sans prévenir personne, ce qui lui fit remarquer que le mentor du dit apprenti n'était pas présent, certainement parti en patrouille ou en chasse. Après un coup d’œil rapide, la femelle repéra le lieutenant qu'elle s'empressa d'aller prévenir au petit trot. Après avoir annoncer son départ, mais également qui était son compagnon de mission, elle fit demi-tour et avança en direction de Nuage de Lune au pas rapide. Une fois à sa hauteur, la guerrière prit une grande foulée passa rapidement à côté de l'apprenti pour sortir du camp rapidement tout en l'appelant entre deux respirations.

« Allons-y, Nuage de Lune ! »

Epine d' Or trotta ainsi quelques temps avant de ralentir pour soulager ses courbature.
Les sons et les odeurs du territoire de la Rivière restaient ceux qu'elle préférait. Le clapotis des ruisseaux regorgeant de bons poissons, le vent frôlant la cime des arbres, le bruit de leurs pas dans l'herbe humide, l'air frais emplit de bonnes odeurs qui venait chatouiller leurs moustaches, toutes ces choses faisaient oublié à la guerrière les malheurs venus et à venir. Seul comptait cet instant où le mot « liberté » prenait tout son sens.
Après avoir savouré cet instant, la dorée décida qu'il était peut être temps d'en dire plus à Nuage de Lune sur leurs mission. Mais celle-ci fut coupée dans son élan par une goutte d'eau qui tomba parfaitement sur sa cible, la truffe de la guerrière. Cette malheureuse gouttelette lui valu un éternuement que toute la forêt avait du entendre, de la moindre petite souris, à l'oiseau perché dans son nid. Son éternuement l'avais immobilisé un instant, mais la dorée se mit à rire des plus belles. Ce genre de choses devait-il toujours lui arriver ?  

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Jeu 19 Avr 2018 - 18:44

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



   Son amie le regarda avec étonnement, bien que son regard soit dénué d'animosité ou d'une autre émotion semblable. Elle lâcha une exclamation, après l'avoir jaugé de haut en bas. Nuage de Lune attendit patiemment qu'elle s'explique, ne comprenant pas cette soudaine surprise :
« Bonjour, tu as grandis dis moi... »

    Le gris se rengorgea, tout fier du petit effet qu'il avait produit à la guerrière. Il était cependant vrai qu'en quelques semaines, il avait presque dépassé tous les apprentis, bien qu'il soit l'un des plus vieux. Sa physionomie s'était affinée, et désormais l'on pouvait apercevoir des muscles se dégager de son pelage. Qu'il était loin le temps dans la pouponnière, petite boule de poils arrondie ! Le sortant dans ses pensées, sa camarade lui répondit :
« J'ai une mission, je dois partir, maintenant si je veux être de retour demain à l'aube, je dois aller au Grand Lac à cause des incidents récents »

    Si un avertissement surgit dans l'esprit de l'apprenti, il n'en montra rien, ne voulant surtout pas être privé de sortie par sa peur. Quelques jeunes, comme lui, s'étaient noyé, marchant sur la fine couche de glace. Mais elle était bien trop fragile pour supporter leur bruit. Cependant, la joie de faire une importante mission, pouvant améliorer les conditions de vie du clan le réjouissait. Et au fond de lui, l'idée de passer une journée entière avec son acolyte lui plaisait fortement. Bien qu'il ne se l'avouerait pas pour le moment. Ses pupilles bleues brillèrent avec intensité, attendant le verdict de la femelle. Elle semblait hésiter, ses yeux ne lâchant pas les siens. Puis, soupirant, elle se leva, et, rejoignant leur lieutenant, le frôla, contact qui le fit frissonner, tout en acceptant :
« Très bien, tu peux m'accompagner, mais seulement si tu n'as aucune autre obligation, attends moi ici je reviens »

    Un sourire heureux combla le jeune matou, joyeux d'être accepté. Il observa son amie discuter avec le second du meneur, puis s'engager dans l'entrée, ou la sortie, dans ce cas. Elle l’apostropha, inutilement, puisqu’il la suivait sur les talons, tout excité à l’idée de partir à l’aventure. Jamais il ne s’était éloigné hors des terres de la Rivière, et bien que les territoires libres n’étaient pas ressemblants aux terres ennemies, c’était tout de même émouvant. Nuage de Lune connaissait désormais tous les arbres, les moindres recoins plus dangereux, plus glissants, plus abondants pour la chasse.

Alors qu’il tentait de se trouver une proie, souhaitant prendre des forces pour le voyage, l’éclat de rire de sa congénère divisa toutes ses chances d'en attraper une. Pourtant, au lieu de grogner pour son ventre vide, le jeune chat accéléra, jusqu'à se placer à ses côtés, cherchant une explication à ce changement d'émotions. Sa truffe était bien humide, et il en conclut qu'une goutte avait dû tomber d'un arbre, et atterrir sur son museau. Ce qui avait valu un éternuement de la guerrière. Il lui donna un coup de tête sur la tête, pour la punir, mais évidemment sans les griffes. Dans un crachat, étranglé par ses rires, il cria :
"Ce que tu peux être pas douée, parfois ! Et dire qu'on fait des chats comme toi des guerriers !"

Puis, avant de recevoir la riposte, il partit au triple galop, vers les terres libres, bien qu'il s'en fichait royalement. L'ivresse de la course le transporta au-dessus des arbres, là où vivait le clan des Etoiles. Il volait, il en était sûr. La vie était belle, à la saison des feuilles nouvelles. Oui, il était comblé, heureux.


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Jeu 19 Avr 2018 - 20:02

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

Après avoir calmé son éclat de rire, la dorée observa le gris qui semblait avoir raté une proie à cause d'elle. Alors qu'elle s’apprêtait à s'excuser, la patte de Nuage de Lune cogna doucement sa tête avant que celui-ci lui lance en riant.

« Ce que tu peux être pas douée, parfois ! Et dire qu'on fait des chats comme toi des guerriers ! »

Avant que la guerrière n'ait le temps de répondre, l'apprenti gris parti en courant vers l'extérieur du territoire. Après un sourire, la dorée le suivit. En y repensant, il s'agissait certainement de la première sortie hors-territoire du jeune. Cette journée devait être très excitante pour lui, mais parfois l'excitation était dangereuse. Après tout, il ne connaissait pas le terrain. La dorée, en se remémorant cela, rattrapa le gris en quelques foulées. Même si elle était petite, son agilité et son endurance comblait son manque de vitesse. Elle pouvait passée par des endroits où le matou resterait bloqué.
Une fois à sa hauteur, la guerrière sauta sur les épaules de Nuage de Lune pour le stopper dans sa course. Elle tomba lourdement sur le guerrier et plaqua ses quatre pattes autour du corps musculeux avant de reprendre son souffle pour s'adresser à lui d'une voix calme mais qui ne cachait pas sa frayeur.

« Écoute, on est pas sur le territoire de la Rivière ici, cet endroit est dangereux et ici, si on a un problème, personne ne pourra nous aider, alors sois prudent s'il-te-plait  »  

La guerrière lécha doucement la tête du gris, comme une vengeance pour son coup de patte, avant de relâcher son étreinte pour le laisser se redresser. Un petit rictus vient arqué sa joue avant qu'elle ne s'adresse au gris d'une voix moqueuse.

« Alors ? Pour un "chat comme moi", il me semble que je t'ai attrapé très facilement »

Sa queue frôla le mâle quand elle passa à côté de lui d'un air moqueur. Après quelques pas, elle remarqua un courant d'air étrange avant de faire face à un fausser. La brise lui glaça le sang, que serait-il advenu de Nuage de Lune si elle ne l'avait pas stoppé ? L'idée de le voir disparaître lui arracha un frisson qui fit dresser l'échine de la guerrière dorée.
Un instant pour se calmer après, ses iris dorées cherchèrent un chemin pour descendre dans la vallée qui menait au Grand Lac, un chemin qui ne les tueraient pas, elle et son acolyte aux yeux azurs. Un petit creux dans un monticule de terre sèche semblait mener à un terrain plus plat que tout le tour du ravin. D'un signe de queue, la guerrière appela l'apprenti et tourna sa tête dans la direction du monticule. Ils n'avaient pas le choix que prendre ce passage de toute manière.
Après s'en être approché, la dorée décida d'y entrer la première pour vérifier que cela menait bien au chemin pentu qu'elle avait vu auparavant. Son corps fin s'infiltra dans l’orifice avec une dextérité très précise. La terre était sèche et rocailleuse sous ses coussinets qu'elle tapotait sur le sol pour vérifier la solidité avant chacun de ses pas. Arrivée de l'autre côté, la femelle fit un petit bon pour atterrir sur le chemin pentu qui était séparé du tunnel par un trou dans le sol semblant mener au ravin.
Après avoir planté ses griffes dans la terre du chemin, la guerrière appela Nuage de Lune pour l'inviter à la rejoindre.

« Nuage de Lune ! Tu peux venir mais ne tombe pas »

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Ven 20 Avr 2018 - 18:56

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



Un poids s'affala sur le gris, qui en eut le souffle coupé. Epine d'Or se trouvait au-dessus de lui, mais elle ne semblait nullement jouer. Elle jetait des coups d'œil affolés aux alentours, et c'est ainsi que Nuage de Lune se rendit compte qu'il se trouvaient tous deux dans le territoire libre, mais qui comptait aussi quelques ennemis, peut-être à quelques mètres. Même si, certes, ils étaient en mission, pas sûr que leurs adversaires le prennent de la même manière.
« Écoute, on est pas sur le territoire de la Rivière ici, cet endroit est dangereux et ici, si on a un problème, personne ne pourra nous aider, alors sois prudent s'il-te-plait »

Puis, comme pour le rassurer, la guerrière se redressa, et le fixa, son visage agrémenté d'un sourire en coin, moqueuse. L'apprenti reçut par la même occasion une léchouille sur le visage, mais il ne bougonna que pour la forme, appréciant ces moments de tendresse. Puis, narquoise, son acolyte se moqua gentiment :
« Alors ? Pour un "chat comme moi", il me semble que je t'ai attrapé très facilement »

Un léger ricanement s'empara du matou, soulagé de voir la pression retomber. Il ne rétorqua pas pour autant, ne se remettant pas encore de la terreur qu'avait impliqué le discours de son amie. Il venait à peine de se rendre compte qu'il avait failli perdre la vie, et emportant avec lui la dorée. Chose qu'il ne souhaitait nullement, et qui lui glaça le cœur. De toute évidence, il tenait à son existence. Puis, il s'assit, et l'observa réfléchir à une façon de traverser les terres, et de se rendre le plus rapidement possible aux Grand Lac. Le jeune chat imprimait pendant ce temps toutes les odeurs lui permettant d'apercevoir le plus rapidement possible, une probable attaque des félins se trouvant dans les environs.

Epine d'Or le héla, postée devant un petit tunnel, qu'elle parcourut rapidement, pourtant testant la solidité de la terre sur laquelle elle marchait. Il se précipita au trot, la suivant du regard, puis la rejoint, doucement, lorsqu'elle lui en donna l'ordre. Concentré, il se contorsionna dans le monticule, bien décidé à ne pas toucher la paroi, objectif qui fut bien compliqué. Il acheva sa montée, rejoignant sa coéquipière au pas, pas pressé pour deux sous. Sa vie était plus importante qu'une minute ou deux de perdues. La pente finie, le gris se passa un coup de langue rapide sur son poitrail, poussiéreux.
"Pourquoi on se dirige au Grand Lac ? Il va falloir nager dedans ?", après une courte hésitation, il ajouta, « est ce qu’on pourra dormir là-bas ? »



avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Sam 21 Avr 2018 - 15:08

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La dorée observa le matou gris se contorsionner dans tout les sens pour passer dans le tunnel étroit. Cet action lui pris un certain temps, après tout, ce tunnel n'étais pas très accueillant et si il y allait trop vite, il pourrait s'effondrer sous son poids. Une fois qu'il l'avait rejoint, la femelle commença à descendre doucement mais sûrement le chemin de terre glissant en plantant ses griffes dans le sol, puis le gris s'adressa à elle.

« Pourquoi on se dirige au Grand Lac ? Il va falloir nager dedans ? », après une courte hésitation, il ajouta, « Est ce qu’on pourra dormir là-bas ? »

Epine d'Or se rattrapa alors qu'elle allait glisser en s'agrippant fermement à une petite branche qui dépassait du sol avant de répondre à Nuage de Lune.

« Tu as du entendre parler des accidents récents je supposes ? Et bien on doit aller vérifier l'état de dégel du Lac et faire un rapport pour éviter que ce genre d'accident se reproduise », la dorée repris son équilibre avant de poursuivre, « Oui, on va devoir se trouver un endroit à l'abris pour la nuit »

À l'origine, l'idée de passer une nuit en territoire "ennemi" déplaisait fortement à la chatte dorée, mais curieusement, cette idée lui était maintenant assez agréable. Étais-ce grâce à cette journée ensoleillée qui s'annonçait agréable pour marcher ou bien grâce au chat qui lui tenait compagnie pour cette mission ?
Après avoir descendu le chemin pentu et traverser quelques arbres denses, le terrain se fit plus plat et bientôt, les deux matous arrivèrent dans une petite clairière verdoyante entourée d'arbres au feuillage vert clair et d'un petit ruisseau dont les clapotis vinrent titiller les oreilles de la guerrière, de l'eau. En quelques foulées la dorée rejoint le ruisseau et se baissa doucement afin d'humer l'eau avant d'en laper plusieurs gorgées. Cette clairière était étrangement paisible. Les oiseaux et autres petits rongeurs semblaient ignorer la présence des deux matous et se promenaient librement. Peut être n'avaient-ils jamais vu de chat ? C'était une aubaine pour la dorée, une proie qui ne se méfie pas est simple à attraper. Celle-ci n'attendit pas plus longtemps pour se mettre en chasse. Frôlant l'herbe avec son ventre, la guerrière n'eut besoin de faire que quelques pas avant d'arriver à hauteur d'une souris bien dodue qu'elle ne manqua pas et acheva en un coup de dents dans la nuque. Simple et rapide, le repas étais servi. La femelle retourna près du court d'eau pour déposer sa proie à côté du gris.
Quelques minutes plus tard et une souris en moins, la dorée sembla accablée par la chaleur. La clairière était dégagée alors il n'y avait aucun coin d'ombre et le soleil déjà bien haut dans le ciel ne manquait de faire savoir qu'il était là. De plus, le pelage de la dorée était épais, lui rendant difficile de se rafraîchir même avec la petite brise qui soufflait. Mais une idée lui vint à l'esprit. La femelle se leva et se jeta dans le petit court d'eau. Elle avait pattes et l'eau fraîche la soulagea aussitôt. D'humeur joueuse, Epine d'Or décida de faire participer Nuage de Lune, alors elle trempa sa queue dans l'eau avant d'en envoyer une grande projection sur le jeune gris, tout en pouffant de rire en voyant l'état du mâle après réception de toute cette eau en pleine tête. Puisqu'il était déjà trempé, il ne risquait rien en terminant dans l'eau n'est-ce pas ? Ceci réfléchit, la dorée sorti de l'eau doucement, d'un pas langoureux, et se dirigea vers le gris. Elle le frôla doucement avec son flanc, sans lâcher son regard azur et une fois arrivée presque derrière lui, elle lui donna un grand coup de reins pour le faire tomber dans l'eau.

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Sam 21 Avr 2018 - 21:32

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



La dorée reprit immédiatement la route, dès qu'il atteignit le point le plus haut du monticule, point qui lui permit de retourner à l'air frais, qu'il apprécia grandement. La descente était raide, et Nuage de Lune observa attentivement son aînée aborder le chemin, avant de reproduire les mêmes gestes, en enfonçant ses griffes dans le sol à chaque pas, lui permettant de garder son équilibre. La chatte lui répondit, après avoir chopé une branche, afin de ne pas dévaler la pente contre son gré.
« Tu as du entendre parler des accidents récents je supposes ? Et bien on doit aller vérifier l'état de dégel du Lac et faire un rapport pour éviter que ce genre d'accident se reproduise. Oui, on va devoir se trouver un endroit à l'abris pour la nuit »

Maintenant, l'idée d'avoir sur les épaules une mission aussi importante le combla de bonheur, au lieu de le stresser à l'idée de louper. Mais, en même temps, ils ne risquaient pas de louper grand chose, notamment parce qu'ils devaient seulement aller voir, et non, par exemple, commander une attaque, ou s'aventurer en terre ennemie. Mais le gris s'en contentait, appréciant déjà qu'on lui attribue cette tâche. De plus, passer une nuit hors du confort de la tanière des apprentis le réjouissait, surtout qu'il était en compagnie de la personne qui le connaissait le plus.

Le reste du chemin se fit dans le silence, chacun des deux chats enregistrant le paysage qui s'offrait à eux. Mis à part quelques arbres, simplement des plaines s'offraient à eux. Une petite rivière, plutôt un ruisseau, se déversait, ses reflets miroitant au soleil. Celui-ci commençait à taper, et l'apprenti suivit son amie boire quelques gorgées, puis s'abreuva à son tour. L'eau claire lui parut si agréable qu'il allait en faire la remarque à sa collègue, mais il ne dit mot, la voyant aux aguets. Il était vrai que plusieurs effluves de rongeurs, qui lui étaient très appétissantes. En un coup de patte, la proie ne pouvait plus respirer, elle était morte. Elle fut déposée devant lui, et le jeune félin la sépara en deux parts égales, avant de se jeter sur la souris, qui était délicieuse.

Epine d'Or, après avoir jeté un coup d'œil maussade au soleil, décida d'aller faire trempette. Nuage de Lune resta sur la rive, ne souffrant pas particulièrement de la chaleur. Or, la guerrière ne semblait être du même avis que lui, et l'aspergea alors qu'il observait nonchalamment les environs, juste au cas où. Il cligna les yeux, hébété, surtout surpris par cette attaque sans raison. Puis elle s'approcha, et sans quitter son regard, dans lequel brillait joie, le bouscula dans l'eau.

Le contact avec le liquide le rafraîchit instantanément, bien qu'il fut très agréable. Le matou prit son inspiration, et sachant où se trouvait sa congénère, nagea sous l'eau. Il l'attrapa des deux pattes avant, l'entraîna de nouveau dans sa chute, et s'éloigna d'un coup de patte rapide. Les conseils qu'elle lui avait donnés portaient leurs fruits, si bien qu'il la distança rapidement, notamment grâce à sa silhouette parfaite pour cet exercice. La bonne humeur de cette course poursuite enclencha en lui un éclat de rire, rire heureux, qui se propagea dans tout son corps. Moqueur, il se retourna, et balança une gerbe d'eau dans la tête de son amie, ripostant à sa précédente attaque. Si toutes les patrouilles pouvaient être aussi amusantes !
"Personne ne battra jamais Etoile de Lune, le plus connu et redoutable des chefs du clan de la Rivière !"

Pour affirmer ses propos, il cracha, et ses yeux se réduisirent à deux fentes. Puis sa gentillesse naturelle reprit le dessus, et il ronronna bruyamment.

hrp:
 


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Dim 22 Avr 2018 - 16:07

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

Alors qu'Epine d'Or ronronnait d'amusement sur la rive du ruisseau en cherchant Nuage de Lune des yeux, celui-ci apparut soudainement devant elle et l'attira dans l'eau en l'attrapant par les pattes. La dorée tomba la tête la première et bu la tasse avant de remonter à la surface pour prendre une grande inspiration et recracher l'eau qu'elle avait avalé. Ses iris dorées cherchèrent vivement le gris avant de le voir, un instant avant qu'elle ne reçoive une l'eau qu'il lui avait lancé en pleine figure.

« Personne ne battra jamais Etoile de Lune, le plus connu et redoutable des chefs du Clan de la Rivière ! »

La guerrière émit un ronronnement, à la fois amusé et moqueur à l'égard de l'apprenti. Selon elle, il prenait un peu trop la grosse tête et elle se devait de le ramener sur la terre ferme, littéralement. Décidée, elle nagea vers le gris et quand elle fut à une longueur de queue de lui, elle plongea. A l'air libre, le silence s'installa quelques secondes mais sous l'eau la dorée brassa l'eau en tournoyant sur elle même afin d'arriver derrière le mâle. Le plus silencieusement possible, elle sortit sa tête de l'eau et donna un petit coup de langue à l'arrière de l'oreille du gris avant de se jeter sur lui pour lui faire faire un tour sous l'eau. Après quelques roulades sous l'eau, la guerrière attrapa le matou par la peau du cou et le traîna sur la rive. Lorsqu'ils eurent pattes, elle lâcha prise et se plaça au dessus du gris , son museau frôla presque celui de Nuage de Lune. Le temps s'arrêta un instant et la dorée planta ses iris dans les yeux azurs du gris.

« Un jour, tu seras peut être le plus redoutable des guerriers de ce Clan et tu en deviendras peut être le chef, sache que si ce jour devait arriver, je serais là pour protéger tes arrières et ce au péril de ma vie »

Avant de se redresser, la dorée lécha doucement la joue de Nuage de Lune, laissant durer cet instant. Une fois haute sur ses quatre pattes, elle donna un coup de museau dans le flanc du gris pour l'inviter à se relever et un fois qu'il fut levé, elle déposa sa queue sur son dos en fixant ses yeux sur le ciel avant de lui parler, presque en chuchotant.

« Nous devons continuer d'avancer si nous voulons arriver avant la nuit »

La guerrière reprit donc la route suivit par son acolyte aux yeux bleus.
Ils franchirent ainsi plusieurs champs et petits morceaux de forêts avant de passer discrètement près du nid des bipèdes. Le jour commençait à décliner lorsque les deux matous purent apercevoir enfin le Grand Lac.
La femelle connaissait cet endroit qu'elle avait déjà eut l'occasion de voir alors qu'elle était encore apprentie, ce qui lui permit de se détendre et également de détendre l'atmosphère avec Nuage de Lune. Elle ralentit le pas et détendit ses muscles endoloris, pour s'adresser au gris, de bonne humeur.

« Alors, où en est ton entrainement ? Comment ça se passe avec les autres apprentis ? »

HRP:
 

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Mer 25 Avr 2018 - 20:25

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



   La guerrière, amusée, ronronna puis se précipita sur Nuage de Lune, qui n'eut le temps de parer son attaque. Après quelques roulades dans l'eau fraîche, roulades évidemment menées par Epine d'Or, l'apprenti ne souhaitant que retrouver l'air, et la liberté de ses mouvements par la même occasion. Puis elle le lâcha et l'ébroua, avant de grimper sur la rive, suivie du jeune, impuissant, coincé entre ses crocs, qui recracha la tasse qu'il avait avalée. Une petite lueur de respect dans ses yeux bleutés, étonné de voir en elle une redoutable combattante, même en matière de jeu. Finalement, penchée sur lui, son museau à quelques millimètres du sien, elle répondit, solennelle :
« Un jour, tu seras peut être le plus redoutable des guerriers de ce Clan et tu en deviendras peut être le chef, sache que si ce jour devait arriver, je serais là pour protéger tes arrières et ce au péril de ma vie »

     Ce discours, précédemment dit par l'orphelin, prenait un tournant qu'il n'aurait pas imaginé. Son amie venait de lui prouver sa loyauté, alors qu'il n'était que plus jeune qu'elle, et malheureusement toujours pas guerrier. Lui léchant tendrement la joue, la dorée l'incita à se relever, geste qu'il fit pour une inexplicable raison à contrecœur.  Puis elle lui ordonna de la suivre, ne voulant arriver après le coucher du soleil pour des raisons faciles à deviner. Dans un silence d’or, ils parcoururent le chemin les séparant du grand Lac. À l’horizon on le distinguait, qui contrastait avec les plaines aux alentours. Un frisson d’excitation parcourut l’échine du matou, qui s’efforça de ne pas céder à une trop grande joie, pouvant les mettre en danger.

Or, sa compagne de route semblait plutôt à l’aise en ces lieux qu’elle devait sans doute connaître, ayant parcouru le chemin sans crainte de se perdre. Sa bonne humeur légendaire contagia le gris qui souriait sans s’en rendre compte. Un sourire qui ne l’avait pas lâché depuis leur bataille, ou plus précisément, le frôlement de leurs museaux. Chose qu’il n’était nullement prêt à avouer. Elle ralentit légèrement l’allure, afin de se placer à côté de lui, et l’interrogea, pleine d’entrain :
« Alors, où en est ton entrainement ? Comment ça se passe avec les autres apprentis ? »

Ah. Nuage de Lune grimaça, pour les deux raisons. Son entraînement se passait bien, Ruisseau Silencieux étant un mentor génial, mais malheureusement ses activités de guerrier passaient avant, alors il ne pouvait pas trop progresser. Mais il ne pouvait lui en vouloir, et appréciait donc pleinement les exercices de combat et les techniques de chasse qu’il lui enseignait entre deux patrouilles. Tandis que pour les apprentis, disons qu’il ne les connaissait pas. Non pas que le gris ne les appréciait pas, mais il préférait discuter avec des adultes, qui étaient plus matures à son goût. Donc il ne pouvait être vraiment satisfait de ces points pourtant importants dans la vie d’un apprenti. Cette mission avait donc été une perche qu’il avait pleinement saisie, le sortant de sa routine, et peut-être qu’il pourrait papoter de celle-ci avec les autres de sa tanière. Il aurait bien des choses à raconter. Le jeune félin souhaitait profiter de tous ces instants passés avec son acolyte, la personne avec laquelle il se sentait le plus proche.
« Il stagne un peu … Mais ça me fait donc plaisir de faire cette mission avec toi. Quant aux apprentis, bah, j’ai trouvé aucun ami, on se salue juste. Après, je t’ai, toi ! »

hr

HRP:
 

style="background:#8F8D87">

avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Jeu 26 Avr 2018 - 19:40

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La dorée attendit patiemment la réponse de son acolyte, réponse qui ne fut pas tardive.

« Il stagne un peu … Mais ça me fait donc plaisir de faire cette mission avec toi. Quant aux apprentis, bah, j’ai trouvé aucun ami, on se salue juste. Après, je t’ai, toi ! »


Elle fut attristée par cette réponse. Le gris devait profiter tant qu'il était encore apprenti pour se faire des amis, c'était à cet âge là que les relations se créaient le plus facilement. Mais le fait qu'il la considère comme une amie lui fit du baume au cœur, avec une légère touche d'amertume. Le fait d'être seulement une amie la dérangeait ?
La guerrière préféra chasser cette idée de sa tête pour se concentrer sur la route qu'il leur restait. Après avoir descendu la vallée et traverser un large ruisseau au courant faible, la terre se fit plus molle et plus humide, ils se rapprochaient de leur destination. Et effectivement, alors que le soleil pointait le bout de son nez à l'horizon, les deux matous arrivèrent enfin au pourtour du Grand Lac. Aussitôt arrivés, la dorée passa en mode repérage des environs. Il leur fallait trouver un abris pour la nuit et si le temps leurs permettait, ils pourraient commencer à se faire une idée sur l'état du lac.
Epine d'Or repéra un creux dans un vieux chênes qui semblait assez grand pour accueillir deux chats. Les chats du Clan de la Rivière étaient de piètre escaladeurs mais le défi semblait réalisable. Pour s'en assurer, la guerrière dorée tenta le coup. Ses griffes se plantèrent d'un coup sec dans l'écorce sèche et elle commença son ascension, bancale et hésitante. Malgré qu'elle manque de tomber deux fois, elle parvint à se hisser dans le creux de l'arbre. Celui-ci était vide, de petites branches asséchées indiquaient qu'un nid d'oiseau avait auparavant trouvé refuge dans ce tronc, non pas sans raison car cet endroit était à l'abri du vent et de la pluie. Excellent pour accueillir les deux matous en mission. La dorée passa la tête par l'ouverture par laquelle elle était arrivée avant d'appeler Nuage de Lune.

« Nuage de Lune ! On pourra dormir ici, il faut juste escalader cet arbre ! »

Maintenant qu'elle était grimpée, la guerrière devait redescendre et cela s'annonçait compliqué. Elle ne savait comment s'y prendre, devait-elle descendre la tête en avant ? Les pattes arrières en premières ? La dorée tenta la tête en avant. Mauvaise idée rien que d'y penser, même pour elle. A peine avait-elle accroché ses griffes dans l'écorce que son arrière train bascula en avant. La guerrière dégringola en roulades et atterrit lourdement sur le flanc, sonnée. Le trou n'était pas très haut mais cela avait tout de même surpris la dorée, qui avait le tournis après ses galipettes. Une fois qu'elle n'avait plus la tête qui tournait, la guerrière se redressa et une petite goutte rouge tomba sur son museau. Une épine s'était plantée dans son oreille et il lui était impossible de la déloger malgré ses tentatives. Sa seule solution était de demander à son acolyte pour qu'il l'aide.

« Tu veux bien m'aider ? »

La fourrure dorée de la femelle était couverte de poussière et de petites épines, et une feuille avait trouvé refuge sur le dessus de la tête de la guerrière. Une fois débarrassée de cette épine, une toilette deviendrait nécessaire.

HRP:
 

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Lun 30 Avr 2018 - 18:58

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



Son acolyte ne répondit pas, et se concentra sur la route, chose que Nuage de Lune répéta consciencieusement dans sa tête. Après quelques minutes, ils arrivèrent près de l'immense lac. Le jeune chat s'assit sur le sol, ébahi par le calme et la grandeur de l'étendue. La rivière lui semblait bien tumultueuse et si fine par rapport à lui ! Nager dedans serait bien simple si la glace n'avait perduré qu'à quelques endroits. Après tout, le côté sauvage de celle qui leur avait fait porté le nom du clan était parfois dangereuse. Or, il fallait tout de même se méfier.

Il jeta un œil aux alentours, et aperçut Epine d'Or au pied d'un grand arbre. Il l'observa de loin, avant de se rapprocher au petit trot, la voyant escalader l'immense tronc. Une petite boule d'angoisse grandissait dans son ventre au fur et à mesure qu'elle grimpait avec difficulté. Cependant, il s'interrogea sur la raison de son sentiment. Paniquons-nous de la sorte à l'idée de perdre seulement une amie ? Secouant la tête pour chasser ces sombres idées, il accéléra l'allure, souhaitant la rattraper au besoin. Il comprit aussitôt qu'elle semblait évaluer si l'abri était convenable pour eux. Elle le héla en criant, sans doute peu effrayée à l'idée de voir venir des ennemis :
« Nuage de Lune ! On pourra dormir ici, il faut juste escalader cet arbre ! »

Puis, sans attendre sa réponse, elle entama une dangereuse descente, qui fit bondir le cœur de l'apprenti. Organe qui s'arrêta de battre quand elle chuta. Il accourut à son chevet, inquiet de la voir rester au sol, sans respirer. Mais la guerrière se releva, et l'interpella pour qu'il vienne l'aider à déloger une épine de son oreille. Malgré lui, le gris lâcha un petit rire nerveux, comprenant qu'il y avait eu plus de peur que de mal. Après tout, mise à part une petite blessure, et de la saleté partout sur son corps doré, rien ne semblait mal en place.

D'un geste doux, le félin attrapa l'écharde, et la tira rapidement, pour ne pas faire durer la souffrance. Puis, sans comprendre la raison de son geste, il lui lécha le creux de la tête, essuyant par la même occasion la poussière accumulée sur son pelage. Ce moment sembla durer quelques siècles, quelques siècles franchement paradisiaques. Il prit conscience que ces petits instants de bonheur ne s'occasionnaient que lors de temps passé avec elle. Nuage de Lune déglutit, avant de plonger son regard bleu pénétrant dans celui de sa voisine. Etait-ce seulement lui, ou bien réciproque ? Ne pouvant supporter de rester dans la plus profonde et horrible des ignorances, il l'interrogea, dans un murmure presque inaudible :
"Ce n'est que moi, ou ..."

Si elle le ressentait, elle comprendrait directement de quoi il parlait, non ? La peur de la voir avec un autre mâle, la jalousie qu'il ressentait, c'était donc de l'amour ? Le gris se retint de regarder ses pattes, et de cesser de dévorer ses iris dorées. C'était contre lui, il n'y arrivait pas. Pas avant de savoir, c'était impossible. Il y croyait. Oui, il désirait qu'elle affirme. Il voulait espérer. Le cadre était magnifique. Les arbres nus, courageusement fléchis par le poids des quelques bourgeons qui daignaient enfin arriver, les entouraient d’un arc de cercle protecteur. Le lac, glacé par endroits, scintillait sous le doux soleil printanier. Les contours bleutés se mouvaient d’une vaguelette régulière, embrassant la rive doucement.

HRP:
 

style="background:#8F8D87">

avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Mer 2 Mai 2018 - 14:16

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La femelle patienta tranquillement que le gris la débarrasse de cette épine, chose qu'il fit rapidement et qui soulagea la dorée. Alors que celle-ci allait redresser la tête vers le mâle pour le remercier, une douce chaleur passa sur sa tête et son museau se retrouva enfouit dans la fourrure grise de Nuage de Lune. Cet instant créa un long frisson qui parcouru toute son échine. Quel était ce sentiment qui venait d'emplir son cœur de chaleur ? Jamais elle n'avait ressentit  une telle chose, si douce et si magnifique.
Déboussolée, la dorée eut un mouvement de recule pendant lequel elle croisa le regard azur de son acolyte, lui qui la fixait avec un air aussi perdu que le sien. Ce regard la rassura, elle n'était pas seule. Pas seule à avoir peur tout en étant euphorique. Le gris s'adressa à elle dans un murmure, comme s'il avait peur de la réponse de la femelle.

« Ce n'est que moi, ou ... »

La question du gris resta en suspens. C'est à ce moment que la dorée comprit. Les sentiments qui gonflait son cœur, lui aussi les ressentait. Mais comment réagir ? Que dire ? La dorée en était pourtant sûre, c'était l'amour qui rendait Nuage de Lune si particulier à ses yeux, mais elle ne savait comment l'exprimer. Une légère brise passa entre les pattes de la femelle et fit remuer son pelage, emmenant par la même occasion une grande partie de la poussière prise dans sa fourrure dorée. Ses iris brillant de milles feux, illuminées par le soleil couchant, restaient bloquées sur les yeux bleus de Nuage de Lune.
La dorée savait qu'elle devait répondre au gris, de plus elle était la plus âgée, elle se devait donc d'être mature et franche avec ses sentiments. Dans un élan et sans trop réfléchir, la femelle s'approcha de son acolyte et lécha doucement sa joue avant de chuchoter à son oreille.

« Non ce n'est pas que toi, c'est réciproque »

A ce moment, elle aurait voulu se cacher dans un trou tant elle était gênée mais il lui était impossible de se décrocher du gris. La chaleur de sa fourrure et son odeur semblaient si douces à la femelle qui si perdait volontier. Mais la peur la rattrapa vite. Et si elle avait mal interprété les paroles du gris ? Que faire ? La femelle avait tellement peur, peur de détruire sa relation avec le mâle mais également de le voir avec une autre. Elle voulait être honnête et espérer plutôt que de rester là sans bouger et attendre qu'une femelle tombe sous le charme du regard azur de Nuage de Lune.

HRP:
 

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Sam 5 Mai 2018 - 21:49

Ft Epine d'Or  br/>
tROP DE MIGNONNERIE EN EUX **

Again in the water !



Il regrettait. Bien sûr que non, c’était totalement ridicule. Epine d’Or avait bien plus de choses à faire avec des valeureux guerriers, qu’avec un minable apprenti qui ne l’était toujours pas. Fallait pas être un génie pour comprendre ça. Or, son cœur parla plus vite que son petit cerveau totalement bouilli par l’amour. Rien que le fait d’être à moins de 10 centimètres d’elle lui gonflait son organe vital d’une joie merveilleuse, bonheur qui lui ferait faire n’importe quoi.

Or, la dorée lui lécha doucement la joue, contact qui fit frissonner le gris. Son comportement, il ne le comprenait pas, bien que quelques autres matous du clan lui eussent expliqué. Mais c’était si surprenant et inattendu … Dans un murmure, elle répondit :
« Non ce n'est pas que toi, c'est réciproque »

Nuage de Lune la fixa avec étonnement. Puis une émotion de joie profonde vint bousculer ses craintes. Il l’aimait, elle l’aimait, c’était si merveilleux ! Rien ne pourrait chambouler les sentiments qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. D’après ses petites enquêtes, aucun des mâles de la Rivière n’était intéressé par elle, chose qu’il ne comprenait nullement, mais qui l’arrangeait fortement. Cependant, avant de se noyer dans les prunelles dorées de son amie, -devait-on seulement la considérer comme une amie ? -, peut-être devait-il accomplir un rituel ? Le jeune chat cligna plusieurs fois les yeux, cherchant en vain que faire. De plus, un tas de questions se remuaient dans son esprit embrumé : Etaient-ils en couple ? Se moquait-elle de lui ? Pouvait-il lui lécher le museau sans risquer un coup de griffes ? Dormiraient-ils serrés l’un contre l’autre ? Est-ce que cela changerait leur amitié ?

Evitant de songer à leur retour au campement, l’apprenti se secoua, et ronronna à tout rompre. Il se rapprocha encore plus de sa congénère, et de colla à elle, leurs pelages entremêlés. Il se frotta contre son cou, avant de lui donner un coup de langue timide sur le museau. Sentant qu’il devait dire quelque chose, il toussa pour la prévenir de sa parole :
« Donc on peut se considérer … ensemble ? »

Gêné d’être novice dans ce sujet, il baissa les yeux, et fixa ses pattes.  


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Dim 6 Mai 2018 - 18:48

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La guerrière ne savait que faire, tout aussi novice que son acolyte dans ce domaine. Comment devait-elle agir avec lui ? Y avait-il des choses à ne pas dire ou à ne pas faire ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête que la voix du jeune gris la fit sursauter.

« Donc on peut se considérer … ensemble ? »

Sa question amusa la dorée. Le gris semblait bien plus perdu qu'elle.
Plusieurs mâles lui avaient déjà fais des avances mais jamais aucun d'entre eux ne l'avaient intéressé, alors la guerrière savait faire la différence. Pour rassurer son compagnon, elle lui donna un petit coup de tête avant de lui lécher le  museau doucement.

« Bien sûr que oui cervelle de poisson, je ne me colle pas à n'importe quel matou ! »

La femelle se posa contre le gris, savourant la chaleur de son pelage et son odeur qui lui chatouillait les moustaches.
Le soleil commença sa descente vers le sol et bientôt, l'obscurité s'installa et le sommeil gagna la guerrière. La journée avait été longue et forte en émotions, une bonne nuit de sommeil permettrait aux deux matous de recouvrer leurs forces. La dorée se dressa sur ses quatre pattes et invita le gris à la suivre. Arrivés aux pieds de l'arbre et une escalade plus que médiocre plus tard, voilà que les compagnons pouvaient s'installer pour la nuit. La guerrière attendit que le gris soit couché avant de s'installer à côté de lui. Après avoir lécher tendrement sa joue, elle se roula sur elle même et posa sa tête sur ses pattes, laissant sa queue aller doucement se déposer sur celle du gris.
La nuit de la femelle fut douce et paisible, un sommeil réparateur bien mérité après la marche que les deux matous avaient fais.
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, l'aube se levait à peine et son compagnon de voyage semblait dormir paisiblement. La guerrière se leva doucement et discrètement avant de s'étirer de tout son long. Ceci fait, elle se dirigea vers l'ouverture du trou et s'assis en enroulant sa queue autour de ses pattes pour réfléchir. A présent, elle avait un compagnon. Un chat sur qui elle pourrait toujours compter et avec qui elle aurait peut être un jour des petits. Elle se demandait ce que le Clans des Etoiles leurs réservaient.

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Dim 13 Mai 2018 - 12:43

Ft Epine d'Or br/>
tROP DE MIGNONNERIE EN EUX **

Again in the water !



Le son de sa voix la surprit, mais elle lâcha une exclamation amusée. Avant de lui répondre avec son humour bien à elle, non changé quelles que soient les circonstances, la femelle lui donna un coup de langue sur le museau. Museau qui picota après ce contact tendre :
« Bien sûr que oui cervelle de poisson, je ne me colle pas à n'importe quel matou ! »

Nuage de Lune ronronna tel une machine à moteur, puis fixa le soleil se couchant. Bientôt, le crépuscule se transforma en nuit, et le ciel devint sombre. Le temps passa sans qu'il ne s'en rende compte, et ce n'est que quand Epine d'Or le réveilla de sa torpeur qu'il se rendit compte qu'ils étaient restés bien longtemps ainsi. Ils trottinèrent jusqu'à l'arbre, puis escaladèrent tant bien que mal le tronc épais. Le gris se mit en boule illico, et reçut en guise de bonne nuit une léchouille sur la joue, qu'il rendit à sa compagne. À sa compagne ! Bien qu'il soit épuisé, l'apprenti ne parvint pas à trouver le sommeil, trop excité par les évènements de la journée. Peut-être qu'un jour, pour les unir à jamais, ils auraient des chatons, des enfants qui leur ressembleront. Mais bien évidemment, il était trop tôt encore. Finalement, il parvint à trouver le sommeil, bercé par la respiration régulière de la dorée.

Quand il se réveilla le matin, sa première pensée fut pour son acolyte de route, qui n'était plus à ses côtés. Dans un coup d'œil furtif effrayé, il jeta un regard à leur trou, avant d'apercevoir sa silhouette assise. Le jeune matou l'observa longuement, nullement lassé de la fixer. Son pelage était presque roux tant il brillait par l'astre se levant, si bien qu'on eut dit voir une chatte du Clan des Etoiles. Dans un bâillement, il se redressa, et alla la rejoindre. Il s'assit à ses côtés, et après un coup de langue sur la joue, il prit la parole :
"Bien dormi ? Il faudrait peut-être qu'on aille tester le lac quand même, c'est le but de notre mission. Bien que je me contenterai fortement de passer la journée avec toi à m'amuser ..."

Malheureusement, leur folle escapade en amoureux s'arrêtera quand ils rentreront au camp. Est-ce qu'Epine d'Or osera avouer haut et fort sa relation avec un apprenti orphelin ? Il y croyait vraiment, mais malgré tout, un petit recoin de son cœur gâchait sa joie. Il avait peur d'être abandonné comme ses parents l'avaient laissé seul.



avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Lun 14 Mai 2018 - 11:55

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

L'aurore était magnifique ce matin là. Pas un nuage ne venait caché la splendeur du soleil sur la terre ferme. La dorée réfléchissait calmement en attendant que son compagnon se lève. Alors, elle n'avait pas rêvé, elle avait un compagnon qu'elle aimait et qui l'aimait en retour. Pour la guerrière, il s'agissait d'un pari risqué, aimer autant pouvait apporter énormément de souffrance, elle ne le savait que trop bien. Sentant son humeur devenir morose, la femelle secoua la tête vivement avant de recevoir un coup de de langue sur la joue qui la fit sursauter. Il s'agissait de Nuage de Lune qui venait de se lever et de la rejoindre. La femelle émit un ronron en guise de "bonjour" avant que le gris ne prenne la parole.

« Bien dormi ? Il faudrait peut-être qu'on aille tester le lac quand même, c'est le but de notre mission. Bien que je me contenterai fortement de passer la journée avec toi à m'amuser ... »

Ah. Voilà une chose qui ne ressemblait pas à la guerrière assidu qu'elle était, elle avait oublié leur mission. Heureusement que le gris était là pour la lui rappeler.

« Oui, merci. Oui il faut qu'on s'y mette pour ne pas rentrer trop tard »

Mission numéro un, descendre de ce fichu arbre.
Une galipette et un roulé boulé après, la guerrière tomba sur le sol lourdement mais se réceptionna mieux que la veille. Décidément, les arbres n'étaient vraiment pas un lieu pour les guerriers du Clan de la Rivière, ou tous du moins pas pour cette guerrière.
Mission numéro deux, trouver un petit déjeuner copieux.
La dorée se mit en position de chasse afin de s'approcher discrètement de la bordure de la forêt qui entourait le Grand Lac, n'osant pas y pêcher avant de l'avoir examiner correctement avec Nuage de Lune. Une fois à la lisière, tout les sens de la guerrière se mirent en marche. Ses oreilles cherchaient le moindre couinement, le moindre craquement de feuille, son odorat était prêt à sentir le plus infime des fumets, ses iris dorées analysaient le moindre mouvement de feuille ou de brin d'herbe et pour finir, ses muscles roulaient sous sa peau, prête à bondir d'un moment à l'autre. Un crissement de branche et un couinement, les iris de la guerrière devinrent rondes une seconde avant qu'elle ne bondisse toutes griffes sorties. D'un coup de dents dans la nuque, la dorée acheva dans un couinement aigu la souris dodue  qu'elle venait d'attraper, avant de l'attraper entre ses crocs pour la ramener près du gris. Une fois que ce fut fait, la femelle dévora en quelques bouchées sa part de souris en compagnie de son acolyte.
Mission numéro trois, analyser l'état du lac.
La guerrière se leva en se léchant les babines et s'approcha du lac avec méfiance. La terre était molle et humide sous ses pattes, soulageant ses coussinets abîmés par le trajet de la veille. Une fois au bord de l'eau, la dorée remarqua des blocs de glace par endroits, mais la glace semblait fine, prête à se briser. Là où elle se trouvait, la femelle était face à plusieurs morceaux de glace collés les uns aux autres mais bougeant pourtant librement sans être attachés entre eux. Cet endroit était dangereux, même un guerrier expérimenté pourrait se trouver bloqué sous l'eau. Il fallait à tout prix interdire la pêche au Grand Lac, au moins jusqu'à ce que toute la glace ait fondu.

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Jeu 24 Mai 2018 - 21:11

Ft Saga br/>
Prête à te faire victimiser ? xD

Jamais seule, toujours mal accompagnée !



Nuage de Lune inspira la douce odeur de sa compagne. Oh que c’était étrange d’utiliser ce terme pour qualifier leur relation ! Mais en même temps c’était le cas, donc il n’y avait pas de problème, pas vrai ? Elle lâcha un soupir, et après un remerciement, elle le devança et sauta maladroitement de l’arbre. Dans un souffle, le gris se précipita mais se rassura quand il la vit se relever, un peu poussiéreuse. Directement après, elle s’élança, et d’en haut, il comprit qu’elle cherchait une proie.

Un peu inquiet pour sa descente, il prit son élan tant bien que mal, et compta sur son éliquibre pour retomber debout, sans avoir à s’accrocher à l’écorce. Il ne risquait pas grand-chose, après tout, les chats étaient sensés retomber sur leurs pattes en cas de chute, alors … Il se prépara et fonça, après le peu d’espace qu’il avait dans le trou de l’arbre. La descente fut rapide, et, à son grand bonheur, le matou arriva sur un petit tas de feuilles, qui amortit le choc. Cela lui coupa simplement le souffle, mais aucune réelle douleur ne se faisait ressentir. Le temps qu’il s’asseye, une petite souris pas maigrichonne était sous ses yeux. Dans un ronronnement, il remercia Epine d’Or puis avala goulûment le rongeur.

Après s’être léché les babines, essuyant une goutte de sang laissée par la proie, il rejoint au petit trot la guerrière, qui inspectait les parages avec attention. Il ne fit pas attention au sol boueux qui glissait, et dérapa près de la rive. Il tenta désespérément de s’accrocher à la fine pellicule de terre, mais en vain. Après un bref regard implorant, c’est dans un plouf assourdissant que le jeune félin tomba dans le lac gelé. Son cri de détresse fut interrompu par son arrivée dans l’eau, et il avala une gorgée du liquide transparent, qui lui brula les poumons.

Dans un coup de pattes puissant, il tenta de regagner la surface, mais une petite couche de glace l’en empêcha. La panique emplit son petit cœur d’effroi, et c’est avec frénésie qu’il regagna le fond du lac, pour essayer d’y voir plus clair. Il commençait à perdre de l’énergie, mais avec tout ce qu’il lui restait, il remonta vers la rive. Le miroir gelé se fissura, et dans un craquement, se sépara en deux parties. Il réussit à récupérer de l’air, puis bloqua sa tête entre le la liberté et la prison.



avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Ven 25 Mai 2018 - 13:24

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La chasseuse dorée reniflait les odeurs fraîches du lac, posant son regard par-ci par-là aux endroits où la glace semblait être encore épaisse. Pourtant concentrée sur sa tâche, le bruit de fracas sur l'eau hérissa l'échine de la guerrière qui se retourna en un mouvement vif. Peut être n'étais-ce que deux morceaux d'eau gelée qui s'étaient percutés ?
Pourtant, la dorée avait un mauvais pressentiment. Son cœur enfla soudainement, ses pattes se mirent à trembler, son souffle se fit court et rapide. Où était Nuage de Lune ? Aussitôt paniquée, la belle se mit à appeler le nom du gris dans des cris désespérés. Un tapotement l'alerta, la guerrière bondit de toute ses forces et atterrit sur la glace qui était séparé de la berge par un trou d'eau, d'un noir abyssale. La voix douce de la dorée poussa un cri horrifié quand, dans un mouvement agile, elle reconnu la fourrure argentée de son compagnon, bloqué sous la couche de glace. Son cœur céda à la panique et la femelle se mit à chercher autour d'elle un moyen d'aider le gris avant que le pire n'arrive. Un frisson parcouru l'échine de la dorée à cette simple pensée. Dans sa démarche, elle remarqua un endroit où la glace se faisait plus fine. L'idée qui lui vint n'eut pas le temps de passer jusqu'à sa tête que ses pattes avaient déjà bondis à cet endroit. Une force nouvelle s'empara de son corps tout entier et la guerrière creusa et sauta sur la glace de tout son poids; cherchant à la faire céder. Elle ressentait le besoin urgent de donner de l'air à son compagnon.
Quand la tête secouée et apeurée du gris trouva la surface, la femelle ne pu retenir un cri sanglotant.

« Nuage de Lune ! Ô le Clan des Etoiles soit loué ! »

Il fallait sortir Nuage de Lune de l'eau avant que la glace se referme sur lui et avant qu'il ne meurt de froid. La dorée tenta d'attraper le matou par la peau du cou pour le remonter sur la glace mais celle-ci avait décider de rendre la tâche difficile à la chasseuse. Les pattes presque dans l'eau, elle sentit la glace se soulever, un autre morceau vint percuter le radeau d'eau gelée de la guerrière si violemment qu'elle trébucha à l'eau dans un fracas. Sa fourrure épaisse se plaqua contre sa musculature et le froid envahit son corps en un instant. Pourtant, un certain calme s'installa dans son cœur pendant un court instant, le choc de température avait fait fuir sa crainte.
Mais la douleur de ses poumons la ramena à elle-même, il lui fallait de l'air, et vite. Avec vigueur, la dorée remonta vers la surface, se repérant grâce au corps frêle de son compagnon.
Lorsque l'air entra dans ses poumons, elle eut l'impression de renaître. Mais elle n'avait pas le temps de profiter de cette seconde naissance, Nuage de Lune était plus mal en point que jamais. Avec efficacité, la guerrière dorée repéra une bande de glace sous laquelle elle pouvait passer et qui menait droit vers la rive. Alors qu'elle s’apprêtait à donner son plan à l'apprenti gris, la femelle remarqua son état. Cela faisait plusieurs minutes qu'il était dans l'eau gelée, les forces devaient commencé à quitter son corps. Epine d'Or refusait. Elle refusait d'abandonner. Déterminée, elle s'approcha du gris et lui chuchota quelques mots.

« Tient le coup, je t'en pries »


Prête à entreprendre le sauvetage de son compagnon, la femelle aux yeux d'or prit une grande inspiration, montrant ainsi au gris de faire de même, avant de l'attraper par la peau du cou. Un court instant avant de plonger, la guerrière se jura de le tenir fermement et de le sauver. Sa vie importait peu aux yeux de la dorée, mais celle de Nuage de Lune comptait plus que tout au monde pour elle.
Une grande inspiration se fit entendre, puis plus rien. Le vent soufflait doucement, la glace flottait avec grâce sur les eaux sombres du lac, le temps sembla s'être arrêter pendant ces quelques dizaines de secondes. Pourtant sous l'eau et l'épaisse couche de glace, une bataille pour la vie faisait rage.
Bataille que la dorée avait décidé de gagner. La terre sous ses pattes lui donna la force qui lui faisait lacune et la guerrière tira une dernière fois avec puissance sur le corps de Nuage de Lune, il fallait qu'il respire, qu'elle le sorte de l'eau et qu'elle le réchauffe au plus vite. A bout de forces et gelée au point d'avoir l'impression que ses muscles n'existaient plus, la dorée força son corps et pria le Clan des Etoiles de lui donner un peu plus de temps pour qu'elle mette le gris à l'abri. Les quelques mètres qui séparaient les deux matous de la terre sèche semblèrent être à des dizaines de lunes d'eux. Pourtant, ils y parvinrent.
Le corps de la dorée s'effondra près de celui du gris, épuisé.

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Ven 25 Mai 2018 - 21:26

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



      Un hurlement lui parvint aux oreilles, mais elles-mêmes prises entre les glaces ne réussirent à en capter le sens. Le froid gelait son pelage trempé, mais même son cerveau semblait avoir été remplacé par de l'eau. Ses moindres réflexions lui prenaient beaucoup d'énergie, si bien qu'il tenta d'en puiser dans le regard doré d'Epine d'Or. Mais ces prunelles étaient rondes d'effroi, et de panique. Si bien qu'il n'arriva pas à en capter dans ces si beaux yeux quelques minutes avant emplis d'amour et de joie.

    Mais sa chute avait tout déclenché, et peut-être qu'il rejoindrait le clan des Etoiles avant elle. Cela lui semblait plus possible qu'autre chose. Son frêle corps commençait à s'engourdir et ses battements de patte pour rester à la surface étaient de plus en plus faibles. Bientôt il coulerait sans plus revoir le soleil. S'il avait voulu pleurer, la surface du lac était simplement une larme pour lui. Nuage de Lune tentait de récupérer une ultime inspiration, quand il sentit un souffle chaud, qui paraissait brûlant sur son cou, puis des crocs lui attrapèrent la peau. Il essaya de faciliter la tâche à sa sauveuse, mais peut-être qu'il était trop lourd, peut-être que la glace céda, mais elle se retrouva piégée comme lui.

    Son cri ne fut pas entendu, comme le corps de la guerrière contre la paroi dure fit un vacarme assourdissant. Paralysé, il la vit comme dans un rêve remonter agilement et rapidement vers la surface, pour se poster à ses côtés. Elle lui murmura quelques mots, qui réchauffèrent instantanément son cœur aussi froid et lent que l'eau mouvant la rive :
« Tient le coup, je t'en pries »

     Il tenta d'hocher la tête, trop fatigué pour répondre, et pas assez rapide. Elle était déjà repartie, l'emportant avec lui dans sa folle danse. Son oreille se frotta contre la glace, et du liquide rouge s'échappa de sa peau. Mais la douleur était minable par rapport à celle qu'il ressentait partout dans ses muscles ankylosés. Il inspira avant de retourner une nouvelle fois dans l'eau, et battit faiblement des pattes pour l'aider dans son travail compliqué. La femelle devait être épuisée, et à bout de souffle, mais elle essayait de sauver sa vie avec énormément de ferveur et de fidélité. Il se promit de la protéger lui aussi au péril de sa vie, avant de fermer les yeux. Il ne pouvait plus rien faire de plus.

     Il sentit la douce brise de la terre ferme sur son pelage qui le réchauffa un peu. Ses prunelles bleues larmoyaient, suite au contact trop long avec l'eau. Il leva sa tête, et jeta un regard à sa sauveuse. Elle était elle aussi couchée et il vit son ventre gonfler puis retomber dans un tempo incroyable. Il se sentait coupable de la mettre dans un tel état, autant physique que moral. Elle avait souffert et stressé pour lui avec une telle gentillesse qu'il mourrait d'envie de ronronner jusqu'à en mourir. Mais il ne pouvait pas, il ressentait une fatigue lasse, il ne souhaitait juste que dormir pendant un siècle. Avec Epine d'Or à ses côtés.

    Le gris mit quelques secondes avant de renouer avec ses muscles, les bougeant tout doucement. Puis finalement, il se mit assis, et grimaçant sous l'effet, attendit un peu. Puis il se leva. Puis il fit quelques pas, et à trois foulées de sa dulcinée, tomba. L'épuisement de sa chute avait repris le dessus, il ne pouvait plus se relever. Le sang de sa tête se remit à perler sur sa joue, et une migraine commençait à pointer le bout de sa truffe, mais il prit le temps de la remercier :
"Merci ma patate préférée."

   Puis tomba dans les pommes, ou dans un sommeil extrêmement rapide.


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Sam 26 Mai 2018 - 13:34

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

La fourrure dorée de la guerrière, plaquée contre ses muscles fatigués, montrait clairement les mouvements agités de son ventre. Le froid, la peur et l'effort avait eut raison de ses dernières forces, elle était épuisée. Ses iris dorées formaient deux ronds quand ses paupières commencèrent à fléchir. La dernière chose qu'elle vu fut Nuage de Lune, qui s'écroula près d'elle, puis plus rien.
Le noir complet. Voilà ce que vu la dorée en rouvrant les yeux. Où était-elle ? Avait-elle périt, finalement ? Non. Elle le sentait. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine. Il n'était pas encore temps pour elle de rejoindre leurs ancêtres. Mais dans ce cas, où ses pattes l'avaient-elles mené ? Une soudaine sensation de chaleur emplit la guerrière d'une douceur incomparable. Elle comprenait. Ses rêves l'avaient mené à sa mère.
Son hypothèse se confirma lorsque, dans une aura chaleureuse, la belle fourrure dorée de sa mère fit son apparition, lumière flamboyante dans ces ténèbres abyssales. La guerrière crue se voir tant elles se ressemblaient. Seuls leurs yeux étaient différents, la reine avait de magnifiques iris d'un vert émeraude.
La femelle avait tant de questions à lui poser. Mais la reine dorée l'empêcha de parler d'un regard et vint poser son museau sur la tête de la guerrière, recula un instant et la regarda avec tout l'amour qu'une mère pouvait porter à son petit. Cet instant fit ressentir tant de chose à la dorée qu'elle eut les larmes aux yeux. Mais le temps était venu pour elle de rentrer dans la réalité, aux côtés de son compagnon. La reine qui fut sa mère commença à disparaître dans une lumière dorée, un grand sourire illuminant son visage « Ma chère petite, nous t'aimons plus que nos propres vies », et la fumée dorée disparu.
La guerrière poussa un miaulement triste avant que l'endroit où sa mère l'avait touché ne se mette à la brûler, comme si le feu s'était emparé de sa fourrure dorée.
Elle sursauta soudainement, couchée sur la terre molle de la rive du Grand Lac. Ses pattes tremblaient sous l'effort lorsqu'elle redressa son corps engourdit. Le souvenir de sa mère donna du baume au cœur à la dorée avant qu'une alarme sonne dans sa tête, où était Nuage de Lune ? Sa tête se tourna automatiquement derrière elle, comme si son corps se souvenait de l'endroit où le gris se trouvait. Aussitôt ses iris dorées posées sur lui, un sentiment de soulagement gonfla sa poitrine, il respirait et semblait dormir profondément. Une couleur rouge vive alerta la guerrière, le jeune gris saignait.
La brise passa sur la fourrure humide de la dorée et malgré l'épaisseur de son duvet, la fraîcheur lui glaça le sang. Si elle avait froid, à quel point son compagnon était-il gelé ? Après avoir réussi à se percher sur ses quatre pattes sans tomber, Epine d'Or entreprit de mettre le gris à l'abri. Elle l'attrapa donc par la peau du cou et traîna son corps humide à l'abri du vent, sous un buisson vert vif. Une fois à l'abri, la dorée s'engagea dans la toilette du mâle afin de le sécher et de nettoyer la plaie de son oreille qui perlait encore de sang. Lui qui semblait si grand et si fier aux yeux de la guerrière lui parut si petit et si jeune.

Kayl pour Marshmallow only

avatar

Nuage de Lune
Puf/Surnom : Nono
Âge du perso : 14 lunes
Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Lune, Dim 10 Juin 2018 - 21:21

Ft Epine d'Or

Prête à te tremper les pattes? xD

Again in the water ?!



      C'était le néant. Il marchait dans un lieu noir, qui fit soudain illuminé par un rayon de soleil. Le gris accéléra l'allure, tremblotant tant il avait froid. Et pour une raison inexplicable il était trempé, et à chaque pas déposait une petite flaque, qui s'insérait dans le sol terreux. Il était aussi fort épuisé, et chaque foulée lui coutait. Mais Nuage de Lune voulait atteindre la chaleur, il le devait, il le sentait.

    Mais il n'y avait rien d'autre qu'une plaine, avec des blés aussi dorés qu'Epine d'Or. Epine d'Or !

     Dans un sursaut, l'apprenti se réveilla, et se retrouva sous un buisson d'une couleur pétante. Ses prunelles bleues cherchèrent immédiatement sa compagne du regard, sans que son cerveau ne s'intrigue sur le fait qu'il soit arrivé ici par une étrange raison. Il n'avait pas réussi à se trimballer aussi loin ... Mais la chatte qui l'observait stoppa toutes ses interrogations. La guerrière n'avait pas l'air vraiment en forme, mais lui non plus. Ses pattes étaient ankylosées, mais pourtant la fraicheur qui s'émanait autrefois de son corps musclé s'était évaporée comme par magie.

Il jeta un œil à son pelage et comprit immédiatement qu'elle avait entreprit de lui faire sa toilette. Une bouffée de tendresse envers la femelle se propagea en lui. Il se releva légèrement, pour se mettre un peu plus à son niveau. La douceur qui se dégageait de ses yeux lui donnait envie de rester collée à cette chasseuse toute sa vie. Il l'aimait, maintenant il pouvait l'affirmer, le hurler, au risque de faire fuir toutes les proies aux alentours. Mais ce n'était pas grave, rien n'était grave quand elle était près de lui.
"Ca va mieux ?"

    Il toussa, et une gerbe d'eau atterrit dans l'herbe, si bien qu'il dut se racler la gorge pour enlever la salive. Ce n'est pas forcément le début de discussion le plus adorable de la planète, mais avant de pouvoir bavarder, il s'agissait de savoir si elle était en forme. Et, là, son cœur cesserait de palpiter tel un insecte souhaitant s'échapper de sa cage. Il reprendrait son souffle habituel, et peut-être, prendrait conscience de son corps à lui. Sur le fait qu'il réussirait ou pas à prendre le chemin du retour bien avant la soirée, et arriver au camp avant la nuit.

hrp:
 


avatar

Epine d'Or
Puf/Surnom : Marshmallow
Âge du perso : 19 lunes
Messages : 70
Date d'inscription : 30/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Epine d'Or, Jeu 14 Juin 2018 - 13:19

Again in the water ?!

ft.Nuage de Lune

Le matou gris était revenu à lui quelques temps après que la dorée ait séché la fourrure humide qui lui collait à la peau. La guerrière eut les larmes aux yeux de le voir, en vie. Il respirait, sa vie était sauve, le Clan des Etoiles soit loué ! Les prières de la femelle avait été entendu.

« Ca va mieux ? »

Le gris s'adressa à elle avant de rendre l'eau qu'il avait avalé dans le lac. La chasseuse le lécha près du cou et sur la tête, comme pour l'encourager à rejeter toute cette eau. Lorsqu'il eut finit, un moment de tendresse envahit la dorée et elle se coucha près de l'apprenti, posant sa tête sur les pattes musclées du mâle.

« Grâce au Clan des Etoiles, ils n'ont pas pris ta vie... si tu savais comme j'ai eut peur » la femelle fit une pause et posa sa tête contre celle du gris « Je pourrais survivre à de nombreuses choses, mais je ne serait pas capable de vivre sans toi »

Elle l'aimait. Tant que cela lui faisait mal dans la poitrine. Cette guerrière forte et respectée pour sa sagesse avait succombé au charme et au regard azur du beau gris.
Ils restèrent ainsi, la femelle dorée profitant de retrouver la chaleur et l'odeur réconfortante de son compagnon. Mais tout de même, n'y avait-il pas moyen d'ironiser cette situation ? Après tout, ils s'étaient rapproché lorsque, quelques lunes plus tôt, Nuage de Lune avait sauté à l'eau. Et voilà que, de nouveau, l'eau les rapprochait. Le Clan des Etoiles avait de drôle de façon de faire comprendre les choses au matou qui était encore de ce monde.
La dorée se mit à rire avant de regarde le gris.

« Encore de l'eau, hein ? »


Son regard s'emplit d'amour et elle posa doucement son museau sur celui de Nuage de Lune. Il était temps pour les deux matous de rentrer chez eux. La dorée se redressa et fixa ses pattes dans le sol, s'assurant qu'elle tenait debout, puis elle invita le gris à se lever.

HRP:
 

Kayl pour Marshmallow only


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum