min : 15°C   max : 35°C
saison : feuilles vertes
aléa climatique : sécheresses et orages
voir les assemblées et baptêmes en cours (www)
Chasse ou combat ? Ft Equi et Luny



 

Chasse ou combat ? Ft Equi et Luny


avatar

Feuille de Poirier
Puf/Surnom : Feuille
Âge du perso : 39 lunes
Messages : 148
Date d'inscription : 10/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Feuille de Poirier, Sam 10 Déc 2016 - 19:19


Chasse ou combat


Ft Equi et Luny

Feuille de Poirier se dirigeait lentement vers la tanière des guerriers. Le froid qui régnait dans le camp et probablement sur tout le territoire du clan de l'ombre était difficile à supporter, malgré sa fourrure. Elle leva les yeux au ciel et vit les premiers rayons du soleil apparaître, réchauffant peu à peu l'air glacial.

La jeune guerrière avait croisé quelques instants plus tôt son chef. Ce-dernier lui avait donné l'ordre de partir patrouiller à la pleine de roches en compagnie de Brume Argentée et de Nuage d'Aurore. Une banale patrouille de routine pour une guerrière comme elle, cependant Feuille de Poirier acceptait difficilement le fait que son chef ne l'est pas mise avec son compagnon pour patrouiller. Mais que pouvait-elle y faire, un ordre est un ordre, non ?

Une fois arrivée devant sa tanière elle appela Brume Argentée en lui demandant de la rejoindre devant l'entrée du camp avec Nuage d'Aurore. Puis Feuille de Poirier se dirigea vers la sortie, toujours aussi lentement qu'avant.
    

© Codage de Sun pour Feuille de Poirier seulement

Equi admine

avatar

Brume Argentée
Puf/Surnom : Equi, Cica, Chou pour ma Chou et Vod pour ma Ka
Âge du perso : 38 lunes
Messages : 72
Date d'inscription : 27/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
message posté par Brume Argentée, Dim 11 Mar 2018 - 3:25

Il faisait beau. Le soleil se montrait, y’a rien de plus merveilleux. C’était Feuille de Poirier qui était venue me réveiller, ce matin. Je l’aimais bien, cette guerrière ! Enfin, je ne la connaissais pas vraiment, mais elle avait l’air sympa. Et puis, le soleil qui réchauffait le camp ne pouvait que me mettre de bonne humeur. J’hochai la tête et lui fis signe de m’attendre à l’entrée. Si l’on m’avait réveillé plus tôt, dans la nuit, on aurait pu croire à une autre personne. Tout ce qui était sombre me faisait déprimer. C’était beaucoup trop noir. Moi, j’aimais tout ce qui est lumineux ! Et en plus, j’étais certaine que Nuage d’Aurore sera heureuse d’aller patrouiller ! Même si elle ne le montrait pas, elle semblait apprécier cela. Et puis, il fallait qu’elle puisse parfaire ses entraînements. En route, nous pourrions probablement nous arrêter pour chasser un peu, afin que mon apprentie se pratique bien. Je ne savais pas trop si j’avais été présente ces derniers-temps, et je m’en voulais un peu. Un apprenti avait besoin de son mentor. Mais bon, j’ai fait une erreur, je ne la referai plus. Et puis, il faisait beau, ce n’était pas le moment de s'apitoyer sur son sort. J’allais me reprendre en patte et faire en sorte de ne plus tomber aussi bas !

Après avoir averti la petite apprentie tigrée, je me dirigeai vers Feuille de Poirier. Elle, elle n’avait pas l’air supra motivée. Vous allez voir, je vais la booster, moi. Personne ne pouvait s’empêcher de sourire, face au soleil. Ni même la lune. Mon apprentie finit par arriver, ce qui voulait dire que la petite troupe était prête à partir. (Au cas où vous n’auriez pas compris, cette troupe, c’est nous.) Je me relevai donc, souriante, radieuse, même. Je regardai les deux chattes à tour de rôle. Comme aucune des deux ne voulait parler, je décidai donc de le faire. Une patrouille qui commençait mal était une patrouille qui finissait mal.

« Bon, on peut partir là ? Nuage d’Aurore, ne traîne pas, surtout ! »

Souvenir. Je n’étais pas prête à me rappeler. Non, Brume Argentée, il faut sourire. Souris, souris, souris. Tu es magnifique, aujourd’hui, Brume Argentée. Oh, merci, je te retourne le compliment. Putain. Ça marche pas ce truc à la noix. Qui m’a dit de faire ça déjà ? Ça doit être Orage Sombre. Et bah j’irai lui dire que c’est de la merde.

Un nuage passa alors dans le ciel, grand et gris, cachant la boule de feu. Perte d’identité. Perte de sens. Les mots vont et volent. Son esprit désillusionne. Chute libre jusqu’en enfer.

Je hais le soleil. Je hais la vie. Je hais ma vie. Je ne sais pas pourquoi j’ai accepté de faire cette patrouille de merde.
Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum