min : 5°C   max : 20°C
saison : feuilles mortes
aléa climatique : aucun
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Que viens-tu faire ici ? Ft Ray



 

Que viens-tu faire ici ? Ft Ray


avatar

Feuille de Poirier
Puf/Surnom : Feuille
Âge du perso : 44 lunes
Messages : 152
Date d'inscription : 10/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Feuille de Poirier, Lun 2 Juil 2018 - 14:13


Que viens-tu faire ici ?


Ft Ray

Feuille de Poirier avançait lentement à travers la forêt tout en guettant la présence d'une proie. Cependant, la guerrière tigrée ne semblait pas avoir de chance aujourd'hui : En effet, Cela faisait déjà un moment qu'elle parcourait la forêt sans trouver la moindre petite souris à rapporter au camp. Elle s'arrêta un instant et jeta un regard furieux en direction du soleil qui brillait au-dessus des arbres. Ses rayons apportaient une chaleur difficilement supportable pour les chats des clans ainsi que pour la plupart des proies qui préféraient rester cacher dans leurs terriers afin de profiter de la fraîcheur qu'ils offraient.
Feuille de Poirier soupira et se dirigea vers le vieux chêne où l'ombre de son feuillage constituait un véritable rempart contre le soleil brûlant. Une fois à l'abri de la chaleur, la guerrière en profita pour faire sa toilette. Puis elle tenta une dernière fois de repérer une proie potentiel à l'aide de son flair mais sans succès. Ses griffes qui étaient entrain de labourer le sol illustraient parfaitement son agacement. La guerrière tigrée se sentaient terriblement inutile, elle allait devoir attendre le soir pour retourner chasser. Peut-être que la fraîcheur nocturne allait pouvoir l'aider à attraper quelque chose ...

Soudain, Feuille de Poirier sentit une odeur s'approcher d'elle. Cependant, il ne s'agissait pas d'une proie mais de l'un de ses camarades. Elle reconnut rapidement l'odeur de Fragment de Neige.

"Tu essayes de chasser toi aussi ?"

Feuille de Poirier fixait le nouveau venu avec un regard curieux. La jeune guerrière n’appréciait que très peu de ses camarades qu'elle jugeait dangereux, cependant elle avait confiance en Etoile Mortelle, alors Fragment de Neige devait aussi être quelqu'un de bien ...

©️ Codage de Sun pour Feuille de Poirier seulement

Ray admine

avatar

Étoile Fragmentée
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 51 lunes
Messages : 552
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile Fragmentée, Jeu 19 Juil 2018 - 23:20



• Soyez polis envers tous, mais intimes avec peu ; et choisissez-les bien avant de leur faire confiance •


Ray ft. Feuillou
La chaleur m’avait réveillé. La saison des feuilles vertes s’était définitivement installée sur la forêt de Cerfblanc. L’air était chargé de poussière qui, saturant les sols, avait commencé à s’élever, ruinant mon museau et mes poumons, me faisant tousser à n’en plus finir. Le sol de la clairière du camp était dans un état pitoyable, si bien que j’avais décidé s’en sortir. J’avais besoin de prendre l’air, de toute façon. Pas nécessairement de me changer les idées, juste de partir, voir, me retrouver avec moi-même. Toute cette histoire avec Bourrasque Hivernale, qui pourtant remontait à quelques lunes auparavant, ne m’était toujours pas sortie de l’esprit. J’avais toujours en tête notre dispute, et son départ. Partie, oui, elle était partie. À cause de moi. Pour arrêter de m’en vouloir, je tentais simplement de me dire qu’elle l’avait toujours voulu. Qu’elle avait toujours voulu ce départ, son départ. Qu’elle avait juste attendu le bon moment, la bonne opportunité pour l’appliquer. Et que j’avais été cette personne. Que j’avais été le guerrier, la raison qu’il lui avait fallu pour qu’en plus elle puisse me remettre la faute dessus. Perle de Lait avait eu raison sur ce point. Elle avait eu raison pour bien des choses. La guerrière blanche avait beau être trop franche à mon goût, elle avait vu juste. J’aurais dû l’écouter avant. Avant que cette histoire, que mon histoire avec Bourrasque Hivernale ne dérape. Perle de Lait avait vu juste. Elle avait toujours vu juste. Il faudrait que je la remercie, un jour ou l’autre. Il le faudrait oui. Quand je trouverais le temps, et quand je la trouverais elle. Je me sentais reconnaissant. J’avais besoin de lui devoir quelque chose. Une faveur, peut-être. Pourtant, elle n’avait pas fait grand chose. Mais pour moi, les paroles qu’elle avait réussi à lâcher à Bourrasque Hivernale, je n’aurais jamais su le faire. Son courage pour ce genre de chose, ce genre d’annonce, m’impressionnait. J’étais trop gentil, et c’était mon plus gros défaut. Je n’aurais jamais réussi à me séparer de Bourrasque Hivernale sans Perle de Lait. Elle avait bien fait.

Je me levais, m’étirais, baillais un long moment. J’étais en retard. Sûrement que j’étais en retard. La chaleur ne favorisait rien. La chaleur me faisait dormir plus que d’habitude, rendant le sommeil encore plus difficile. Il faudrait que j’y remédie. Je vieillissais bien trop rapidement à mon goût. Une remise en forme s’imposait. Maintenant que mes chatons étaient devenus guerriers et que j’étais redevenu célibataire, je devrais avoir logiquement plus de temps à me consacrer. Oui, c’était cela, plus de temps pour moi et ma petite personne. Si Tyran des Ombres, Fatale Espérance ou Enchantement de l’Eucalyptus avaient besoin de moi, ils pouvaient venir me le dire en face ; ils étaient désormais assez grands. Je comptais sur eux pour se manifester par leur propre personne. J’étais leur père, certes, mais ils n’avaient plus besoin. La seule qui pouvait avoir besoin de moi et que je tolérerais sans problème serait Petite Promesse. Un prénom de chaton et pourtant l’âge d’être guerrière. Peut-être pas encore le talent et la technique, mais ça ne serait tardé. Errance Nocturne savait s’y faire. Elle était une bonne guerrière et je l’appréciais. Elle pouvait être quelque peu désagréable et froide, mais je savais au moins qu’elle ferait un fabuleux travail avec Petite Promesse. Elles avançaient vite. Peut-être d’ailleurs qu’Étoile Mortelle devrait se pencher sur un futur changement de nom pour ma fille. Il lui en fallait un beau, un nom présomptueux, un nom qui en claquait. Juste pour satisfaire mon égo. Je sortis de mes pensées quand je faillis me manger le sol en trébuchant sur une racine qui, avec l’assèchement du sol, était sortie de terre. Oups. Bon, remise en forme, on avait dit. Une partie de chasse ne serait pas de refus. Et puis ça me permettrait de penser à autre chose qu’à mes enfants ou à mon ex compagne.

Je quittais le camp en silence, suivait un des chemins qui mènent au Vieux chêne. Je pensais être seul ? Mauvais choix. Feuille de Poirier avait apparemment eu la même idée. Ça me dérangeait un peu, certes, mais pas plus que ça. Feuille de Poirier était une femelle que j’appréciais. Elle avait été la compagne de Lumière Angélique quand celui-ci était encore en vie, et depuis … Depuis, plus rien. Comment l’avait-elle vécu ? Je ne le savais pas. Je ne lui avais jamais sérieusement parlé. Peut-être que ce moment était le bon. “Tu essayes de chasser toi aussi ?” me demanda-t-elle, poliment. Est-ce que ça l’intéressait réellement de connaître les raisons de ma venue, ou bien me posait-elle la question essentiellement par politesse ? Avais-je vraiment envie de connaître la réponse ? Non. Alors, je répondis, un sourire sur les lèvres, ne cherchant pas à cacher toute l’amitié que j’avais pour la femelle tigrée. “On va dire cela, oui. Ça fait un moment que je n’étais pas sorti chasser tout seul.” je la saluais d’un signe de tête, avant de poursuivre : “Je te dérange ? Si tu préfères, je peux aller chasser ailleurs” je demandais tout de même, étant donné qu’elle était arrivée avant moi. Peut-être qu’elle ne souhaitait pas que je reste avec elle.






Gifts:
 

avatar

Feuille de Poirier
Puf/Surnom : Feuille
Âge du perso : 44 lunes
Messages : 152
Date d'inscription : 10/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Feuille de Poirier, Mar 7 Aoû 2018 - 11:02


Que viens-tu faire ici ?


Ft Ray

Feuille de Poirier fut ravie de voir son camarade sourire. En réalité elle se sentait même rassuré par son geste : Pour la première fois depuis plusieurs lunes, elle n'avait pas l'impression d'être en danger.

"On va dire cela, oui. Ça fait un moment que je n’étais pas sorti chasser tout seul."

Pour la guerrière au pelage tigré c'était le contraire, cela faisait plusieurs lunes qu'elle chassait en solitaire. Quand on y réfléchit, la dernière personne à l'avoir accompagné était Lumière Angélique ...

"Je te dérange ? Si tu préfères, je peux aller chasser ailleurs"

Pourquoi pensait-il cela ? Est-ce qu'elle avait l'air de mauvaise humeur ? Enfin peu importe, Feuille de Poirier n'était pas contre l'idée d'avoir un peu de compagnie pour chasser. On a tous besoin d'avoir des personnes autour de soi.

"Non tu peux rester si tu veux ... Je n'ai pas chassé avec quelqu'un depuis longtemps ..."

Feuille de Poirier s'était redressée afin de se rapprocher de Fragment de Neige. Peut être que lui au contraire voulait chasser seul.

"Mais si tu préfères chasser seul je peux partir si tu veux ?"

Avec le départ de Bourrasque Hivernale qui avait été sa compagne, Feuille de Poirier comprendrait qu'il ait besoin de temps pour s'en remettre. Parfois on a besoin de s'isoler pour pouvoir réfléchir. En tous cas c'est comme ça que la guerrière du clan de l'ombre essayait de surmonter le chagrin qui l'habitait.

©️ Codage de Sun pour Feuille de Poirier seulement

Ray admine

avatar

Étoile Fragmentée
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 51 lunes
Messages : 552
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile Fragmentée, Lun 22 Oct 2018 - 16:27



• Soyez polis envers tous, mais intimes avec peu ; et choisissez-les bien avant de leur faire confiance •


Ray ft. Feuillou
Ma question eut l’air de l’étonner. Pourquoi ? Pourquoi ça l’aurait étonnée ? Ce n’est qu’une question de politesse, non ? Enfin, il n’y a rien de … Bref, je vais encore chercher trop loin. Elle a juste réagi à ma question. Peut-être d’ailleurs qu’elle ne veut réellement pas de moi, ou de quelconque personne ici, mais qu’elle ne préfère pas le dire pour ne pas que je me fasse une mauvaise opinion d’elle … Ok, j’arrête. Je lui lance un sourire, un vrai sourire, rien d’hypocrite. “Non tu peux rester si tu veux ... Je n'ai pas chassé avec quelqu'un depuis longtemps …” elle me lâche. Ouais, je vais rester. Ma compagnie n’est pas si affreuse que cela, si ? Si elle me permet de rester, c’est que ça va, théoriquement. Je m’approche d’elle, histoire d’être à sa hauteur. Je crois qu’elle vient de se confier à moi, là, en partie. Ou peut-être que je m’invente encore une vie. Depuis longtemps ? C’est quoi, longtemps ? Une lune, deux lunes ? Six lunes ? Un an ? Je me sens un peu coupable. Sans vraiment savoir pourquoi. J’ai l’impression que j’aurais dû l’accompagner, lui demander, lui parler un peu plus souvent. Mais ça n’est pas arrivé. Un peu de regret. Je ne suis pas un bon camarade de clan, alors ? Si je ne m’intéresse pas plus que cela aux autres … Mais c’est fini. Aujourd’hui, je suis là, avec Feuille de Poirier, et j’ai le droit d’oublier ce qui a pu ou ce qui ne s’est pas passé avant, non ?

La guerrière elle aussi se rapproche de moi. Ça m’évitera d’hausser la voix. “Mais si tu préfères chasser seul je peux partir si tu veux ?” Hein ? Pardon ? C’est moi qui lui ai demandé ça en premier, non ? Ce serait pas logique. Je suis pas encore contradictoire à ce point-là. Je croise son regard et réponds, presque machinalement, un léger rictus sur les lèvres : “Non, pas de soucis, au contraire … Je crois qu’on a jamais eu de réelles conversations, si ?” j’essaye de trouver un sujet conversation. Pas facile d’improviser dans de telles conditions. Pourtant, je suis pas une personne qui évite la conversation. J’aime bien le blabla, les discussions inutiles qui parlent de la météo. C’est toujours bien, ça fait toujours un échange minimum. Peut-être que ça ne plaît pas à Feuille de Poirier et qu’elle préfère que je me taise au lieu de parler du bon et du mauvais temps. Je ne sais pas, je ne la connais pas vraiment. Je la respecte, je l’apprécie, mais nous n’avons pas vraiment de relation intime, ne serait-ce qu’une amitié. Je fais deux trois pas, avance lentement, ayant en tête l’idée de chasser, mais pas sérieusement. Je préfère bavarder avec Feuille de Poirier. Elle en a peut-être besoin. Sa révélation sur le fait qu’elle n’ait pas chasser en groupe, même en duo, depuis un moment m’a fait culpabiliser.

Je sais qu’il faudrait que je n’aborde pas si vite des sujets sensibles. Mais j’ai envie de savoir. Elle a du avoir fait son deuil, depuis le moment. Et puis, ça m’inquiète, un peu. J’ai envie de m’intéresser à elle. J’ai envie qu’elle partage sa peine si jamais elle la garde pour elle. Elle ne devrait pas rester si longtemps dans une solitude pareille. “Tu … Je veux dire … Ça va depuis … Depuis que Lumière Angélique est parti ?” facile euphémisme. Quel con, quand même. J’aurais pu lui parler d’un million d’autres choses, mais non, il a fallu que j’aborde celui-là. Quel con je suis.






Gifts:
 

avatar

Feuille de Poirier
Puf/Surnom : Feuille
Âge du perso : 44 lunes
Messages : 152
Date d'inscription : 10/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Feuille de Poirier, Dim 11 Nov 2018 - 19:27


Que viens-tu faire ici ?


Ft Ray

Feuille de Poirier soutint le regard du guerrier au pelage tricolore pendant un court instant. Puis, elle détourna les yeux et s'apprêta à partir pour le laisser seul lorsque ce-dernier lui répondit.

“Non, pas de soucis, au contraire … Je crois qu’on a jamais eu de réelles conversations, si ?"

Un léger sourire amuser se dessina sur le visage de la guerrière tigrée qui redressa la tête en direction de Fragment de neige. C'est vrai qu'ils n'avaient jamais discuté beaucoup tous les deux, en y réfléchissant bien, Feuille de Poirier se demandait même si cette conversation n'était pas la plus longue qu'ils aient eu. Peut-être que si Lumière Angélique avait vécu ils auraient pu apprendre à mieux se connaître.
En guise de réponse, elle hocha légèrement la tête. Le silence qui suivit sembla durer une éternité pour la guerrière du clan de l'ombre. C'était tellement difficile pour Feuille de Poirier de parler avec des gens qu'elle connaissait si peu.

"Tu … Je veux dire … Ça va depuis … Depuis que Lumière Angélique est parti ?"

Feuille de Poirier baissa les yeux en direction du sol comme si elle semblait perdu dans des souvenirs lointain que le temps commençait peu à peu à effacer. C'était la première fois que quelqu'un lui demandait comment ça allait depuis la mort de son compagnon et pour être honnête, la guerrière au pelage tigrée ne savait pas quoi répondre. Oui, elle était toujours en vie et là pour protéger son clan mais que pouvait-elle espérer à présent ? Le clan des étoiles avait pris son grand amour et avec lui la possibilité de fonder une famille. Feuille de Poirier n'avait plus rien, la seule chose qu'elle pouvait faire maintenant s'est attendre la mort.

"Je ne sais pas ... Il y a des jours où je me demande si je n'aurais pas dû partir en même temps que lui. Je n'ai plus rien qui me retient ici à part ma loyauté au clan de l'ombre ..."

Elle ferma les yeux pendant un instant afin de contenir ses larmes. Feuille de Poirier ne voulait pas paraître faible : Elle ne pouvait pas se permettre ce genre d'émotion en étant une guerrière du clan de l'ombre. La guerrière tigrée ouvrit de nouveau les yeux et poussa  un léger soupir avant de  redresser la tête pour pouvoir regarder Fragment de Neige.

"J'imagine que tu peux sans doute me comprendre mieux que les autres ..."

©️ Codage de Sun pour Feuille de Poirier seulement

Ray admine

avatar

Étoile Fragmentée
Puf/Surnom : Ray
Âge du perso : 51 lunes
Messages : 552
Date d'inscription : 20/06/2014
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Étoile Fragmentée, Sam 1 Déc 2018 - 15:13



• Soyez polis envers tous, mais intimes avec peu ; et choisissez-les bien avant de leur faire confiance •


Ray ft. Feuillou
Vraiment idiot. Appelez-moi si jamais vous avez besoin de bonne humeur, de bonne ambiance, surtout. Je soupire. Je ne suis pas d’un bon réconfort. Je regarde Feuille de Poirier, attend une réponse, sans rien faire d’autre. Je veux voir comment elle va réagir. J’espère que je ne l’ai pas blessée, que je n’ai pas ouvert une faille, que je ne l’ai pas mise de mauvaise ou de triste humeur. J’espère juste qu’elle acceptera encore de me parler, j’espère juste qu’elle ne le prendra pas mal. Je veux savoir comment elle va, je veux savoir comment elle le vit, je veux savoir si tout va bien, encore, pour. Si elle ne perd pas trop la tête, si ça va, en fait. Elle détourne le regard, baisse les yeux. Ça s’annonce mal. Putain, vraiment, pourquoi je lui ai pas parlé de la saison ? Je me mords la langue, à l’intérieur. Comme une sorte de punition. Maigre punition, mais ça reste toujours une punition. Ça m’apprendra à trop parler. “Je ne sais pas ... Il y a des jours où je me demande si je n'aurais pas dû partir en même temps que lui. Je n'ai plus rien qui me retient ici à part ma loyauté au clan de l'ombre …” Je perds mon sourire. Ça aurait été déplacé de le garder ainsi. Ça n’aurait pas respecté la situation. Je fais un pas en avant, avant de m’arrêter, n’allant pas plus loin. Je ne suis pas doué pour ce genre de choses, je ne suis doué pour presque rien, mais je ne peux pas rester là, à rien faire, à la voir souffrir, à la voir s’enfermer, déprimer. Car oui, ça a tout l’air d’être une dépression. Et je connais ça. Je peux connaître ça. Je le sais, je sais ce que c’est, ce qui se trame dans son esprit. Je devine ses idées.

Elle ferme les yeux, semble prendre une pause, quelques secondes, avant de les rouvrir et de relever la tête. Je ne sais pas comment interpréter son geste. “J'imagine que tu peux sans doute me comprendre mieux que les autres …” Oui, peut-être que je le peux. Je réfléchis. Je ne sais pas à quoi elle fait allusion. Je ne sais pas si elle fait allusion à Lumière Angélique et le fait qu’il ait été mon meilleur ami, cet ami dont j’étais si proche. Cet ami à qui j’ai dit une bonne partie de mes pensées. Ou s’il fait référence à celle que j’ai perdue. À celle que j’ai toujours aimée et que j’ai perdue. À Nuage du Jade. Je ne sais pas à qui elle pense quand elle me dit cela, quand elle me dit que je peux la comprendre plus que les autres. Peut-être qu’elle pense aux deux. Peut-être qu’elle pense à Lumière Angélique et à Nuage du Jade en même temps. Mais je ne sais pas si elle a connu Nuage du Jade. Enfin si, mais je ne sais pas s’ils ont parlé, ne serait-ce qu’une seule fois, ensemble. Je n’en sais rien, je ne peux rien savoir. Mais en tout cas, j’essaye de la comprendre. Ce n’est pas compliqué. Je sais ce que représente la perte d’un être cher. D’un être aussi cher que Lumière Angélique l’était pour Feuille de Poirier. Mais je ne peux pas le ramener à la vie. Non, je ne peux pas faire ce genre de chose. Je peux juste ici. Juste être présent. À ses côtés. L’aider à surmonter cette épreuve. C’est tout. Ça semble si peu, et pourtant, le Clan des Étoiles sait que c’est important.

Feuille de Poirier … Il me manque à moi aussi. Mais tu ne peux pas partir, ce n’est pas ce qu’il aurait voulu, je pense. Tu dois rester avec nous. Le Clan a besoin de toi, Feuille de Poirier. Et … Moi aussi, j’ai besoin de toi.” Je ne sais pas quoi ajouter. Je ne peux pas lui dire qu’elle trouvera quelqu’un d’autre, c’est déplacé. Je ne peux pas lui dire cela, non. Je ne peux pas lui dire de l’oublier sachant que moi-même je n’arrive pas à l’oublier. Je ne peux pas lui dire d’avancer alors qu’elle souffre encore. Je peux juste lui promettre que je serais là. Toujours. Si elle a besoin de moi. “Si … Si tu as besoin de quoi que ce soit, juste même de parler, n’hésite pas …” C’est nul. C’est terriblement nul. Mais je n’ai rien à dire d’autre.






Gifts:
 


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum