min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Today it’s the day of your dead. No it's just the day of the dead. [Mort de Mistyc/ Feat Asuna]



 

Today it’s the day of your dead. No it's just the day of the dead. [Mort de Mistyc/ Feat Asuna]


avatar

Liberté Éphémère
Puf/Surnom : Moony/Mid'.Kiri for Asuna/Oasis for Lady/Petite Soeur for Espé
Âge du perso : 44 lunes
Messages : 68
Date d'inscription : 01/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Liberté Éphémère, Ven 1 Juin 2018 - 17:41

Today it’s the day of your dead


ft.
Mistyc


ft.
Liberté Éphémère
Tu vas exploser. Oh non, tu vas détruire ce putain de monde, l’éradiquer, exterminer cette stupide bande de chat qui ne mérite pas la vie. CERTAINEMENT PAS. La rage se tord en toi, te déchire les entrailles, griffe avec ardeur ta peau pour s’extirper, prendre le contrôle et buter des chats. Tu jurerais presque si tu connaissais ce clan des étoiles. Mais tu t’en fous TOTALEMENT. Elle n’avait pas le droit. Tu savais mais tu as cru… Quoi ? Tu ne peux bien l’expliquer. Mais tu le sens que tu vas faire crever ABSOLUMENT TOUT LE MONDE. Leur fautes à eux si ses yeux sont fermés. Et elle cette… Cette… Si tu la revois elle crève COMME UN RAT. Fou de rage, ce genre de colère que personne ne controle, tu donnes un coup de griffe haineux à cette pauvre mousse qui ne t’avais rien fait. Mais tu t’en fous. Elle n’avait qu’à pas le tuer. Qu’elle aille pourrir dans le plus sombre des endroits. Et qu’elle souffre ÉTERNELLEMENT Parce qu’elle le MÉRITE. Tu ne lui souhaites QUE DU MALHEUR. Tu craches pour exprimer ta fureur. Si tu le pouvais tu la mettrais en lambeaux. Non… Non. Tu ferais comme elle a fait avec TON fils. Tu lui donnerais un coup de griffe habile et précis à la gorge pour qu’elle perde son sang. Et de même qu’elle soit immobilisé. Sauf que bien sûr, le coup ne serait pas mortel ! Elle créverait PETIT A PETIT. Tu lui arracherais les membres -enfin les étirerais puis lui retirerais lentement sa peau avant de lui enlever un de ses yeux hideux. Après tu enchainerais coups de griffes et coups de crocs pour bien qu’elle SOUFFRE cette GARCE. Tu la HAIS. Est ce qu’elle prévoyait de tuer ton fils de la sorte dès le départ ? Lui retirer la peau et… Quelle ignoble créature. Oh ça tu l’as jamais aimé hein. Mais elle te donnait cette bonne réputation dont tu croyais avoir besoin. Sauf que tu ne pensais pas qu’elle allait TUER SON FILS. Ok, tu te méfiais un peu d’elle, tu te disais qu’elle allait faire des trucs d’araignées mais il y a des limites. Par exemple laisser son fils en vie. Si jamais elle a le malheure de te retrouver il lui reste que quelques secondes à vivre. Elle n’avait PAS le droit.
Et bien sûr t’arrêtes pas de ressasser les même pensées depuis une éternité. Depuis qu’elle a osé. Cette… Pourquoi tu peux pas penser à autre chose ? Tu devrais sérieusement parce que c’est pas bon de réfléchir à toutes les façons de faire souffrir une chatte. Ah les réputations hein. Les mères doivent protéger leurs gamins. Ben cette mère là elle l’a TUE. Puis y en a un autre qui a disparu. Aucune trace de son cadavre. Pas de son sang. RIEN. C’est rageant. Terriblement rageant. Il se peut que lui aussi soit un cadavre en ce moment. Si elle l’a balancé d’une falaise hein. Cinglée comme elle est elle aurait pu. Sauf que tu n’en sais RIEN. T’as AUCUN indice. Et tu mettrais ta patte à couper qu’elle joue sur tes nerfs parce que c’est une SALOPERIE. Qu’elle CRÈVE.
ET ENCORE CES MÊME PUTAINS DE PENSÉES.
Oh tu peux penser à ton autre fille maintenant. Elle aussi elle a DISPARUE. Et tu sais pas non plus ce qui lui est arrivé. Peut être que l’autre l’a TUÉ. Tu ne sais pas ça NON PLUS. Que peut elle bien projeter ? Elle est dangereuse, tu l’as constaté, mais avant tout imprévisible. Que PRÉVOIT elle à la fin ?! Que peut elle penser ? Qui est elle en réalité ?
Ses paroles dansent encore dans ta tête. Comment as tu pu penser que… TA faute. Si tu avais compris ce qu’elle allait faire tu aurais pu les sauver. Mais tu as ÉCHOUÉ. Tes mômes sont peut être tous crevés de TA faute. Oh ça aussi c’est rageant.
Mais Phoneutria est encore en vie elle. La seule qui a survécu de manière certaine à ce carnage… Mais comme si ça suffisait. Tu aurais dû tous les protéger d’elle. POURQUOI t’as pas deviné ?
« J’ai tué mes filles. Elles étaient malades. Elles allaient mourir. Elles sont en paix, si tu avais vu, comme elles dormaient bien.» qu’elle racontait.
Pensait elle vraiment sauver ses filles ? T’en sais QUE DALLE. Et tu t’en FOUS. Tu souhaites juste retourner dans le temps et les sauver… Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?! Le désespoir se mêle à la fureur. Tu devrais abandonner. Cela ne te servira à rien. Cela ne t’avancera à rien et… C’est pas en vengeant tes enfants que ça va tout arranger. Mais tu souhaites juste… Tu peux pas… Plus. Et cette douleur qui s’enfonce en toi. Tu as perdu tes… tes enfants. Tout ça pour de… Qu’est ce que t’as foutu ?! QU’EST CE QUE T’AS FOUTU ?! S’ils sont tous morts c’est de ta faute. Et… Et asumes bordel. Que tes gosses sont plus parce que… Parce que… Les pensées s’étranglent dans ton esprit encore confus. Pendant un instant la tristesse t’envahit, le désespoir, la peur, les remords. Tout s’entremêlent et s’entrechoquent à en perdre la tête. Mais…
Non. Tu dois pas chialer sur ton pauvre petit sort parce que ça les fera pas ressuciter. Pour toi, ils sont morts. Tes gosses. TES gosses. Quel con tu fais !
Tu remarques alors un piaf. Une proie, une minuscule proie qui va passer un sale quart d’heure PARCE QU’ELLE LE MÉRITE. Ce piaf va souffrir. Oh oui tu vas t’en donner à coeur joie !
Tu cours. Parait que l’amour donne des ailes. Là c’est la haine, la violente haine qui semble te faire voler. Ironie du sort quand on pense que c’est un volatile de malheur que tu vas bouffer. Il te voit -ou t’endends et tente de se barrer. Il doit être aussi con que toi. Alors tu l’attrapes en plein vol et tu le DECAPITES. Même qu’y a une mare de sang sur le sol. C’est DROLE. Puis après juste parce que ça T’AMUSES tu le réduis en charpie. Y a du sang PARTOUT. C’est siiii drôoooooooleeeeeuuuu. Tu ricanes un bon coup parce que c’est trop marrant ce piaf décapité et en charpie avec ce sang dans tous les sens.
Ce petit amuse-bouche t’as bien défoulé. Mais t’faut un truc plus SYMPA à tuer. Un CHAT. Ouiiiiii ! C’est parfaiiiiit un chaaaaaat ! Un joli petit chat qui va SOUFFRIR !
Alors tu cherches cette victime que tu vas BUTER. Tu pues le sang, tes yeux semblent ceux du démon -si tu le connais- ta bouche prend la forme d’un sourire dément et ton corps tremble d’une fureur non contrôlée.
LAAAAAA !!! Une jolie chatte noire qui va MOURIR. Par TA faute. Comme quand elle a buté tes enfants et que tu n’as RIEN pu faire. Là tu vas le souhaiter DE TOUT TON COEUR.
Tu t’approches en rigolant. Ce genre de rire glauque qui fiche les foies. Toi ça t’amuses TELLEMENT.
Oh oh, je crois qu’elle t’as repéré parce qu’elle se tourne vers toi. MAUVAISE IDÉE. Elle va mourir, elle va mourir, elle va MOURIR ! Tu jubiles. Oh la pauvre petite elle va MORFLER.
P’t’être qu’elle te cause. Tu sais pas toi t’es dément. T’es le diable. Oh ça oui le diable qui possède son pantin. En attendant t’entends RIEN de ce qu’elle peut t’raconter. Sans doute qu’elle te demande qui t’es et pourquoi t’as cette tronche de demeurée. Mais toi tu ne sais paaaaas. Si c’est ce qu’elle se demande bah c’est DOMMAGE parce qu’elle saura JAMAIS. Ohlala trop drôle ! TROP DRÔLE !
Tu te rues sur elle comme un salopard de tueur. Aujourd’hui elle va mourir c’te chatte. AUJOURD’HUI ELLE MEURT. Tu donnes un coup d’griffe. Sans doute qu’elle se débat. Doit pas vouloir crever. Mais elle va mourir QUAND MÊME. Juste parce qu’elle t’as CROISÉ. Tu attaques, tu mords, tu griffes. Du sang gicle de tous les côtés mais t’sais pas quel sang. Tu sens pas la douleur pourtant. Ah c’est vraiment TRISTE pour elle que le fou cinglé que tu es l’est trouvé ELLE. Tu penses que de la chair se déchire au contact de tes griffes pleines de SANG mais ça non plus t’es pas sûr. Dans la rage tu donnes des coups au hasard et TANT MIEUX si ça la touche. Elle va creeeeeeeveeeeer ! T’enchaines encore, tu finis par entendre ta respiration haletante. Tu crois aussi t'entendre gueuler que le monde est moche et autres conneries que tu sais TRÈS BIEN. Puis alors qu’elle n’est que chair sanglante, que son pelage noire parait plus rouge qu’autre chose, qu’elle a un oeil crevé, une oreille en moins -OH LA PAUVRE puis pleins d’autres blessures pas JOLIES JOLIES, tu lui parles d’une voix rauque -sûr que ça se comprends que t’as chialé et mauvaise :
«Hééé, tu vas MOURIR ! C’est drôle hein ? Moi j’ADORE ! Te buter fut un véritable PLAISIR !»
Puis tu rigoles un peu parce que ça y a d’quoi se taper des BARRES. La mort c’est GÉNIAL. Oh mais, attends, attends, atteneennnds-euuuh ! T’as des choses à raconter. Elle va trop AIMER.
«Oh je saiiiiis je vais te raconter une HISTOIRE. Une histoire qui finit SUPRA MEGA BIEN. C’est deux chats qui s’aiment PAS et ils ont des gosses. Sauf que la mère elle est CINGLÉE. Comme moiiiiiiiiiiii ! Mais va pas croire, c’est PAS MOI ! Breeef-euuuh !!! La mère TOC-TOC elle bute un de ses gosses qui finit en TAPIS pis les deux autres on sait PAS. Y a qu’une gosse qu’a survécu mais on s’en FOUT n’est ce pas ? »
Et VOILA. HAPPY END. MORT JOYEUSE.
Et !
Et…
Ensuite tu…
Tu craques et tout se déchire. Tu t’arrêtes. Pourquoi t’as fais ça ? Tu… t’es un monstre. Tu la vaux. Oh oui, t’es une saloperie ambulante. Sûr que ça devrait pas exister des buteurs de ta trempe. Oh merde… Tu as tout gâché. Tu l’as tué parce que… Parce que… Oh non de non… Tu as la nausée. Pourquoi tes pattes te semblent des appuies si peu fiables ? Pourquoi tu… Tu te sens pas bien. Non pas bien du tout. Tu veux hurler, pleurer jusqu’à ce que tu ne puisse plus le faire. Tu as tout gâché. Tout.
Aussitôt ta vue se trouble et tu sais plus bien si t’avance, si tu fais juste quelque chose. Tu crois bien sentir ta mâchoire -celle là qui a déchiqueté le corps de cette chatte qui m'avait rien de demandé- se refermer sur son cou. Tu sais pas ce que tu vas faire. De toute façon, ça va servir à rien. A rien… Rien. Rien de chez rien ! Tout ça c’est inutile et… Et elle va mourir de ta faute. Non, elle doit déjà être morte. Et au pire on s’en fout hein…? Ouais, c’est ça. T’es pas si blessé. Et si tu cries c’est juste de rage. Pas de tristesse. Pas de désespoir. Pas parce que tu es à deux doigt de la rejoindre dans l’au delà. Juste parce que tu es énervé. Faut pas croire que tu vas mal. Tu vas très bien. Très… Très… Bien. M… Merveilleusement bien. Oui oui, tout est parfait dans un monde parfait.
Dans le brouillard qui recouvre ton âme, tu as l’impression de déposer son corps dans une rivière. Ou un ruisseau. Un truc mouillé en attendant. Elle va mourir là. Et c’est bien fait. Ouais, bien fait. Bien…
Merde. Tu peux pas rester là. T’arrive pas… Whow respire. Allez ne… Ne pars pas en courant, ne t’en vas pas tu-ne-sais-où en pensant fuir tes démons. Arrête. Arrête tu peux encore… Tu peux encore quoi en fait ? Non, en vérité absolument tout est perdu. L’espoir s’éteint, la peine t’envahit et toi tu cavales comme si chaque foulée avait le pouvoir de te faire oublier. La seule chose qui se passe c’est ses airs à elle, ses sourires, ses paroles qui reviennent. Puis y a tes enfants, tes enfants qui sont morts et… Et que va t’elle faire aux autres ? Et à Errance ? Et à Myrtille ? Que va t’elle leur faire ?
Tu sais pas.
Alors tu cours, tu cours, tu cours.
Tu cours et si tu fais une chute mortelle quelle importance ?
A l'intérieur, t’es déjà mort.
lightning power 18



admin luny

avatar

Liwa
Puf/Surnom : Luny
Âge du perso : 40 lunes
Messages : 169
Date d'inscription : 25/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Liwa, Jeu 8 Nov 2018 - 22:59

|| ARCHIVE.
Plaintou achève Mystic.



Merci maman *^* :
 


MERCI TERRY C'TROP BEAU:
 
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum