min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
and i really don't care if we don't go anywhere 'cause i've got, yeah i've got you now, i've got you - Nuage de Péridot ∀ Nuage de Corail



 

and i really don't care if we don't go anywhere 'cause i've got, yeah i've got you now, i've got you - Nuage de Péridot ∀ Nuage de Corail


avatar

Nuage de Péridot
Puf/Surnom : Luny
Âge du perso : 15 lunes
Messages : 16
Date d'inscription : 11/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Péridot, Dim 27 Mai 2018 - 23:40


and i really don't care if we don't go anywhere 'cause i've got, yeah i've got you now, i've got you

Cela faisait maintenant deux lunes qu’il était apprenti, deux lunes qu’i était avec le meneur comme mentor et ça se passait terriblement bien. Parce qu’Étoile d’Équinoxe ne le jugeait pas, ne le considérait pas comme le futur Topaze de Feu, le meneur voyait en lui Nuage de Péridot, sa personne à lui, il voyait en lui celui qu’il était et n’attendait de lui que ce qu’il faisait et pouvait donner comme énergie. Rien de plus. Et Nuage de Péridot avait toujours eu besoin que de ça, mais malgré la patience et la douceur de ce mentor, les remarques autour ne cessaient pas, le rejet des anciens, la trahison attendue des autres et il détestait. Il détestait qu’on ne voit en lui que le père qu’il avait. Et ça le mettait toujours hors de lui, il ne voulait pas qu’on le considère comme le futur traître du Clan de la Rivière, il était loyal lui ! Il ne mangeait pas avant de chasser et de ramener des proies pour les autres, il respectait toutes les règles du Code du Guerrier. Il le respectait davantage que certains guerriers ! Et c’était lui qui trahirait le Clan ? Foutaises ! La colère bouillait en lui et il se força à se calmer en fermant les yeux et respirant profondément. Il ne devait pas leur donner raison, mais c’était si difficile.

Il ne savait pas comment sa soeur se débrouillait avec son mentor. Fallait dire que Coeur Gelé semblait… gelé. Gelé comme la glace de la saison froide, glacé et sans émotions, bien que le félin roux ne le connaissait pas vraiment, et il espérait que cette apparence soit réelle parce que sa soeur méritait un apprentissage loin de tous les reproches qu’ils se doivent subir seulement parce qu’ils ont fait l’erreur d’être né du mauvais père. Comme s’ils avaient choisi leurs parents, hein, comme si. Il n’avait pas choisi. Il aimerait tant qu’on lui donne sa chance au lieu de le classer directement dans une case de traître à devenir. Même pas un potentiel traître non, un traître seulement qui allait se révéler bientôt. Quand il sera guerrier. On ne lui donnait même pas le bénéfice du doute et il était épuisé de se démener à faire ses preuves sans le moindre résultat, peu importe à quel point il se donnait, il restait le même aux yeux des autres. Toujours le même. Le fils de Topaze de Feu. Le fantôme de ce traître, son successeur inévitable. Il faisait pourtant tellement d’efforts. Tellement d’efforts pour que ça change, pour qu’on puisse lui donner la chance d’être vu comme un guerrier vaillant et loyal, un futur guerrier fort et puissant qui se démène à la protection du Clan. Mais peu importe à quel point il essaie, on ne lui donne pas cette chance. Non. Personne ne pensait à lui donner sauf son meneur, sauf son mentor. Son doux mentor qu’il admire et respecte par-dessus tout, parce que c’est le seul autour de lui à accepter que le petit ne soit pas son futur père. Il appréciait tout ça. Ce meneur était gentil. Respectable. Il méritait ce poste, cette gloire. Oh oui. Bien plus que quiconque. Et Prédilection Mortelle qui était maintenant lieutenant ! Il aimait beaucoup ce félin qui lui avait offert son soutien et sa protection. Tout le monde n’était pas mauvais.

Sa soeur lui manquait. Ça faisait un long moment qu’il n’avait pas pu voir sa soeur. Avec tous les entraînements qu’il fait pour se perdre dans l’activité et toujours plus en faire afin de peut-être un jour se faire voir comme un membre à part entière du Clan de la Rivière, il en était venu à ne plus réellement croiser sa soeur et les journées de disputes venaient à lui manquer. Parce qu’il aimait sa soeur même si elle aimait la violence, la bataille et que lui, ça le mettait toujours en rogne qu’elle cherche à se battre avec lui. Même pour jouer. Il refusait d’être comme son père, toujours être celui prêt à se battre, non, il n’était pas comme ça et il ferait tout pour toujours se distinguer et se différencier de celui qui lui a permis de voir le monde, cadeau empoisonné de par sa provenance. Aujourd’hui, il n’avait pas d’entraînement et même si normalement, il se serait inséré dans une patrouille pour continuer à travailler, il avait décidé d’en faire autrement et de trouver sa soeur pour qu’ils puissent enfin passer du temps ensemble, parce qu’elle lui manque terriblement en ce moment et qu’il ne supporte pas ce manque le déchirant de l’intérieur. Elle est importante pour lui et il a souvent peur de la perdre. Il la chercha de ses yeux et il finit par la voir déposer une proie sur la pile de gibier. Lui aussi avait déjà chassé. Il se dépêcha d’aller la rejoindre et se colla contre elle en ronronnant. Retrouver le contact physique avec sa soeur lui faisait du bien. « Nuage de Corail ! Tu m’as manqué ! » Il l’aimait tellement. Il savait bien qu’elle ne le repousserait pas. Même s’ils se disputaient et n’étaient pas toujours gentils l’un envers l’autre, leur relation restait fusionnelle. C’étaient eux envers le monde.

©️️ Codage par Neph pour Luny seulement

Equi admine

avatar

Nuage de Corail
Puf/Surnom : Equi
Âge du perso : 15 lunes
Messages : 40
Date d'inscription : 24/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Nuage de Corail, Sam 15 Déc 2018 - 16:59


and i really don't care if we don't go anywhere 'cause i've got, yeah i've got you now, i've got you


Feat Chou Luny

Je me suis entraînée dur ces derniers jours. Vraiment, Cœur Gelé est un très bon mentor et surtout, il ne me juge pas, lui. Il semble froid mais au fond, il est juste blessé je crois. Je ne lui en veux pas d’avoir l’air si distant, il n’est pas obligé d’être ami avec moi. Il doit juste m’entraîner pour que je devienne un jour la meilleure guerrière du Clan, et aussi le meilleur lieutenant puis chef. J’ai beaucoup d’ambition et je sais bien que certains le voient comme une ressemblance avec mon père. Je les déteste toujours autant de ne voir que lui à travers nous. Nous ne sommes pas lui, et il n’est pas là, alors il ne peut pas avoir d’influence sur nous de toute façon. Et tout le monde a déjà voulu devenir chef, alors je vois pas pourquoi moi je serais différente des autres.

Ils croient quoi ? Que je vais aller tuer Étoile d’Équinoxe ou Prédilection Mortelle pour accéder au pouvoir ? Ou que je vais aller assassiner des guerriers, de notre Clan ou d’un autre, juste pour mon propre plaisir ? Je ne suis pas violente, moi. Je ne tuerai jamais personne. Sauf éventuellement en cas de légitime défense, contre un solitaire qui veut me tuer. Là, si c’est lui ou moi, je choisirai quand même moi. Et aussi si un membre de mon Clan court un danger. Je suis loyale et courageuse, bref dans quelques lunes, je serai un parfait candidat si on a besoin d’un lieutenant !

Je sais que mon frère travaille dur lui aussi. À chaque fois, on se croise à peine, parfois on a tout juste le temps de partager une proie et puis c’est reparti. Et le soir, on a tellement travaillé qu’on s’endort tout de suite. Du coup on n’a plus vraiment le temps de se parler, et je trouve ça dommage, je l’aime bien mon frère. Même si parfois, il peut être une vraie tête de mule, à tellement être bloqué dans ses idées de ne pas ressembler à notre père, qu’il ne veut même plus jouer ! Pourtant un petit combat, sans violence, c’est drôle. Un jour il comprendra que ce n’est pas ça qui va nous faire ressembler à Topaze de Feu.

« Nuage de Corail ! Tu m’as manqué ! »

Je lâche la carpe que j’avais dans la gueule - un beau poisson d’ailleurs, fraîchement pêché ce matin ! Nuage de Péridot accourt et ne me laisse rien le temps de faire, il se presse à moi en ronronnant. Ça faisait tellement longtemps, ce contact me fait du bien. Je ne veux pas qu’on s’éloigne, même si parfois on se dispute. Il est mon seul frère et puis je l’aime, même si ça, je ne lui dis pas souvent. Il le sait, j’espère !

« Comment tu vas Nuage de Péridot ? Toi aussi tu m’as manqué. J’ai l’impression que ça fait des lunes qu’on ne s’est pas vus ! Tu pars souvent en patrouille et en entraînement, tout se passe bien ? »

Je demande aussi par rapport aux autres. Avec des patrouilles, on est amenés à côtoyer des guerriers… pas toujours amicaux. Et je sais combien ça peut être dur pour lui, les remarques et les regards de ces guerriers qui pensent peut-être que nous sommes des traîtres, ces regards accusateurs qui nous accompagnent depuis notre enfance, depuis toujours. Peut-être que ça se calmera avec le temps, c’est ce que je me disais. Avec Cœur Gelé, en tout cas, tout se passe bien. Je sais qu’Étoile d’Équinoxe a fait ce choix exprès. Comme pour mon frère.

©️ Codage by Ella'




Corayon prouve aux autres en #7E032A
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum