min : 5°C   max : 18°C
saison : feuilles nouvelles
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
When the wind is warmer than your heart (Rêve Glacial)



 

When the wind is warmer than your heart (Rêve Glacial)


avatar

Nuage Étincelant
Puf/Surnom : Étin'
Âge du perso : 7 lunes
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Étincelant, Mer 16 Mai 2018 - 22:24

Je souffle des naseaux, grogne, agite la queue, les pattes, mon derrière, mes oreilles. Je ne tiens pas en place. Je ne veux rien savoir de ce que l'une des chattes me dit. Je veux partir, m'éloigner pour avoir un peu de calme. Je n'ai pas envie d'entendre les blablas des autres chats qui n'ont rien d'autre à faire que de parler des autres clans. Je soupire, ma patience s'égrène trop vite. Beaucoup trop vite. Je finis par regarder la femelle grise et blanche. Je lui dit carrément que je veux la paix, que je n'ai pas envie de l'entendre parler.

Très vite, je lui tourne le dos, n'écoute pas ses reproches et m'éloigne au petit trot, la queue haute. Je fais mine de me diriger vers la tanière des apprentis, mais change d'endroit à la dernière minute, me dirigeant vers mon endroit favoris, la rivière. Je m'arrête un instant, laisse mes yeux se remplir de cette magnifique vision, me dirige vers le quai et traverse la frontière invisible entre notre clan et celui du tonnerre. Je m'arrête une nouvelle fois, j'hume l'air, agite ma queue, énervée et poursuit rapidement ma route.

Je marche pendant de longue minute, le soleil commence à peine à décliner. J'ai mal aux pattes, mais l'ignore. Tout ce que je veux c'est explorer. Explorer ce nouvel endroit aux odeurs étrange. Je me souviens vaguement que Libellule Scintillante à dit que c'était le territoire du clan du tonnerre, mais je n'y fais pas attention. Je m'en fou, je veux simplement explorer, découvrir un nouvel endroit et peut être retrouver mon père. Selon les dires de ma mère adoptive, il y a très peu de chance que je le retrouve, étant sans doute mort à l'heure qu'il est. Je n'ose pas la croire, je ne veux pas la croire. J'ai tué mon frère, il est impossible que j'ai tué mon père aussi. Ma mère me l'a trop souvent répété. Je ne peux pas croire que c'est vrai. Ce n'est pas de ma faute!

Je m'arrête au pieds d'un arbre, étouffant un sanglot qui peine à rester cacher. Je rejette la tête vers l'arrière, regarde sans vraiment le voir le ciel qui obscurcit de plus en plus.

-Papa... je re...

Un piaillement d'oiseau se fait entendre et je sursaute, gonfle de peur ma fourrure et me détend en voyant la forme d'un chat. Je m’immobilise, sur mes gardes. Je fixe l'inconnu du regard, le fixant fièrement, de la détermination dans les yeux. Je renifle, voulant être certaine que c'est un chat de mon clan. Je me rend rapidement compte qu'il porte l'odeur de la forêt. Je recule de quelque pas, la tête et les oreilles légèrement baisser. Je me suis foutu dans le pétrin jusqu'à la tête ou plutôt jusqu'au cou?

-Vous êtes qui?
Je demande d'un ton qui se veut le plus ferme possible, mais qui trahit ma peur.

avatar

Rêve Glacial
Puf/Surnom : Egaré
Âge du perso : 30 lunes
Messages : 29
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Rêve Glacial, Mer 16 Mai 2018 - 23:16


Rêve Glacial feat. Nuage Etincelant
snow eau
When the wind is warmer than your heart


Rêve Glacial avait besoin de sortir du camp. Comme à son habitude. Il passait énormément de temps dans la nature, la Mère de tous les êtres vivants. Il avait besoin de de sortir du camp... Il avait besoin de la voir, de sentir le vent caresser son corps. C'était si simple à comprendre, mais beaucoup trouvaient ce genre de sortie absurde. Rêve Glacial ne les jugeait pas. Il se contentait d'exprimer ses idées, en expliquant au plus grand nombre la finalité de ses sorties quotidiennes. En vrai... La plupart du temps.

Il prit la direction de l'Arbre aux Chouettes, en quittant le camp. C'était un endroit qu'il appréciait beaucoup. Le bruissement des branches et le soleil filtrant ses quelques rayons au travers des feuilles de cet arbre satisfaisait le guerrier. Il y voyait l'équilibre, la superposition d'éléments naturels que permettait la vie. L'Arbre aux Chouettes faisait office d'un de ses lieux de méditation préférés.

En arrivant, il sourit. Le silence. Aucun bruit. Seulement la nature, si belle et si sauvage à la fois. Rêve Glacial s'assit, contemplant la grandeur des arbres. A côté d'eux, n'importe quel chat paraissant insignifiant.

"L'entraide est la loi de la nature" pensa Rêve Glacial. Seul, nous ne sommes rien. C'est en étant ensemble que nous trouvons un sens. Sur cette pensée, le chat pensa à elle. Elle. Avec ses beaux yeux verts. Son premier amour. Celle qui lui fit vivre sa première aventure.

C'était ici qu'ils s'étaient rencontrés. Elle avait suivi une souris, et s'était aventurée sur le territoire du Tonnerre par inadvertance. En le voyant, elle s'attendait à une potentielle querelle, et fut sur ses gardes. Mais il la laissa chasser, et ils commencèrent à parler. Avec elle, chaque journée passait si rapidement... Son premier amour. Ils eurent une liaison, et elle disparut. Il ne sut jamais pourquoi.

"Rien n'arrive jamais par hasard..." Alors, les choses auraient-elles un sens ? Une feuille pousse grâce aux rayons de soleil. Une abeille butine la fleur, et retourne retrouver sa ruche. Oui, les choses ont bien un sens, se dit Rêve Glacial en souriant. Si elle a disparu, il y a de si nombreuses lunes, alors elle avait une raison de disparaître.

Soudain, Rêve Glacial entendit un bruit de l'autre côté de l'arbre. Il se mit aux aguets, et se cacha du côté opposé en analysant son environnement. L'odeur qu'il flairait était inconnue, mais typique du clan de la Rivière. Son coeur s'arrêta: était-ce elle ? Il tourna la tête discrètement, et vit des yeux verts magnifiques. Oui ! Ce ne pouvait être qu'elle. Mais en regardant de plus près, il se rendit compte que ce n'était qu'une jeune chatte. Rêve Glacial vacilla. Ses yeux ! Ils étaient si similaires !

Il s'approcha discrètement, tout en observant l'inconnue. Elle était jeune et assez agitée. Son visage semblait refléter la tristesse. "Si elle s'aventure jusqu'ici à son âge, elle doit avoir quelque chose qui la tourmente." Il l'observa encore. Elle ressemble à une apprentie. Enfin, il fit un bruit distinct pour qu'elle puisse l'entendre.

Elle se retourna, et essaya de feindre sa peur.

"-Vous êtes qui?" dit-elle de sa petite voix.

Rêve Glacial s'assit devant elle, et lui sourit. Elle avait du cran ! Il soupira, et se dit qu'elle avait de la chance d'être tombée sur lui. Si elle avait rencontré d'autres guerriers, les choses auraient pu être différentes.

"-Je me nomme Rêve Glacial, et je suis un guerrier du clan du Tonnerre.", dit-il d'une voix douce, qu'il voulait rassurante. Il espérait que la petite chatte se calme. Elle avait l'air tourmentée, et avait sûrement quelque chose sur le coeur.

"-Si tu as besoin de parler, je peux être d'un bon conseil. Si tu n'en as pas envie, j'espère que tu trouveras du réconfort en ce lieu. Les bruits émanant de cet arbre calment les coeurs les plus tourmentés. Il suffit de fermer les yeux... Et tu comprendras que tout maux est illusoire, face à la beauté de la vie. Il prit l'exemple, en fermant ses yeux et souriant.



codage par LaxBilly.

avatar

Nuage Étincelant
Puf/Surnom : Étin'
Âge du perso : 7 lunes
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Étincelant, Jeu 17 Mai 2018 - 0:20

Je regarde le mâle, incertaine. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre et son physique n'évoque rien de bon. Il n'y a que ses yeux bleu qui exprime autre chose. Quelque chose que je n'arrive pas à identifier. Je penche la tête sur le coter et recule de quelque pas en voyant le matou s'assoir devant moi. Je me méfie malgré le sourire qu'il me fait. Il me déstabilise un peu. Trop inquiète, je ne remarque pas son soupir. En fait, je le remarque à peine, trop concentrer sur les bruits environnant.

Je l'entends se présenter, dire que c'est un guerrier du clan du tonnerre. Je remarque à peine qu'il parle avec douceur. Je lui jette un coup d'oeil, ne lui répond pas tout de suite. Je ne sais pas trop comment lui parler. Je me doute de sa réponse si je lui demande ce qu'il vient faire ici. Le matou va sans doute me répondre que c'est pour me chasser. Je suis dans une impasse. Je sais que je n'ai pas le droit d'être ici, mais je n'ai pas remarquer ou je mettais les pattes. Que vais-je faire? Contre toute attente, celui-ci se remet à parler. Ce qu'il me dit me prend totalement au dépourvu.

-Vous ne me renvoyez pas dans mon clan? Je demande, surprise de sa réponse.

Je penche la tête vers la gauche, le regarde, suspicieuse. Je ne sais pas trop quoi dire et même si son invitation est alléchante, je ne parlerai pas de moi alors que je rencontre un chat d'un autre clan. Je secoue la tête, le regarde rapidement, mes yeux s'attardant sur son pelage. Un frisson se fait ressentir dans tout mon corps. Il est laid, son poil est mal entretenu. Il lui est arriver quelque chose?

-Je ne veux pas en parler avec des inconnus, je commence à dire avant d'ajouter, intriguer et dégouter à la fois. Vous faites peur avec votre fourrure. Vous êtes malade? Pourquoi vous ne vous soignez pas?

Je prend mon courage à quatre patte, avance vers lui pour le toucher d'une patte. Je m'arrête en plein mouvement, donnant l'impression que je vais le taper. Mes yeux se fixe sur ses paupières closes. Il est étrange. Vraiment étrange. Il y a une ennemie sur son clan et il ne fait rien pour la chasser.

-Je ne vous comprends pas. Vous êtes étrange. Vous restez la à méditer et il y a une inconnue sur votre territoire. Vous êtes fou? Vous me proposez même de vous parlez de mes problèmes.


J'inspire, tente vainement de calmer les tremblements que je ressens et lui demande, légèrement moqueuse, mon masque préférée ayant recouvert mes vrais émotions.

-Comment pouvez-vous savoir que j'ai des problèmes? C'est la première fois que l'on se rencontre. Vous êtes quoi? Un devin?

Je m'énerve un peu et grogne. Je lui tourne rapidement le dos, bougeant ma queue dans un rythme rapide et colérique. Il est étrange. Pourtant, il m'intrigue. Je n'ai jamais vu un chat ainsi. Il semble se foutre complètement de la réalité, de ce qui se passe autour de lui. Il semble... en paix? Comment il fait? Les questions taraudent mon esprit. Je le referme un peu plus. Il ne faut pas qu'il voit que je suis curieuse, il ne doit pas savoir. Ce chat n'est pas des nôtres. IL ne peut pas comprendre, il est trop bizarre. En même temps, j'aime bien son calme et son attitude. Cela fait différent des autres chats qui pense à l'apparence et au beau mots. Je marmonne quelque parole incompréhensible pour moi-même, sans le quitter des yeux. Je ne sais vraiment pas quel attitude adopter avec lui.

avatar

Rêve Glacial
Puf/Surnom : Egaré
Âge du perso : 30 lunes
Messages : 29
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Rêve Glacial, Jeu 17 Mai 2018 - 9:01


Rêve Glacial feat. Nuage Etincelant
snow eau
When the wind is warmer than your heart


Tout en ayant les yeux fermés, Rêve Glacial arrivait à discerner l'attitude de la jeune femelle en face de lui. En effet, elle bougeait considérablement et sa voix oscillait. Des reflets de son affolement.

-Vous ne me renvoyez pas dans mon clan? Dit-elle enfin, après sa proposition. Rêve Glacial rit intérieurement. Il se dit que si elle était tombée sur quelqu'un d'autre, la rencontre aurait pu être bien différente. "Ainsi vont les choses" pensa Rêve Glacial.

Sans crier gare, la jeune chatte ajouta un commentaire sur mon physique.

-Je ne veux pas en parler avec des inconnus. Vous faites peur avec votre fourrure. Vous êtes malade? Pourquoi vous ne vous soignez pas?

Rêve Glacial resta calme. Il ne bougea pas d'un poil. "Juger quelqu'un sur son apparence est une très mauvaise chose". pensa-t-il.

-Je ne vous comprends pas. Vous êtes étrange. Vous restez la à méditer et il y a une inconnue sur votre territoire. Vous êtes fou? Vous me proposez même de vous parler de mes problèmes.

Rêve Glacial sentit qu'elle essaya de s'approcher. Elle le fit, et sembla s'arrêter, une fois de plus déconcertée par l'apparence et l'attitude du chat en face d'elle. Il l'effrayait, c'était une évidence. Mais elle voulait quand même l'approcher. N'a t-elle rien à perdre? envisagea Rêve Glacial.

-Comment pouvez-vous savoir que j'ai des problèmes? C'est la première fois que l'on se rencontre. Vous êtes quoi? Un devin? Rêve Glacial garda les yeux fermés. Il se détourna d'elle, et se mit face à l'arbre devant lui, sans ouvrir les paupières une seule seconde. Il sentait parfaitement l'environnement autour de lui. Il avait besoin de quelques secondes, de quelques instants pour réfléchir. En effet, la jeune femelle lui avait posé de nombreuses questions. Comment élaborer des réponses adéquates? Il réfléchit.

"Elle a évoqué deux fois ses problèmes personnels. Mais elle ne veut toutefois pas en parler. Elle est anxieuse." tira Rêve Glacial comme première conclusion en son for intérieur.

"Elle a jugé mon apparence et ma façon de me comporter sans pour autant me connaître. Elle me pose beaucoup de questions. Je l'intrigue." comprit-il également.

Rêve Glacial ouvrit lentement les yeux, mais ne bougea pas de sa position.

"-Je ne chasse jamais les personnes ayant besoin de repos. Surtout les jeunes apprentis audacieux s'aventurant sur ces terres." Il sourit. "Si tu en viens à te promener jusqu'ici, alors tu n'as rien à perdre. Ta vie est douloureuse, je le sais."

Rêve Glacial fixait un point précis de l'espace. Il parlait sans bouger, et adoptait une attitude tout à fait sereine.

"Tu es bien courageuse, d'évoquer ouvertement que mon physique te déplaît de la sorte. Je ne suis pas un devin, et je suis pas malade. Je suis un guerrier. J'ai tout simplement observé ton langage corporel et ton attitude. Il ne faut pas être devin pour voir que tu cherches à t'enfuir." Ajouta-t-il calmement.

Enfin, il se tourna vers elle. Il la regarda droit dans les yeux, de telle sorte à ce qu'elle ne puisse pas baisser son regard. Il savait qu'il l'intriguait. Une femelle aussi jeune ne devait jamais avoir rencontré un individu tel que lui.

"S'il y a une leçon que tu dois retenir aujourd'hui, jeune chatte, c'est d'observer avant d'agir. Toutes les questions que tu m'as posées admettaient déjà des réponses assez évidentes, que tu aurais pu trouver en t'attardant sur ton environnement. Si je t'ai proposé de rester, alors je ne vais pas te chasser. Si tu avais fait un peu plus attention en arrivant, alors tu aurais remarqué que j'étais ici depuis un petit moment, à réfléchir calmement. Tu aurais vu que je ne suis pas un devin, mais que je t'avais observée. Que dis-tu de cela ?"



codage par LaxBilly.

avatar

Nuage Étincelant
Puf/Surnom : Étin'
Âge du perso : 7 lunes
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage Étincelant, Jeu 17 Mai 2018 - 18:08

Je bougonne dans mon coin, les oreilles semi coucher. Je montre légèrement les dents, sans grogner. Je continue de l'observer, méfiante, même lorsqu'il se déplace pour se placer devant l'arbre et le regarder. Je tente de le comprendre, mais rien. Il est pire que moi! Un parfait visage impassible, rien qui ne le trahit. Peut être est-il comme sa de nature? J'attend qu'il me répond, impatiente de connaître la réponse. Je veux comprendre.

"-Je ne chasse jamais les personnes ayant besoin de repos. Surtout les jeunes apprentis audacieux s'aventurant sur ces terres." Il sourit. "Si tu en viens à te promener jusqu'ici, alors tu n'as rien à perdre. Ta vie est douloureuse, je le sais."


Je me raidis à sa dernière phrase. Je serre les crocs, contrôle de justesse mon impulsion qui veut lui sauter dessus. J'ouvre la gueule pour lui répondre, mais il prend les devants, continuant toujours à parler avec son calme.

"Tu es bien courageuse, d'évoquer ouvertement que mon physique te déplaît de la sorte. Je ne suis pas un devin, et je suis pas malade. Je suis un guerrier. J'ai tout simplement observé ton langage corporel et ton attitude. Il ne faut pas être devin pour voir que tu cherches à t'enfuir."


Je détourne furieusement la tête, couche mes oreilles contre mon crâne. Il m'énerve! Pourtant, je sais que ce chat à raison. Je fuie la réalité. L'avouer? Jamais! Il se remet à parler, une nouvelle fois, apportant enfin les réponses à mes questions. Je tourne mon regard vers lui et remarque qu'il me fixe. Je grogne un peu, je suis prise au piège. Je veux détourner le regard, partir, mais son regard m'attire. Je déteste la tournure de cette conversation. En même temps, je trouve que c'est rafraichissant, surtout la manière dont il me parle. Je montre les crocs, indécises. Lui parler? Lui avouer qu'il a raison? Certainement pas. En mon fort intérieur, je crache, hurle mon indignation. À l'extérieur, je continue de le fixer sans prononcer le moindre mot. Je ne dirai rien!

Je tiens bon, je ne dis rien, je le fixe, je le défie du regard. Je finis par soupirer après quelque minutes et grogne:

-C'est bon... Je suis troublée, je fuis mon enfance et je n'ai rien observer... Ma mère adoptive ne m'aime pas. Dis-je d'une manière sec et froide.


Je détourne brusquement la tête, mais la reporte aussitôt sur lui. Mes yeux se plisse un peu avant de m'approcher de son cou. Je le renifle un peu et recule aussitôt.

-Comment faites-vous pour être aussi zen? Demandais-je en sentant une partie de ma colère s'envoler.

Je sens mon corps se détendre un peu, les tremblements que je ressentais dans mon corps se calme. Je me permet de m'assoir après m'être donner un coup de langue sur le torse. J'entoure mes pattes avec ma queue et attend sa réponse.

avatar

Rêve Glacial
Puf/Surnom : Egaré
Âge du perso : 30 lunes
Messages : 29
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
message posté par Rêve Glacial, Ven 18 Mai 2018 - 10:00


Rêve Glacial feat. Nuage Etincelant
snow eau
When the wind is warmer than your heart



Son discours sembla l'énerver. "C'est une bonne chose" pensa Rêve Glacial. "Cela va lui apprendre à maîtriser son sang-froid." Elle s'agita, mais parvint à rester calme. Rêve Glacial en fut surpris, s'attendant à une remarque de plus de la jeune apprentie. "Elle admet que j'ai raison. Si elle arrive à écouter ses aînés de telle sorte, alors ce n'est pas une mauvaise personne."

Elle montra les crocs, détourna son regard plusieurs fois. Elle vivait une véritable lutte intérieure. A tout moment, elle pouvait se jeter sur Rêve Glacial sans crier gare. Lui, n'était pas effrayé, se contentait de l'observer calmement. Elle se calma enfin.

Rêve Glacial la regarda avec douceur. La jeune apprentie devait vivre une période difficile, et il conçut que son tempérament devait en être affecté. Il repensa au cauchemar que certains chatons avaient vécu en étant petits. "Une calomnie peut les affecter toute leur vie. S'ils ne sont pas aidés ou conseillés, ils ne seront plus jamais les mêmes."

-C'est bon... Je suis troublée, je fuis mon enfance et je n'ai rien observé... Ma mère adoptive ne m'aime pas.

La façon dont elle s’exprima toucha Rêve Glacial. Elle admit qu’elle n’avait rien observé… Alors qu’il ne lui en demandait pas tant. Il réfléchit sur la réponse de la jeune féline. Sa mère adoptive… Lui aussi il en avait une autrefois. Les deux parents de Rêve Glacial étaient décédés il y a bien longtemps, et le clan du Tonnerre traita le jeune chaton avec énormément d’égard et de respect. Même en remarquant qu’il était différent, sa mère adoptive et les autres femelles ne jugèrent jamais la chaton. . "J’ai eu beaucoup de chance. Je souhaiterais que tous les chatons orphelins puissent vivre leur enfance telle que je l’ai vécue." Toutefois, même en étant très bien traité, Rêve Glacial était resté solitaire. Il appréciait la nature et la réflexion. . "C’est ainsi que j’ai trouvé la paix intérieure. Dans mon environnement."

Mais cette jeune apprentie, parviendrait-elle à trouver le repos ? Rêve Glacial sentait sa douleur et sa tristesse. Elle avait l’air fatiguée. Elle s’agitait. Elle était stressée. L’esprit analytique du guerrier lui avait permis de prendre en compte chaque détail qu’il avait observé. En outre, il comprenait qu’elle était dans un profond désarroi.

La jeune chatte ajouta brusquement : - Comment faites-vous pour être aussi zen?

Rêve Glacial prit le temps de réfléchir avant de répondre.
-Mes parents ont disparu aussi. dit Rêve Glacial simplement. Il regarda de nouveau l’arbre. La majorité des personnes étaient touchées par une telle affirmation. Rêve Glacial avait pris soin de la dire le plus calmement possible, d’un ton presque éteint.

-C'est un fait. Ce qui s’est produit appartient au passé. Je ne peux rien y changer. Mais si la vie a fait en sorte que je naisse en de telles conditions, alors il existe une raison à cela, quelque part, intrinsèquement. Les choses ont toujours un sens.

Il marqua une brève pause. Cette vérité était compliquée à entendre, il le savait. Mais savoir que sa vie est marquée par un événement pour un dessein bien précis pourrait aider son interlocutrice.

-Et dans quelques lunes, cette douleur sera ta force, si tu choisis de te battre. Tu seras insensible à la douleur. Et tu seras, je présume, une guerrière fantastique. Tu donneras de l’amour, un amour incommensurable à tes proches, car toi, tu sauras ce que ça fait de ne pas être aimée.

Il referma les yeux. - Les êtres au passé difficile auront toujours un avantage sur les autres. Moi, j’ai développé la faculté de réfléchir et de reste calme en toutes circonstances. La douleur ne m’affecte plus, car tout ce qui m’arriveras sera toujours régi par la nature mère.



codage par LaxBilly.



Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum