SAISON DES NEIGES
La neige est abondante et le vent est glacial.
min : -10°C ; max : 0°C.

Voir les Assemblées et baptêmes (www)

Rencontre autour du Lac [Pv Oksa]



 

Rencontre autour du Lac [Pv Oksa]



Invité
message posté par Invité, Dim 27 Aoû 2017 - 17:03


Il faisait très chaud depuis maintenant plusieurs jours et je commence sérieusement à en avoir marre. Je n'aime vraiment pas la chaleur , surtout lorsqu'elle est accablante comme en cette saison. Je déteste cette sensation d'être pris dans un étau ,chaud , ce genre de prison qui t'étouffe.
Le pire ,en réalité, c'est le fait que mes douleurs se réveillent lors de températures  extrêmes,  particulièrement les fortes chaleurs. Croyez moi la sensation , quasi réaliste,  de se faire ouvrir le ventre en permanence,  est tout ce que vous imaginez sauf agréable. Dans ces cas la mon seul choix est de quitter le camp, de me réfugier à l'écart en attendant que la douleur passe. Je préfère que les autres ne remarquent pas ce que j'endure. Si beaucoup s'en doute , je hais le fait de m'afficher devant eux.

Mes douleurs se sont réveillés tôt ce matin. Je dormais , comme tous les autres chasseurs. Mais mon sommeil était agité de cauchemars plus douloureux et sordides les uns que les autres. Je revoyais sans cesse cette fouttue scène. Tous les dėtails étaient restés gravés dans ma mémoires. Le sourire moqueur de mon frère quand à mon pelage mouillé,  l'odeur omniprésente de l'eau du Lac...

Et d'un seul coup tout a volé en éclat. Mon frère tué , je me suis retrouvé à la merci du renard qui m'a ouvert l'abdomen,  d'un coup de griffes bien sentie.
La souffrance m'a réveillé en sursaut. Tout mon corps tremblait et je me suis forcé à regarder mon ventre. Je devais saigner , forcément. Mais non , rien,  tout était intact. Ma douleur me faisait divaguer.

L'aube pointait à peine le bout de son nez , j'ai donc tenté de ne pas réveillé les autres. Ce n'est pas facile d'être silencieux lorsque vous tremblez de la tête aux pattes.
Le camp était encore désert. Personne ne remarquerai mon escapade. Enfin qu'es ce que ça pouvait leur faire de toute manière ? Pour la Troupe j'étais le chat qui ne voyait pas le futur. Qui n'arrivait pas à passer par dessus le fait que la vie  ne lavait pas gâté. Celui qui osait dire tout haut que notre vie c'est de la merde.
Je  ne dis que la vérité,  même si c'est direct. Ceux qui n'apprécient pas la claque des choses vraies n'ont qu'à s'éloigner de moi. Je n'ai besoin de personne pour vaincre ma douleur. Juste de me coucher devant le Lac de Seyn , d'observer l'eau  s'écouler et de prier pour que le temps passe afin que la douleur cesse. Aujourd'hui elle s'enfuit rapidement. Mais je ne veux pas bouger. Je veux rester ici. Attendre qu'un renard ne rate ,cette fois ci , pas son coup. Un finira bien par me vider les entrailles. Et je me viderais de mon sang , ici devant ce Lac. Ici , là, où ma vie a pris le mauvais tournant. Là où mon frère a du s'éteindre pour que je puisse avoir une chance de survie.

Les sacrifices ne servent a rien. On finit tous par mourir et rejoindre la Terre et l'Eau. Pourtant je tente de tout donner pour la Troupe . Peut etre qu'un jour je donnerais ma vie pour elle . Pourquoi ? Parce que la seule chose qui me reste c'est ma fouttue loyauté. Je m'en serais passé , vraiment.  Tout comme ce nom qui me rappelle sans cesse ce triste jour où je n'avais pas su nager.

Mes yeux se portent sur la surface du Lac. La lumière du soleil le fait scintille , comme quelque chose de précieux. Je deteste le fait que j'aime toujours cet endroit . Sinon pourquoi me serais je réfugier ici ?

Une légère brise se lève enfin. Le vent m'apporte sa fraîcheur et je ferme les yeux profitant de ce contact salvateur. Le vent apporte quelques feuilles également,  puis... Quoi ???

Je me lève d'un seul bond , les sens en alerte , le coeur qui bat la chamade. Un ou une membre de la Troupe Embrumé est ici. Ce chat ne tente même pas de masquer son odeur. Je fronce le museau de dégoût. Je peux apercevoir son ombre là bas , à travers les buissons. J'espère pour ce chat qu'il s'est perdu. Sinon ca risque de mal aller pour lui. Je n'ai pas peur de me battre , d'avoir mal. Et encore moins contre eux. Je m'éloigne de quelques longueurs de queues du Lac en direction de la puanteur.
Mes griffes plantés dans le sol , je lance froidement :

- Qui que tu sois que tu sois montre toi. Tu es sur les Terres de la Troupe Innondée. Et j'espère pour toi que tu as une bonne excuse pour ne pas être sur les Terres de ta troupe !!

//désolé pour les fautes j'écris sur tablette donc c'est galère //

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 770
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Mar 17 Oct 2017 - 21:57

|| Up ?

avatar

Faucheuse de Rp's
Puf/Surnom : Cousine de Timmy
Messages : 770
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Faucheuse de Rp's, Dim 24 Déc 2017 - 15:28

|| Second UP ||


Contenu sponsorisé
message posté par Contenu sponsorisé,

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum