min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
hating is more obvious than friendship ♣ Foudry



 

hating is more obvious than friendship ♣ Foudry


avatar

Danse Funèbre
Puf/Surnom : Hunty
Âge du perso : 63 lunes
Messages : 39
Date d'inscription : 05/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Danse Funèbre, Sam 14 Juil 2018 - 7:51

ft. Hantise Temporelle

Tu fais quoi là ?!
D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été le méchant dans l'histoire. Un démon qui ne supportait pas que les autres aient droit au bonheur puisque moi je n'y ai pas droit. Qui détruisait tous leurs rêves par euphorie de les voir leur visages devenir triste et perdre l'envie d'avancer. Le démon blanc, c'est ce que mon pelage évoque pour certains qui savent ma véritable identité. J'avais un tout autre surnom qui était tant redouté : le bourreau. Celui qui ne laissait rien en arrière de lui, à moins qu'on lui ait demandé. C'est tout ce que je faisais, on me donnait un but : je l'accomplissais. Je n'ai ni à me poser de questions sur la moralité de mes gestes, ni sur l'éthique de mon travail. Je ne suis qu'un funèbre messager accomplissant une volonté. C'est plus facile de laisser un autre décider pour soi. Il suffit de croire, on ne doute plus lorsqu'on accorde sa confiance. Tout deviens si simple. Et puis, de toute manière je n'ai jamais été bon pour prendre des décisions. Je ne suis pas brillant, je ne suis pas né pour briller avec de brillantes stratégies afin de prendre le dessus d'une guerre. Survivre et faire le plus de morts sur un champ de bataille, c'est parfait. Le lendemain est une chose qui nous glisse si facilement des doigts. Un jour tu te lèves, tu es le roi du monde ! Le soir même tu te retrouves comme un clébard sur le bord d'un chemin écrasé par un monstre. Quand tu réalises qu'à cause de toi, tes victimes ont connu le même sort, les regrets prennent d'assaut et les sentiments de culpabilité sont énormes, alors il suffit de ne pas y penser. Être un bourreau, c'est un métier à vie. Supporter d'être celui qui cause les morts, même si j'essaie de l'ignorer, ça me hante la nuit. Des cauchemars, ça y'en a. Et pourtant, si j'aurais à le faire, je n'hésiterais pas.
Il repensa encore à la chance qu'il ait eu de tomber sur le clan de l'Ombre. Lui qui était destiné à se faire hanter et mourir seul dans le froid et la neige a pu survivre. Danse Funèbre riait dans sa barbe, même s'il se doutait que la Forêt Sombre lui réservait une place de choix. Destiné à errer sans but. De toute façon, c'est ce qu'il a toujours fait : essayer de se trouver un but a accomplir. Et il avait pu en trouver un autre : celui d'acquitter une dette envers un groupe attachant. Ainsi soit fait le destin. Il rit du passé et nous pousse dans des chemins inattendus. Après tout le malheur qu'il a causé, l'assassin s'en sortait plutôt bien. Malgré tout, Danse Funèbre reste avec des séquelles de ces aventures. Les remords, même s'il n'ose pas l'avouer. La solitude, de savoir qu'il ne faut jamais s'attacher, la perte n'en serait que plus horrible. La colère de ne pouvoir rien faire pour changer son passé. Il garde ses valeurs fondamentales, celui du contrôle parfait de soi-même, de confiance et de loyauté. Des qualités très rares, mais qui, ô Dieu sait pertinente.
La journée s'était écoulée doucement pour le matou. Une partie de chasse en solitaire au réveil, une patrouille qui dura jusqu'en début d'après-midi. Désormais, il se prélassait au soleil. Sa fourrure blanche mi-longue donnait l'impression que la neige était revenu, malgré la chaleur évidente de la saison chaude. On pouvait entendre les cigales au loin faire un chant qui régalait l'ouïe du matou. C'était un moment de paix, qu'il n'échangerait pour rien au monde. Jusqu'à ce que son estomac s'en mêle. Décidant pour lui qu'il était l'heure de se nourrir. Alors, il lui obéit, pile au moment de l'arrivé d'un groupe de chasse. Il choisit la première pièce de viande en vue dans le tas : un rat ou un serpent, tant que ça règle son problème.
- Hey oh ?! C'est à moi ça !
Le matou au pelage immaculé jeta un regard du coin de l’œil. Il vit que son interlocuteur était Hantise Temporelle. Danse Funèbre relâcha la proie qu'il tenait dans la gueule. Il lui accorda un sourire qui n'exprimait aucune sincérité sous le regard courroucé du plus jeune. On pouvait sentir la rivalité s'installer.
- Désolé, je ne pensais pas que tu allais choisir celle-ci, ô grand maître !
Il se décala en laissant de la place au chasseur, non sans lâcher un rire acerbe.

HRP:
 
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum