min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
I just wanted to say thank you [Ft Orenji]



 

I just wanted to say thank you [Ft Orenji]


avatar

Mélodie de l'Espoir
Puf/Surnom : Biket
Âge du perso : 30 lunes
Messages : 25
Date d'inscription : 23/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Mélodie de l'Espoir, Mer 4 Juil 2018 - 10:14

Thank you
Lorsque je me suis réveillé ce matin, bizarrement, j'avais envie de me lever. J'avais envie de saluer mes camarades, d'aller me chercher une pièce de gibier pour avoir le ventre plein le reste de la journée et de, pourquoi pas, proposer à un camarade d'aller chasser. Évidemment, lorsque je suis sorti de la tanière des guerriers, cette envie inhabituelle s'est évaporée dans l'air aussitôt que j'ai senti la chaleur du soleil sur le haut de ma tête. Je commence à m'y habituer. Et, honnêtement, je ne me reconnais plus. Je suis un peu pris au dépourvu par tout ça et je crois savoir d'où me vient cette assurance nouvelle qui ne dure pourtant pas pus de cinq minutes. 
J'ai besoin d'aller la voir. C'est étrange ça aussi, nouveau, ce besoin viscéral d'aller voir quelqu'un. D'habitude, tout ce que j'ai envie de faire c'est rester dans la tanière des guerriers, oublier que le soleil s'est levé une nouvelle fois et faire le mort pour n'avoir à croiser personne. Les temps changent comme on dit. Les gens aussi. J'ai changé. Un peu. Je crois. Et je crois aussi que c'est grâce à elle. J'ai changé durant ces derniers jours. J'ai gagné en assurance. Alors bien sûr, rien de fou, je n'ai fait aucune folie, il ne faut pas croire que j'ai changé mon comportement comme ça, en un claquement de doigt, ce serait faux. Non au lieu de ça... Disons que je parviens à marcher d'un pas plus assuré. Lorsque je chasse, j'arrive à faire abstraction de ce qui m'entoure et de ceux qui m'entourent. Je crois que c'est à cause d'elle ou plutôt devrais-je dire, grâce à elle. Alors il faut que j'aille la remercier parce que c'est ce qu'on fait quand on est poli non ? Poli et reconnaissant. Et reconnaissant, ça, pour le coup, je le suis et pas qu'un peu ! J'ai l'impression d'être un chaton qui découvre un nouveau monde avec des yeux émerveillés. Je fais des progrès. Je ne pensais pas que je serais un jour capable d'en faire, pas avec les mots de Nuage Sucré qui n'ont de cesse que de me hanter. 
Je laisse mon regard vagabonder dans le camp, à la recherche de sa silhouette qui devrait m'être déjà un peu plus familière que celles des autres. Faut dire que je côtoie pas grand monde alors quand je prends le temps de parler - ou de me faire engueuler là, en l'occurrence - j'ai tendance à retenir plus facilement le physique de la personne concernée. Ah, je la vois ! J'espère que mon intrusion ne la dérangera pas. Je n'ai pas envie de me faire remballer devant tout le monde. Parce que là, adieu les progrès, ce sera un véritable retour en arrière, encore pire qu'avant. Je m'approche d'Errance Nocturne en essayant d'avoir un air assuré sur le visage pourtant, alors que j'essaie de fixer mon regard sur elle, celui-ci préfère regarder le sol.
Décidément on ne change pas tout en une unique partie de chasse.

« Je euh... je... »

D'accord, là, elle va me prendre pour un idiot qui ne sait même pas aligner deux mots correctement et encore moins constituer une phrase complète avec sujet verbe et complément. Super. Encore mieux que la dernière fois. Génial. J'adore ça m'humilier en public de la sorte même si, techniquement, elle est mon seul public actuellement. Sans doute que ça vaut mieux comme ça.

« Je voulais juste te remercier. Pour l'autre fois. À la chasse. Pour tes mots. C'est sans doute rien pour toi mais... enfin c'était important pour moi. Je euh... Je ferais peut-être mieux de partir, j'ai pas envie de t'embêter avec ma présence. »

D'accord, maintenant je suis clairement dans le surplus de mots, comme si j'étais trop angoissé pour vraiment savoir quoi dire alors je meuble, je meuble et je meuble encore avec des paroles aussi parfaitement inutiles que complètement vides. Allez, on respire en coup, elle n'a pas été si méchante que ça la dernière fois. Un peu mais ça allait, allez, c'est bon, elle va pas me manger, si ?
Non non, je crois pas qu'elle soit quelqu'un de cannibale.
Je crois.
Copyright Doorn for Biket Only

avatar

Errance Nocturne
Puf/Surnom : Orenjiii
Âge du perso : 27 lunes
Messages : 113
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Errance Nocturne, Sam 14 Juil 2018 - 17:47



I just wanted to say thank you.


Biket ft Orenji


C’est une journée de plus. Une journée banale de plus qui s'ajoute à mes autres journées banales. Ma vie est banale. Je sais que je me pose toujours les mêmes questions, qu’elle se répète tout le temps dans ma tête mais est-ce que ma vie serait banale dans le Clan du Vent ? Ce qui me rend folle, c’est que je n’ai pas de réponse. Que je n’aurais jamais de réponse. Car personne ne peut savoir si ma vie serait meilleure ailleurs qu’ici. Le plus logique serait d’aller voir moi-même, de quitter ce Clan que je n’apprécie pas vraiment et de partir pour le Clan du Vent, mon Clan natal mais trop de chose m’en empêche. Tout m’empêche de partir. Car même si c’est mon Clan natal, qui va me croire ? A part mon père, personne ne pourra témoigner, tout le monde doit penser que je suis morte, dévoré par un aigle ou un renard. Mais personne ne peut penser que je suis sur le Clan de l’Ombre car c’est insensé. Et puis même si on me croit, est-ce que c’est si facile que ça de passer d’un Clan à un autre ? Est-ce que je vais être acceptée chez les Venteux ? Nan, ils ne me feront jamais confiance et je les comprends. Je crois car quand des inconnus viennent sur le territoire et qu’ils deviennent Ombreux par la suite, j’ai l’impression de savoir ce qu’il vit. J’ai l’impression qu’ils se sentent seuls, rejetés des autres, pas assez impliqués dans la vie du Clan. Tout le monde pense que je suis une Ombreuse et je me sens tout de même seule. Et vu comment les guerriers 100 pourcents Ombreux regardent et parlent des nouveaux-venus… Je me dis que ce serait trop compliquée de vivre au Clan du Vent. Trop de difficulté à surmonter dont je suis capable, j’en suis capable je le sais. Mais si je veux changer de Clan, c’est pour être plus intégré que je ne le suis ici. Mais je suis réaliste là-dessus : Je me doute que ça ne sera pas le cas.

- Je euh... je…

OUAH ! Je sursaute légèrement, le poil hérissé. Bordel, j’ai eu peur. Je me calme un peu en apercevant le regard perdu de Mélodie de l’Espoir. Ce n’est que lui. N’empêche qu’il m’a fait peur. Je le détaille, essayant de comprendre ce qu’il veut. Il veut faire une autre partie de chasse ? Pas aussi catastrophique que la dernière fois j’espère ! Cette petite remarque silencieuse me fait sourire mais il disparaît rapidement. Oh voyons, c’est pas sympa ça Errance Nocturne… En plus, il a réussi à l’attraper sa proie finalement ! Il était content, ça, il était fier ! Et moi aussi, j’étais contente. En l’engueulant un peu, il arrive à bouger son cul. Je ne dirais pas non à une autre partie de chasse, après tout, moi, j’ai passé un bon moment avec lui. C’est bien l’une des seule fois où je me sens bien avec quelqu’un en plus.

- Je voulais juste te remercier. Pour l'autre fois. À la chasse. Pour tes mots. C'est sans doute rien pour toi mais... enfin c'était important pour moi. Je euh... Je ferais peut-être mieux de partir, j'ai pas envie de t'embêter avec ma présence.

Oh, c’était donc ça. Bah de rien, c’était tout naturel pour moi de gueuler. Mais c’est vrai que mes mots n’étaient pas communs à ceux que je peux dire d’habitude. Je hoche la tête, sans savoir quoi dire. La dernière fois, j’ai hurlé ce que je pensais, ce que je fais très souvent d’ailleurs mais j’avoue que là, l’envie de parler n’est pas présente. Enfin, c’est pas que je n’ai pas envie de parler c’est juste que je ne sais pas quoi dire. Dire mes pensées n’est pas une bonne idée. Car je pense beaucoup trop de chose et si je veux dire ce que je pense, je vais me perdre dans mes mots.
Mais il veut s’en aller ? Il croit vraiment qu’il me gêne ? Pourquoi ? Tu vois quelqu’un à côté de moi ? Nan, je suis bel et bien seule. S’il veut rester avec moi, je ne dirais pas non, une présence que je connais un peu, ça change que d’avoir aucune présence. Et même s’il dit qu’il veut s’en aller, il ne part pas pour autant. Est-ce qu’il s’attend à ce que je le rattrape ? Parce que c’est bien ce que je compte faire.

- On pourra s’en faire d’autres, des parties de chasses. Je t’aiderais à t’affirmer un peu plus et à te faire des amis.

C’était dit. Je viens clairement de lui annoncer que j’allais l’aider à s'affirmer et à peut-être sociabiliser. Alors que moi même, je ne sais pas ce que ça veut dire “ sociabiliser “. Je n’ai jamais essayé de faire ami-ami avec quelqu’un, ça ne m’a jamais traversé l’esprit de devenir ami avec un Ombreux. Mais je crois que c’est le début d’une amitié avec Mélodie de l’Espoir. Et même si je n’en suis pas sûr, je peux essayer d’apprendre. Essayer d’apprendre à sociabiliser avec le mâle en face de moi.

Codage by Kayl for Orenji only
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum